La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Variabilité hydro-climatique dans le bassin versant de Mikkès (Maroc) Présenté par kaltoum BELHASSAN UFR: Géologie Appliquée aux Recherches Hydrogéologiques,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Variabilité hydro-climatique dans le bassin versant de Mikkès (Maroc) Présenté par kaltoum BELHASSAN UFR: Géologie Appliquée aux Recherches Hydrogéologiques,"— Transcription de la présentation:

1 Variabilité hydro-climatique dans le bassin versant de Mikkès (Maroc) Présenté par kaltoum BELHASSAN UFR: Géologie Appliquée aux Recherches Hydrogéologiques, Faculté des Sciences Dhar Mehraz, Fès, Maroc Congrés International Geotunis D é cembre, Tunis

2 Plan Introduction Pr é sentation de le zone d é tude Contexte climatique de la zone d é tude 1-Pr é cipitations 2-Temp é ratures 3-Diagramme ombrothermique de Gaussen Conclusion Les eaux de surface

3 Introduction Le Maroc est un pays à climat essentiellement semi-aride à aride ; caract é ris é par de forts contrastes pluviom é triques et thermom é triques entre l hiver et l é t é. La s é cheresse a ensuite suscit é un grand int é rêt en raison de sa relation au variabilit é climatique. L'effet de ces ann é es de s é cheresse sur l'hydraulicit é des bassins a profond é ment aggrav é le d é ficit de l' é coulement d'eau constat é depuis 1970, date du d é but du cycle d é ficitaire à l' é chelle de l'ensemble du pays (Mokhtar, 2004). Ce travail s int é resse à une analyse de l é volution spatio-temporelle des pr é cipitations et des temp é ratures du bassin de Mikk è s et de mettre en é vidence la sensibilit é des d é bits de la rivi è re de Mikk è s aux s é cheresses.

4 Présentation de la zone détude Le bassin de l oued Mikk è s est situ é au centre nord du Maroc. Il s é tend sur une superficie de l ordre de 1600 km ² et son p é rim è tre est d environ 259 km. Il est limit é au Sud par le causse Moyen Atlassique, au Nord par les rides pr é rifaines et le pr é rif et occup é au centre par la plaine du Sais (Sillon sud Rifain). Ifrane (Z = 1600 m), station caract é ristique du causse Moyen Atlasique. El Hajra (Z = 215 m), station caract é ristique du Sais. Les mesures des d é bits de la rivi è re de Mikk è s sont effectu é es à la station d'El Hajra. Figure 1: a. Situation du bassin de l'oued Mikkès, b. Le bassin versant et le réseau hydrographique de loued Mikkès (extrait des cartes topographiques de Fès Ouest, dEl Hajeb et dAzrou; au 1/100000).

5 Contexte climatique de la zone détude 1-Précipitations Figure 2. Courbe hypsométrique de bassin de Mikkès Figure 3. Courbe hypsométrique de bassin de Mikkès Relation relief-pluie La même forme des courbes de surface cumul é e/altitude et surface cumul é e/pluie, permet de montrer une relation entre le relief et la pluviom é trie.

6 1-Précipitations Figure 4. Pluviométrie moyenne annuelle à la station dIfrane et à la station dEl Hajra pour la même période ( ). Le maximum des pr é cipitations moyennes annuelles est enregistr é au causse (station d Ifrane. Le minimim des pr é cipitations moyennes annuelles est enregistr é au niveau de la plaine du Sa ï s (station d El Hajra). Le d é ficit de la pluviom é trie entre la p é riode et est de l ordre de 22 % dans le causse et 23 % dans la plaine du Sa ï s. Ce d é ficit de la pluviom é trie observ é dans les deux stations pourrait être l effet de la s é cheresse qui a connu le Maroc depuis les ann é es 80. La diff é rence de d é ficit de la pluie entre le causse et le Sa ï s peut être expliqu é par une diff é rence hydro-spatiale entre Ifrane et El Hajra. Contexte climatique de la zone détude

7 1-Précipitations Figure 5. Pluviométrie moyenne mensuelle à la station dIfrane et à la station dEl Hajra pour la même période ( ). La figure 5 montre une même é volution des pr é cipitations moyennes mensuelles. Mais avec de fortes hauteurs de pluies au niveau de la station d Ifrane. Elle indique des hautes eaux en hiver et des basses eaux en é t é. Le rythme saisonnier du bassin est uni-modal. Le relief influence les précipitations Contexte climatique de la zone détude

8 2-Températures Figure 6. Température moyenne annuelle à la station dIfrane ( ) et à la station dEl Hajra ( ). Dans le causse, la temp é rature moyenne annuelle durant la p é riode est de 11,16 °C, elle augmente durant la p é riode de s é cheresse ( ) pour atteindre 12,06 °C (s é cheresse annuelle). Dans la plaine du Sa ï s, la temp é rature moyenne interannuelle durant la p é riode , est de 18,56 °C. La diff é rence entre la temp é rature enregistr é e au niveau du Sa ï s et celle observ é e dans le causse ( ) est grande ; elle est de 6,5 °C. Ce ci ne peut être expliqu é e que par l'influence de l'altitude sur la r é partition spatiale des s é cheresses intra-annuelles. Contexte climatique de la zone détude

