La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Glossaire de référence Transférer et harmoniser les connaissances sur les concepts et outils liés au changement climatique V1 le 14/11/10.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Glossaire de référence Transférer et harmoniser les connaissances sur les concepts et outils liés au changement climatique V1 le 14/11/10."— Transcription de la présentation:

1 Glossaire de référence Transférer et harmoniser les connaissances sur les concepts et outils liés au changement climatique V1 le 14/11/10

2 Groupe dexperts intergouvernemental sur lévolution du climat (GIEC) Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) Fourth Assessment Report: Climate Change 2007 Document de référence pour les décideurs, les experts et les chercheurs 1/ Il est " très vraisemblable " (plus de 90% de chances) que l'homme soit responsable du réchauffement observé au XXème siècle. 2/ Il est " très vraisemblable " que la poursuite des émissions anthropiques mènera au cours du XXIème siècle à un réchauffement supplémentaire plus important que celui du XXème siècle. D'après les scénarios d'émissions " SRES ", le réchauffement des prochaines dizaines d'années sera d'environ + 0,2°C/décennie. 3/ Selon les scénarios et les modèles, la température à la fin du XXIème siècle aura augmenté d'entre 1,1°C et 6,4°C. Résumé du rapport en sept conclusions Source météo France

3 4/ Les modèles projettent une montée du niveau de la mer entre 19 et 58 cm, mais les processus dynamiques des glaces, dont l'importance est suggérée par des observations récentes, ne sont pas pris en compte. 5/ Il y a " vraisemblablement " une augmentation de l'intensité des cyclones tropicaux (avec une certitude plus grande pour l'Atlantique Nord que pour les autres bassins). Cette augmentation a plus de chance de venir de l'influence humaine que d'autres facteurs. Au cours du XXIème siècle, il est " vraisemblable " que l'intensité des cyclones va augmenter. On a peu confiance dans les projections concernant leur fréquence. 6/ Il est " vraisemblable " que certains événements extrêmes vont devenir plus fréquents et/ou plus intenses (en particulier pluies extrêmes, canicules et sécheresses). Les vagues de froid vont devenir plus rares. 7/ La glace de mer diminue dans tous les scénarios. Pour certains modèles et scénarios, la glace de mer disparaît complètement de l'Arctique en fin d'été dès la fin de ce siècle. Résumé du rapport en sept conclusions suite Source météo France

4 Concepts et définitions de référence 1/ Changement climatique: définition, effets et impacts 2/ Variabilité climatique: définition 3/ Vulnérabilité: définition, concepts et évaluation 4/ Risque: définition et concepts 5/ Adaptation: définition, mesures et stratégie 6/ Maladaptation: définition 7/ Stratégie de « no regrets »: définition 8/ Atténuation: définition 9/ Climat Proofing

5 Concepts et définitions de référence 1/ Changement climatique / Climate change: définition Selon le GIEC, le changement climatique sentend dune variation de létat du climat que lon peut déceler (par exemple au moyen de tests statistiques) par des modifications de la moyenne et/ou de la variabilité de ses propriétés et qui persiste pendant une longue période, généralement pendant des décennies ou plus. Il se rapporte à tout changement du climat dans le temps, quil soit dû à la variabilité naturelle ou à lactivité humaine. Cette définition diffère de celle figurant dans la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), selon laquelle les changements climatiques désignent des changements qui sont attribués directement ou indirectement à une activité humaine altérant la composition de latmosphère mondiale et qui viennent sajouter à la variabilité naturelle du climat observée au cours de périodes comparables. NB : le changement climatique observé et à venir reste à appréhender avec de nombreuses précautions, non seulement du fait des diverses marges d'incertitudes liées à la reconstitution des données du passé et à la modélisation des données du futur, mais également à cause de l'échelle spatiale qui, si elle est trop fine, est difficile à reconstruire avec précision. GIEC, Changements Climatiques 2007 Rapport de synthèse, Annexe II Glossaire; IDDRI, Adaptation au changement climatique, Sciences Po, octobre 2009

6 Concepts et définitions de référence 1/ Changement climatique: effets GIEC, Changements Climatiques 2007 Rapport de synthèse Tous les effets ne sont pas négatifs. Certains territoires pourront tirer profit de certaines évolutions : nouvelles productions agricoles sur certains territoires ; développement du tourisme estival dans des stations de moyenne altitude… Les impacts réels et leur caractère positif ou négatif sont en pratique très liés à lintensité et surtout la rapidité du changement.

