La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Partie 2 Genre et VIH/sida LA QUESTION DU VIH/SIDA EST LIÉE AU GENRE PUISQUE : Bien que le VIH affecte à la fois les hommes et les femmes, celles-ci sont.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Partie 2 Genre et VIH/sida LA QUESTION DU VIH/SIDA EST LIÉE AU GENRE PUISQUE : Bien que le VIH affecte à la fois les hommes et les femmes, celles-ci sont."— Transcription de la présentation:

1 Partie 2 Genre et VIH/sida LA QUESTION DU VIH/SIDA EST LIÉE AU GENRE PUISQUE : Bien que le VIH affecte à la fois les hommes et les femmes, celles-ci sont plus vulnérables en raison des facteurs biologiques, sociaux, religieux et économiques. Bien que le VIH affecte à la fois les hommes et les femmes, celles-ci sont plus vulnérables en raison des facteurs biologiques, sociaux, religieux et économiques.

2 Genre et VIH/sida Selon les rapports mondiaux de lONUSIDA en 2010 En 2002, 46% des 33,4 millions dadultes vivant avec le VIH/sida étaient des femmes. En 2002, 46% des 33,4 millions dadultes vivant avec le VIH/sida étaient des femmes. 55% des nouvelles infections quotidiennes sont détéctées chez les femmes. 55% des nouvelles infections quotidiennes sont détéctées chez les femmes.

3 Genre et VIH/sida La tendance observée dans certains pays montre que le ratio homme/femme parmi les personnes infectées par le VIH commence à ségaliser. La tendance observée dans certains pays montre que le ratio homme/femme parmi les personnes infectées par le VIH commence à ségaliser. En réalité, dans certains des pays les plus affectés, le nombre de femmes infectées par le VIH dépasse celui des hommes. En réalité, dans certains des pays les plus affectés, le nombre de femmes infectées par le VIH dépasse celui des hommes. Bilan : En Afrique subsaharienne, les femmes constituent de plus en plus la majorité des personnes vivant avec le VIH/sida

4 Genre et VIH/sida Quel est le nombre de femmes vivant avec le VIH/sida dans votre pays ?

5 Genre et VIH/sida II La vitesse à laquellle le VIH/sida se répand parmi les femmes peut être ralentie si certains changements sont apportés dans le comportement sexuel des hommes. Une étude comportementale autorisée par lONUSIDA en Inde montre que 82% des patients masculins atteints dune IST ont eu des rapports sexuels avec de multiples partenaires au cours des 12 mois précédent létude et que seul 12% dentre eux avaient utilisé un préservatif. Une étude comportementale autorisée par lONUSIDA en Inde montre que 82% des patients masculins atteints dune IST ont eu des rapports sexuels avec de multiples partenaires au cours des 12 mois précédent létude et que seul 12% dentre eux avaient utilisé un préservatif.

6 Genre et VIH/sida Une étude réalisée sur les jeunes filles en Afrique du Sud a révélé que 71% dentre elles ont déjà eu un rapport sexuel contre leur volonté. Une étude réalisée sur les jeunes filles en Afrique du Sud a révélé que 71% dentre elles ont déjà eu un rapport sexuel contre leur volonté.

7 Genre et VIH/sida III Féminisation de la pauvreté et parole de la femme limitée dans les prises de décision. La pauvreté pousse certaines femmes dans lindustrie du sexe. La pauvreté pousse certaines femmes dans lindustrie du sexe. Les jeunes filles sont particulièrement vulnérables et elles nont souvent pas assez de pouvoir pour insister sur le sexe protégé. Les jeunes filles sont particulièrement vulnérables et elles nont souvent pas assez de pouvoir pour insister sur le sexe protégé.

8 Genre et VIH/sida Le manque déducation chez les filles conduit à une faible exposition aux messages éducatifs sur le VIH/sida du fait du faible taux dalphabétisme. Le manque déducation chez les filles conduit à une faible exposition aux messages éducatifs sur le VIH/sida du fait du faible taux dalphabétisme. Le poids des soins à apporter aux membres de la famille malades retombe sur les femmes de la famille. Le poids des soins à apporter aux membres de la famille malades retombe sur les femmes de la famille.

9 Genre et VIH/sida Quel est le lien entre le VIH/sida et la VBG ?

10 Genre et VIH/sida Le faible pouvoir dans une relation et la violence intime du partenaire augmentent le risque dinfection au VIH. Le faible pouvoir dans une relation et la violence intime du partenaire augmentent le risque dinfection au VIH. Le sexe forcé est lié au risque du VIH. Le sexe forcé est lié au risque du VIH. Les survivants aux violences ont tendance à adopter des comportements qui mettent leur santé en danger. Les survivants aux violences ont tendance à adopter des comportements qui mettent leur santé en danger. Proposer un préservatif peut augmenter le risque pour la femme dêtre violentée. Proposer un préservatif peut augmenter le risque pour la femme dêtre violentée. Révéler linfection au VIH peut augmentr le risque de violence et dabus. Révéler linfection au VIH peut augmentr le risque de violence et dabus.

