La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Michel Vandenbroeck, Griet Roets et Aïsja Snoeck, Département du Travail Social, Université de Gand, Voir EECERJ, 17(2)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Michel Vandenbroeck, Griet Roets et Aïsja Snoeck, Département du Travail Social, Université de Gand, Voir EECERJ, 17(2)"— Transcription de la présentation:

1 Michel Vandenbroeck, Griet Roets et Aïsja Snoeck, Département du Travail Social, Université de Gand, Voir EECERJ, 17(2)

2 Crèches comme lieu de co-éducation, de rencontre, de confrontation Lieux investis par Projets politiques Projets personnels Discours dominants (sur le bien de lenfant, sur lintégration, sur la socialisation, sur la séparation, …) Crèche comme lieu démergence de micro-démocraties?

3 Analyse des narratives de 3 mères primo-arrivantes = personnes qui transgressent les frontières - Géographiques - Entre nous et eux - De citoyenneté Avec comme références: - Théories post-structurelles (Foucault, Deleuze, …) - Théories post-féministes (Braidotti, …)

4 Contexte: - Accessibilité difficile - Situations de vie difficile, situations dexclusion (cfr Musatti, 2008). - Projet de recherche-action-formation avec trois crèches, comprenant - Accompagnement des équipes - Recrutement en formation de personnel - Liens avec politiques - Recherches

5 Neamat, Libanaise, 29 ans, comptable, vit avec son mari et sa fille de 8 mois Fatmata, Sierra Leone, 24 ans, était couturière mais est sans emploi, vit avec son mari et son fils de 4 mois. Plutôt isolée. Marie, Congolaise, 21 ans sans emploi, célibataire avec deux filles (13 et 8 ans) et un fils (15 mois). Plutôt isolée. 3 interviews Avant lentrée en crèche Après un mois de crèche Après 3-4 mois

6 Choix pour laccueil: - raisons pratiques et socialisation Relations fondamentalement asymétriques Neamat: Parce que cest la première fois que suis mère et elles, elles ont beaucoup dexpérience. Honnêtement, jaurais bien accepté tous leurs conseils, nimporte lesquels. Mais: période « dadaptation réciproque » Grande satisfaction des mères par rapport au (petites) adaptations de la crèche (manger des fruits, port de lenfant sur le dos, temps de la sieste, utilisation du français, …)

7 Conclusion: réciprocité dans une relation asymétrique qui facilite le désaccord (la différence) Neamat: Dans la crèche ils naiment pas trop ça, parce quelle est très jeune. Ils entrainent pas les bébés à la propreté. Parfois quand elle se lève à la crèche, elles la mettent sur le pot, mais cest toujours trop tard. Il faut prendre lenfant quand il se lève, enlever le pamper et le mettre sur le pot, tu vois? Mais à la crèche, beaucoup denfants se lèvent en même temps et il faut soccuper dun enfant à la fois. Et jusquà présent elle ne sait pas quil faut contrôler ses muscles, peut-être, je crois que peut être elle pourrait le faire maintenant. Elle doit apprendre comment faire. Dons, bref, la plupart du temps il est trop tard, mais ils essayent. Je pense que même sils ne sont pas daccord avec moi, ils le fassent quand même. Je penses que cest étonnant, vous savez, parce que pour elles [les auxiliaires] … euh … quand tu mets un enfant de deux ans sur le pot, il ny a pas beaucoup de responsabilités. Il ne faut pas le tenir à loeil. Tu ne dois pas tasseoir à côté de lui. Quand il a fini, il tappellera. Mais avec ma fille, elle est très jeune, donc il faut quon la tienne à loeil. Et ça, ce nest pas très logique quand on a 21 enfants. Vous voyez, cest quand même formidable. Même sils ne le font pas tous les jours. Le fait quils le font de temps en temps, oui, cest remarquable, je pense.

