La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le manga en quelques mots Du japonais, le mot manga « Manga » a été inventé par Katsushika Hokusai (1760- 1849) et signifie « image dérisoire ». Cest la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le manga en quelques mots Du japonais, le mot manga « Manga » a été inventé par Katsushika Hokusai (1760- 1849) et signifie « image dérisoire ». Cest la."— Transcription de la présentation:

1 Le manga en quelques mots Du japonais, le mot manga « Manga » a été inventé par Katsushika Hokusai ( ) et signifie « image dérisoire ». Cest la naissance dun nouveau style d'expression graphique. On peut comparer ce style aux BD françaises ou aux comics des Etats-Unis ! 1

2 Le manga en quelques mots Le terme de manga désigne donc au Japon la bande dessinée en général. Si l'on regarde le nombre de titre et la diversité des genres de manga, on se rend compte que le Japon est le premier marché de la bande dessinée au monde! 2

3 Nous pouvons néanmoins nous poser certaines questions telles que : Comment lart japonais est il apparut en France? Comment celui-ci a-t-il évolué? Pourquoi la manga a-t-il un tel succès? Nous répondrons donc à la problématique suivante : 3

4 Problématique Quelle est lévolution du marché du manga au Japon et en France ? 4

5 Plan Première partie : Le début du manga en France Seconde partie : Lâge dor du manga Troisième partie : Quel avenir pour le manga ? 5

6 Les débuts du manga en France 6

7 1) Lapparition du manga en France 2) La censure subit par lanimation japonaise en France 7

8 Lapparition du manga en France Le manga fait son apparition en France à partir de 1978, à travers un fanzine dassez basse qualité, avec des titres comme Golgo 13. Souvent mal traduites, ces adaptions ne font pas beaucoup dadeptes au début. Viennent ensuite des éditions plus correctes mais qui narriveront à trouver leur public que des années plus tard. 8

9 Lapparition du manga en France Dans le courant des années 80, beaucoups déditeurs profitent de lengouement produit par lanimation japonaise diffusé à ce moment dans lémission Club Dorothée, pour sortir les versions papiers de ces mangas, ainsi des mangas comme Candy ont commencé à conquérir la France. Malheureusement, pour éviter de payer des droits dauteurs, certaines séries étaient reprises par des studios français. 9

10 Lapparition du manga en France En 1990, Akira est le premier manga à vraiment percer en France, il attire un public jeune mais narrive toujours pas à les fédérer au manga en général. Cest grâce à la diffusion de plus en plus importante danimation japonaise, avec des titres comme Dragon Ball, Les Chevaliers du Zodiaque ou Ranma ½, que les ventes du manga senvolent enfin en France. 10

11 La censure subit par lanimation japonaise en France En 1989, Ségolène Royal lance une croisade contre la violence à la télévision française, et plus précisément contre les dessins animés en provenance du Japon. Elle lutte aux côtés de lhebdomadaire Télérama, du président du CSA et dassociations, pour la censure, voir la suppression de lanimation japonaise et le manga en France. 11

12 La censure subit par lanimation japonaise en France Dans les années 90, avec la diffusion de plus en plus de dessin animés Japonais à la télévision française, le CSA commence à sintéresser à la violence contenu dedans. Une censure commence à seffectuer sur des dessins animés comme Dragon Ball, Ken le survivant ou encore Les Chevaliers du Zodiaque. 12

13 La censure subit par lanimation japonaise en France Dragon Ball/Dragon Ball Z – Principalement la suppression de scènes concernant les combats au moment des effusions de sang. Ken le survivant – Raccourcissement de scènes faisant parfois perdre presque 7 min à certains épisodes, mais aussi un doublage français fantaisiste. Les Chevaliers du Zodiaque – Suppression de scènes faisant apparaitre du sang mais aussi des caractères japonais. 13

14 La censure subit par lanimation japonaise en France Certains dessins animés censurés sont devenus emblématique, comme Ken le survivant, principalement à cause des doublages français nayant plus rien à voir avec la version originale. 14

15 15

16 En quelques mots Le manga représente la plus forte croissance de ces dernières années au sein de lédition : +150% entre 2000 et Ils représentent 40% des ventes de Bandes-Dessinées en France. En 2008, 15 millions de manga ont été vendus pour un chiffre daffaire de près de 95 millions deuros. 16

