La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cas Pierre Betin Session décembre 2007. Contexte du système dinformation Réalisation de chantiers routiers et de terrassements pour les collectivités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cas Pierre Betin Session décembre 2007. Contexte du système dinformation Réalisation de chantiers routiers et de terrassements pour les collectivités."— Transcription de la présentation:

1 Cas Pierre Betin Session décembre 2007

2 Contexte du système dinformation Réalisation de chantiers routiers et de terrassements pour les collectivités territoriales et locales. 170 salariés : 8 ouvriers dentretien 8 administratifs 154 salariés sur les chantiers

3 Analyse dun schéma de données existant Application 1: Révision des matériels utilisés sur les chantiers Question 1: Expliquer les cardinalités de lassociation « réviser »

4 Le schéma de données : révision des matériels

5 Cardinalités de « réviser » 1,n : Etant donné une révision, il y a au moins un salarié qui y passe du temps. Plusieurs salariés y travaillent selon la règle de gestion 4. 0,n: Etant donné un salarié de lentreprise Bétin, celui- ci ne participe pas obligatoirement à une révision. Cela dépend de sa spécialité selon la règle de gestion 5. Alors, Il participe à plusieurs révisions.

6 Justification de ces cardinalités RG1: Les heures compteurs représentent les heures de travail réelles pour un matériel. Les heures de révision correspondent au relevé du compteur le jour de la révision du matériel. RG2: Chaque matériel est révisé à lissue dun certain nombre dheures de travail, les tranches de révision sont fixes pour un matériel. Elles varient en fonction de son type. RG3: La révision du matériel peut durer plusieurs jours. RG4: Plusieurs ouvriers peuvent intervenir sur la révision dun matériel. RG5: Certains salariés sont spécialisés dans lentretien du matériel, dautres travaillent exclusivement sur les chantiers ( ouvriers et conducteurs de travaux), les autres sont des administratifs.

7 Analyse du schéma existant Question 2 : traduire le schéma conceptuel dans un schéma logique relationnel.

8

9 Les règles de passage MCD MLDR

10 Autre écriture UTILISER (numRévision, refPièce, quantitéPièce) Clé primaire: numRévision, refPièce. Clés étrangères: numRévision en référence à numRévision de REVISION. refPièce en référence à refPièce de PIECE

11 Extension du schéma de données Application 2 : Gestion des chantiers. Actuellement chaque agence gère une partie des informations sur les chantiers et les équipes qui interviennent. Objectif : Centraliser les informations dans une seule base de données.

12 Méthodologie 1- le dictionnaire de données à partir des flux fournis. 2- dégager les entités avec leurs identifiants et décrire ces entités 3- A partir des règles de gestion, de la structure des flux, mettre en place les associations de cardinalité 1,1 ou 0,1. 4- Mettre en place les association n,m porteuses ou non de données.

13 Annexe 4: fiche clients/chantier

14

15 Annexe 5 : Dossier collectivité Code collectivité : 246 Libellé: Mairie de MONPAZIER Adresse: 15 rue des violons Téléphone : Responsable: Nom: LEDUC Xavier Téléphone:

16 Nom codifiésignification numChantierNuméro de chantier lieuChantierLieu du chantier altitudeAltitude du chantier CodeCollectivitéCode dune collectivité territoriale ou locale adrCollectivitéAdresse dune collectivité; annexe 5 telCollTéléphone dune collectivité ; annexe 5 nomRespNom du responsable dune collectivité telRespTéléphone du responsable codeTypTrCode dun type de travaux désignTypDésignation dun type de travaux dateDebTrDate de début des travaux dateFinTrDate de fin des travaux numClientNuméro dun client ou particulier nomClientNom du client adrClientAdresse du client quotePart la part de travaux attribuée à chaque client

17 Fin du dictionnaire de données codeEquipeCode dune équipe ( il y en a 25) RG8 typAct Type dactivité dune équipe. dateIntervDate dintervention dune équipe sur un chantier

18 Les entités

19 Les associations 1,1 RG6: Tout chantier a un conducteur de travaux (spécialité dun salarié). Interview: un conducteur de travaux peut suivre plusieurs chantiers en même temps RG 10: Tout chantier est commandé par un ordonnateur qui est une collectivité locale. Cette collectivité est représentée par un unique responsable

20 Les associations 1,1 ou 0,1 RG 11: Tout chantier réalise un certain type de travaux ( voirie, travaux routiers,etc…) RG 12: Un salarié appartient au plus à une équipe. RG 8: Une équipe est composée de 3,9 ouvriers.

21

22 Les associations n, m RG9: Une équipe intervient sur plusieurs chantiers à des dates différentes. La donnée dateInterv dépend de léquipe et du chantier.

23 Association n,m RG13: Pour chaque client ( particulier), une quote- part est déterminée. La donnée quote-part dépend du client et du chantier.

24 MCD GESTION DES CHANTIERS

25 Pour compléter… RG 14: Une équipe peut intervenir plusieurs jours. RG 15: Lors dun chantier, les travaux chez un client sont dun seul type.

26 MCD complet

27

28 MCD avec entité DATE : gestion du planning


Télécharger ppt "Cas Pierre Betin Session décembre 2007. Contexte du système dinformation Réalisation de chantiers routiers et de terrassements pour les collectivités."

Présentations similaires


Annonces Google