La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Expertise : la recherche dinformations et de documents PL Toutain UMR 181 Physiopathologie et Toxicologie Expérimentales INRA/ENVT ECOLE NATIONALE VETERINAIRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Expertise : la recherche dinformations et de documents PL Toutain UMR 181 Physiopathologie et Toxicologie Expérimentales INRA/ENVT ECOLE NATIONALE VETERINAIRE."— Transcription de la présentation:

1 1 Expertise : la recherche dinformations et de documents PL Toutain UMR 181 Physiopathologie et Toxicologie Expérimentales INRA/ENVT ECOLE NATIONALE VETERINAIRE T O U L O U S E Toulouse, le 28 septembre 2010

2 2 Quest-ce quun expert au sens de la norme AFNOR, « personne dont la compétence, l'indépendance et la probité lui valent d'être formellement reconnue apte à effectuer des travaux d'expertise ». la compétence intègre des savoirs au sens large: – savoir (connaissance) – savoir-faire (expérience) – savoir-être (dimension éthique)

3 3 Les 3 valences à réunir pour être un expert Des connaissances validées: Données issues de la recherche et leurs niveaux de preuve Prise en compte de lintérêt du bénéficiaire (patient, institution, société…) Valeurs, éthique, conflit dintérêt … De lexpérience du domaine Empirique Dogmatique cynique expert

4 4 Objectifs de la présentation 1.Identifier les différents types de sources documentaires et dinformations : sources originales et sources secondaires 2.Connaître les bases, plateformes et portails documentaires 3.Savoir utiliser les outils de recherche documentaire (moteur de recherche pour lexploration des bases) 4.Dresser une liste de références correctement présentée et indexée 5.Se tenir informé par les flux RSS

5 5 Comment se maintenir informé, Comment gérer le flot des informations Lexpert clinicien ne peut pas suivre de façon prospective toute la littérature primaire pertinente de son domaine. Il devra, pour lessentiel, faire appel de façon rétrospective à des outils documentaires adaptés à son budget « temps »

6 6 Le vocabulaire normalisé en documentation

7 7 Masse de linformation biomédicale Plusieurs centaines de milliers darticles originaux publiés chaque année, dans plusieurs milliers de revues scientifiques et médicales, publiant de quelques dizaines à quelques milliers de pages

8 8 Une première idée : consulter les périodiques scientifiques

9 9 Combien de journaux «vétérinaires»?

10 10 Articles publiés dans l «American Journal of Physiology » en 2008: N=2591

11 11 Impossibilité de suivre sa bibliographie en feuilletant les revues et nécessité davoir recours à des bases de données et des outils (moteurs de recherche) pour les explorer

12 12 Base de données (database) définition européenne Une base de données est « un recueil d'œuvres, de données ou d'autres éléments indépendants, disposés de manière systématique ou méthodique, et individuellement accessibles par des moyens électroniques ou par tout autre moyen » (Art. L al.2 du code de la propriété intellectuelle)

13 13 Pour sy retrouver dans les bases de données

14 14 Les bases de données utiles pour la médecine vétérinaires

15 15 Les bases de données médicales

16 16 Les bases de données juridiques

17 17 Un premier exemple de recherche dans une base de données (Medline) avec PubMed comme outil de recherche

18 18 Beaucoup de ces références ne concernent pas directement le cheval comme animal Nombre total de références dans PubMed avec « horse » comme mots clés

19 19 Nombre de références dans PubMed de «2008» à aujourdhui avec «horse» comme mots clés

20 20 Nombre de références dans PubMed de «2008» à aujourdhui avec «horse» comme mots clés et publiées dans l «American Journal of Veterinary Research»

21 21 Nombre de références dans PubMed de « 2008 » à aujourdhui avec « horse » comme mot-clé et publiées dans l « American Journal of Veterinary Research » avec le mot « dexamethasone » dans le texte