17 I- Un nombre déditeurs en pleine expansion II- De nouveaux moyens de découvertes des mangas III- Apparitions de produits dérivés 17

18 I - Un nombre déditeurs en pleine expansion A)De grandes maisons dédition 1) Au Japon 2) En France B) De nouveaux mangas à succès 18

19 I- A) Les grandes maisons dédition 1) Au japon 19

20 1) Au Japon Au japon, le marché de lédition est dominé par une grande maison : Shueisha Shueisha édite depuis Weekly Shōnen Jump est le nom de leur plus célèbre magasine. Elle fait parti dun groupe « Keiretsu Hitotsubashi ». 20

21 1) Au Japon Son influence dans le monde est, de nos jours, très importante car elle édite, et donc permet indirectement limport des mangas dans le reste du monde, des mangas de grande renommée dans le domaine du manga. 21

22 I- A) Les grandes maisons dédition 2) En France 22

23 2) En France Il existe de nos jours un grand nombre de maisons dédition qui éditent, entre autres, des mangas. « Akata/Delcourt », « Doki-Doki » ou encore « Gekkô » éditent des mangas, traduis de la bande dessinée asiatique. 23

24 2) En France Nous nous intéresserons plus particulièrement à trois grandes maison dédition française : – Pika – Glénat – Kana 24

25 Pika Edition Pika est lune des plus grande maison dédition spécialisée dans le manga. Né en 2000, suite à la dissolution du groupe « Media System Editions » qui regroupait plusieurs maisons dédition de manga 25

26 Pika Edition Pika édite près de 60 mangas différents. Quelques exemples : « Fairy Tail », « Get Backers » ou encore « School Rumble ». Depuis 2007, Pika Edition a été racheté par le groupe Hachette. 26

27 Glénat Glénat édite des mangas, des bandes dessinées, les magasines et des livres. Jacques Glénat sintéressa aux mangas lors dun voyage, et fut le premier éditeur à importer le manga en France. 27

28 Le plus gros succès au niveau des ventes des éditions Glénat est DragonBall. 17 millions de ventes en France Cest aussi le manga le plus vendu dans le reste du monde 28

29 Glénat = 25% du marché de lédition du manga en France. Plus de 120 titres à leur actif Voici quelques exemples : « Bleach », « Dragon Ball », « One Piece » 29

30 Kana est le concurrent direct de Glénat sur le marché de lédition de manga. C est une maison dédition crée en 1996, et appartient au groupe Dargaud. 30

31 Des débuts difficiles car les français nétaient pas passionnés. Après quelques échecs, Kana parvint a se démarquer et fait partie de nos jours des leader de lédition française. 31

32 La plus grosse réussite de Kana : « Naruto », publié depuis Dautres réussites : « Doraemon » ou encore « Yu-Gi-Oh! » 32

33 Doraemon est lhistoire dun robot en forme de chat bleu venu du futur pour aider un petit garçon. 33

34 Yu-Gi-Oh! est un manga parlant dun jeune garçon qui découvre un jour quil est doué pour un jeu de carte assez dangereux qui met en œuvre des combats de monstres 34

35 I- B) De nouveaux mangas à succès Depuis une dizaines dannée, de nombreux mangas provoquent des ventes énormes! Nous allons nous intéresser à certains dentre eux. 35

36 Publié depuis 1997 Manga numéro 1 dans le monde. One Piece: exemplaires en France, au Japon 36

37 Le manga mettant en scène un jeune équipage de pirates est particulièrement connu du jeune publique 37 Diffusé à la télévision, et disponible dans plusieurs pays

38 Pour un résumé complet, Un petit clic suffitUn petit clic suffit 38

39 Cest le concurrent directe de One Piece. Il sest vendu à plus de 94 millions de tome dans le monde. Diffusion télévisée et nombre croissant de fan. 39

40 Si vous voulez un petit synopsis, Cliquez sur ce lienCliquez sur ce lien 40

41 Manga français, et faisant parti des meilleurs ventes depuis le mois de novembre. Manga jeune (2005) et non diffusé à la télévision. 41

42 Une petite envie den apprendre plus? rien de plus simple, cliquez ici 42

43 II- De nouveaux moyens de découvertes des mangas A) Les animés B) Les Scantrad/Fansub 43

44 Les animés Les animés : adaptations vidéo des mangas Diffusés à la télévision en version française, ou alors sur internet en version originale, française ou sous-titré. 44

