La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Université Mentouri Constantine La semaine nationale de la recherche (14-18 Mars 2010) (14-18 Mars 2010) Présentation dun film : Un homme dexception (

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Université Mentouri Constantine La semaine nationale de la recherche (14-18 Mars 2010) (14-18 Mars 2010) Présentation dun film : Un homme dexception ("— Transcription de la présentation:

1 Université Mentouri Constantine La semaine nationale de la recherche (14-18 Mars 2010) (14-18 Mars 2010) Présentation dun film : Un homme dexception ( John Nash: Prix Nobel dÉconomie 1994). Présentation dun film : Un homme dexception ( John Nash: Prix Nobel dÉconomie 1994). Par Nadji BENHASSINE Maître de conférences en Économie

2 Prix Nobel déconomie John Forbes Nash Un homme dexception

3 Prix Nobel déconomie Le prix de la Banque de Suède en Sciences Économiques en mémoire dALFRED NOBEL récompense chaque année des contributions exceptionnelles en économie. Il a été fondé en 1968 et doté par la Banque de Suède, à loccasion de son 300 e anniversaire, il a été décerné pour la première fois en Le prix de la Banque de Suède en Sciences Économiques en mémoire dALFRED NOBEL récompense chaque année des contributions exceptionnelles en économie. Il a été fondé en 1968 et doté par la Banque de Suède, à loccasion de son 300 e anniversaire, il a été décerné pour la première fois en 1969.

4 John Forbes Nash John Forbes Nash Jr (né le 13 juin 1928) est un économiste et un mathématicien américain qui a travaillé sur la théorie des jeux, la géométrie différentielle, et les équations aux dérivées partielles. John Forbes Nash Jr (né le 13 juin 1928) est un économiste et un mathématicien américain qui a travaillé sur la théorie des jeux, la géométrie différentielle, et les équations aux dérivées partielles.13 juin1928économistemathématicien américainthéorie des jeuxgéométrie différentielle équations aux dérivées partielles13 juin1928économistemathématicien américainthéorie des jeuxgéométrie différentielle équations aux dérivées partielles Il a partagé le prix Nobel d'économie en 1994 avec Reinhard Selten et John Harsanyi pour leurs travaux en théorie des jeux. Il a partagé le prix Nobel d'économie en 1994 avec Reinhard Selten et John Harsanyi pour leurs travaux en théorie des jeux.prix Nobel d'économie 1994Reinhard SeltenJohn Harsanyiprix Nobel d'économie 1994Reinhard SeltenJohn Harsanyi

5 Son enfance John Nash est né à Bluefield en Virginie- Occidentale le 13 juin 1928, fils de John Nash Sr., un électrotechnicien, et Virginia Martin, professeur de langue. Jeune, il passait beaucoup de temps à lire et à faire des expériences dans sa chambre qu'il avait convertie en laboratoire. John Nash est né à Bluefield en Virginie- Occidentale le 13 juin 1928, fils de John Nash Sr., un électrotechnicien, et Virginia Martin, professeur de langue. Jeune, il passait beaucoup de temps à lire et à faire des expériences dans sa chambre qu'il avait convertie en laboratoire.BluefieldVirginie- OccidentaleBluefieldVirginie- Occidentale De juin 1945 à juin 1948, Nash a étudié au Carnegie Institute of Technology à Pittsburgh, dans l'intention de devenir ingénieur comme son père. De juin 1945 à juin 1948, Nash a étudié au Carnegie Institute of Technology à Pittsburgh, dans l'intention de devenir ingénieur comme son père Carnegie Institute of TechnologyPittsburgh Carnegie Institute of TechnologyPittsburgh

6 Sa passion: les mathématiques Nash a développé une passion durable pour les mathématiques, et en particulier la théorie des nombres, les équations diophantiennes, la mécanique quantique et la théorie de la relativité. Avec le groupe de théorie des jeux de Carnegie, il a commencé à se plonger dans le problème de la négociation, posé par John von Neumann dans son livre de la Théorie des jeux et du comportement économique (The Theory of Games and Economic Behavior 1944). Nash a développé une passion durable pour les mathématiques, et en particulier la théorie des nombres, les équations diophantiennes, la mécanique quantique et la théorie de la relativité. Avec le groupe de théorie des jeux de Carnegie, il a commencé à se plonger dans le problème de la négociation, posé par John von Neumann dans son livre de la Théorie des jeux et du comportement économique (The Theory of Games and Economic Behavior 1944).théorie des nombreséquations diophantiennesmécanique quantiquethéorie de la relativitéJohn von Neumann1944théorie des nombreséquations diophantiennesmécanique quantiquethéorie de la relativitéJohn von Neumann1944

