La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Il faudra accroître la production (aliments + énergie) Il faudra préserver et reconstituer les fertilités (et tous les services écologiques… abeilles,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Il faudra accroître la production (aliments + énergie) Il faudra préserver et reconstituer les fertilités (et tous les services écologiques… abeilles,"— Transcription de la présentation:

1 Il faudra accroître la production (aliments + énergie) Il faudra préserver et reconstituer les fertilités (et tous les services écologiques… abeilles, vers de terre,…) Il faudra réduire les nuisances Il faudra être plus efficace encore (rareté de leau, de la terre, de lénergie,…) 1 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen

2 Les connaissances anciennes nous ont appris à être intensifs en: Engrais Eau Molécules chimiques Capitaux … 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 2

3 REVERSIBLE AVANT LES LIMITES 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 3

4 La recherche qui vient nous permettra de mieux piloter les systèmes en interaction La recherche publique et les R&D des « firmes » en sont parfaitement conscientes Les nouvelles manières de « penser lagriculture » dépasseront la parcelle Tous les acteurs devront penser « cycle intensif de fertilité » 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 4

5 Lagriculture en général sera sollicitée pour beaucoup plus que la « production » de produits agricoles. Toutes les agricultures seront éco-intensives en: Carbone Nutriments venant de la matière organique Connaissances… Conseils. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 5

6 Dans lapproche « Bénéfices/Risques », ne pas oublier la dimension « Bénéfices » Au fur et à mesure de la progression des demandes faites à lagriculture, les connaissances des éco-systèmes permettront des réponses pertinentes aux défis posés par le Développement durable. Nos métiers seront éco-intensifs… Nous avons des cartes à jouer 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 6

7 JOUEZ AVEC LES CENTRESJOUEZ AVEC LES RAYONS Rien ou un peu Un peu ou beaucoup DIREN BN / Académie de Caen 7 28 Novembre 2007

8 Rapprocher les centres et agrandir les rayons 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 8 Economique Ecologique Social DURABLE équitable vivable viable

9 Eco-intensive 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 9 Agriculture durable

10 Agriculture: Nature ? Alimentation ? Santé ? Energie ? A quoi pensez-vous quand vous poussez votre caddie ? 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 10

11 Filière De la Fourche à la Fourchette Ferme, Firme, Forme Food, Feed, Fiber, Fuel Faim (famine) et Fin (finitude). 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 11

12 1. Le complexe agroalimentaire: horizon, périmètre 2. Mise sous tension des forces de la nature: démographie et ressources 3. Mise sous tension par les hommes 4. Penser lagriculture autrement 5. Industrie, distribution, logistique 6. Mangeurs: consommateurs et citoyens 7. Ce que nous allons faire. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 12

13 Les propositions seront présentées aux 27 en mai , puis 1992, 1999 et 2003 Révision 2008: propositions législatives pour compléter et approfondir 2003 Prochaine remise à plat: 2013 Mariann Fischer Boel veut accentuer le découplage et privilégier le développement rural 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 13

14 1992: réduction des prix garantis 2003: aides découplées Europe verte: 87% du budget en 1970, 69% au début des 80, 56% 10 ans plus tard et moins de 50% en 2006 Aides plus efficaces et plus simples, sans référence au passé à partir de 2013 Améliorer lorientation sur le marché: intervention pour le blé seulement, suppression de la jachère et des quotas,… Mieux répondre aux nouveaux défis: changement climatique, gestion réserves deau, biodiversité,… 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 14

15 Honnêtement (Philippe Mangin) 1984: virage; 2/3 des producteurs de lait disparaissent en 10 ans 1986: aides agricoles dans lOMC Mais si la PAC disparaissait, des pans entiers de lagriculture disparaîtraient à commencer par lélevage soumis à la concurrence sud-américaine, tandis que les fruits, les légumes et le vin souffriraient énormément. Seuls survivraient les grands céréaliers du Bassin Parisien. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 15

16 Besoin en blé tendre en 2020: 1000 millions de tonnes Production mondiale : 607 millions de tonnes Rendement mondial moyen: 2,8 t/ha Rendement français moyen: 7,5 t/ha Conso mondiale moyenne: 0,1 t/an/ht Commerce Intl : 110 millions de tonnes 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 16

