La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Décentralisation et territoires La politique CSTI en Rhône-Alpes Rencontres de lOCIM 27 novembre 2009 Anne LE BARS

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Décentralisation et territoires La politique CSTI en Rhône-Alpes Rencontres de lOCIM 27 novembre 2009 Anne LE BARS"— Transcription de la présentation:

1 Décentralisation et territoires La politique CSTI en Rhône-Alpes Rencontres de lOCIM 27 novembre 2009 Anne LE BARS Sandrine GELIN

2 Rencontres de lOCIM 27 novembre Rhône-Alpes, en un coup dœil Située dans le Sud Est de la France, notre Région partage ses frontières avec la Bourgogne au Nord, la Suisse et lItalie à lEst et la Provence au sud. Près de 6 millions dhabitants (6ème Région dEurope) et une superficie de km2 Un PIB de 173 milliards (3,5 fois la moyenne européenne) Une dimension touristique importante avec les Alpes

3 Rencontres de lOCIM 27 novembre 2009 Le potentiel scientifique, technologique et industriel de Rhône-Alpes, un socle pour le développement de la CSTI sur le territoire

4 Rencontres de lOCIM 27 novembre étudiants 3 pôles denseignement supérieur et de recherche : Lyon/Saint Etienne Grenoble/Valence Chambéry/Annecy Plus de 20% des rhônalpins sont diplômés de lenseignement supérieur Un pôle majeur denseignement supérieur Grenoble Annecy Chambéry Saint Etienne Lyon Université de Lyon Grenoble Université de lInnovation Université de Savoie 12000

5 Rencontres de lOCIM 27 novembre Un pôle majeur de recherche 2ème région française en matière de recherche/développement –650 laboratoires de recherche publique (Universités, Grandes Ecoles, CRS, CEA, INSERM,INRIA,…) –Plateformes scientifiques de premier rang (Institut des Sciences Analytiques, Institut de lEnergie Solaire, Minatec, CLARA,…) –Une trentaine Plateformes technologiques –14 Clusters de recherche 4ème région européenne en terme deffectifs de R&D – chercheurs et ingénieurs –16% des brevets français

6 Rencontres de lOCIM 27 novembre Les pôles scientifiques dexcellence La Région est reconnue pour ses pôles dexcellence scientifiques Micro et nanotechnologies Sciences du vivant et biotechnologies Chimie verte et environnement Ingénierie et énergies renouvelables Sciences humaines et sociales

7 Rencontres de lOCIM 27 novembre 2009 Les secteurs économiques dexcellence et les pôles de compétitivité Microélectronique Biotechnologies Chimie environnement Énergies renouvelables Multimédia Textile Automobile et transports Mécanique Plasturgie Industrie du sport et de la montagne

8 La structuration régionale de la CSTI le pourquoi et le mode opératoire

9 Direction de lÉconomie, de la Recherche, du Tourisme et des Technologies Le dispositif CSTI en Rhône-Alpes Politique régionale portée par le service recherche au sein de la direction de lÉconomie : justification économique de la politique de recherche et technologie de la Région Armer le dispositif avec un CCSIT par département Puis dispositif issu dune analyse conduite dans le cadre du SESR en 2006 Objectifs : –Professionnalisation des acteurs de la CSTI mise en relation avec les enjeux contemporains –Animation de réseaux et maillage culturel entre les acteurs –Promotion des sciences et technologies : couverture du territoire régional –Approche marketing des actions avec ciblage et différenciation

10 Le dispositif CSTI en Rhône-Alpes Les contrats de mission Etat Région (8 CCSTI + école dété + réseau des CCSTI + CEPRRA) Les contrats de mission Région avec des acteurs labellisés Lappel à projet libre dans le cadre du CPER : 4 éditions, 30 projets accompagnés par an La Fête de la Science Le camion des sciences –Les actions financées font lobjet dexpertises

11 Les chiffres clés de la CSTI en Rhône-Alpes 19 structures, dont 8 CCSTI sur 8 départements 138 ETP en 2008 Budget total > 9 M, dont 5M CPER –1,8 M dans le cadre de la contractualisation –Financements publics = 95% Financement Etat – Région +13% entre 2006 et 2008 –Mais une part relative en diminution dans le budget global : <20% en 2008 contre 26% en 2006

12 Lévaluation du dispositif CSTI Un bilan à mi-parcours des contrats de mission Les constats : –structuration départementale / réseau régional CSTI construit a posteriori –aspects positifs du réseau : lécole dété (lieu déchange sur les pratiques entre médiateurs et lieu de réflexion sur place de la CSTI comme acteur du territoire) –aspects à consolider : un portail internet doffres, professionnaliser les débat, …

13 Lévaluation du dispositif CSTI Comment aller plus loin ? –renforcer les liens entre les différents réseaux thématiques existants –contractualiser sur objectifs Nouveaux objectifs pour la politique régionale de CSTI –lutter contre les inégalités territoriales –renforcer le dialogue science et société

14 CSTI et développement des territoires Quels territoires ? Quels développements ?

15 De quels territoires parle-t-on ? Le territoire rhonalpin, les territoires de Rhône- Alpes –Une apparente homogénéité qui recèle une hétérogénéité des territoires Hétérogénéité institutionnelle –le mille feuille des gouvernances et compétences territoriales : Région, Etat en région, CG, agglo et villes … Etat : Culture, MESR + UE (PCRD et Feder), Tourisme, … Région : recherche, culture, politiques territoriales Collectivités : économie, emploi, politique jeunesse, …

16 De quels territoires parle-t-on ? Hétérogénéité des initiatives, selon la prévalence dun des partenaires financiers, linflexion est notable –Exemple de la Casemate à Grenoble : association loi 1901 –Exemple de larche des métiers au Cheylard : communauté de commune – pôle de développement économique et tourisme –Exemple de la Galerie Euréka à Chambéry : service culture de la ville

17 De quels développements parle-t-on ? Développement économique, technologique, scientifique, touristique, culturel … ? –comment le qualifier ? –comment mesurer le développement dun territoire ? –quels indicateurs ? quelle est la valeur ajoutée de la CSTI ? (mise en réseau, confrontation d'idées, pédagogie des sciences,...) Quelle est la place des CCSTI comme acteurs du territoire ? –Comment exister comme acteur territorial à part entière –Comment se différencier, se spécifier ?

18 En guise de conclusion Vers une politique partagée dinitiative régionale ? –Adaptation avec souplesse aux caractéristiques du terrain –Appui de proximité aux élus de terrain –Rôle de vulgarisation –…


Télécharger ppt "Décentralisation et territoires La politique CSTI en Rhône-Alpes Rencontres de lOCIM 27 novembre 2009 Anne LE BARS"

Présentations similaires


Annonces Google