La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Réchauffement climatique une réalité désormais reconnue (même par Bush !)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Réchauffement climatique une réalité désormais reconnue (même par Bush !)"— Transcription de la présentation:

1

2 Le Réchauffement climatique une réalité désormais reconnue (même par Bush !)

3 Un phénomène naturel … Un phénomène naturel … sans cet effet la température moyenne serait de –18°C Leffet de serre …amplifié par les activités humaines : …amplifié par les activités humaines : Concentrations de GES das latmosphère augmentent avec les activités humaines.

4 Les gaz à effet de serre (GES) Les 4 principaux gaz : Méthane (CH 4 ) : pratiques agricoles, déchets, extraction minière (15-20% de leffet de serre « renforcé ») Oxyde nitreux (N 2 O) : pratiques de lagriculture intensive CFC : réfrigération, clim, (ex-bombes aérosols) CO 2 (gaz carbonique) : * Utilisation des combustibles fossiles (charbon, gaz, pétrole). * Concentration atmosphérique : +30% depuis 200 ans (révolution industrielle). * 60% de leffet de serre « renforcé ».

5 Évolution des T° et des concentrations de GES

6 Qui pollue ? Contribution au réchauffement global Les surfaces sont proportionnelles aux émissions de CO 2 à partir de la combustion des énergies fossiles de 1900 à 1999

7 Qui pollue,... Aujourdhui (1995) : un étasunien émet 27 à 54 fois plus de CO2 quun habitant dun PVD. Un français 8 à 17 fois plus.

8 ... qui polluait et qui polluera ? Pays industrialisés : historiquement responsables des changements climatiques Pays en développement : croissance future des émissions (croissances économique et démographique la plus rapide).

9 En France : Constat Les transports et lindustrie sont les principaux émetteurs mais... Pourcentage de la part relative des secteurs d'activité dans les émissions de GES en France en 2000 et leur croissance en l'absence de mesures nouvelles (1990/2010). Source : citepa. Citepa : Centre Interprofessionnel Technique dÉtude de la Pollution Atmosphérique

10 En France : prolongation tendancielle... les transports, passagers mais aussi marchandises, sont les plus inquiétants Pourcentage de la part relative des secteurs d'activité dans les émissions de GES en France en 2000 et leur croissance en l'absence de mesures nouvelles (1990/2010) (source : citepa) Source : Institut Français de l'Environnement, d'après CITEPA

11 En France : prolongation tendancielle... les transports, passagers mais aussi marchandises, sont les plus inquiétants Pourcentage de la part relative des secteurs d'activité dans les émissions de GES en France en 2000 et leur croissance en l'absence de mesures nouvelles (1990/2010) (source : citepa)

12 Le réchauffement est là la température : +0,6°C depuis 1900 ; 2002 : 2 e année la plus chaude (1 ère : 1998) ; les 10 années les plus chaudes depuis 1990 (2003) ; de nombreux glaciers ont disparu ou presque depuis un siècle avec une accélération les 50 dernières années ;...

13 Les prévisions (scénario du laisser-faire) Si rien nest fait le triplement de la concentration en CO 2 dans latmosphère sera atteint en 2100 doù : Température globale : –Augmentation : 1,5 à 5,8°C (2100) –Seuil écologique : 1°C/siècle (+0,1°C par décennie). Au-delà, stress des écosystèmes => réactions imprévisibles, dangereuses voire irréversibles. Élévation du niveau des mers : –5 à 80 cm en 2100 –Triplement du CO2 en 2100 –Taux acceptable : 20 mm/décennie

14 Les impacts Davantage de vagues de chaleur et d'inondations : pertes agricoles Fréquence et intensité événements météorologiques extrêmes accrues : tempête, ouragan, inondation,... Fonte des glaciers et calottes glaciaires : menace sur la ressource en eau Extinction accrue des espèces animales et végétales Expansion géographique des maladies à vecteurs : malaria, dengue,... Déplacement de populations : Tuvalu (2002), Bangladesh,... Glacier de Svalbard (Cercle Arctique)

15 En résumé Ce nest pas tant le réchauffement en lui-même qui est critique. Cest surtout : Sa rapidité de variation ==> pb dadaptation des activités humaines, des écosystèmes et des espèces vivantes Sa variabilité selon les régions : –régions plus chaudes => climatisation, pbs agricoles, eau douce, désertification, maladie,... –régions plus sèches => pbs agricoles, eau douce, désertification –régions plus froides => chauffage accru, gel des terres,... Son inertie : plusieurs décennies. Doù notre é n o r m e responsabilité vis-à-vis des générations futures

16 Ce quil faut faire (Monde) Accélérer la transition démographique des pays du Sud : sinon doublement de la population mondiale Aider les PVD à développer des énergies propres, renouvelables et sûres Consommer moins et/ou mieux au Nord pour permettre au Sud de Vivre : pas de protection de lenvironnement sans un minimum vital

17 Conclusion (Monde) 1992 (Rio) : convention sur le climat (1 er sommet de la Terre) 1997 (Rio+5) : objectifs chiffrés de réduction démission de GES par pays (protocole de Kyoto) (Rio+12): entrée en vigueur (attente de ratification de la Russie) ? Il est URGENT de ne PLUS ATTENDRE " Plus nous attendrons, plus les choix à venir seront désagréables ", Al Gore, vice-président des Etats-Unis, au sujet des changements climatiques, 1997.

18 Conclusion (France) Mai 2004 : Loi sur lOrientation Energétique sans ambition bien en deça du Manifeste « négaWatts ». Le concept est basé sur une énergie révolutionnaire, déjà au point, renouvelable et ne polluant pas. Celle-ci se mesure en négaWatts LAssociation négawatt : «Les objectifs sont connus, ils sont précis. Il s'agit de diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre avant 2050 à l'échelle de la planète. Pour nous, pays industrialisés, cela signifie une division par quatre. », Jean-Pierre Raffarin, premier Ministre, devant les scientifiques du GIEC (Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat), février 2003.

19 Le Manifeste négawatts (France) LAssociation négawatt : La démarche en trois volets : Sobriété Efficacité Renouvelables Objectif : réduire de 50% nos émissions de gaz à effet de serre dici 2050 tout en satisfaisant les besoins en se basant sur des technologies éprouvées

20 Le Manifeste négawatts (France) Deux scénarios : le « tendanciel » et le « négaWatt ». Consommation dénergie par usage LAssociation négawatt :

21 Le Manifeste négawatts (France) Deux scénarios : le « tendanciel » et le « négaWatt ». Consommation dénergie par ressources LAssociation négawatt :


Télécharger ppt "Le Réchauffement climatique une réalité désormais reconnue (même par Bush !)"

Présentations similaires


Annonces Google