La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

28-29 Janvier 2004 PROJET DE SUBSTITUTION DANS LE CIMENT DUNE PARTIE DE CLINKER PAR LES CENDRES VOLANTES DES CENTRALES THERMIQUES FORMULATION DU PROJET.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "28-29 Janvier 2004 PROJET DE SUBSTITUTION DANS LE CIMENT DUNE PARTIE DE CLINKER PAR LES CENDRES VOLANTES DES CENTRALES THERMIQUES FORMULATION DU PROJET."— Transcription de la présentation:

1 28-29 Janvier 2004 PROJET DE SUBSTITUTION DANS LE CIMENT DUNE PARTIE DE CLINKER PAR LES CENDRES VOLANTES DES CENTRALES THERMIQUES FORMULATION DU PROJET EN FORMAT MDP: ANALYSE DES ASPECTS TECHNIQUES DU PROJET A. LAHBABI, Ph.D Janvier 2004

2 LE PROJET LE PROJET CONSISTE À SUBSTITUER DANS LE CIMENT UNE PARTIE DU CLINKER PAR DES CENDRES VOLANTES PROVENANT DE LA CENTRALE THERMIQUES DE LA JLEC RÉDUCTION DE LA PROPORTION DU CLINKER DANS LA FABRICATION DU CIMENT AVANTAGES: Elimination et valorisation dun déchet Réduction de la consommation thermique spécifique Réduction des émissions spécifiques de CO2

3 Quatre Entreprises : Onze Usines Lafarge Maroc: filiale du groupe Lafarge 5 usines et 1 Centre de broyage ciment blanc 4,3 millions de tonnes par an. Ciments du Maroc: filiale de Ciments Français(Italcementi Group) 3 Usines, 1 Centre de broyage et un Centre densachage. 3,22 millions de tonnes par an. Holcim (Maroc) : filiale du groupe Holcim Ltd. 2 Usines, 2 Centres de broyage et 1 Centre densachage 2,17 millions de tonnes par an. Asment de Témara : filiale du groupe Cimpor. 1 Usine, tonnes par an. Capacité totale installée: 10,55 M t/an LE PROMOTEUR: APC

4 CASABLANCA RABAT TANGER TETOUAN NADOR OUJDA FES MEKNES MARRAKECH SAFI AGADIR LAAYOUNE LAFARGE MAROC CIMENTS DU MAROC-ITALCEMENTI HOLCIM MAROC ASMENT TEMARA - CIMPOR Cimenteries Centres de broyage et/ou d ensachage Association Professionnelle des Cimentiers

5 LE PROCEDE Préparation des matières premières MINERAIS Concassage des matières premières(calcaire+argile) Stockage et pré-homogénéisation Broyage du cru et homogénéisation FARINE Cuisson Préchauffage et décarbonatation (650 à 900 °C) Clinkérisation ( 1500 °C) Refroidissement (100 à 130 °C) CLINKER Fabrication du Ciment Broyage et ajouts (gypse) CIMENT Stockage et conditionnement

6 PROCEDE DE PRODUCTION DU CIMENT

7 Production de ciment 2003: 9 M tonnes, 300 kg/hab/an Taux de croissance 92-03: 3,8% Données économiques 4 % du PIB des industries de transformation. 6 % des investissements industriels globaux. 6 milliards de Dh/an de chiffre daffaires investissements 90-03: 11 milliards de Dh Consommation énergétique TEP par an 8% de la consommation énergétique nationale LE SECTEUR

8 EMISSIONS DE CO2 DU PROCEDE CIMENT LES EMISSIONS DE CO2 PROVIENNENT DE TROIS DIFFERENTES SOURCES: CO2 matière provenant de la décarbonatation de la farine CO2 thermique provenant de la combustion du coke de pétrole lors de la cuisson CO2 électricité correspondant aux émissions lors de la production de lélectricité consommée au niveau de la cimenterie

9 Consommations énergétiques 850 à 900 th/t clinker 100 kWh tonne ciment Emissions de CO 2 Décarbonatation (52%) Energie: thermique+électricité (48%) Emissions globales du secteur: 6,5 Mt CO2/an; soit 12% des émissions des GES au Maroc EMISSIONS DE CO2 DU SECTEUR

10 Tous les grands groupes cimentiers internationaux ont des objectifs de réduction des GES (15% à 25% par rapport à 1990) Options datténuation: Efficacité énergétique Utilisation des déchets comme combustible de substitution Réduction du ratio clinker/ciment par lutilisation dajouts qualifiés (cendres volantes, laitiers, etc.) OPTIONS DATTÉNUATION

11 CARACTERISTIQUES DU PROJET PROJET EN GROUPEMENT GÉRÉ POUR LAPC PAR VALCEN CONSOMMATION DES CENDRES EN RÉGIME NOMINAL : T/AN TAUX DE SUBSTITUTION INFÉRIEUR À 5% LUTILISATION DES CENDRES PRÉVUE DANS LES 11 USINES DE LAPC INVESTISSEMENT REQUIS: 63 M Dh

12 ELEMENTS DE CALCUL DE LA LIGNE DE BASE EMISSIONS SPECIFIQUES DE CO 2 Perte au feu de la farine Consommations énergétiques spécifiques actuelles TAUX DINCORPORATION DES CENDRES DANS LE CIMENT EN SUBSTITUTION AU CLINKER POUR CHAQUE USINE :

13 ELEMENTS DE CALCUL DE LA LIGNE DE BASE EMISSIONS SPECIFIQUES DE CO 2 (t CO2/t Clinker) CO2 Matière : 0,5 à 0,55 CO2 Combustion : 0,33 à 0,35 Emissions indirectes: 0,07 à 0,09 TAUX DINCORPORATION DES CENDRES DANS LE CIMENT EN SUBSTITUTION AU CLINKER: 35% à 65% Réduction des émissions estimée à à tonnes par an

14 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "28-29 Janvier 2004 PROJET DE SUBSTITUTION DANS LE CIMENT DUNE PARTIE DE CLINKER PAR LES CENDRES VOLANTES DES CENTRALES THERMIQUES FORMULATION DU PROJET."

Présentations similaires


Annonces Google