7 Concepts et définitions de référence 1/ Changement climatique: impacts Les impacts du CC : Effets des CC sur les systèmes naturels et les systèmes humains. Selon que lon tient compte ou non de ladaptation, on peut établir une distinction entre incidences potentielles et incidences résiduelles. Incidences potentielles : toutes les incidences susceptibles de se produire dans le cadre dun changement climatique prévu, sans quil soit tenu compte de ladaptation. Incidences résiduelles : incidences des CC après adaptation. GIEC, Changements Climatiques 2007 Rapport de synthèse, Annexe II Glossaire Les impacts peuvent donc être liés à des effets directs (modification dun rendement agricole en réponse à une variation de la moyenne, de la fourchette, ou de la variabilité de température, par exemple) ou indirects (dommages causés par une augmentation de la fréquence des inondations côtières en raison de lélévation du niveau de la mer, par exemple)

8 Concepts et définitions de référence 2/ Variabilité climatique / climate variability La Variabilité désigne des variations de létat moyen et dautres statistiques (écarts standards, phénomènes extrêmes, etc.) du climat à toutes les échelles temporelles et spatiales au-delà des phénomènes climatiques individuels. La variabilité peut être due à des processus internes naturels au sein du système climatique (variabilité interne), ou à des variations des forçages externes anthropiques ou naturels (variabilité externe). ATTENTION: ne pas confondre variabilité et changement climatique Il faut retenir que les principales différences entre les deux sont la redondance, la fréquence donc plus largement léchelle temporelle et spatiale. Les variabilités climatiques extrêmes, ne vont pas forcément samplifier ou augmenter avec un changement climatique. Comme le montre la figure ci-contre trois cas peuvent se présenter. GIEC, Changements Climatiques 2007 Rapport de synthèse C.K. Folland, T.R. Karlm Observed Climate Variability and Change, 2000, 20p

9 Concepts et définitions de référence 3/ Vulnérabilité / Vulnerability: définition et concept La vulnérabilité est le degré par lequel un système risque de subir ou dêtre affecté négativement par les effets néfastes des changements climatiques, y compris la variabilité climatique et les phénomènes extrêmes. La vulnérabilité dépend du caractère, de lampleur et du rythme des changements climatiques auxquels un système est exposé, ainsi que de sa sensibilité et de sa capacité dadaptation. Vulnérabilité = Exposition X sensibilité X capacité dadaptation. Vulnérabilité= impacts (CC / variabilité climatique) X capacité dadaptation GIEC, Changements Climatiques 2007 Rapport de synthèse CSIRO, Framing vulnerability and adaptive capacity assessment: discussion paper, 2009,50p

10 Concepts et définitions de référence 3/ Vulnérabilité / Vulnerability: évaluation Au delà dune perception physique, la vulnérabilité peut être dordre environnemental, économique, socioculturel et/ou politico institutionnel. Selon Magnan, 2009, les causes sous- jacentes de la vulnérabilité des territoires côtiers sont au nombre de six : 1/ La configuration spatiale 2/ La cohésion sociale 3/ La sensibilité environnementale 4/ La diversification économique 5/ La structuration politico-institutionnelle 6/ Le niveau de développement la vulnéraire des territoires littoraux au changement climatiques: mise au point conceptuelle et facteurs d'influence, IDDRI, p

11 Concepts et définitions de référence 3/ Vulnérabilité / Vulnerability: évaluation la vulnéraire des territoires littoraux au changement climatiques: mise au point conceptuelle et facteurs d'influence, IDDRI, p

12 Concepts et définitions de référence 4/ Risque: définition et concepts Espérance mathématique de pertes en vies humaines, blessés, dommages aux biens et atteinte à lactivité économique au cours dune période de référence et dans une région donnée, pour un aléa particulier. Le risque est le produit de laléa par la vulnérabilité Le risque constitue une « potentialité ». Il ne se « réalise » quà travers « lévénement accidentel », cest-à-dire à travers la réunion et la réalisation dun certain nombre de conditions et la conjonction dun certain nombre de circonstances qui conduisent, dabord, à lapparition dun (ou plusieurs) élément(s) initiateur(s) qui permettent, ensuite, le développement et la propagation de phénomènes permettant au « danger » de sexprimer, en donnant lieu dabord à lapparition deffets et ensuite en portant atteinte à un (ou plusieurs) élément(s) vulnérable(s). En Français: Risque= Aléa (intensité) X vulnérabilité X probabilité En Anglais: Risque= Hazard X exposure X vulnerability