22 22 Nécessité de poser les questions de façon appropriée pour ne pas être noyé par le nombre de références et savoir utiliser les filtres Recherche dans les bases

23 23 Comment utiliser PubMed

24 24 Types de sources documentaires

25 25 Types de sources documentaires Sources primaires (originales) – Produites par les auteurs dun travail de recherche Sources secondaires –Type Vulgarisation dinformations originales Souvent synthèse et simplification, en fonction du lectorat visé (public large, étudiants, découverte du sujet…) –Type Méta-analyses et revues systématiques Visant les professionnels, focalisées, informations opérationnelles

26 26 1.Sources secondaires de vulgarisation

27 27 Périodiques spécialisés en formation continue –Compendium on Continuing Education for the Practicing Veterinarian https://secure.vetlearn.com/pvsearch.cfm –Veterinary Clinics of North America p?isbn= –Encyclopédie médico-chirurgicale (EMC) vétérinaire de=FVET Articles de formation continue professionnelle Sources secondaires (vulgarisation)

28 28 Sources secondaires: Wikipedia Informations différentes selon les langues; non validées

29 29 Les ressources « sœurs » de Wikipedia

30 30 Le site web d'IVIS propose une large collection d'articles, de comptes rendus, de comptes rendus de conférences (proceedings) et de documents interactifs, ressources particulièrement précieuses pour des étudiants. La newsletter d'IVIS informe nos membres des nouveaux documents publiés sur le site (cliquez ici). Tous les mois nous publions de nouveaux chapitres dans notre bibliothèque qui embrassent une large variété de disciplines et d'espèces (voir " Recent Additions"). Nos publications les plus récentes concernent : - la médecine clinique aviaire - la dermatologie des petits animaux - l'anesthésie et l'analgésie des animaux de compagnie - les maladies des chèvres et - Maladies respiratoires equines Voici nos comptes rendus de conférence les plus récents, disponibles dans la section "Proceedings" : American Association of Equine Practitioners - AAEP American College of Veterinary Pathologists - ACVP American Academy of Veterinary Pharmacology and Therapeutics - AAVPT NAVC - North American Veterinary Conference Italian Association of Equine Veterinarians - SIVE World Buiatrics Congress - WBC Geneva Congress on Equine Surgery and Medicine World Equine Airways Symposium - WEAS European Society of Veterinary Orthopaedics and Traumatology - ESVOT European Association of Veterinary Diagnostic Imaging - EAVDI Canine Cancer Conference: Genes, Dogs, and Cancer Congress of the Italian Association of Companion Animal Veterinarians - SCIVAC WSAVA - World Small Animal Veterinary Association Annual Congress International Congress on Yak et beaucoup d'autres : cliquez ici pour voir la liste complète. Les autres domaines de la bibliothèque d'IVIS recouvrent l'anesthésiologie, la reproduction, la chirurgie, la parasitologie, les maladies infectieuses, l'immunologie, la neurologie, et la la gastroentérologie.articlescomptes renduscomptes rendus de conférences (proceedings)documents interactifsnewsletter d'IVIScliquez ici Recent Additionsla médecine clinique aviairela dermatologie des petits animauxl'anesthésie et l'analgésie des animaux de compagnieles maladies des chèvresMaladies respiratoires equines American Association of Equine Practitioners - AAEP American College of Veterinary Pathologists - ACVP American Academy of Veterinary Pharmacology and Therapeutics - AAVPT NAVC - North American Veterinary Conference Italian Association of Equine Veterinarians - SIVE World Buiatrics Congress - WBC Geneva Congress on Equine Surgery and Medicine World Equine Airways Symposium - WEAS European Society of Veterinary Orthopaedics and Traumatology - ESVOT European Association of Veterinary Diagnostic Imaging - EAVDI Canine Cancer Conference: Genes, Dogs, and Cancer Congress of the Italian Association of Companion Animal Veterinarians - SCIVAC WSAVA - World Small Animal Veterinary Association Annual Congress International Congress on Yakcliquez ici pour voir la liste complètebibliothèque d'IVIS