11 Genre et VIH/sida Pourquoi faut-il prendre en compte la VBG dans les projets de santé/VIH ?

12 Genre et VIH/sida La VBG est une des causes principales de décès et de handicap chez les femmes. La VBG est une des causes principales de décès et de handicap chez les femmes. Le projet de santé peut être plus efficace sil prend en compte les incidences de la VBG sur la santé reproductive (SR) Le projet de santé peut être plus efficace sil prend en compte les incidences de la VBG sur la santé reproductive (SR) Les prestataires de soins qui ne sinterrogent pas sur la violence basée sur le genre peuvent mal diagnostiquer les survivants ou proposer un traitement inapproprié. Les prestataires de soins qui ne sinterrogent pas sur la violence basée sur le genre peuvent mal diagnostiquer les survivants ou proposer un traitement inapproprié.

13 Genre et VIH/sida Les prestataires sont susceptibles dêtre le premier contact des femmes. Les prestataires sont susceptibles dêtre le premier contact des femmes. Les prestataires peuvent assister les femmes plutôt que de les mettre encore plus en danger par inadvertance. Les prestataires peuvent assister les femmes plutôt que de les mettre encore plus en danger par inadvertance. Les organisations de soins de santé peuvent sensibiliser à la VBG en tant que problème de santé publique. Les organisations de soins de santé peuvent sensibiliser à la VBG en tant que problème de santé publique.

14 Genre et VIH/sida Utiliser une approche systémique, ce qui implique : Un engagement institutionnel sur la VBG Un engagement institutionnel sur la VBG Des politiques sur le harcèlement sexuel Des politiques sur le harcèlement sexuel Le respect de la vie privée des patients et la confidentialité Le respect de la vie privée des patients et la confidentialité

15 Genre et VIH/sida Connaissance des lois locales sur la VBG Connaissance des lois locales sur la VBG Formation pratique et appui au personnel Formation pratique et appui au personnel Réseaux de référencement pour lier les survivants aux services daide juridique, de conseil, dhébergement, etc. Réseaux de référencement pour lier les survivants aux services daide juridique, de conseil, dhébergement, etc.

16 Genre et VIH/sida Protocoles pour le soin des survivants. Protocoles pour le soin des survivants. Approvisionnement durgence tels que la prophylaxie IST, la prophylaxie post- exposition (PPE) et la contraception durgence lorsque ces traitements reçoivent le soutien du gouvernement. Approvisionnement durgence tels que la prophylaxie IST, la prophylaxie post- exposition (PPE) et la contraception durgence lorsque ces traitements reçoivent le soutien du gouvernement.

17 Genre et VIH/sida Materiel éducatif sur la VBG pour les clients Materiel éducatif sur la VBG pour les clients Système de collection des données Système de collection des données Suivi et évaluation de la qualité des soins Suivi et évaluation de la qualité des soins

18 Genre et VIH/sida Comment les projets de santé/VIH peuvent-ils prendre en compte la VBG ?

19 Genre et VIH/sida Soutenir les efforts réalisés pour intégrer complètement la notion de VBG dans les programmes de santé tels que : Les efforts à long terme pour sensibiliser et former les professionnels de la santé sur la VBG; Les efforts à long terme pour sensibiliser et former les professionnels de la santé sur la VBG; Politiques de depistage de routine ou denquêtes de routine SEULEMENT lorsque les programmes possèdent les protections de base pour les femmes Politiques de depistage de routine ou denquêtes de routine SEULEMENT lorsque les programmes possèdent les protections de base pour les femmes

20 Genre et VIH/sida Participation des organisations de soins de santé dans leffort de prévention, les réseaux de référencement, les campagnes de plaidoyer à plus grande échelle. Participation des organisations de soins de santé dans leffort de prévention, les réseaux de référencement, les campagnes de plaidoyer à plus grande échelle. Ne pas reproduire des services qui existent déjà. Ne pas reproduire des services qui existent déjà. Les programmes de santé doivent tenter didentifier les services sociaux dont la mise à disposition serait la plus réalisable économiquement, rentable et pérènne. Les programmes de santé doivent tenter didentifier les services sociaux dont la mise à disposition serait la plus réalisable économiquement, rentable et pérènne.