17 150 millions dha cultivés 2000 variétés consommées Rendement moyen passé de 3 à 5 t/h en 25 ans; 2 t/ha riz inondé; 8 t/ha riz irrigué Conso moyenne / personne: 57 kg/an monde 4 à 7 kg en Europe (18 kg au Portugal) 100 Kg en Asie ( 200 kg en Birmanie) 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 17

18 Lunion Européenne ne produit que 28% de ses besoins en protéines végétales Principale source de devises en Argentine Le Brésil devance les USA à lexportation La Chine importe 26 millions de tonnes, devant lEurope (20 millions) Point de départ: le Dillon Round en 1962; les USA ont accepté que lEurope protège ses frontières pour reconstruire son autosuffisance alimentaire, mais lui imposent dimporter ses oléagineux sans droits de douane. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 18

19 Xavier Beulin: « Si le prix du soja flambe trop, tout lélevage européen sera pris en tenaille ». => cultivons du colza et du tournesol pour les biocarburants. Coût écologique et social élevé en Amérique latine Et si la chaîne internationale se grippe: maïs pour éthanol versus soja(plus cher, même en Amérique latine) = porc européen en danger ? 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 19

20 Nestlé, Danone, Lactalis, Bel augmentent leurs prix de 10 ou 15% Sécheresse en Australie, ras-le-bol des européens (il manque vaches en France; progression des robots-traite) Et pourtant, Chine, Inde, Mexique, Moyen- Orient accroissent considérablement leur consommation… 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 20

21 Les industriels cherchent à sécuriser leurs approvisionnements en matière première. Le modèle: Al Safi, la plus grande ferme laitière du monde à 40 km de Ryad; frisonnes sur un seul site. Dès 2008, en Afrique du Sud, en Inde ou au Moyen-Orient, en Algérie (2010 ?) (réduction des coûts de transport et de logistique, contrôle qualité et volume de production) 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 21

22 Mais: irrigation, OGM,… Et pourtant: captage de CO2, éthanol,… Avec 100 kg de maïs, on obtient 1000 oeufs, 80 kg de poulet, 30 kg de canard gras ou 60 kg de porc Mais pour 1 kg de maïs fourrage, il faut 454 litres deau… 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 22

23 Tonnes deau nécessaires à la production de 1 kg de produits: (Le PNUD demande que la Communauté internationale reconnaisse le droit fondamental de tout être humain à disposer dau moins 20 litres deau potable par jour). 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 23 alucotonsucrerizblémaïspapiercimentbière ,51,50,40,250,030,025

24 Pic de Hubbert ? 2030 Energy Watch Group: conclusion alarmiste dun rapport le 22 Octobre: le pic aurait été atteint en LAssociation for the Study of Peak Oil estime que le pic sera atteint en 2011 (dans 3 ans !) EWG: verts favorables au solaire, éolien, biomasse, etc… ? Minimisation des progrès dextraction ? 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 24

25 2 milliards dhectares, soit plus de la moitié, sont affectées de dégradations: 1. Erosion hydrique (ruissellement) 2. Erosion éolienne (USA, Sahel, Chine,…) 3. Altération chimique (acidification,…) 4. Dégradation physique (tassement,…) 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 25

26 o Soja, légumineuses, céréales: moins de 10 o Lait: 50 o Volaille: 75 o Porc: 125 o Bœuf: Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 26

27 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 27 ViandeCéréalesLégumin euses Lait et oeufs PoissonFruits & légumes autres Banglad esh Rwanda Japon Chine France USA Argentin

28 Révolution verte 1. Artificialisation du milieu naturel 2. Utilisation des intrants en forçage du système de production 3. Spécialisation des productions et standardisation des techniques 4. Protection absolue de la production et éradication des maladies et ravageurs 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 28

29 Révolution 2* verte 1. Inscription des systèmes productifs dans le cadre des écosystèmes 2. Recherche dun équilibre biogéochimique entre intrants et extrants 3. Diversification des productions 4. Gestion du pathosystème en vue de la contention des envahisseurs 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 29