31 31 Moodle

32 32

33 33 Sources secondaires: les cours en ligne de lENVTles cours en ligne de lENVT

34 34 Sources secondaires: les cours en ligne de lENVTles cours en ligne de lENVT

35 35 Enseignements et documents Enseignements et documents relatifs à la documentation et à la communication scientifiques et médicales, depuis l'initiation (A1) jusqu'à l'approfondissement (Internat)

36 36 Enseignements et documents Enseignements et documents relatifs à la documentation et à la communication scientifiques et médicales, depuis l'initiation (A1) jusqu'à l'approfondissement (Internat)

37 37 Pour retrouver la première partie de la conférence sur lexpertise

38 38 Pour retrouver la première partie de la conférence sur lexpertise

39 39 Pour retrouver la première partie de la conférence sur lexpertise

40 40

41 41 Les archives ouvertes de Toulouse

42 42 Les archives ouvertes de Toulouse

43 43 Les archives ouvertes Les références de lEcole le 22/09/2010 n=941

44 44 Flux RSS

45 45 Les thèses vétérinaires sont en libre accès (OATAO pour Toulouse)

46 46 Sources secondaires: la presse professionnelle Hebdomadaire dinformations professionnelles vivant à plus de 90% des annonceurs –Publicités –Publicité rédactionnelle Un site internet associé : Planetevet –(accès restreint)

47 47 2.Sources secondaires de méta-analyses

48 48 Sélection de ressources pour lEBM

49 49 Revues méthodiques & méta-analyses Méta-analyse Revue systématique Essai 1 Essai 2 Essai 3 Essai 4 Méta-analyses et revues méthodiques sont réalisées par des spécialistes de ce type de travail et selon une méthodologie formalisée La méta-analyse peut faire appel à des outils statistiques capables de créer de la nouvelle information à partir des documents primaires (ex: rendre significatif des résultats qui individuellement ne létaient pas)

50 50 La bibliothèque Cochrane

51 51 La bibliothèque Cochrane La Cochrane Library a pour objectif d'assurer la dissémination des résultats des essais cliniques et des méta-analyses par la création d'une base de données évaluant les interventions médicales, préventives et thérapeutiques ainsi que les performances des tests diagnostiques.

52 52 La bibliothèque Cochrane

53 53 Caractéristiques de la bibliothèque Cochrane Pertinente sur le plan clinique Indépendante Actualisée Systématique –Revues systématiques et méta-analyse

54 54 La collaboration Cochrane Préparer, tenir à jour, et diffuser les revues systématiques sur l'efficacité des thérapeutiques et des stratégies thérapeutiques

55 55 La collaboration Cochrane

56 56 Lexploration des bases de données

57 57 Les ressources du NCBI

58 58 Les outils dexploration des bases de données accessibles gratuitement 1.PubMedPubMed 2.Google scholarGoogle scholar 3.ScirusScirus 4.AgricolaAgricola

59 59 PubMed Interface utilisée pour interroger la base Medline

60 60 PubMed: une vue générale

61 61 PubMed: le tutoriel

62 62 Limiter la recherche Les filtres permettent de limiter la recherche de documents sur certains critères comme les essais cliniques ne portant que sur lhomme ou au contraire des essais portant sur lanimal; pour lhomme on peut sortir les essais portant spécifiquement sur une tranche dâge, sur des essais publiés entre deux dates etc. Pour appliquer ces limites, cliquez sur LIMITS

63 63 PubMed: les filtres

64 64 Pubmed: question sur un thème horse AND lameness

65 65 Pubmed: question pour un auteur Toutain PL AND antibiotics

66 66 Pubmed: question Quelles sont les publications de Cat (un auteur) sur les antibiotiques? Cat [AU] AND antibiotics

67 67 Je cherche un auteur dont le nom commence par Tout… et qui publie en pharmacologie: utilisation du Wildcard *