9 2-Températures Figure 7. Température moyenne mensuelle à la station dIfrane et à la station dEl Hajra pour la même période ( ). L é volution de la temp é rature à la station d Ifrane é pouse tr è s bien celle de la station d El Hajra. Mais avec des temp é ratures minimales observ é es dans la station d Ifrane et ceci pour tous les mois. Le relief influence les températures Contexte climatique de la zone détude

10 3-Diagramme ombrothermique de Gaussen Figure 8. Diagramme ombrothermique à la station dIfrane ( ). Figure 9. Diagramme ombrothermique à la station dIfrane ( ). La tendance générale est à la recrudescence des températures par une moyenne de lordre de 1 °C pour chaque mois. Alors que la tendance des précipitations est à la baisse, à lexception des mois de juillet, août et septembre où on remarque une élévation de la hauteur de pluie. Pour la p é riode , le nombre de mois sec est de trois mois dans le causse (juillet- ao û t et septembre) (Fig. 8) et il devient quatre mois (juin-juillet-ao û t et septembre) pour la p é riode (s é cheresse temporelle) (Fig. 9) Contexte climatique de la zone d é tude

11 Le nombre de mois secs dans la plaine du Sa ï s durant la p é riode est de 6 mois (s é cheresse spatiale). Le relief intervient dans la distribution de la s é cheresse dans le bassin de l oued Mikk è s. Figure 10. Diagramme ombrothermique à la station dEl Hajra ( ). Contexte climatique de la zone détude 3-Diagramme ombrothermique de Gaussen La s é cheresse est spatio-temporelle dans le bassin de Mikk è s.

12 Les eaux de surface Figure 11. Précipitations annuelles à la station dIfrane et dEl Hajra/débits annuels de loued Mikkès ( ). Les d é bits de ce bassin pr é sentent une variation temporelle, qui globalement, tend vers la baisse. Cette chute devient tr è s forte d è s les ann é es 80 et se situe entre 0 et 2 m 3 /s. L influence de la pluviom é trie moyenne annuelle sur les d é bits moyens annuels du cours d eau. L é l é vation des pr é cipitations au cours de deux ann é es 1995 et 1996 est suivie par un pic du d é bit de l oued. Entre les p é riodes et , le d é ficit hydrique de l oued Mikk è s est de l ordre de 75 %. Le d é ficit de la pluviom é trie est de l ordre de 22 % au niveau du causse et 23 % au niveau du Sa ï s. La sécheresse a un effet néfaste sur lécoulement de la rivière. Mais différemment partout le bassin.

13 Au niveau du Sa ï s, la quantit é des pluies cumul é es durant la p é riode est de 3792 mm et le degr é d augmentation de pluie au cours de ces 10 ans est d environ 379 mm/an. Au niveau du causse, la pluie cumul é e durant la p é riode est de 6140 mm et l ampleur de la hausse de pluie au cours de ces 10 ans est de 614 mm/an. Figure 12. Double cumuls entre les précipitations à El Hajra et le débit de loued Mikkès ( ). Les eaux de surface Figure 13. Double cumuls entre les précipitations à Ifrane et le débit de loued Mikkès ( ).

14 Il est é tabli que la diff é rence entre pluie cumul é e au causse est tr è s é lev é e par rapport à celle observ é e au Sa ï s. Le d é bit cumul é est d environ 32 m 3 /s en 1979 et le degr é de la hausse est d environ 3 m 3 /s. Les eaux de surface Apr è s 1980, une chute de la pente entre pluie cumul é e et d é bit cumul é dans les deux stations caract é ristiques du bassin. Dans la plaine du Sa ï s, la pluie cumul é e au cours des ann é es est de mm et le degr é d augmentation est de l ordre de 335 mm/an. Dans le causse, la pluie cumul é e au cours des ann é es est de mm et le degr é d augmentation est de l ordre de 543 mm/an. Le d é bit cumul é est d environ 57 m 3 /s en 2000 et le degr é de la hausse est d environ 1 m 3 /s.

15 Conclusion Le contexte semi-aride du climat de ce bassin est principalement caract é ris é par une irr é gularit é tr è s marqu é e des pr é cipitations, tant au cours de l'ann é e que d'une ann é e à l'autre. Le rythme saisonnier est g é n é ralement uni-modal. L ampleur de la s é cheresse saisonni è re est bien marqu é e dans le causse dont le nombre de mois secs é tait de trois mois pour la p é riode ( ) et qu il devient quatre mois de 1980 à 2000 (s é cheresse temporelle) et il est de 6 mois dans la plaine du Sa ï s (s é cheresse spatiale). L é volution des d é bits moyens annuels du Mikk è s ( ) montre une chute continue et forte d è s les ann é es 80. Le d é ficit du d é bit de la rivi è re est de l ordre de 75 %.

16 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Variabilité hydro-climatique dans le bassin versant de Mikkès (Maroc) Présenté par kaltoum BELHASSAN UFR: Géologie Appliquée aux Recherches Hydrogéologiques,"

Présentations similaires


Annonces Google