La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Orientations générales pour le calcul de ligne de base MDP au Maroc pour les secteurs de lélectricité et du brûlage du biogaz de décharge Par: Dr M. Belhaj.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Orientations générales pour le calcul de ligne de base MDP au Maroc pour les secteurs de lélectricité et du brûlage du biogaz de décharge Par: Dr M. Belhaj."— Transcription de la présentation:

1 Orientations générales pour le calcul de ligne de base MDP au Maroc pour les secteurs de lélectricité et du brûlage du biogaz de décharge Par: Dr M. Belhaj Soulami CLEAN TECH Ingénierie conseils: Eau – Energie - Environnement Ministère de lAménagement du Territoire de lEau et de lEnvironnement Secrétariat dÉtat à lEnvironnement Conseil National MDP Avril 2004

2 Récupération et brûlage en torchère du biogaz dans le cadre de la réhabilitation de la décharge dAkreuch

3 Détermination de la ligne de base Lapproche de la ligne de base adoptée est loption 48.b de la déclaration de Marrakech: cest le scénario présentant « les émissions de la technologie qui constitue une alternative économique attrayante et tient compte des barrières dinvestissement » Cette approche peut être appliquée comme méthodologie de ligne de référence. Mais, elle doit être interprétée et rendue opérationnelle dans les conditions du projet.

4 A partir du concept de sélection du scénario futur le plus probable, déterminé par une conduite économiquement rationnelle. Une analyse financière qui constitue une interprétation appropriée qui a déjà été utilisée pour un projet de décharge similaire au Brésil: Cest la méthodologie de ligne de base : « Analyse Financière Simplifiée pour un projet dinvestissement où Business As Usual est la seule alternative » approuvée par le comité exécutif (11 ème meeting). Détermination de la ligne de base

5 Conditions dapplication Le scénario de la ligne de base comporte uniquement 2 alternatives : Projet proposé Scénario du « Business As Usual » (BAU) Le taux de rentabilité interne du projet dinvestissement proposé sans les revenus de carbone est nettement inférieur aux niveaux acceptables normalement pour des investissements avec des risques et les contextes sectoriels et nationaux similaires. Utilisation de critères de comparaison tels que le taux dintérêt des bons du trésor Conditions remplies dans le projet de collecte et de brûlage du biogaz de la décharge dAkreuch

6 Le recouvrement du coût dinvestissement du projet ( US $) nest pas possible sans la vente des crédits de carbone, seul revenu potentiel (retour sur investissement nul) Lanalyse financière montre que linclusion de la production délectricité nest pas loption la plus attrayante économiquement. De plus, il ny a pas de réglementation marocaine actuelle ou prévisible qui impose le torchage du biogaz dans les décharges fermées. Il reste donc deux alternatives : –Emission non contrôlée du biogaz: Scénario BAU –Le projet proposé Conditions dapplication

7 Application de la méthodologie par étapes Liste des scénarios possibles de la ligne de base 2 scénarios : BAU + alternative du projet Calcul du taux de rentabilité interne maximal du projet sans les crédits de carbone Comparaison TRI du projet, avec le « TRI acceptable » Conclusion: le projet nest pas rentable et le scénario BAU est lalternative la plus attrayante économiquement donc de la ligne de base

8 Application de la méthodologie par étape Analyse anticipée du développement du scénario de la ligne de base Description complète du scénario de la ligne de base

9 Analyse financière Le seul retour sur investissement potentiel de la récupération du biogaz est la vente délectricité dont la faisabilité dépend des caractéristiques du secteur de lénergie électrique: Monopole de la production par lONE et ses partenaires (concessions) Taux daccroissement de la demande 5.8%/an Lanalyse financière montre que le TRI du projet sans crédits de carbone est négatif

10 Analyse de sensibilité menée avec des hypothèses très conservatives du point de vue additionalité (prix de vente du kwh = 0.30dh - dépôt de 510 t/j de déchets). Le meilleur scénario donnant le TRI le plus élevé possible: TRI max. = 3.49 % avec un temps de retour sur investissement de 21 ans À comparer au taux dintérêt à long terme des bons du trésor 5 à 6% Analyse financière Option de génération délectricité

11 Analyse financière Lanalyse financière montre donc que même dans les meilleures conditions possibles qui sont loin dêtre réalistes, le projet nest pas économiquement attrayant Description complète du scénario de la ligne de base (BAU) Estimation complète des émissions des GES de la ligne de base incluant lévaluation de la part de biogaz torché en labsence du projet

12 Scénario BAU Estimation de la production du biogaz générée par les décharges basée sur le modèle de décroissance du 1er ordre de lUS EPA

13 Scénario du projet Estimation de la production du biogaz générée, collectée et brûlée par les décharges basée sur le modèle de décroissance du 1er ordre de lUS EPA

14 Estimation du biogaz produit par la décharge La quantité annuelle de biogaz produit par la décharge est estimée selon le modèle de décroissance de lUS EPA, moyennant la formule suivante : PB A = 2 x PPM x QD x (e -K.F – e -K.O ) Avec : PB A : Production en biogaz durant lannée A du projet MDP (m 3 /an). PPM : Potentiel de production du méthane par les déchets solides, dépendant de la teneur des déchets en matière organique. Pour le Maroc, PPM = 160,06 m 3 /t.

