La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Surveillance médicale des sportifs 1/ Les athlètes de haut niveau et les filières daccès au haut niveau. 2/ Les pratiquants de loisir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Surveillance médicale des sportifs 1/ Les athlètes de haut niveau et les filières daccès au haut niveau. 2/ Les pratiquants de loisir."— Transcription de la présentation:

1 Surveillance médicale des sportifs 1/ Les athlètes de haut niveau et les filières daccès au haut niveau. 2/ Les pratiquants de loisir.

2 Surveillance médicale des SHN ou Espoirs Lorganisation de cette surveillance doit être assurée Lorganisation de cette surveillance doit être assurée par les fédérations pour les inscrits sur la liste de haut niveau et les filières daccès. par les fédérations pour les inscrits sur la liste de haut niveau et les filières daccès. (art. L231-6 du Code du sport). (art. L231-6 du Code du sport). Le décret du 6 février 2004, les arrêtés du 11 février 2004 et du 16 juin 2006 déterminent la nature et la périodicité des examens à réaliser. Le décret du 6 février 2004, les arrêtés du 11 février 2004 et du 16 juin 2006 déterminent la nature et la périodicité des examens à réaliser.

3 Surveillance médicale des SHN ou Espoirs Avant linscription sur liste : Avant linscription sur liste : –1 examen médical par un médecin diplômé en médecine du sport, –1 examen urinaire, –1 ECG de repos, –1 échocardiographie, –1 épreuve deffort maximale, –1 examen dentaire, –1 IRM du rachis cervical pour le football américain, le plongeon de haut vol, le rugby à XIII et à XV (postes de première ligne).

4 Surveillance médicale des SHN ou Espoirs Après linscription : Après linscription : –2 fois par an : examen médical avec entretien psychologique et diététique, examen urinaire, examen psychologique si sportif mineur, –1 fois par an : examen dentaire, ECG de repos, examen biologique (> 15 ans), bilan psychologique, –tous les 4 ans : épreuve deffort maximale.

5 Surveillance médicale des SHN ou Espoirs Dispositions particulières à certains sports : –examen ophtalmologique annuel : sports mécaniques, aériens, disciplines alpines, sports de combat, –examen ORL annuel : sports aériens et sous-marins, –radiographie du rachis lombaire avant 15 ans puis tous les 2 ans : plongeon, gymnastique, patinage artistique, puis tous les 2 ans : plongeon, gymnastique, patinage artistique, –radiographie du rachis cervical tous les 2 ans : rugby à XIII et à XV, lutte, football américain, –examen biologique (NFS et ferritine) 3 fois par an : course (athlétisme), aviron, biathlon, course dorientation, cyclisme, natation, pentathlon moderne, roller skating, ski de fond, triathlon.

6 Surveillance médicale des sections sportives scolaires Bases légales : charte du sport scolaire, circulaires du 28 avril 2000 et du 24 avril 203. Bases légales : charte du sport scolaire, circulaires du 28 avril 2000 et du 24 avril 203. A ladmission : certificat médical de non-contre- indication réalisé par un médecin du sport et fiche médicale type (examen, ECG de repos, bandelette urinaire). A ladmission : certificat médical de non-contre- indication réalisé par un médecin du sport et fiche médicale type (examen, ECG de repos, bandelette urinaire). En cours dannée scolaire : En cours dannée scolaire : –suivi mis en place par linfirmier(ère) scolaire, jeune dirigé vers le médecin scolaire si besoin, –actions de prévention et déducation à la santé (nutrition, rythmes de vie et dopage).

7 Surveillance médicale des SHN ou Espoirs : la réalité 2 visites obligatoires : 2 visites obligatoires : –première visite annuelle en général effectuée par tous. –deuxième : plus aléatoire Suivi psychologique et diététique : variable, dépendant du responsable du pôle. Suivi psychologique et diététique : variable, dépendant du responsable du pôle. Réseau de diététiciens et psychologues mis en place par la DRJS pour les pôles espoirs. Réseau de diététiciens et psychologues mis en place par la DRJS pour les pôles espoirs. Section scolaire : suivi plutôt insignifiant. Section scolaire : suivi plutôt insignifiant.

8 Surveillance médicale des pratiquants de loisir Certificat de non contre-indication imposé pour la première prise de licence (art. L du Code du sport). Certificat de non contre-indication imposé pour la première prise de licence (art. L du Code du sport). Renouvellement du certificat pour une nouvelle licence laissé à lappréciation des fédérations (id). Renouvellement du certificat pour une nouvelle licence laissé à lappréciation des fédérations (id). Compétition : présentation de la licence ou, pour les non-licenciés, certificat médical datant de moins d1 an (Code du sport, art. L.231-3). Compétition : présentation de la licence ou, pour les non-licenciés, certificat médical datant de moins d1 an (Code du sport, art. L.231-3).

9 Surveillance médicale des pratiquants de loisir Obligation dexamen médical approfondi et spécifique pour certaines disciplines sportives en vue dobtenir la délivrance dune première licence sportive (arrêté du 28 avril 2000) : Obligation dexamen médical approfondi et spécifique pour certaines disciplines sportives en vue dobtenir la délivrance dune première licence sportive (arrêté du 28 avril 2000) : –sports de combat pour lesquels la mise « hors de combat » est autorisée, –alpinisme de pointe, –sports utilisant des armes à feu, –sports mécaniques, –sports aériens, à l'exception de l'aéromodélisme, –sports sous-marins. Tir : pratique codifiée par un article du Code du sport Tir : pratique codifiée par un article du Code du sport (art. L.231-4) faisant référence à un article du Code de la défense (art L ). (art. L.231-4) faisant référence à un article du Code de la défense (art L ).

10 Surveillance médicale des pratiquants de loisir : la réalité Certificat médical annuel : quasiment demandé par toutes les fédérations. Certificat médical annuel : quasiment demandé par toutes les fédérations. Certificat réalisable par tout médecin, généraliste ou du sport, …>> grosse activité en septembre et octobre ; les certificats de complaisance diminuent. Certificat réalisable par tout médecin, généraliste ou du sport, …>> grosse activité en septembre et octobre ; les certificats de complaisance diminuent. Homogénéité du contenu de la visite et de la formation des médecins ?. Homogénéité du contenu de la visite et de la formation des médecins ?. Centres médico-sportifs : dédiés aux certificats de non contre- indication, en constante diminution, par baisse de la fréquentation et manque dinformation malgré politique dimplantation des années 80 Centres médico-sportifs : dédiés aux certificats de non contre- indication, en constante diminution, par baisse de la fréquentation et manque dinformation malgré politique dimplantation des années 80 Donc redéfinition des missions à prévoir Donc redéfinition des missions à prévoir Nouvelles pratiques : Nouvelles pratiques : –activité physique dans un but de préservation de la santé est en plein développement, –les activités sans cadre structurel.


Télécharger ppt "Surveillance médicale des sportifs 1/ Les athlètes de haut niveau et les filières daccès au haut niveau. 2/ Les pratiquants de loisir."

Présentations similaires


Annonces Google