La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FIG-2007-St Dié1. 2 « Tout le problème est dutiliser leffort étranger pour la création dune industrie nationale. Comme ailleurs, les sources véritables.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FIG-2007-St Dié1. 2 « Tout le problème est dutiliser leffort étranger pour la création dune industrie nationale. Comme ailleurs, les sources véritables."— Transcription de la présentation:

1 FIG-2007-St Dié1

2 2 « Tout le problème est dutiliser leffort étranger pour la création dune industrie nationale. Comme ailleurs, les sources véritables de prospérité sont celles qui se révèlent seulement à leffort tenace et continu. » Max Sorre, Géographie Universelle,Amérique centrale et Mexique, à propos de la richesse pétrolière mexicaine, 1928…

3 FIG-2007-St Dié3 PEMEX PEMEX et le cas mexicain, valeur symbolique, richesse nationale…et désastre local… » valeur symbolique, richesse nationale…et désastre local… » Alain VANNEPH, professeur à luniversité de Versailles St Quentin en Yvelines, C3ED Centre déconomie et déthique sur lenvironnement et le développement Centre déconomie et déthique sur lenvironnement et le développement

4 FIG-2007-St Dié4 Une compagnie pionnière Un géant Au service de la patrie Non sans contreparties Dont un impact régional désastreux Pour des raisons multiples En attendant une (improbable?) réforme En attendant une (improbable?) réforme…

5 FIG-2007-St Dié5

6 6

7 7

8 8

9 9

10 10

11 FIG-2007-St Dié11 « La lutte autour du pétrole mexicain a été une des escarmouches davant –garde des futurs combats entre oppresseurs et opprimés… » L.Trotski, août 1939

12 FIG-2007-St Dié12 Article27 Constitution de 1917 « La richesse du sous-sol appartient à la nation. Elle est inaliénable et imprescriptible. » « Personne ne pourra exploiter les mines,…, le bitume, le pétrole…sans quil ny ait obtenu au préalable la concession expresse et formelle de autorités compétentes. » Ordonnances royales espagnoles de 1783 Chapitre6, Article 22 Incorporées dans le traité de Madrid 1836 « Le propriétaire du sol, lest aussi du sous -sol » Code Minier de PorfirioDiaz, 1884, Loi du pétrole 1901

13 FIG-2007-St Dié13

14 FIG-2007-St Dié14 Les trois piliers de lutopie cardeniste: TERRE, EDUCATION, SOUVERAINETE

15 FIG-2007-St Dié15 « Notre pétrole est un facteur décisif pour lindustrialisation du pays,… lunique moyen de nous mettre économiquement à niveau pour élever la condition de vie de la population. » « Les ressources que la nature a créées et qui ne sont pas le fruit du capital et du travail doivent être mises au service de tous… » Lazaro CARDENAS, président de la république mexicaine, 1938

16 FIG-2007-St Dié16 Bonanza! Avec les découvertes du Sud est ( Tabasco, Chiapas, Sonda de Campeche…) le boom des exportations, multiplié par la hausse des prix pétroliers, de 0,4 milliards de dollars en 1976 à 16 milliards en 1982, se traduit par: 120 milliards de rentrées de pétrodollars + 50% de PIB entre 1975 et % de croissance de chiffre daffaires annuel pour les grandes surfaces Et un changement de statut: Entre 1970 et 1976 le Mexique a reçu en moyenne annuelle la visite de 4,7 chefs détat étrangers Entre 1977 et 1981 cette moyenne passe à 7, 3…

17 FIG-2007-St Dié17

18 FIG-2007-St Dié18

19 FIG-2007-St Dié19

20 FIG-2007-St Dié20

21 FIG-2007-St Dié21

22 FIG-2007-St Dié22 PEMEX: lapogée des années 80: 5 ème rang mondial pour la production et les réserves dhydrocarbures 75% des exportations du pays 13% du PIB mexicain 1er employeur du pays avec plus de emplois 1000 maisons 14 hôpitaux 1700 camions