45 Les animés De plus en plus de personnes regardent leurs mangas favoris en vidéo. Les personnes désirant avancer plus vite dans lhistoire du manga lachètent sous format papier. 45

46 Les Scantrad/Fansub Les Scantrad sont des traductions des chapitres qui paraissent au japon. Des équipes de fans récupèrent les œuvres originales, les traduisent, et les mettent à la disposition des utilisateurs dinternet. 46

47 Les Scantrad/Fansub Les Fansub sont des traduction des animés japonais. Ces adaptations en vidéos sont télécharger en version originale, sous-titrés en français et transmis via des sites internet aux personnes le désirant. 47

48 Les Scantrad/Fansub De nombreuses personnes suivent régulièrement les sorties des chapitres de mangas traduis et mis à disposition. Ces même personnes achètent ensuite très souvent le manga. 48

49 Apparition de produits dérivés 49

50 III- Apparitions de produits dérivés Une nouvelle forme de revenu a fait son apparition: La vente de produits dérivés. 50

51 III- Apparitions de produits dérivés De nombreux fans achètent des objets qui leurs rappellent leurs héros favoris. Il est donc possible, par éxemple, de croiser un chapeau de paille similaire à celui de Luffy, héro du manga One Piece. 51

52 III- Apparitions de produits dérivés Naissance de nombreux sites internet et magasins spécialisés dans le domaine du produit dérivé de manga. Il est très simple de trouvé ce genre de site sur internet, ils sont en effet très nombreux. 52

53 III- Apparitions de produits dérivés Des fans de manga organisent des meeting durant lesquels ils se déguisent en leur héro favoris : Cest ce que lon appelle le cosplay. En France le rassemblement le plus connu de fan est la Japan Expo. 53

54 54

55 III) Quel avenir pour le manga 1)Une évolution inégale a) LA SITUATION à la source : Le japon b) La situation en France 2)De réels concurrents? a) La multiplication des blogbds b) Les comics, les bd franco-belges 3)Une alternative à la Bd Franco-belge? A) Un genre implanté depuis plus de cent ans b) CEPENDANT mélange des deux genres

56 1)Une évolution inégale a) La situation au japon Dune manière générale au japon, le manga a connu son âge dor dans les années 90, cest à cette époque que les séries ont connu un réel succès. Un Weekly Shonen Jump Au niveau du japon les mangas sont dabord pré-publiés dans des sortes dannuaires qui sont reconnaissables à leur qualité d'impression médicre (papier de couleur « recyclé »).

57 a) La situation au japon Il existe plusieurs éditeurs reconnus au japon parmi lesquels la Sh ū eisha qui possède le magazine le plus vendu au japon : le Weekly shonen Jump Sh ū eisha et la K ō dansha qui possède le second magazine le plus vendu au japon: le Weekly shonen Magazine.K ō dansha Ces deux magazinent ciblent particulièrement les adolescents (shonen signifie adolescent en japonais). La plupart des séries proposés par ces magazines ont dont pour un héros un adolescent âgé de ans qui permet au lecteur de sassocié à laventure quil lit.

58 a) La situation au japon Bien que les séries du shonen jump soient crées à l'attention d'un public adolescent le magazine nest pas pour autant uniquement acheté par des jeunes, une grande part des acheteurs se situe dans les ans Moyenne d'âge des lecteurs du Shônen Jump Le manga au Japon est un marché très important et les séries présentées dans les magazines principaux nont souvent quune seule chance pour plaire au lecteur. Pour effectuer un tri parmi leurs séries les deux éditeurs principaux effectuent des sondages sur les préférences des lecteurs et publient les chapitre dans leurs magazines en fonction de leurs cote. La meilleur série sera en première position la pire en dernière.