21 Genre et VIH/sida Pourquoi les projets de politique de santé doivent-ils prendre en comtpe la VBG ?

22 Genre et VIH/sida Aider à lélaboration des politiques et approches pour laction des services de santé face à la VBG. Aider à lélaboration des politiques et approches pour laction des services de santé face à la VBG. Recadrer le débat politique sur la VBG vers une question de santé publique et des droits de lhomme. Recadrer le débat politique sur la VBG vers une question de santé publique et des droits de lhomme. Réaliser et utiliser les recherches sur lampleur de la VBG pour convaincre les décisionnaires que : Réaliser et utiliser les recherches sur lampleur de la VBG pour convaincre les décisionnaires que : Ils doivent prendre en compte la VBG; Ils doivent prendre en compte la VBG; Le code pénal et le code civil doivent être complétés Le code pénal et le code civil doivent être complétés

23 Genre et VIH/sida Normaliser les politiques de santé sectorielles ainsi que les interventions appropriées relatives à la VBG au niveau institutionnel. Normaliser les politiques de santé sectorielles ainsi que les interventions appropriées relatives à la VBG au niveau institutionnel.

24 Genre et VIH/sida Comment les projets de politique de santé peuvent-ils prendre en compte la VBG ?

25 Genre et VIH/sida Recherche et diffusion des découvertes relatives à la VBG. Recherche et diffusion des découvertes relatives à la VBG. Alliance des secteurs public et privé pour élaborer et mettre en place des politiques publiques sur la VBG. Alliance des secteurs public et privé pour élaborer et mettre en place des politiques publiques sur la VBG. Efforts pour éduquer les groupes clés et les populations plus larges à la VBG en tant que problème de santé publique lié au VIH/sida. Efforts pour éduquer les groupes clés et les populations plus larges à la VBG en tant que problème de santé publique lié au VIH/sida.

26 Genre et VIH/sida En quoi est-ce important de travailler avec les jeunes dans la prise en compte de la VBG et du VIH/sida ?

27 Genre et VIH/sida Un nombre important de filles et de jeunes femmes ont déjà subi des violences sexuelles dans le monde. Un nombre important de filles et de jeunes femmes ont déjà subi des violences sexuelles dans le monde. La violence exercée par les partenaires intimes commencent souvent lors des premières années de relation ou de mariage. La violence exercée par les partenaires intimes commencent souvent lors des premières années de relation ou de mariage. Labus sexuel pendant lenfance ou ladolescence est lié à de nombreuses situations de mauvaise santé. Labus sexuel pendant lenfance ou ladolescence est lié à de nombreuses situations de mauvaise santé.

28 Genre et VIH/sida Lactivité sexuelle chez les jeunes nest pas toujours volontaire ou consensuelle. Lactivité sexuelle chez les jeunes nest pas toujours volontaire ou consensuelle. Les programmes pour les jeunes représentent lopportunité idéale dapprofondir la prévention sur la VBG puisque les attitudes face au genre et à la violence sont encore à construire. Les programmes pour les jeunes représentent lopportunité idéale dapprofondir la prévention sur la VBG puisque les attitudes face au genre et à la violence sont encore à construire.

29 Genre et VIH/sida Comment le travail avec les jeunes peut-il prendre en compte la VBG et le VIH/sida ?

30 Genre et VIH/sida Nécessité de prendre en compte la contrainte et labus sexuel dans tous les programmes de santé reproductive pour les jeunes. Nécessité de prendre en compte la contrainte et labus sexuel dans tous les programmes de santé reproductive pour les jeunes. Soutenir toutes les initiatives damélioration de lenvironnement familial, communautaire et des pairs telles que : Soutenir toutes les initiatives damélioration de lenvironnement familial, communautaire et des pairs telles que : Leffort de promotion des normes équitables en matière de genre et la non violence parmi les jeunes hommes Leffort de promotion des normes équitables en matière de genre et la non violence parmi les jeunes hommes

31 Genre et VIH/sida Les efforts pour donner aux filles les moyens dagir. Les efforts pour donner aux filles les moyens dagir. Les efforts pour améliorer la réponse institutionnelle face aux jeunes survivants de VBG. Les efforts pour améliorer la réponse institutionnelle face aux jeunes survivants de VBG. Les efforts pour améliorer la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le cadre éducationnel. Les efforts pour améliorer la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le cadre éducationnel.

32 Merci


Télécharger ppt "Partie 2 Genre et VIH/sida LA QUESTION DU VIH/SIDA EST LIÉE AU GENRE PUISQUE : Bien que le VIH affecte à la fois les hommes et les femmes, celles-ci sont."

Présentations similaires


Annonces Google