23 FIG-2007-St Dié23

24 FIG-2007-St Dié24 Mammouth ou vache à lait? PEMEX et ses petrodollars au service de la croissance: Oui, mais… Dabord au service du personnel PEMEX, des titulaires, et du syndicat pétrolier: en moyenne le salaire pétroliers est le double de son équivalent ailleurs. Avec en plus des prestations spécifiques et réservées ( article 123 ) : écoles, lotissements, supermarchés, centres de loisirs, services de santé… Ensuite au service de « s les » socioéconomiques dont lefficacité est altérée par linflation, le clientélisme, les subventions, le gaspillage ou la corruption… Et lendettement, en dollars: « Il ny a quune chose qui ne coûte pas cher au Mexique: cest le dollar… » >>>>Vers la surchauffe et la crise…

25 FIG-2007-St Dié25 Et dans les régions pétrolières un échec encore plus sensible: 1 Faiblesse des effets dentraînement: Absence de royalties directes: la législation mexicaine ( en dépit du statut officiel de fédération) confie la fiscalité pétrolière à létat central. 1/3 seulement des entreprises liées à lactivité pétrolière, amont ou aval simplantent sur place 1/3 seulement des emplois induits sont occupés par des locaux.

26 FIG-2007-St Dié26 2/ dans un milieu tropical fragile, gravité et multiplicité des impacts négatifs: Emprise foncière et expropriations :PEMEX occupe dans le Sud - Est léquivalent de deux départements français Accélération de linflation Dégradation des routes, des ponts, des équipements Pollution des paysages Accidents cf Ixtoc Pollution chronique de lair et des eaux: face à la corrosion Pemex accepte de remplacer tous les deux ans les barbelés des ranches autour de ses usines. >>>> déstabilisation

27 FIG-2007-St Dié27 Encore aggravée par les frustrations de lexclusion: Face à la priorité systématique accordée à la dynamique pétrolière au nom de son intérêt national supérieur, Face aux « privilèges « des pétroliers: Cosoleacaque habitants: 3 médecins Minatitlan ayant droit Pemex: 107 médecins. Face aux effets denclave des services réservés, aux différences de niveau de vie et de traditions, les conflits sexacerbent entre les deux communautés Les réponses de lentreprise ou de létat sont trop tardives ou partielles pour rattraper les dégâts.

28 FIG-2007-St Dié28 Cest une terre très basse, toute en marécages, de telle manière quen temps dhivernage, il est impossible dy marcher, seuls peuvent servir les canoés…Il y a des étendues lacustres su grandes et épouvantables quil semble impossible de les franchir… Hernan Cortés

29 FIG-2007-St Dié29

30 FIG-2007-St Dié30

31 FIG-2007-St Dié31

32 FIG-2007-St Dié32

33 FIG-2007-St Dié33

34 FIG-2007-St Dié34

35 FIG-2007-St Dié35

36 FIG-2007-St Dié36

37 FIG-2007-St Dié37

38 FIG-2007-St Dié38

39 FIG-2007-St Dié39

40 FIG-2007-St Dié40

41 FIG-2007-St Dié41 Un cycle pétrolier chaotique: Boom des compagnies 1890/ 1938 :Phase explosive dexportations PEMEX 1938/1974 Phase de progression lente. Satisfaction de la consommation 1974/1979 Vers un risque dimportations, pour la première fois dans lhistoire du Mexique 1979/ 1990 Nouveau boom des découvertes et des exportations 1990/ 2006 Exploitation des réserves. Progression lente des exportations 2007/… ???

42 FIG-2007-St Dié42 PEMEX 2006: 37% des recettes fiscales du Mexique. Une des premières compagnies mondiales: En production (août 20O7) 3,1Millions de barils/jour de pétrole et 7millions de pieds cube de gaz En exportation: 1,7Mbj de pétrole, soit 3, 5 milliards de dollars par mois. Revenus en hausse constante, à comparer avec les 2,5 milliards de janvier, grâce à lexplosion du prix du baril… MAIS…

43 FIG-2007-St Dié43 MAIS… Insuffisant renouvellement des réserves. Le gisement géant de Cantarell a atteint son apogée Une version pessimiste ne laisserait que 10 années de production au rythme actuel. Vers un nouveau risque dimportations? … Quelle sortie à limmobilisme? Faut-il choisir entre privatisation et « révolution bolivarienne »?