30 20 ans après le Rapport Brundtland(Notre futur commun) qui a inventé le concept de « développement durable » « Géo 4 – Avenir de lenvironnement mondial »: 4 scénarii. 1. Marché dabord 2. Politique dabord 3. Sécurité dabord 4. Ecologie dabord 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 30

31 1. Scénario écologique: 8 milliards en 2050 et triplement du PIB mondial 2. Scénario marché: 9 milliards en 2050 et PIB * 5; et situation écologique dégradée 3. Scénario sécurité: idem et « conflits permanents » 4. Poursuite libéralisation: le plus risqué GIEC + PNUE + PNUD = pression: et si les rapports étaient encore trop prudents ? 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 31

32 Neuf cents millions de crève-la-faim, et moi, et moi et moi… jy pense et puis joublie; cest la vie, cest la vie « Il est impératif daccélérer le changement de modèle de croissance en cherchant un développement plus viable (Zeng Peiyan, Vice Premier Ministre chinois). 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 32

33 « De retour chez lui, le voyageur ne peut que trouver suicidaires lautodénigrement français et le recul du sentiment européen » Erick Orsenna. Une voie étroite pour la sécurité alimentaire à Philippe Collomb; Michel Griffon 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 33

34 1. Order from strength: lordre par la force. Les pays cherchent à être autosuffisants par laugmentation de leurs surfaces plutôt que par les rendements. Tous ny arrivent pas et les difficultés sont contenues par des pouvoirs politiques forts. 2. Croissance des échanges entre 6 zones: on butte sur le problème des rendements 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 34

35 3. Adapting mozaïc. Même avec la « révolution doublement verte », lautosuffisance alimentaire de lAsie, de lAfrique du Nord et du Moyen Orient est impossible (hypothèse: le monde doit réduire ses échanges) 4. Révolution « 2*V » + équilibre par les échanges internationaux= « techno garden » … pour doubler la production mondiale ! Sans dumping (s) (écologique, social). 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 35

36 Ne pas exporter en détruisant ses ressources. Une base écologique seulement pour les riches ? A lhorizon 2050, toutes les agricultures doivent être mobilisées et elles auront toutes fait des progrès. Notre monde est fini. La régulation ne peut se faire uniquement par le marché. LOMC est nécessaire, pas suffisante. Les politiques agricoles sont loin dêtre balayées par la mondialisation. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 36

37 Les agriculteurs ne savent plus quelle agriculture ils souhaitent; le reste de la société non plus ! Vers une agriculture agricolo-centrée ? Industrialo-centrée ? Identitaire ? De services ? 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 37

38 1. Entrepreneurs agricoles, lobbies agricoles et pouvoirs publics sont les acteurs clés. 2. Firmes, industries, grande distribution et agriculteurs sous-traitants acteurs-clés. 3. Entrepreneurs agricoles et transformateurs sont acteurs clés sous lattention des PP. 4. Une agriculture rurale où collectivités et entrepreneurs ruraux sont acteurs-clés. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 38

39 Grandes cultures: scénario 1 OK; le 4 ne convient pas Bocages délevage intensif: très concernés par 1 et 2; délocalisations; valorisation par scénario 4 Zones dagriculture spécialisée, insensibles à la PAC: scénarios 2 et 3 favorables Zones à faibles potentialités: scénario 4 favorable Régions agricoles intermédiaires: favorisées par maintien de la PAC, pas concernées par le scénario 3; 2 et 4 très favorables. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 39

40 Zones rurales à forte vocation touristique: scénario 4 favorable; 1 et 2 pas favorables. Zones périurbaines et littorales: scénario 3 favorable et 4 très favorable. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 40

41 Agriculture Culture OGM Pesticide suspendue Directive OGM transposée au printemps Part du « bio » à 20% en 2020 (vs 2%) Dans un an, un plan pour réduire de 50% Bâtiment Baisser la consommation dénergie 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 41

42 Energie Augmenter la part des énergies renouvelables dans la consommation finale Chimie Interdire les 47 substances « les plus préoccupantes » Ferroviaire 2000 km de voies nouvellles 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 42