59 a) La situation au japon Classement des séries dans le sommaire pour le Weekly shonen jump sur la période

60 b) La situation en France Après avoir eu des difficultés à simplanté dans les années 90 où les animes étaient bien plus présent sur le marché (diffusion sur tf1) que les mangas (Quasiment un seul éditeur avant 2000: Glénat). Les mangas ont eut une période post 2000 que lon pourrait qualifier dâge dor pour son évolution en France. Le manga représente aujourdhui la plus forte croissance de ces dernières années au sein de lédition

61 b)La situation en france - Les ventes ont presque triplé sur la période les séries asiatiques se sont multipliées : 1460 nouveaux mangas, manhwas, manhuas et assimilés sont parus en 2009, soit 40,57% des nouveautelles publications, (contre 1453 et 40,45% en 2008) - En 2008, 15 millions de manga ont été vendus pour un chiffre daffaire de près de 95 millions deuros.. - Tous les magasins ont agrandi leurs linéaires de manière conséquente (Carrefour, Auchan, Fnac, Album). Lenseigne Virgin a même implanté en 2004, dans son magasin des Champs-Elysées, le plus gros rayon manga dEurope. Source acbd.fr

62 b) La situation en france A l'heure où l'on parle d'une saturation et d'une stagnation du marché du manga en France, certains éditeurs continuent néanmoins à faire leur apparition (Iku comics), la production ne cesse d'augmenter (plus de 1000 titres qui sortent tous les ans) au détriment, bien souvent, de la qualité... La qualité reste le gros point noir du marché actuellement. Que ce soit au niveau de la qualité du titre en lui-même, ou de la qualité de l'adaptation: traduction hasardeuse, lettrage discutable, impression parfois minable.... Certain éditeur entrant à peine sur le marché vont bientôt en sortir : gekko (ce spéciale dans les parodies de manga connu)

63 b) La situation en france : les chiffres Le domaine de production de la bande dessinée qui comprends à la fois manga, comic et bande dessinée franco belge est en chute: Au niveau de la production: 2,4% daugmentation en 2009 pour 10,04% en 2008 Au niveau de la traduction : 1891 bandes dessinées étrangères (1429 viennent dAsie et 312 des USA) traduites (une progression 5 fois plus faible qu'en 2008) Au niveau de la prépublication: 64 revues en 2009 contre 71 en 2008 Source acbd :Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée

64 2)De réels concurrents? A) La multiplication des blogbds Durant la même période dévolution du marché des mangas (2000- actuellement) dautre supports novateurs ont eux aussi fait un boom. Parmi eux les blogs bd ont dabord été considérés comme de la bande dessinée de bas étage, du fait de la grande accessabilité de ce média, néanmoins certains blog bd sont maintenant après 10 ans sortis du lot. Ce nouveau moyen de communication qui consiste à mettre en scène plus ou moins sa vie sous forme de bande dessiné disponible sur le site internet de lauteur attire de plus en plus de visiteurs.

65 Par conséquent les recueils des histoires préalablement publiées sur internet et accessibles gratuitement sur le site de lauteur sont maintenant mises en vente de manière relié à la manière dune Bande dessinée. Ces bande dessinée ont un bon taux de vente se classant dans le top des ventes des librairies à leurs sortie. Le blog de « Boulet » par exemple par lauteur Gilles Roussel attire visiteurs uniques par jour sur son blog A) La multiplication des blogbds

66 Véritable boom dans le domaine des blogs bd avec: La multiplication des référenceurs de blogs type ou La création dun festival à paris appelé festiblog (5 ème festival en 2009) Un pourcentage approximatif de 20% dauteur présent au festival dAngoulême La participation de Martin Vidberg auteur de lactu en patate à plusieurs magazine, journaux

67 B)Les comics et la BD franco-belge Contrairement aux idées reçus la bande dessiné franco-belge nest pas moins publiée que les mangas à lheure actuelle. En effet comme dit précédemment, les titres asiatiques et non pas uniquement les publications « manga » ne représentent que 1460 œuvres sur le marché français pour lannée 2009 Or pour les albums franco-belges 1471 titres sont parus en 2009, soit 40,87%, contre 1547 et 43,07% en 2008), dont la production est plutôt stable. Concernant les comics américains 270 titres sont parus en 2009, soit 7,5%, contre 240 et 6,68% en 2008.

68 B)Les comics et la BD franco-belge Dans le domaine de la bande dessiné, le duel contre l'opposant asiatique à été plutôt rude, forçant la plupart des grands éditeurs français soit à créer un label dédié soit à lagrandir. Cependant cest dans le domaine de lédition de bande dessinée général que se battent les différents éditeurs français. Le domaine de la bande dessinée est en expansion mais les grands éditeurs ont une place considérable sur le marché : 60% de la production est effectuée par 9 éditeurs alors que 288 éditeurs produisent de la bande dessinée

69 B)Les comics et la BD franco-belge Pour les comics: Ils ont su profiter des nombreuses licences du cinéma et donc intéresser de nouveaux lecteurs dans les pays européens et notamment en France. Ils sont nettement en deçà des autres productions mais ils profitent d'une augmentation constante des ventes.