7 Ses recherches Pour travailler sur sa théorie de l'équilibre il est allé à l'Université de Princeton. Pour travailler sur sa théorie de l'équilibre il est allé à l'Université de Princeton.Université de PrincetonUniversité de Princeton Son mémoire de thèse, soutenu en 1950, sur Les jeux non coopératifs détaillait déjà la définition et les propriétés de ce qui allait par la suite s'appeler l'équilibre de Nash et lui valoir, quarante-quatre années plus tard, le prix Nobel d'économie. Ses travaux ont été publiés dans trois articles : Son mémoire de thèse, soutenu en 1950, sur Les jeux non coopératifs détaillait déjà la définition et les propriétés de ce qui allait par la suite s'appeler l'équilibre de Nash et lui valoir, quarante-quatre années plus tard, le prix Nobel d'économie. Ses travaux ont été publiés dans trois articles :thèse1950équilibre de Nashprix Nobel d'économiethèse1950équilibre de Nashprix Nobel d'économie Equilibrium Points in N-person Games, dans Proceedings of the National Academy of Sciences (USA) (1950) Equilibrium Points in N-person Games, dans Proceedings of the National Academy of Sciences (USA) (1950) Proceedings of the National Academy of Sciences1950 Proceedings of the National Academy of Sciences1950 The Bargaining Problem dans Econometrica (avril 1950) The Bargaining Problem dans Econometrica (avril 1950)1950 Two-person Cooperative Games dans Econometrica (janvier 1953). Two-person Cooperative Games dans Econometrica (janvier 1953).1953 Le seul cours officiel d'économie qu'il ait suivi portait sur le commerce international. Le seul cours officiel d'économie qu'il ait suivi portait sur le commerce international.

8 Principaux travaux « Point déquilibre dans les jeux a "N" personnes » (Equilibrium point in "N" person games), proceedings of the national Academy of the USA, vol.36, « Point déquilibre dans les jeux a "N" personnes » (Equilibrium point in "N" person games), proceedings of the national Academy of the USA, vol.36, « Les problèmes de la négociation » (The baragaining Probleme), Economitrica, XVIII, avril, « Les problèmes de la négociation » (The baragaining Probleme), Economitrica, XVIII, avril, « Jeux non coopératifs » (Non-Coopérative Games), Annals of Mathematics, L.IV, septembre, « Jeux non coopératifs » (Non-Coopérative Games), Annals of Mathematics, L.IV, septembre, « Jeux coopératifs à deux personnes » (Two Person cooperative Games), Econometrica, juin, « Jeux coopératifs à deux personnes » (Two Person cooperative Games), Econometrica, juin, 1953.

9 Son parcours Pendant l'été 1950, il a travaillé à la RAND Corporation à Santa Monica (Californie) où il est retourné pour de plus courtes périodes, en 1952 et De 1950 à 1951, il enseigne l'analyse à Princeton, étudie et parvient à éviter le service militaire.1950RAND CorporationSanta MonicaCalifornie Pendant ce temps, il a démontré le théorème de plongement de Nash qui est un résultat important en géométrie différentielle sur les variétés riemanniennes. De 1951 à 1952, il est chargé de travaux dirigés en science au MIT à Cambridge dans le Massachusetts.théorème de plongement de Nashgéométrie différentielle1952 MITCambridgeMassachusetts

10 Léquilibre de Nash L'équilibre de Nash est un type de solution – proposé par John Forbes Nash en 1950 – couramment utilisé en théorie des jeux, dont la définition même souligne le caractère autoréalisateur. L'équilibre de Nash est un type de solution – proposé par John Forbes Nash en 1950 – couramment utilisé en théorie des jeux, dont la définition même souligne le caractère autoréalisateur. Un équilibre de Nash est, en effet, une combinaison de décisions individuelles, appelées « stratégies », où chacun anticipe correctement les choix des autres. Un équilibre de Nash est, en effet, une combinaison de décisions individuelles, appelées « stratégies », où chacun anticipe correctement les choix des autres.