68 68 Je cherche un auteur dont le nom commence par Tout… et qui publie à Toulouse

69 69 PubMed: Sabonner à un flux RSS pour recevoir sur ma boite mail en temps réel les articles de PL Toutain sur les antibiotiques

70 70 PubMed: Abonnement à un flux RSS

71 71 Les autres bases de données gérées par PubMed

72 72 Les autres bases de données gérées par PubMed: les livres

73 73 Les autres bases de données gérées par PubMed: les substances chimiques

74 74

75 75 PubMed :systematic review

76 76

77 77 Google: recherche avancée

78 78 Google: question horse AND laminitis AND corticosteroids

79 79 Comment « préparer » une conférence Powerpoint sur le dopage du cheval en quelques minutes

80 80 Comment « préparer » une conférence Powerpoint sur le dopage du cheval en quelques minutes

81 81 Google: question & filtre PDF horse AND laminitis AND corticosteroids

82 82 Google: question & filtre PDF horse AND laminitis AND corticosteroids

83 83 Les outils Google Conseil: Installer la barre doutil et visiter « à propos de Google » pour découvrir toutes les bases spécialisées dont « Google Scholar »

84 84 Google Scholar

85 85 Google Scholar: Martineau + Pig

86 86 Google Scholar: recherche avancée

87 87 Google Scholar: question horse AND laminitis AND corticosteroids & au moins triamcinolone acetonide

88 88 Scirus

89 89 HighWire

90 90 Agricola

91 91 Les bases et outils payants

92 92 Le Web Of Knowledge

93 93 Les bases de données de LISI Web Of Knowledge

94 94 Web Of Knowledge: question horse AND laminitis AND corticosteroids

95 95 Web Of Knowledge: les bases de données

96 96 Web Of Knowledge horse AND laminitis AND corticosteroids

97 97 Web Of Knowledge horse AND (code postal ENVT)

98 98 Web Of Knowledge horse AND (code postal ENVT)

99 99 Web Of Knowledge que sest-il publié à lENVA entre 2000 et 2009 code postal:94700 Exclusion des articles de lAfssa qui partage le même code postal

100 100 Web Of Knowledge que sest-il publié à lENVA entre 2000 et 2009

101 101 Que sest-il publié à lENVA entre 2000 et 2009? et dans quels champs disciplinaires?

102 102 Que sest-il publié à lENVA entre 2000 et 2009 Quels nombre de citations? Quels nombre dautocitations? Quel H index?

103 103 Que sest-il publié à lENVA entre 2000 et 2009 Les publications les plus citées

104 104 Science Direct

105 105 Comment se procurer un article original Quelques revues disponibles gratuitement sur Internet; Souvent 6-12 mois après parution Sites de journaux accessibles gratuitement –http://www.freemedicaljournals.com/http://www.freemedicaljournals.com/ –http://www.gfmer.ch/Medical_journals/Free_medical.phphttp://www.gfmer.ch/Medical_journals/Free_medical.php –http://www.medical-journals.com/http://www.medical-journals.com/ –http://highwire.stanford.edu/lists/freeart.dtlhttp://highwire.stanford.edu/lists/freeart.dtl Ecrire à lauteur et demander un tiré à part (adresse internet donnée) Acheter larticle (INIST)

106 106 Inist

107 107 Biomedexperts

108 108 Network pour PL Toutain

109 109 Network pour Horse

110 110 Find an expert

111 111

112 112 Trouver un expert pour la triamcinolone acetonide key words: chemical & drugs

113 113 Trouver un expert pour la triamcinolone acetonide

114 114 Trouver un expert pour la triamcinolone & triamcinolone acetonide

115 115 Biomedexpert possibilité dy tenir à jour son CV

116 116 Préparer une liste de références Doit comprendre : –toutes les sources qui ont été utilisées –seulement les sources qui ont été utilisées, cest-à-dire appelées dans le texte Doit utiliser exclusivement des sources validées Doit être vérifiée avec les publications complètes (jamais à partir dune autre liste de références, ni dune base de données et/ou de résumés) Doit donner toutes les indications qui permettent de retrouver la source Doit être ordonnée selon les recommandations de la publication à laquelle elle est destinée