43 Auto une « écopastille » avec ristourne à lachat pour les voitures neuves peu consommatrices et peu émettrices de CO2, financée par un malus annuel sur les voitures les plus polluantes Air 15 microgrammes/m3 de particules fines, cible en 2010, obligatoire en Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 43

44 Déchets 12 semaines supplémentaires pour arbitrer sur le traitement des déchets Pêche aires protégées: 10% du domaine maritime en 2012 et 20 à 30% à terme. Urbanisme Lutter contre létalement urbain. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 44

45 Lagriculture au cœur des enjeux énergétiques: bio/agro-carburants Colza fermier: le jaune de lindépendance ! (5ha de colza – 15 tonnes de graines à 30 qx/ha. Sortie de presse: 5000 l dhuile et 10 t de tourteau l en mélange pour les 4 tracteurs du GAEC. 2000l chaudière maison (135 m2). Tourteau aux VL. Avec un coût de production de lhuile à 0,65 /l, « ça penche tout juste du bon côté » De lavoine au lieu du fuel dans la chaudière Du bois pour chauffer les serres Les haies font feu de tout bois Le miscanthus, une plante qui carbure La France aura-t-elle assez de terre pour les agrocarburants ? ( Oui pour léthanol: besoin de ha de blé et maïs en 2010; mais moins dexport en contrepartie. Non pour le biodiésel; rotation pour le colza: la filière oléoprotéagineux dit pouvoir mobiliser 2,5 millions dha sur les 3,2 qui seraient nécessaires en 2010). Selon lINRA, « Couvrir les besoins en carburant reviendrait à cultiver la totalité de la surface agricole française ». 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 45

46 Les énergies renouvelables représentent 5,84 % de la consommation totale dénergie primaire en 2005 (nucléaire 41%, pétrole 33,4%, gaz 14,8%, charbon 4,93%, urbain non renouvelable 0,03%). Sur 100% des énergies renouvelables: bois et déchets de bois 58,2%, hydraulique: 27,86%, déchets urbains renouvelables 5,9%, autres 8,04%) Sur 100% des « autres » énergies renouvelables: biocarburants 32?30%, Pompes à chaleur 27,70%, Biogaz 16,15%, Géothermie 10%, résidus de récoltes 6,15%, Eolien 6,15%, Solaire 1,55% Observatoire de lEnergie, Juin Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 46

47 Les agrocarburants bousculent léconomie agricole mondiale: manger ou conduire ? Cours des matières premières: tortilla au Mexique; refus dune filière énergétique à base dhuile de palme en Inde; hausse générale des prix alimentaires en Europe Mais aussi léconomie pétrolière… 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 47

48 George W Bush a signé au printemps 2007 un accord avec le Brésil pour faire de léthanol une « commodity ». Hausse du maïs => déclin de la viande rouge, ralentissement croissance volaille Plus de maïs US => moins de soja exporté vers lEurope: conséquences sur lélevage. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 48

49 Augmentation de la culture de la canne au Brésil…. Conséquences (entre autres) sur la forêt… Forêts tropicales dIndonésie remplacées par des palmiers à huile Doutes sur lenvironnement et nouvelles concurrences… au niveau « société » … modification « grandes cultures »/élevage 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 49

50 Croissance soutenue de la demande alimentaire mondiale Il faudra nourrir 50% dhabitants en plus dici à 2050 Fin des politiques malthusiennes (=>sécurité) Agriculture: gestion des ressources naturelles (=>pratiques durables) Fluctuations de loffre: =>régulation 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 50

51 Surproduction ? Non au productivisme ! Multifonctionnalité ? Oui aux jardiniers ! PAC=subventions ? Libéralisation ! Moins dagriculteurs ? Pas de Ministre ! Aléas climatiques ? Flambée des prix ! Industriels de la terre ? Humm…! Coût de la nature ! Le grand retour de lAgriculture ? Plus et Mieux ! 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 51

52 Prospective « Agriculture 2013 » (18 Sept 07) Crédit Agricole + Groupama « Croissance, environnement, biocarburants, négociations commerciales: un contexte déterminant pour repenser la PAC » Marion Guillou. Hypothèses plausibles + modélisation + panel de spécialistes. 100 intervenants. Besoin dune politique de gestion des risques de fluctuation des prix et de la production: autant stabiliser que soutenir. Tous les scénarios montrent une situation difficile pour lélevage à lherbe: construire des aides adaptées pour zones défavorisées. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 52

