La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dominique GRACIET Président de lAC3A Président de la Chambre régionale dagriculture dAquitaine édito N°5 – Novembre 2007 Lassemblée générale annuelle 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dominique GRACIET Président de lAC3A Président de la Chambre régionale dagriculture dAquitaine édito N°5 – Novembre 2007 Lassemblée générale annuelle 2007."— Transcription de la présentation:

1 Dominique GRACIET Président de lAC3A Président de la Chambre régionale dagriculture dAquitaine édito N°5 – Novembre 2007 Lassemblée générale annuelle 2007 qui se déroulait une année de début de mandature dans les Chambres dagriculture, était loccasion pour lAC3A de rappeler son rôle au sein du groupe Chambre et les perspectives attendues notamment auprès des nouveaux présidents et directeurs. Ainsi, lassemblée générale de lAC3A qui sest tenue comme à laccoutumée les derniers jeudis et vendredis d août, a été remarquablement organisée par les Chambres de la région Poitou- Charentes à Angoulême. Les thèmes qui ont été débattus portaient sur les questions du devenir de lEurope avec des interventions dAlain Rousset, président de ARF et de la Région Aquitaine, Ambroise Guellec, ancien secrétaire détat à la mer, Patrick Salez de la DG Régio, Patrick Anvroin de la CRPM et Henrique Albergaria représentant la Région Centro Portugal et sur le devenir de lAC3A (voir en page 2). La qualité de laccueil et les visites reflétant les richesses de la culture gastronomique picto charentaise ont complété un débat ouvert, riche et réaliste sur les perspectives dévolution de lagriculture atlantique. Rappelons que cet espace, où lagriculture et lagro-alimentaire sont les activités économiques dominantes, est en profonde mutation et quil y a lieu de le regarder conjointement avec les représentants des collectivités territoriales. Les nouveaux participants, dont le secrétaire général de lassociation, ont pu voir que le séminaire AC3A était un moment fort de lannée agricole où ses représentants réfléchissent autour de lactualité et de la contribution de regards extérieurs aux orientations qui simposent. Ainsi, lAC3A est avant tout un lieu de découte, de débat, nourrissant les autres sphères de décision et daction du monde agricole. LAC3A est aussi un lieu dexpérimentation spécifique à lespace atlantique, à sa richesse agricole, comme a pu lêtre le conseil stratégique et les démarches danticipation dans les territoires. Ces pratiques nouvelles, ont permis à lagriculture atlantique dapporter de nouvelles visions pour lensemble des acteurs ruraux ; elles sont en ordre de marche pour alimenter la réflexion des acteurs agricoles conduites par le groupe Chambre. Les participants au séminaire ont souhaité que lAC3A reste le creuset de nouvelles pratiques et surtout le lieu dune réflexion ouverte avec des personnalités quil nest pas permis de croiser dans les lieux habituels de concertation et déchange. » «

2 Quelles implications futures pour lAC3A ? Une plus grande implication dans des problématiques plus rurales quagricoles (question du lien entre maritimité et ruralité, gestion du foncier, de leau, des risques naturels, des problématiques liées à laménagement des territoires) Favoriser lapproche plurisectorielle : Les chaînes multi acteurs, limportance des liens entre producteurs et transfor- mateurs, experts et universitaires, professionnels et institu- tionnels et larticulation entre secteurs dactivité et territoires ont été mis en évidence. Le portage politique doit sortir de lespace atlantique pour se renforcer ; élargir pour un poids politique plus important, notion de périphéricité est à porter Avoir un lobbying fort pour le rural : Sappuyer sur les dynamiques, compétences et projets agricoles pour développer des actions rurales, avoir une ambition politique claire M.Ambroise GUELLEC, député européen M.Alain ROUSSET, Député, Président du Conseil Régional Aquitaine, et de lAssociation des Régions de France M.Patrick SALEZ, DG Régio de la Commission Européenne M.Henrique ALBERGARIA, Professeur de lUniversité de Coimbra (Portugal) M.Patrick ANVROIN, de la Conférence Régional Périphérique Maritime CRPM LAC3A pour quoi faire ? Comme chaque année, la rencontre annuelle des Présidents et directeurs des Chambres dagriculture de lArc Atlantique est loccasion de redéfinir des orientations et des stratégies pour le réseau. Cette année, suite aux dernières élections des Chambres, de nouveaux présidents et directeurs étaient présents et nétaient donc que peu au courant des activités de lAC3A. Un rappel sur ce quétait lassociation, le réseau, ses activités, ses enjeux, ses objectifs était donc nécessaire pour poursuivre la dynamique du réseau. Ambitions, stratégie des Chambres dAgriculture de lArc Atlantique vis-à-vis des politiques agricoles et rurales européennes La première demi-journée a été consacrée à un travail en deux ateliers afin de rechercher au travers dun dialogue des points communs des régions atlantiques, avoir une analyse partagée de la vision de lespace agricole et rural de ces régions, pour en dégager des propositions et des stratégies dactions pour lAC3A. Table ronde sur le thème « Europe : perspectives dévolution de lUnion et avenir de la PAC » La seconde demi-journée, quant à elle, a été loccasion, autour dun débat, de dresser les perspectives dévolution de lUnion et davenir de la nouvelle Politique Agricole Commune. Les deux temps forts du congrès AC3A à Angoulême - Cognac : Ces travaux en ateliers ont été introduits par Patrick Anvroin. Les spécificités de lespace atlantique, la force des organisations en réseau existants sur cet espace (CVVA, ARESE, AC3A, …), et les éléments de contexte ont été abordés. Ces travaux ont permis de mettre en évidence la dimension maritime de lArc Atlantique, les enjeux mondiaux auxquelles lagriculture et le monde rural doivent faire face (augmentation des trafics maritimes, OGM, soutien aux productions de qualité, changements climatiques …), et de mettre en perspective avec les débats tournant autour de la question de la nouvelle politique agricole commune. A lheure où la politique régionale prend le dessus sur la politique agricole commune, il convient de sinterroger sur les changements que cela peut entraîner. Quels changements dordre financier peut-on percevoir, quels instruments dans la gestion de risques, quelles problématiques cela entraîne, quelles sont les conséquences sur la politique agricole commune dans les deux piliers fondamentaux ? Linnovation, la recherche, la formation et la préservation de lenvironnement sont ces nouvelles priorités. Elles sont fixées par les stratégies adoptées lors des conférences de Göteborg et de Lisbonne. Ces priorités sont importantes et sont partagées par tous mais peut-être manquent-t-elles de souplesse pour les acteurs de terrain, comme les agriculteurs ? Selon Alain Rousset, le « non » français au traité constitutionnel est une catastrophe pour beaucoup de bénéficiaires de fonds européens. Ce « non » français accentue les retards que peut avoir lEurope sur la scène internationale. Au vu des changements climatiques, de la globalisation inéluctable, lheure est à la réduction du budget de la PAC au profit de la politique de cohésion territoriale et de la compétitivité dans un cadre plus décentralisé. La période concernant le développement de la politique régionale doit nous conduire à être plus vigilant notamment autour du dispositif de cohésion. La réforme de la PAC induira des changements importants dici Léquilibre entre compétitivité nécessaire et cohésion de lEurope est à trouver. La présidence française de lUnion en 2008 sera déterminante pour lavenir, notamment pour la future Politique Agricole Commune. Les intervenants

