La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rénovation énergétique des bâtiments existants : Rencontres Interprofessionnelles Régionales 2008 Mas de Saporta Lattes – 10 juin 2008 Yves JAUTARD Architecte.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rénovation énergétique des bâtiments existants : Rencontres Interprofessionnelles Régionales 2008 Mas de Saporta Lattes – 10 juin 2008 Yves JAUTARD Architecte."— Transcription de la présentation:

1 Rénovation énergétique des bâtiments existants : Rencontres Interprofessionnelles Régionales 2008 Mas de Saporta Lattes – 10 juin 2008 Yves JAUTARD Architecte Une urgence environnementale

2 SCI DORONIC Reconfiguration environnementale dun bâtiment tertiaire entrepôt 450m² dont 50 m² de bureaux

3 Au sud de vastes verrières photovoltaïques Une trémie dans la dalle Des toitures terrasses fortement isolées ( 40cm ouate de cellulose + liège, + végétalisation ) modules FLUXEO © à cristaux liquides

4 Chauffage de lair dans la lame dair 2 Collecte de lair dirigé vers le plancher 3 Distribution latérale de lair 4 Passage dans les hourdis 5 Guidage vers le sol 6 Ventilation de la pièce 7 Ventilation du premier étage à travers la trémie Les Planchers SolAir Directs inertie active : écrêteurs thermiques en hiver accumulateurs de froid en été

5 - aller chercher le soleil - gérer lenveloppe - faire de linertie un atout

6 La structure est remplie de bottes de paille

7 Un enduit à la terre enveloppe lensemble

8 Un pare-pluie, et pour finir, un bardage ajouré de châtaignier

9 Bilan thermique : besoins de chauffage résiduels : 4690 kWh/an 350m² chauffés : 13,4kWh/m²/an 3,5 stères de bois ECS solaire appoint bois Bilan électrique : consommations extrapolées : 4500 kWh/an production photovoltaïque : 5080 kWh/an Un bâtiment zéro effet de serre

10 Consommées (sources IEA) Les ressources : Réserves connues (source DGEMP juin 2006) 55 ans assurés Un scénario insoutenable. La substitution pure et simple : un défi impossible pour les ENR Uranium : 60 ans Gaz : 65 ans Pétrole : 40 ans Charbon : 180 ans

11 Source Le Treut 2003 Un bouleversement sans précédent de notre biosphère Augmentation de la concentration de CO2 depuis – ans, et projection 2100 Arrivée de Homo sapiens sapiensAujourdhuiProjection 2100 Période glaciaire Période chaude ppm

12 Tout rejet au delà de ces 3 Gt annuelles accentue la dérive climatique CAPACITE DABSORPTION DES PUITS DE CARBONE ( Océans 1,7Gt + biosphère terrestre 1,3Gt ) (dont 1 Gt dû à la déforestation) Gt 3 Gt 6.8 Gt Sources : Hubert Reeves et GIEC 3e rapport Leffet de serre :

13 Source 3e rapport GIEC 2001

14 James HANSEN – 7 avril 2008 : « si nous atteignons 450ppm nous assisterons à la disparition totale des glaces, et à une élévation de plusieurs dizaines de mètres du niveau des mers….lobjectif devrait être révisé à 350ppm » 17 avril 2008 : Nicolas STERN reconnaît avoir « gravement sous- estimé lampleur des dommages et des risques du changement climatique » dans son rapport publié en Source Agence REUTERS.

15 6 milliards dindividus, 3 milliards de tonne de C 0,5 t de C /an/personne 1,8 t éq. CO² CAPACITE DABSORPTION DES PUITS DE CARBONE ( Océans 1,7Gt + biosphère terrestre 1,3Gt ) (dont 1 Gt dû à la déforestation) Gt 3 Gt 6.8 Gt Sources : Hubert Reeves et GIEC 3e rapport Leffet de serre :

16 Pour les bâtiments existants un objectif : Passer de 375 à 80 kWh/m²/an dénergie primaire pour chauffage + ECS + Ventilation/clim + Eclairage Pour le neuf ( au moins ) : Tendre vers des bâtiments zéro rejet de gaz à effet de serre Et dès que possible ( épuisement des ressources ) pour le neuf comme pour lexistant : totalement alimentés par des énergies renouvelables Pour la France passer de 8,5TeqCO ² à 1,8T : soit une réduction dun facteur 4 à 5 !

17 2010 : RT 2005 – 20%, 1/3 BBC 2012 : résidentiel : BBC 50 kWhep/m²/an 2020 : résidentiel : BEPOS Grenelle de lenvironnement : pour le neuf le label BBC EFFINERGIE devient la référence : 2012 : tertiaire neuf : BBC 2015 : tertiaire neuf : BEPOS 2010 : bâtiments publics : BBC ou BEPOS

18 niveau de " soutenabilité " C 3 Gt Réduire drastiquement les rejets : activité nouvelle rejets actuels Compensation (bâtiment zéro GES) T On ne fera pas léconomie de laction sur lexistant

19 2012 : baisse de 12 % des consommations totales Grenelle de lenvironnement : Rénovation de lexistant 2020 : baisse de 38 % des consommations totales

20

21 Le financement des rénovations

22 Je vous remercie de votre attention Faisons vite ça chauffe !

23

24 est avant tout un bâtiment très basse consommation Un bâtiment à énergie positive : en Allemagne les Passiv haus : chauffage 15 kWh/m²/an en Suisse le label Minergie : chauffage + ECS 42 kWh/m²/an en France le label Effinergie : chauffage + ECS + aux. de vent. et clim + écl. conv. 50kWhep/m²/an * correctif climatique dont les consommations sont largement couvertes ou compensées par énergie renouvelable

25 X un coefficient de correction climatique 0,9 1,1 1,3 1,2 0,9 1 0,8 50 kWh ep /m².an + prise en compte de laltitude comme en RT 2005 Le label Bâtiment Basse Consommation déduction de la production photovoltaïque 12kWhep/m².an

26 Ex : Logement Effinergie zone climatique H1c 0 < altitude < 400m Chauffage : 27,6 Appoint sur ECS : 20,8 Auxiliaires vent. : 5,2 Eclairage : 6,4 Total : 60,0 kWh ep /an.m²SHON


Télécharger ppt "Rénovation énergétique des bâtiments existants : Rencontres Interprofessionnelles Régionales 2008 Mas de Saporta Lattes – 10 juin 2008 Yves JAUTARD Architecte."

Présentations similaires


Annonces Google