La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les raisons de la colère ? Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) lInstitut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) -

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les raisons de la colère ? Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) lInstitut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) -"— Transcription de la présentation:

1 Les raisons de la colère ? Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) lInstitut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) - 30 % de budget annulés, en 2002 et 2003, soit 900 Millions !!!

2 Pourquoi l université est touchée ? Elle coopère par contrat avec les organismes, L état a aussi annulé des crédits du Fond National pour la Science (FNS) et pour la Technologie (FRT), environ 50 Millions FNS + FRT sont des crédits incitatifs pour impulser des programmes nouveaux ou prioritaires (VIH, génome etc.)

3 Les ressources humaines ? 550 emplois statutaires remplacés par des CDD dans les organismes 200 allocations de recherche en moins pour les doctorants Pour la première fois depuis 30 ans, aucun emploi n'est créé dans l université !!!

4 Les ressources humaines ? « La recherche publique française ayant fortement recruté dans les années soixante et soixante-dix, à linverse des années quatre-vingt et quatre-vingt-dix, les chercheurs publics français sont aujourdhui parmi les plus âgés du monde avec un âge moyen de 47 ans. Entre 2005 et 2012, environ 50 % des chercheurs actuellement en poste quitteront leurs fonctions. Dans le même temps, la désaffection des étudiants pour les études scientifiques met à lépreuve la capacité de la France à renouveler les professionnels de la recherche. Plus que jamais, une politique densemble de lemploi scientifique paraît simposer, depuis la formation initiale jusquaux parcours professionnels. » Cour des Comptes le 4 février 2004 !!!

5 Combien ça coûte ? Le budget du secteur public de la recherche représente 0,9 % du PIB (dépenses du ministère de la recherche : 8,7 Milliards en 2002) Le budget consacré par l état au secteur privé de la recherche (crédits d impôts aux entreprises) est du même ordre Soit près de 2% du PIB sont consacrés à la recherche en France, l Europe demande d élever la contribution à 3%

6 Combien ça coûte ? Les chiffres ostensiblement voilés ! Sur le budget du secteur public de la recherche, la France, avec la GB, sont les seuls pays à financer la recherche militaire Sur ce même budget, la France est le seul pays au monde à financer la recherche nucléaire Il ne reste en fait que 0,7% du PIB pour la recherche scientifique publique.

7 Combien ça coûte ? Les choix politiques La politique de la France se traduit par un fort soutien au secteur spatial. Le CNES a le budget du CNRS et de l INSERM réunis. La France est finalement le seul pays au monde à mener deux grands programmes à la fois : le nucléaire et le spatial. Ce qui reste est de l ordre de 0,6% du PIB pour tous les autres secteurs, santé, sciences, humain et social...

8 Combien ça rapporte ? Pour le fonctionnement des laboratoires : annuels pour une vingtaine de chercheurs. Une fois payer le téléphone et les photocopies, un chercheur dispose de moins de 1000 par an !!! Il faut donc compléter avec des contrats publics (FNS) ou privés. Pour l investissement dans des « instruments » : c est deux fois moins. Il faut donc trouver des cofinancements avec les collectivités ou l Europe.

9 Quel avenir ? Pour les laboratoires et les chercheurs : leur indépendance dépend du soutien de l état Pour les jeunes : les perspectives d embauche sont importantes avec les départs massifs à la retraite d ici 10 ans.


Télécharger ppt "Les raisons de la colère ? Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) lInstitut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) -"

Présentations similaires


Annonces Google