44 FIG-2007-St Dié44 Comment comprendre ce paradoxe de la richesse et des crises ? La dernière se profilant avec un nouveau un risque à plus ou moins long terme, face à la déplétion accélérée des réserves, de redevenir importateur… Déjà aujourdhui les 24 G dollars d exportations de pétrole sont en grande partie absorbés par 18 G dimportations de pétrochimie… Nationalisation? Monopole? Erreurs de gestion? Un déficit évident et récurrent dinvestissements dû à la fois aux bas prix intérieurs de vente des produits pétroliers Et aux prélèvements de létat sur le budget Pemex pouvant atteindre 65% du C.A et plus de 100% du résultat avent impôt! >>>> ambiguïtés du « service de la patrie »

45 FIG-2007-St Dié45 ALENA Chapitre 6 Article 601 « Les parties reconnaissent quil est souhaitable de renforcer le rôle important du commerce des produits énergétiques et produits chimiques de base dans la zone de libre échange, par une libéralisation soutenue et graduelle MAIS… Article 602 paragraphe 3 « Réserves et dispositions spéciales » « Le gouvernement mexicain se réserve les activités stratégiques suivantes: A: prospection et exploitation du pétrole et du gaz B/ transport et distribution jusquà la vente… »

46 FIG-2007-St Dié46 Une valeur » patrimoniale », supplantant toute approche « marchande » et inhibant toute réforme profonde… Malgré des nécessités objectives, des tentatives partielles aux projets en suspens., les mêmes blocages…Héritages de Liés au poids du politique, des représentations, du subjectif: Dignité, orgueil, tabou, symbole… Souveraineté… « Pour vous, les français, le retour de la royauté est impensable. Au Mexique, cest la privatisation de notre compagnie pétrolière Pemex qui est inconcevable. Cest un pan essentiel de notre révolution. » Luis Rubio, président du CIDAC( centre de recherches pour le développement)

47 FIG-2007-St Dié47 ET Article 605: « Le Mexique nadmet aucune responsabilité de garantie de lapprovisionnement énergétique des autres parties en situation durgence… »

48 FIG-2007-St Dié48 « Lénergie est un thème complexe quon ne peut séparer dautres sujets critiques…Sur un thème aussi sensible, il serait naïf despérer des résultats importants rapidement… » Raul Munoz Leos,ex directeur général de PEMEX, mars 2002.

49 FIG-2007-St Dié49 « Le pari ; à terme, du président Calderon, est de permettre à Pemex de sassocier dune façon ou dune autre à des multinationales maîtrisant les technologies de forage en eau profonde… Mais la partie est loin dêtre gagnée tant la compagnie pétrolière nationale fait figure au Mexique depuis 1938, de symbole de la souveraineté nationale… » Anne Denis, Les Echos, 5 juin 2007 « Cest la seule façon de relancer la croissance molle du pays… » Eduardo Lopez,Agence Internationale de lEnergie.

50 FIG-2007-St Dié50 « On a besoin dun président qui ait le courage daller vite. Notre production pétrolière commencera à décliner en Il faut donc lancer de toute urgence des investissements énormes en exploration /production…. … Je ne veux pas quon privatise Pemex, je veux quelle entre dans le marché. » Luis Tellez, ancien ministre mexicain de lénergie.

51 FIG-2007-St Dié51 « Pemex doit aller vers une gestion entrepreneuriale efficiente et autonome. Pemex doit pouvoir sassocier pour partager et réduire les risques en exploration et accéder à la technologie eau profonde pour le Golfe…pour continuer à exporter et bénéficier de la vague de hausse du pétrole… » Alavaro Rios, responsable Organisation américaine de développement économique, OLADE.

52 FIG-2007-St Dié52 « Même sil sagit dun gouvernement de gauche, même sil sagit du président Lula, nous le proclamons: nous ne permettrons aucune forme de privatisation de PEMEX » A.M Lopez Obrador, Tampico, 5 août 2007, à propos des projets de partenariat avec Petrobras

53 FIG-2007-St Dié53

54 FIG-2007-St Dié54 A Vanneph, St Dié, Octobre 2007 Merci de votre attention.

55 FIG-2007-St Dié55


Télécharger ppt "FIG-2007-St Dié1. 2 « Tout le problème est dutiliser leffort étranger pour la création dune industrie nationale. Comme ailleurs, les sources véritables."

Présentations similaires


Annonces Google