13 Concepts et définitions de référence 5/ Adaptation: définition, mesures et stratégie GIEC : « lajustement des systèmes naturels ou humains en réponse à des stimuli climatiques ou à leurs effets, afin datténuer les effets néfastes ou dexploiter des opportunités bénéfique ». Brodhag & Breuil « processus dajustement des systèmes écologique, social et économique à un stimulus climatique constaté ou anticipé, à ses effets et ses impacts ». Ladaptation se traduit par : « un changement de procédures, de pratiques et de structures visant à limiter ou effacer les dommages potentiels ou à tirer bénéfice des opportunités créées par les changements climatiques ». GIEC, Changements Climatiques 2007 Rapport de synthèse Brodhag C. & Breuil F.: Glossaire du climat, Organisation Internationale de la Francophonie, CIRIDD, 2009, 75p Mesures d'adaptation selon le GIEC Les mesures dabandon, notamment des actions d'évacuation des habitants des zones vulnérables ou touchées, ou labandon dune activité ; Les mesures de protection – et notamment des actions visant à protéger la zone ou activité vulnérable contre les effets du changement climatique, ces mesures réduisent le niveau dexposition et la vulnérabilité ; Lajustement qui va permettre de réduire la sensibilité du système et/ou de renforcer ses capacités dadaptation, renforcer sa résilience.

14 Concepts et définitions de référence 5/ Adaptation: stratégie ONERC, Stratégie nationale dadaptation au chamgement climatique, 2007,95p Les étapes de définition dune stratégie dadaptation selon LObservatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique ONERC. – lévaluation de la vulnérabilité actuelle des systèmes naturels et humains ; – lévaluation des aléas (ndlr. Variabilité) climatiques actuels et futurs ; – lévaluation des conditions socio-économiques actuelles et futures ; – la détermination des options concrètes dadaptation et priorités à court et moyen termes ; – la formulation de la stratégie dadaptation.

15 Concepts et définitions de référence 6/ Maladaptation: définition 7/ Stratégie de « no regrets »: définition GIEC: Un changement dans les systèmes naturels ou humains qui conduit à augmenter la vulnérabilité au lieu de la réduire. Origine: - Mauvaise calibration des mesures dadaptation consécutive à une mauvaise anticipation ou de lampleur des changements futurs. - Un transfert de vulnérabilité d'un système à un autre, ou d'une période à une autre. - Mauvaise prise en compte de linformation disponible (analyse uni sectorielle) Prendre la mesure du risque de maladaptation consiste notamment à privilégier le choix de stratégies « sans regret », qui permettent: de réduire la vulnérabilité au changement climatique tout en ayant des bénéfices immédiats et une efficacité indépendante de l'incertitude sur les évolutions climatiques, ou des stratégies « flexibles » ou « réversibles », que lon peut modifier en cas darrivée de nouvelles informations. GIEC: Des mesures dont les bénéfices sont au moins égaux à leur coût pour la société, quels que soient les avantages apportes par lattenuation des incidences de lévolution du climat = mesures « utiles en tout état de cause ». GIEC, Changements Climatiques 2007 Rapport de synthèse CEDD, Economie de ladaptation au changement climatique, 2010, 90p

16 Concepts et définitions de référence 9/ Climat Proofing 8/ Atténuation / Mitigation : définition GIEC: Modification et substitution des techniques employées dans le but de réduire les ressources engagées et les émissions par une unité de production. Bien que certaines politiques sociales, économiques et technologiques puissent contribuer à réduire les émissions, du point de vue du changement climatique, latténuation signifie la mise en œuvre de politiques destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à renforcer les puits. MERCI de coller la définition présente ds le questionnaire envoyé aux experts (je nai pas acces a mes anciens mails….)

17 Concepts et définitions de référence Pour aller plus loin…. Glossaire du GIEC: Glossaire de lIEPF:


Télécharger ppt "Glossaire de référence Transférer et harmoniser les connaissances sur les concepts et outils liés au changement climatique V1 le 14/11/10."

Présentations similaires


Annonces Google