8 Lecture développementale Lecture structuraliste / systémique (Harkness & Super) Lecture post-structuraliste (analyse des relations de pouvoir entre savoirs et entre acteurs) Lecture éthique (Derrida & Dufourmantelle) La crèche comme lieu public, lieu de regard public Marie: Lenfant reflète ses parents quand il va dans la société, à lécole par exemple = regard panoptique???

9 Identités (comme mère) multiples (nomades) - Idées très fortes sur lavenir - Ex: choix de lécole maternelle pour Neamat à 8 mois - Ex: Marie : En Afrique, si on ne respecte pas les ainés, cela nest pas bien pour toi ni pour ton bébé. Peut-être quun jour jemmene mon enfant en Afrique. Donc, si en Belgique on éduque bien son enfant, si on le fait comme en Afrique, il respectera les ainés, oui. Alors si un jour ton ami vient à la maison, après un ou deux ans, il dira à lenfant: dis bonjour à ta tante, dis bonjour à ton oncle. Cest bien, oui. […] Je ne sais pas comment ils font à la crèche mais je comprends quils apprennent le respect aux enfants. Les enfants de la crèche respectent les ainés. Parce que quand tu sonnes à la porte, ils ouvrent la porte et quand tu entres, les enfants disent bonjour tante.

10 Neamat: Oui, mes tantes, elles ont beaucoup dinfluence (rit). Et cest une vraiment bonne influence quelles ont, parce que cest bien dêtre entourée de personnes qui ont éduqué des enfants et qui savent comment faire, qui savent à quoi sattendre et ce quil ne faut pas faire. Même si nous disons quils ont des manières à lancienne et, je ne sais pas, nimporte, et peut-être les méthodes modernes sont meilleures, mais cela vous donne à réfléchir… Les personnes anciennes, ils pensent toujours que les enfants doivent manger beaucoup, et moi, je ne penses pas quils doivent manger beaucoup. Fatmata: Ils disent quil ne faut pas mettre lenfant à la crèche. Moi je dis que je veux aller à lécole, voilà pourquoi mon enfant va à la crèche, pour apprendre à être parmi les autres. Et je veux que mon enfant parle le Néerlandais, voilà pourquoi.

11 Neamat (après des remarques parce que sa fille partage son lit): Jaime ma fille, vraiment beaucoup, pas seulement dans mon coeur, comme ils disent, mais partout à lintérieur et cest un sentiment énorme et chaleureux. Cest au-delà de ma compréhension. Je nai jamais aimé quelquun comme cela.

12 Discussions - Citoyenneté relationelle: la citoyenneté nest pas acquise mais existe dans les micro-evénements - Démocratie et la pénétration du domaine privé dans la sphère publique - Interdépendances plutot que autonomie - Réciprocité dans les relations fondamentalement asymétriques - Pourtant, la valeur de la crèche est dans sa différence à la famille

13 Le paradoxe de laccueil: Lhospitalité pure consiste à accueillir larrivant avant de lui poser des conditions, avant de savoir et de demander quoi que ce soit, fût-ce un nom ou un «papier» didentité. Mais elle suppose aussi quon sadresse à lui, singulièrement, quon lappelle donc, et lui reconnaisse un nom propre: «Comment tappelles-tu, toi?». Lhospitalité consiste à tout faire pour sadresser à lautre, à lui accorder, voire à lui demander son nom, tout en évitant que cette question ne devienne une «condition», une inquisition policière, un fichage ou un simple contrôle des frontières. Différence à la fois subtile et fondamentale, question qui se pose sur le seuil du «chez soi», et au seuil entre deux inflexions. Un art et une poétique, mais toute une politique en dépend, toute une éthique sy décide (Derrida, 1997)


Télécharger ppt "Michel Vandenbroeck, Griet Roets et Aïsja Snoeck, Département du Travail Social, Université de Gand, Voir EECERJ, 17(2)"

Présentations similaires


Annonces Google