La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les aventures de Rita en Guyane Une co-production Ambre-Développement, APAPAG, Biosavane, Chambre dAgriculture, Cirad, DAAF, GDA Mana, INRA, Lycée Agricole,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les aventures de Rita en Guyane Une co-production Ambre-Développement, APAPAG, Biosavane, Chambre dAgriculture, Cirad, DAAF, GDA Mana, INRA, Lycée Agricole,"— Transcription de la présentation:

1 Les aventures de Rita en Guyane Une co-production Ambre-Développement, APAPAG, Biosavane, Chambre dAgriculture, Cirad, DAAF, GDA Mana, INRA, Lycée Agricole, PPFFLG, Solicaz – Juin 2012 Une tortue luth au clair de lune, baptisée Rita

2 Démarrage appliqué sous un soleil de plomb, il semblerait quil ny ait plus de saison.

3 A Waïabo, nous apprenons que cest lEPAG qui attribue les terres. La famille Heu a 5 ans pour montrer que la mise en valeur (déforestation, plantation) a été faite. Ce qui ne lui laisse matériellement pas le temps de faire les bons choix techniques et suivre correctement lexploitation.

4 Ce qui na pas empêché Madame Heu de faire son riz pluvial cette année : près de 4 tonnes.

5 Après Waïabo, direction Risque-Tout, en passant par la case grosse pluie et 3 embourbements successifs. Certains en rient. Dautres sont inspirés par les estampes produites par la boue.

6 A Risque-Tout, encore un exemple derreur de casting : les terrains étaient en pente, et cest la grosse galère pour Chloé et Jean-Michel. Tout fout le camp, surtout le sol. Le zébu ne peut que constater quailleurs lherbe est sûrement plus verte.

7 Après la région de Macouria et Montsinéry, cap sur lEst. A nous Régina ! Nous frôlons la bavure au poste de contrôle, une conductrice écervelée ne sétant pas arrêtée devant le panneau « Halte – Contrôle ». Nous en profitons pour admirer un rapace, pour le moment indéterminé.

8 Accueil tout à fait chaleureux à Corossony-1. Les familles Heu et Yang nous expliquent leurs problèmes sur Ananas. Nous sommes séduits par leur volonté daller de lavant.

9 Hânah et Marie-Béatrice en restent pantoises…

10 … tandis que Jean-Marc assure ses arrières.

11 Insoupçonné depuis la route, des hectares dAnanas concèdent tout juste quelques bananiers, utilisés comme plantes de couverture en attendant que les pommiers rosa poussent. Madame Deschamps a quitté la ville, attentive aux besoins dexpérimentation de la zone.

12 Propos pris sur le vif : « Nous avons essayé le Victoria et le Cayenne lisse mais ça na pas marché. Il faudrait peut-être aller sur des terrains plus en pente ». « Pour le même travail, le Bouteille marche beaucoup mieux ». En conclusion : « Avant lEthrel, cétait comme ça ».

13 Jorge et Nathalie réfléchissent en parapluie… Dautres sont plutôt chapeau.

14 En repartant, un sandwich dévoré dans la voiture et un stop à Cacao. Au programme : rencontre avec les notables, puis visite dune pépinière dagrumes et dune exploitation.

15 Dans cette exploitation : des Dachines, du Manioc, ….

16 … et des enfants charmants.

17 Une petite récréation tout de même, au marché de Cayenne. Difficile en quelques images de tout restituer.

18 Passons à un autre registre : le bio. Messieurs Bergère et Carbo sy sont mis, sur la commune de Sinnamary. Un dicton antillais dit quil ne faut pas mélanger Cocos et Zabricots. Finalement, rien nest moins sûr. Ce monsieur là joue allègrement avec beaucoup despèces et de concepts. Pour profiter de son panier bio, vous serez quelques temps sur liste dattente.

19 La pépinière de Monsieur Charles : des salades vert tendre. A côté, la ravine et le trou deau, où il a fallu tuer un anaconda pour éviter de trop effrayer ceux qui passent.

20 Au Lycée Agricole de Matiti, lactivité de pépinière est florissante.

21 Barre à lOuest toute. Monsieur Siong nous présente son exploitation de maraîchage et arboriculture. La demande en agrumes semble forte, en attestent Christophe et Christophe.

22 Abattis mené selon la tradition bushnengue surinamienne. Le temps de jachère sallonge et beaucoup despèces sont cultivées. Manioc, ignames trifida et alata, bananiers, ananas… des mélanges qui ne doivent rien au hasard.

23 Chez la famille Janvier, on parle dabattis haïtien. Il sagit en fait dune exploitation complètement sédentarisée Molaine, en fin de journée, nous raconte.

24 La suite au prochain épisode : RITA, le retour…


Télécharger ppt "Les aventures de Rita en Guyane Une co-production Ambre-Développement, APAPAG, Biosavane, Chambre dAgriculture, Cirad, DAAF, GDA Mana, INRA, Lycée Agricole,"

Présentations similaires


Annonces Google