70 B)Les comics et la BD franco-belge La différence bd-manga en chiffre: On parle souvent du succès dun titre manga en vogue et certaines mauvaises langues expliquent que comparé à la bd le manga se vend plus: C'est une erreur. Prenons par exemple les 10 plus gros tirage de manga et de BD à titre de comparaison.

71 B)Les comics et la BD franco-belge TIRAGES TITRES DESSINATEURS SCÉNARISTES ÉDITEURS Naruto 40 Masashi Kishimoto Kana Naruto 41Masashi Kishimoto Kana Naruto 42 Masashi Kishimoto Kana Naruto 43Masashi Kishimoto Kana Naruto 44 Masashi Kishimoto Kana Naruto 45Masashi Kishimoto Kana Soul Eater 1 Atsushi Ohkubo Kurokawa One piece 49 Eiichirô Oda Glénat One piece 50 Eiichirô Oda Glénat One piece 51 Eiichirô OdaGlénat Astérix 34 Albert Uderzo,René Goscinny Albert-René Blake et M. 19 René Sterne,Jean Van Hamme Blake et Mortimer Happy Sex Zep Delcourt Le Petit Spirou 14 Janry, Dan Tome Dupuis Lanfeust Odyssey 1 Didier Tarquin Christophe ArlestonSoleil Boule & Bill 32 Laurent Verron Cric, Pierre Veys Dargaud Les Passagers du vent 6 François Bourgeon 12 bis XIII Mystery 2 Philippe Berthet Corbeyran Dargaud Bénélux Cédric 23 Laudec Raoul Cauvin Dupuis Les Nombrils 4 Delaf Maryse Dubuc Dupuis Le 10éme plus gros titre manga n'atteint le tirage que du 43 ème titre du classement des bandes dessinées

72 B)Les comics et la BD franco-belge Mais alors quest ce qui différencie les mangas de la bande dessinée franco belge et des comics? Sa constance de parution:

73 3)Une alternative à la Bd Franco-belge? La Bande dessiné, aussi appelé 9 ème art à des origines plus anciennes que le manga. Depuis le milieu du XIXème elle apparaît en premier lieu dans les journaux satiriques au niveau mondiale. Le Charivari est un journal illustré satirique français, qui parut de 1832 à Le public ciblé est donc tout dabord adulte. Mais au début du XXème la cible change, des journaux pour enfants sont créés et parmi eux naîtront et évolueront de nouvelles séries. a) Un genre implanté depuis plus de cent ans

74 Que ce soit tout dabord dans Le journal de Mickey, quelques années plus tard dans Le journal de Spirou, ou dans Le journal de Tintin et enfin dans Pilote, la bande dessinée fait ses marques et intéresse des générations denfants qui retourneront lire leurs série une fois adulte. Différents magazines français

75 b) Cependant mélange des deux genres Au vu de la grande progression de certains titres manga au niveau français certains éditeurs nont pas hésité à faire une version « manga » des titres qui ont déjà connu un bon tirage au niveau bande dessinée Les édition Soleil produisent par exemple la série : Lanfeust Quest tiré de leurs licence Lanfeust dans un « style » manga.

76 b) Cependant mélange des deux genres Ce manga na pas été accueillît par son public bd du bon œil, le coté marketing de la série Lanfeust mis en avant. Aussi le manga flirt de plus en plus avec les licences issus de jeux video tel que World of Warcraft, Zelda etc. Mais est-ce vraiment pour rendre hommage au style graphique du genre ou seulement pour faire gagner de largent?

77 Conclusion 77

78 Conclusion Après des débuts difficiles, notamment à cause de la censure, nous avons pu voir que le manga a su simposer en France comme une littérature de premier ordre. Le nombre de vente mondiale reste très important de nos jours, même après lâge dor du manga. Cependant le manga risque dans un futur proche de devenir un objet marketing, une vache à lait pour les éditeurs. 78

79 Sources

80 Nous vous remercions de votre attention ! Dômo Arigatô Gozaimasu' 80


Télécharger ppt "Le manga en quelques mots Du japonais, le mot manga « Manga » a été inventé par Katsushika Hokusai (1760- 1849) et signifie « image dérisoire ». Cest la."

Présentations similaires


Annonces Google