La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 II-Principaux résultats scientifiques attendus 1) Mouvements et migrations 2) Croissance 3) Mortalité naturelle en fonction de lage et du sexe 4) Comportement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 II-Principaux résultats scientifiques attendus 1) Mouvements et migrations 2) Croissance 3) Mortalité naturelle en fonction de lage et du sexe 4) Comportement."— Transcription de la présentation:

1 1 II-Principaux résultats scientifiques attendus 1) Mouvements et migrations 2) Croissance 3) Mortalité naturelle en fonction de lage et du sexe 4) Comportement des thons en fonction de leur environnement 5) Importance du stock et mortalité par pêche subie 6) Impact des DCP sur la ressource

2 2 Divers types de marques seront employées n De grands nombres de marques spaghetti ( ?) pour estimer mortalité, taux de croissance, interactions et certains déplacements n Un petit nombre de marques archives (internes & pop up) (quelques centaines) pour marquer des gros thons (albacores et patudos) dans diverses zones pour estimer les migrations. Marque archive Marque pop up Marque spaghetti

3 3 Les marques spaghettis: des outils indispensables pour atteindre les objectifs du programme n De nombreux thons marqués et les informations sur les recaptures seront fournies à lIOTC n Les positions de marquages et de recaptures permettront de connaître les mouvements et la structure des stocks n Les poissons mesurés au marquage et à la recapture permettent dévaluer la croissance n Des poissons injectés à la tétracycline permettent de valider les études de croissance par lecture dotolithes n Les taux de recaptures des marques en fonction du temps permettent dévaluer les mortalités.

4 4 Mouvements et migrations Les marquages fourniront des connaissances solides sur la structure des stocks et sur les déplacements des thons de lOcéan Indien, comme ceux réalisés dans le Pacifique est et ouest (figure reprise de Hampton et Fournier 2000, SPC, Secrétariat of the Pacific Community)

5 5 Croissance Les marquages constituent une méthode très fiable pour bien évaluer la croissance des thons, selon le sexe et en fonction de la zone (tropicale ou équatoriale par exemple)

6 6 La croissance en deux phases de lalbacore de lAtlantique a été bien montrée par les marquages La croissance du listao aux Maldives montrée par les marquages (Adam 2000) Exemples de modélisations de la croissance utilisant des données de marquages et recaptures

7 7 Mortalité naturelle n Ce paramètre biologique est crucial pour réaliser des évaluations de stocks fiables n Ces évaluations de stocks de thons sont très sensibles à la mortalité naturelle des juvéniles n La mortalité naturelle des thons est très variable selon leur taille Age M Le programme fournira des estimations de la mortalité naturelle en fonction de lage et du sexe (résultat de Hampton et Fournier 2000, SPC)

8 8 Les marques pop up archives sont indépendantes des pêcheries Les marques classiques indiquent des migrations transatlantiques Est ouest Les marques pop up posées sur des gros thons rouges au large du Cap Cod ont elles été libérées dans lAtlantique central où ces thons navaient jamais été pêchés auparavant. Sagit il dune zone de ponte? (fig Lutcavage et al 2000) Un petit nombre de ces marques peut apporter une compréhension nouvelle et différente des mouvements des thons comme on le voit pour le thon rouge de lAtlantique

9 9 Comportement thermocline night Les marques archives fournissent à la fois les déplacements réels des thons et leurs mouvements verticaux (repris de Kurt Schaeffer 2000, IATTC, Pacific Est)

10 10 Taille du stock et mortalité par pêche n Les grands marquages permettent, grâce aux modèles bio- mathématique, destimer limportance des stocks (biomasse) en fonction de lâge et donc la mortalité par pêche n Les marquages sont pour les stocks de thons la meilleure méthode disponible pour estimer fiablement ces paramètres

11 11 Marquages et DCP: Des doutes sérieux sur les dangers à long terme de ce mode dexploitation: => Les DCP modifieraient la biologiques des thons: hypothèse du « piège biologique » Les DCP accroissent la mortalité par pêche des thons juvéniles (albacores, patudos) Les DCP accroissent la mortalité par pêche des espèces secondaires. => Lusage des DCP saccroît beaucoup dans lOcéan Indien: plus de 70% des prises totales objets naturels DCP Artificiels % des prises sous DCP

12 12 Les DCP:un piège biologique? : Trois hypothèses en cascade Hypothèse 1 : laggrégation de petits thons (35-75 cm) sous les DCPs est rapide, forte et durable Hypothèse 2 : Le grand nombre de DCP posés dans la zone équatoriale pourrait altérer le schéma des mouvements naturels de ces thons associés aux DCP Hypothèse 3 : Les DCP affecteraient négativement la croissance et ils accroitraient la mortalité naturelle des thons qui y sont associés

13 13 Les DCP seront largement utilisés pour réaliser les marquages…. Cest maintenant un moyen pratique de marquer des thons! => Marquages traditionnels, par ma rques acoustiques & archives de nombreux petits thons dans la zone des DCPs Analyse des mouvements des thons marqués sous DCP et de ceux en bancs libres Comparaison des taux de croissance sous DCP et en bancs libres Mesure de la fidélité des thons aux DCP, à court et moyen terme Quels marquages sur les DCP?

14 14 Les marquages sont indispensables pour modéliser lexploitation de stocks migrateurs. Les modèles traditionnels dévaluation des stocks: même un simple modèle nécessite une bonne hypothèse sur la structure du stock exploité Les nouveaux modèles statistiques (MULTIFAN CL employé par la SPC) reposent sur les résultats de grands programmes de marquages, essentiels pour en estimer les paramètres Exemple: patudo Atlantique

15 15 III- Principales questions de gestion visées par le programme? a) Interactions entre les pêcheries: senneurs, pêche artisanale, palangre b) Caractère soutenable ou pas des actuelles pêches intensives sur DCP c) Modélisation fiable de ressources thonières migratrices exploitées par des pêcheries multi engins.

16 16 Quelles interactions entre les pêcheries? Un problème clef pour les pays côtiers, et une sérieuse responsabilité pour les pays industrialisés L interaction potentielle entre les grandes flottilles thonières industrielles et les pêcheries artisanales est inconnue. De même linteraction potentielle entre les captures des senneurs et celles des palangriers reste inconnue.

17 17 Les prises de listao sont en permanent acroissement tant pour les pêches artisanales que pour les senneurs Une question reste entière: quelle est linteraction potentielle entre les pêcheries de senneurs et celles des pêcheries artisanales, principalement celles des Iles Maldives? Les interactions potentielles dépendent de la biomasse du stock, de la mortalité naturelle et de ses migrations. Exemple d interaction potentielle: le listao Artisans Senne Prises annuelles

18 18 Autre interaction potentielle entre les senneurs et les palangriers: le patudo Senne: petits patudos Palangre: gros patudos Prises annuelles de patudos par senneurs et palangre (en tonnes) Les effets potentiels des prises accrues de petits patudos par les senneurs sur le stock dadultes reproducteurs exploité par les palangriers demeure indéterminé Palangre Senne

19 FL 1 Les marquages permettront dévaluer cette interaction potentielle Age: Le nombre de petits patudos capturés par les senneurs est depuis 1993 bien supérieur au nombre de gros patudos capturés par les palangriers Les patudos capturés à la senne sont beaucoup plus petits (poids moyen 6kg) que ceux capturés à la palangre (poids moyen environ de 40kg)


Télécharger ppt "1 II-Principaux résultats scientifiques attendus 1) Mouvements et migrations 2) Croissance 3) Mortalité naturelle en fonction de lage et du sexe 4) Comportement."

Présentations similaires


Annonces Google