117 117 Préparer une liste de références On ne saisit plus ses références (ce qui limite considérablement les erreurs) : on les récupère dans les bases et on les formate au style voulu avec un logiciel type EndNote

118 118 Votre recherche documentaire La réponse aux questions fera appel à des sources documentaires de nature scientifique, réglementaire, à des sources grises,... ainsi quà des jugements dexpert

119 119 Usage des corticostéroïdes par voie intra-articulaire chez le cheval pour le traitement de larthrose ostéo-articulaire

120 120 Usage des corticostéroïdes par voie intra-articulaire chez le cheval pour le traitement de larthrose ostéo-articulaire 1.Le contexte: Les corticostéroïdes sont classiquement recommandés par voie intra-articulaire (IA) pour le traitement de larthrose ostéo-aticulaire (AOA) chez le cheval 2.Lhistoire: Un confrère traite depuis 3 mois un trotteur atteint dAOA en administrant dans larticulation fémorotibiale une dose de 100 mg de methylprédnisolone acetate (MPA) (Dépomedrol®) tous les 15 jours soit 6 administrations au total ; Le cheval est mis au repos pendant le premier mois du traitement puis reprend lentraînement ; A la fin du traitement cest-à-dire après la dernière administration, le confrère rédige une dernière ordonnance sur laquelle il précise que le temps de détection donné récemment par la Fédération Equestre Internationale (FEI) est de 14 jours pour la dose utilisée de MPA;

121 121 La liste des temps de détection de la FEI

122 122 Usage des corticostéroïdes par voie intra-articulaire chez le cheval pour le traitement de larthrose ostéo-articulaire 3.Le trotteur participe et gagne 16 jours après la dernière administration de MPA une course en France où il est contrôlé positif; il est condamné, déclassé et doit payer une amende de x ; de plus il se remet à boiter de façon plus accentuée quavant le début du traitement. 4.Lentraîneur se retourne contre son vétérinaire arguant du fait quil a bien observé le délai indiqué par le vétérinaire et quil a été néanmoins contrôlé positif. De plus il conteste le bien fondé du traitement rendant ce dernier responsable de la dégradation de létat locomoteur de son cheval. 5. Vous êtes nommé expert dans cette affaire par lassureur de lentraîneur.

123 123 Usage des corticostéroïdes par voie intra-articulaire chez le cheval pour le traitement de larthrose ostéo-articulaire 3.Lassureur de lentraîneur veut prouver quil y a eu une série derreurs professionnelles de la part du vétérinaire traitant; il vous demande de donner votre avis sur les points suivants: 1.Les corticostéroïdes ont-ils prouvé leur efficacité dans le traitement des AOA chez le cheval dans le cadre dessais cliniques contrôlés de terrain? 2. Parmi les corticoïdes utilisables chez le cheval, la MPA était-elle le bon choix, notamment par rapport à la triamcinolone acétonide qui est réputée mieux tolérée par larticulation du cheval? 3.Était-il possible dutiliser la triamcinolone acétonide qui na pas dAMM en France pour le cheval alors que le Dépomédrol en a une? 4.En cas de réponse positive à la question précédente, eût-il plus conforme à la réglementation de prescrire du Canitédarol®, une spécialité vétérinaire contenant de la triamcinolone (sous forme de diacétate) et qui a une AMM IA pour chien et chat plutôt que la spécialité humaine de triamcinolone acétonide (Kénacort®) ?