11 Sa lutte contre la maladie En 1958, les symptômes de sa maladie se font sentir. John Nash est admis au McLean Hospital en avril-mai 1959 où on lui diagnostique une schizophrénie paranoïde. Après des séjours difficiles à Paris et à Genève, Nash entre à Princeton en Il fait des séjours réguliers à l'hôpital jusqu'en 1970 et occupe un poste de chercheur à la Brandeis University de 1965 à Il ne publie rien pendant trente ans. Il obtient en 1978 le John von Neumann Theory Prize pour ses découvertes sur les équilibres non coopératifs. En 1958, les symptômes de sa maladie se font sentir. John Nash est admis au McLean Hospital en avril-mai 1959 où on lui diagnostique une schizophrénie paranoïde. Après des séjours difficiles à Paris et à Genève, Nash entre à Princeton en Il fait des séjours réguliers à l'hôpital jusqu'en 1970 et occupe un poste de chercheur à la Brandeis University de 1965 à Il ne publie rien pendant trente ans. Il obtient en 1978 le John von Neumann Theory Prize pour ses découvertes sur les équilibres non coopératifs.1958McLean Hospital1959 schizophrénie paranoïdeParisGenève Brandeis University John von Neumann Theory Prizeéquilibres non coopératifs1958McLean Hospital1959 schizophrénie paranoïdeParisGenève Brandeis University John von Neumann Theory Prizeéquilibres non coopératifs

12 Le lauréat du prix Nobel en 1994 Sa santé mentale ne s'améliorera que très lentement. Son intérêt pour les mathématiques ne lui est revenu que très progressivement, ainsi que sa capacité à raisonner logiquement. Sa santé mentale ne s'améliorera que très lentement. Son intérêt pour les mathématiques ne lui est revenu que très progressivement, ainsi que sa capacité à raisonner logiquement. Il s'intéresse maintenant à la programmation informatique. Il s'intéresse maintenant à la programmation informatique. Les années 1990 ont permis d'assister à un retour de son génie, desservi par un esprit très affaibli. Il reçoit le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel en 1994, pour ses travaux d'étudiant à Princeton sur la théorie des jeux. Il envisage encore d'établir des résultats scientifiques significatifs. Les années 1990 ont permis d'assister à un retour de son génie, desservi par un esprit très affaibli. Il reçoit le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel en 1994, pour ses travaux d'étudiant à Princeton sur la théorie des jeux. Il envisage encore d'établir des résultats scientifiques significatifs.années 1990Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel1994théorie des jeuxannées 1990Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel1994théorie des jeux

13 Un homme dexception A Beautiful Mind, sa biographie par Sylvia Nasar, ex-journaliste économique pour le New York Times, parue en (1999) a été adaptée au cinéma par Ron Howard, sous le titre français Un homme d'exception. A Beautiful Mind, sa biographie par Sylvia Nasar, ex-journaliste économique pour le New York Times, parue en (1999) a été adaptée au cinéma par Ron Howard, sous le titre français Un homme d'exception. Sylvia NasarNew York Times1999Ron HowardUn homme d'exception Sylvia NasarNew York Times1999Ron HowardUn homme d'exception Ce film reçut l'Oscar du meilleur film en Ce film reçut l'Oscar du meilleur film en 2002.Oscar du meilleur film2002Oscar du meilleur film2002

14 Fiche technique du film Titre : Un homme d'exception Titre : Un homme d'exception Titre original : A Beautiful Mind Titre original : A Beautiful Mind Réalisation : Ron Howard Réalisation : Ron HowardRon HowardRon Howard Scénario : Akiva Goldsman, d'après le livre de Sylvia Nasar, A Beautiful Mind: The Life of Mathematical Genius and Nobel Laureate John Nash Scénario : Akiva Goldsman, d'après le livre de Sylvia Nasar, A Beautiful Mind: The Life of Mathematical Genius and Nobel Laureate John NashAkiva GoldsmanSylvia NasarAkiva GoldsmanSylvia Nasar Musique : James Horner Musique : James HornerJames HornerJames Horner Film américain Film américain Genre : Drame Genre : Drame Durée : 135 minutes (2h15) Durée : 135 minutes (2h15) Date de sortie : 2001 (USA) 2002 (France) Date de sortie : 2001 (USA) 2002 (France)

15 Récompenses En 2002 : En 2002 :2002 Oscar du meilleur film Oscar du meilleur film Oscar du meilleur film Oscar du meilleur film Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Jennifer Connelly Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Jennifer Connelly Oscar de la meilleure actrice dans un second rôleJennifer Connelly Oscar de la meilleure actrice dans un second rôleJennifer Connelly Oscar du meilleur réalisateur pour Ron Howard Oscar du meilleur réalisateur pour Ron Howard Oscar du meilleur réalisateurRon Howard Oscar du meilleur réalisateurRon Howard Oscar du meilleur scénario adapté pour Akiva Goldsman Oscar du meilleur scénario adapté pour Akiva Goldsman Oscar du meilleur scénario adapté Akiva Goldsman Oscar du meilleur scénario adapté Akiva Goldsman

16


Télécharger ppt "Université Mentouri Constantine La semaine nationale de la recherche (14-18 Mars 2010) (14-18 Mars 2010) Présentation dun film : Un homme dexception ("

Présentations similaires


Annonces Google