15 QD :Quantité annuelle moyenne de déchets déposés dans la décharge, pondérée sur la durée de son exploitation K :Taux annuel de production du biogaz. On prend K = 0,1 (an -1 ) F :Années passées depuis la fermeture de la décharge F = A – Année de fermeture-1. O :Années passées depuis louverture de la décharge O = A – Année douverture. Estimation du biogaz produit par la décharge

16 Calcul des CER (Réductions Certifiées des émissions) engendrées pour chaque année (A) du cycle du projet MDP, en tenant compte de : PB A calculé pour les les deux scénario BAU Taux démission 80% (BAU) - 15% (Projet) = 65% ; Du facteur de précaution sur la production de biogaz FPP = 75% ; De la teneur du biogaz en méthane TM = 60% ; De la densité du méthane DM = 6, (t/m 3 ) ; Du potentiel en gaz a effet de serre du méthane PGES = 21 ;

17

18 ORIENTATIONS GENERALES POUR LE CALCUL DE LA LIGNE DE BASE MDP DU SECTEUR ELECTRIQUE AU MAROC

19 METHODOLOGIE DE LIGNE DE BASE DONNEES HISTORIQUES PROJECTIONS FUTURES CALCUL DES CER POUR LE CAS DES CENTRALES EOLIENNES

20 METHODOLOGIE DE LIGNE DE BASE MÊME METHODOLOGIE UTILISEE DANS LE PDD DU PARC EOLIEN DESSAOUIRA OBJECTIF DE LESTIMATION DES EMISSIONS: LA DETERMINATION DE LEVOLUTION DU FEC DES CENTRALES ELECTRIQUES DURANT LA PERIODE DACTIVITE DU PROJET

21 EVOLUTION DU FEC ELLE RESULTE DES DONNEES SUIVANTES : DONNEES HISTORIQUES PROJECTIONS FUTURES

22 Données historiques Consommation en combustible de la centrale i QC(i) en tonnes ; Facteur démission de carbone pour le combustible utilisé dans la centrale i FECC(i) en tonne CO2 par tonne de combustible: Charbon : 2,419 – Fioul et dérivés : 2,933 – Diesel et gaz : 3,142) ; Production en électricité de chaque centrale i QE(i) en MWh ;

23 Données historiques (suite) Le facteur démission de carbone (FEC) la chaque centrale i: FEC(i) (tCO2/MWh) = QC(i) x FECC(i) / QE(i) ; La production totale en électricité de toutes les centrales QE ; Le FEC de la centrale i pondéré en fonction de sa production FECP(i) (tCO2/MWh) = QE(i) x FEC(i) / QE ;

24 Données historiques (suite) Le FEC global des centrales existantes, « FEC Operating Margin (FECOM) » calculé par sommation des FECP(i) ;

25 Données historiques Le FEC global des centrales les plus récentes, dit « FEC Récent Additions (FECRA) (tCO2/MWh) » calculé comme procédure précitée pour le FECOP mais en se limitant aux centrales les plus récentes. Sur la base des FECOM et FECRA, un nouveau facteur combiné, dit « FEC Combined Margin FECCM (tCO2/MWh) » est calculé sur la période dactivité du projet MDP

26 Projections futures Production en électricité de la centrale i QE(i) en MWh ; Facteur démission de carbone (FEC) pour la centrale i, FEC(i) (tCO2/MWh) émanant des calculs précédents; Production totale en électricité de toutes les centrales QE ; Le FEC pondéré de la centrale i en fonction de sa production, FECP(i) (tCO2/MWh) = QE(i) x FEC(i) / QE ; Le FEC global des centrales existantes durant lannée considérée, dit « FEC Projected Operating Margin (FECPOM) (tCO2/MWh) » calculé par sommation des FECP(i) ;

27 SCHEMA GENERAL DE LA METHODOLOGIE

28 CALCUL DES CER POUR LE CAS DES CENTRALES EOLIENNES Pour un projet de centrale éolienne, les émissions générées MDP sont nulles. Les CER sont les émissions générées, durant la période dactivité du projet MDP, par une centrale fictive ayant la même production annuelle que celle de la centrale éolienne, et un FEC égal au minimum des FECRA et FECPOM. Le FEC estimé pour le projet dEssaouira est de lordre 0.8 tCO2 MWH. Il varie selon lannée de la période du projet.

29 MDP - Projet Parc éolien d'Essaouira 210 GWh/an

30 Merci de votre attention Par: Dr M. Belhaj Soulami CLEAN TECH Ingénierie conseils: Eau – Energie - Environnement


Télécharger ppt "Orientations générales pour le calcul de ligne de base MDP au Maroc pour les secteurs de lélectricité et du brûlage du biogaz de décharge Par: Dr M. Belhaj."

Présentations similaires


Annonces Google