124 124 Usage des corticostéroïdes par voie intra-articulaire chez le cheval pour le traitement de larthrose ostéo-articulaire 5.Y avait-il un risque de déclencher une fourbure en administrant 12 mg de triamcinolone acétonide dans une articulation chez le cheval tous les 15 jours pendant 3 mois? 6.Le délai dattente de 14 jours indiqué par le prescripteur sur son ordonnance était-il approprié? Si non, quel aurait dû être ce délai? 7.Pour des questions defficacité du traitement, devait-on continuer dentraîner le cheval ou eût-il été plus judicieux de le laisser au repos? 8.Pouvait-on continuer dentraîner ce cheval au regard du code des courses alors quil était traité par des corticoïdes? 9.Quaurait pu faire le prescripteur pour sassurer que le cheval serait négatif à un contrôle antidopage?

125 125 II: Les simulations par la méthode de Monte Carlo pour laide à la décision

126 126 Un exemple dapplication de la méthode de Monte Carlo : Evaluation de lefficacité des corticostéroïde en IA chez le cheval

127 127 Evaluation des CS en IA chez le cheval Question posée aux experts: Quelle est votre opinion de professionnel sur lefficacité des CS administrés par voie IA chez le cheval

128 128 Evaluation des CS en IA chez le cheval : la démarche globale 1.Sélection des arguments forgeant lopinion des experts 2.Définition dun modèle pour pondérer les arguments 3.Proposition par les experts de paramètres pour résoudre le modèle 4.Simulations de MC du modèle avec les paramètres donnés par les experts. 5.Analyse de sensibilité pour identifier les arguments les plus influents dans la construction de lopinion.

129 129 Evaluation des CS en IA chez le cheval: Sélection des arguments forgeant lopinion des experts 1.Expérience personnelle 2.Données de la littérature 3.Données des firmes pharmaceutiques 4.Opinion des confrères avec lesquels vous en avez discuté

130 130 La construction dun modèle dopinion Preuve: plus la note est élevée, plus haut est le niveau de preuve (maximum:38.45) F1: note de certitude 0 à 5 pour votre expérience professionnelle F2: note de 0 à 4 pour la qualité des données de la littérature F3:note de 0 à 3 pour prendre en compte lopinion de vos confrères F4: note de 0 à 6 pour la qualité des informations données par les firmes pharmaceutiques On va dire que ce modèle a été validé par les nombreuses recherches menées par GPM sur la construction dun jugement dexpert; le fait que F3 soit multiplié par F4 traduit le fait que lopinion de vos confrères est largement influencée par lindustrie pharmaceutique et quil y a un lien entre les 2 notes; pour le reste le modèle est additif. On remarquera que F1 est élevé au carré

131 131 Résolution du modèle pour calculer le niveau de certitude des experts Avec des valeurs ponctuelles –(moyennes, médiane,…) En considérant létendue des valeurs –Typiquement pour obtenir 2 scenarii extrêmes (le pire et le meilleur ) Par la méthode de simulation de Monte Carlo –Fondé sur des probabilité de distribution –Donne la distribution des probabilités du résultat

132 132 Solutions données par le modèle: Approche déterministe avec des valeurs ponctuelles (moyennes, valeurs extrêmes….) x

133 133 Solutions données par le modèle par la méthode de simulation de Monte Carlo Fondé sur des probabilité de distribution –Donne la distribution des probabilités du résultat

134 134 Quest ce quune simulation par la méthode de Monte Carlo (MCs) On appelle méthode de simulation de Monte-Carlo toute méthode visant à calculer une valeur numérique, et utilisant des procédés aléatoires, c'est-à-dire des techniques probabilistes Elle permet davoir une approche stochastique (statistique) du risque dans une décision (toxicologique ou autre)

135 135 –Modèle Déterministe –Modèle stochastique En ne considérant que des valeurs ponctuelles (moyennes) du volume applicable et de la concentration Donne une valeur possible En prenant en compte les distributions du volume applicable et de la concentration (donc de la variance des paramètres & les covariances entre paramètres) Donne la distribution des valeurs probables Quest ce quune simulation par la méthode de Monte Carlo (MCs)