53 Développement de bio-carburants: tensions avec les préoccupations environnementales Même une forte croissance ne compenserait pas une baisse drastique des aides (dans la simulation en question) Besoin de visibilité pour « avoir dans 20 ans une agriculture productive sur des territoires vivants ». 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 53

54 AU PAS ! Hypothèse de croissance économique mondiale ralentie. Développement des bio-carburants à 5,75%. Pas de réforme PAC. « Leffet serait favorable sur les revenus des grandes cultures, stimulées par les biocarburants; défavorable sur les revenus des productions animales, aggravé dans lhypothèse daccords à lOMC » 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 54

55 AU TROP ! Hypothèse dun croissance économique tendancielle, développement des bio-carburants, réforme profonde de la PAC (réduction des aides de 35%, modulation), prise en compte forte des préoccupations environnementales Effet favorable sur la production et les prix pour les grandes cultures, mais revenus de ces producteurs en baisse. Effet négatif sur les productions et les prix pour les filières animales. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 55

56 AU GALOP ! Croissance économique accélérée, développement des biocarbrants à 5%, réforme profonde de la PAC et accords à lOMC. Les marges hors aides seraient améliorées, surtout pour les grandes cultures stimulées par la demande pour lalimentation animale et les biocarburants (14%), dans une moindre mesure pour le lait et la viande bovine (7%) et pour les viandes blanches (2%); les revenus resteraient en diminution, au mieux stables, compte tenu de la diminution des aides. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 56

57 « Cette prospective invite au débat sur les objectifs avant de parler des outils. Le défi de la politique européenne pour lavenir portera autant sur la capacité de produire que sur la stabilisation des prix et des revenus, ou sur lenvironnement et le maintien dactivités dans les zones défavorisées. » Mme Marion Guillou, le 18 septembre Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 57

58 « Lavenir ne sera pas ce qui va nous arriver, mais ce que nous allons faire ». Bergson. Ce que nous allons faire ne peut plus ressembler à de la mécanique; il nous faut désormais reconsidérer notre sujet dans la biosphère. Ce que nous allons faire relève du complexe et du vivant; pour changer, il va nous falloir innover et intensifier nos recherches. (p. 90) 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 58

59 Expérience de la Chambre Régionale de Normandie: « quels produits agricoles pour nos aliments de demain ? » 1. Scénario tendanciel 2. Transition vers les Etats-Unis 3. Crise et prêt à manger 4. Scénario nordique La démarche initiée localement par les agriculteurs permet dorienter les productions agricoles futures en fonction de lensemble des acteurs, même si le comportement de ces derniers est guidé par des considérations fort éloignées de lacte de production agricole. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 59

60 La productivité agricole des « déjà riches » ne peut pas conduire à la souveraineté alimentaire des « encore pauvres » Le faible pouvoir dachat de la moitié de lhumanité limite la consommation alimentaire mondiale Il est nécessaire de maintenir « des PAC oasis » comme facteurs de régulation des marchés et de rémunération des externalités positives Une superficie équivalente à celle du Royaume-Uni sérode chaque année. (Raretés). 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 60

61 Lépiderme de la planète, épais de 30 cm en moyenne, est un formidable réacteur biologique qui abrite dintenses échanges biologiques et physico-chimiques. Toutes les agricultures stimulées ! Eco-intensives ! Une stratégie réellement offensive ! Nature, alimentation, santé, énergie: nos agricultures exigent lattention de tous et de chacun. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 61

62 A quoi pensez-vous quand vous poussez votre caddie ? Moins cher que moins cher ? VALORISER ! 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 62

63 Réfléchir Agir Mobiliser DES REFLECTIONS pourCRÉER DE LA VALEUR Bonne journée ! Merci de votre attention. 28 Novembre 2007DIREN BN / Académie de Caen 63


Télécharger ppt "Il faudra accroître la production (aliments + énergie) Il faudra préserver et reconstituer les fertilités (et tous les services écologiques… abeilles,"

Présentations similaires


Annonces Google