136 136 Simulation de Monte Carlo: principe général Génération aléatoire de valeurs pour F1 et F2 à partir de leur densité de probabilité (PDF) Représentation graphique de la densité de probabilité (PDF) des résultats Obtention dun grand nombre de valeurs de X PDF de F1 PDF du résultat PDF de F2 Modèle: X=F1*F2

137 137 Solutions données par le modèle par la méthode de simulation de Monte Carlo 1.Reprendre le modèle explicitant les différents facteurs-clés impliqués dans la construction de lopinion 2.Demander aux experts de donner les valeurs numériques (ponctuelles, distributions) correspondant facteur du modèle 3.Simuler de façon répétitive le modèle –à chaque simulation un tirage aléatoire des valeurs des paramètres est effectué dans la distribution qui a été sélectionnée – obtention dautant de valeurs possibles qui collectivement donnent la distribution des valeurs probables

138 138 Les paramètres du modèle selon les opinions des experts: Expert 1 De 0 à 3 De 0 à 5 De 0 à 4 De 0 à 6

139 139 Opinions des experts Experts distributions 12 n F1 normale 4 avec un CV=20% Vous êtes presque sûr de vous 5 vous êtes totalement sûr de vous F2 uniforme 0-4 Vous navez pas dopinion sur la qualité des données de la littérature 1-3 Vous navez pas dopinion précise sur la qualité des données de la littérature mais vous êtes sûr que ce nest ni nul ni totalement sûr F3 triangulaire 0-3 avec max à 2 Vous ne savez pas de façon précise la valeur de lopinion de vos confrères mais la valeur la plus probable est de avec un max à 0.5 Vous ne savez pas de façon précise la valeur de lopinion de vos confrères mais la valeur la plus probable est de 0.5 avec un max à 2 F4 Uniforme 2-5 Vous ne savez pas ce quest la valeur de cette info mais elle nest ni totale ni nulle vous êtes quasiment sûr de la non valeur de cette info

140 140 An add-in design to help Excel spreadsheet modelers perform Monte Carlo simulations Others features –Search optimal solution (e.g. dose) by finding the best combination of decision variables for the best possible results

141 141 Distribution des expositions prédites par simulation de Monte Carlo Percentile 95% de la population VRT Facteur de sécurité Distribution des opinions

142 142 Comparaison des résultats selon lapproche Niveau de la preuve ExpertsEstimateur ponctuel Quantile 95%Le pire des cas 1 2 n

143 143 Résultats de lexpertise collective En violet, le résultat du groupe

144 144 Analyse de sensibilité Analyse la contribution des différentes variables pour leur contribution finale à lopinion Peut suggérer des priorités en matière de recherche de preuves

145 145 Analyse de sensibilité Facteur 1 Facteur 2 Facteur 3 & 4

146 146 Méthode de Monte Carlo: avantages Oblige les experts à expliciter leur « expertise » et à combler des lacunes –Construction du modèle –Valeurs de départ Facilite lexpertise collective –Toutes les opinions seront prises en compte (évite les querelles dego) Permet dexplorer les scénarios de gestion –Que se passe-t-il si ???

147 147 Un autre exemple danalyse de Monte Carlo pour vous entraîner Question: êtes-vous un meilleur conducteur dautomobile que les autres français??? Réponse jaculatoire : oui Réponse résultant dune expertise collective –Formalisation de la question Moi les autres ???

148 148 The one thing that unites all human beings, regardless of age, gender, religion, economic status or ethnic background, is that, deep down inside, we ALL believe that we are above average drivers. -Dave Barry


Télécharger ppt "1 Expertise : la recherche dinformations et de documents PL Toutain UMR 181 Physiopathologie et Toxicologie Expérimentales INRA/ENVT ECOLE NATIONALE VETERINAIRE."

Présentations similaires


Annonces Google