3 Projet de plate-forme de coopération rurale atlantique LAC3A nest pas seulement une organisation de formation de consultants en conseil stratégique ou en prospective, mais un espace de coopération européenne afin de faire valoir les atouts et les faiblesses du monde rural et agricole atlantique auprès des instances nationales et européennes. Dans ce cadre, afin de faire passer linformation à tout le réseau, notamment aux Présidents et aux Directeurs, il a été évoqué le projet de plate-forme de coopération rurale atlantique dont les objectifs ont été vérifiés par les orientations politiques prises lors de lAssemblée Générale de lAC3A les 30 et 31 août derniers à Angoulême. Cette plate-forme de coopération regrouperait des partenaires des 5 Etats membres de lArc Atlantique. Ce partenariat permettrait de disposer dune organisation à vocation politique pour représenter lagriculture et le milieu rural au côté de la Commission Arc Atlantique et en coordination avec les autres organisations représentant les villes, les régions, les CESR et le monde de la recherche. Cette structure, jouant le rôle de plate-forme aurait également une mission de portage de projet : activité pour laquelle lAC3A est déjà reconnue sur lArc Atlantique par sa capacité à mobiliser des acteurs de terrains et par ses compétences techniques en matière de prestations de services pour les agriculteurs ou collectivités territoriales. les partenaires de coopération souhaitent y voir une organisation pérenne pour bâtir de nouveaux projets. « Nous tenions dailleurs à remercier, Alain Lebret, président de la Chambre dagriculture de la Charente, et toute son équipe, pour lorganisation cette année de lAssemblée Générale de lAC3A qui sest tenue dans le Cognacais. » Pourquoi une plate-forme de coopération ? Dans ce contexte, la seule chose que les régions de lArc Atlantique ont en commun : cest la mer, la maritimité. Mais ce qui nous unit cest la coopération au sein de lUnion Européenne qui permet à un club davoir un cadre préétabli qui permet de travailler ensemble. Plus précisément, cest la mise en commun des aides qui nous unit. Cette ligne littorale que lon a en commun a une épaisseur de 100 Km et a un rôle politique à jouer dans la recherche dune articulation entre larrière pays, fortement rural, et le littoral. Lopportunité dune coopération dans cet espace est nécessaire pour poursuivre la construction qua donnée la Pac à ce territoire qui ne doit pas être abandonné avec larrivée dune nouvelle politique daccompagnement. Lagriculture a un rôle social de plus en plus important à porter puisque ce secteur doit répondre à sa fonction « nourricière » de la planète. La question des liens entre maritimité et ruralité est au coeur cette problématique. Cest une question transversale à beaucoup de domaines (surtout au regard des documents stratégiques et dorientations politiques comme le SDEC, le SDEA, ou encore le dernier document opérationnel de la coopération territoriale sur lespace atlantique ) De plus, un bon nombre de régions françaises, notamment atlantiques, sont soumises à une pression démographique telle, que lurbanisation du littoral et des grands centres urbains atlantiques engendre des conflits de plus en plus important entre le monde urbain et le monde rural. Le monde rural est de plus en plus amené à gérer cet afflux important de population. La plate-forme de coopération rurale atlantique pourrait interroger la question du devenir de lespace rural dans cet espace. Dautres questions comme la « gouvernance », létalement urbain sont au cœur de cette problématique. En effet, face à cette arrivée massive de nouvelles populations, le monde rural atlantique doit faire face à de nombreux problèmes dordre économique, sociétal et environnemental, ce qui engendre des enjeux de plus en plus fort sur le devenir de lagriculture dans les espaces périurbains et littoraux et sur les nouveaux modes de gouvernance. une meilleure gestion de lespace entre arrière pays fortement rural et littoral, (gestion de conflits, flux, transports de population ou de production, aménagement, environnement, gestion de bassins versants …) des réflexions sur le devenir de la PAC sur lespace atlantique (proposition de la CRPM, participation de lAC3A aux réflexions menées sur « laprès PAC », et coordonnées par la Région Aquitaine) une plus grande participation des Chambres dAgriculture aux politiques menées par les collectivités territoriales (soutiens techniques, opération- nels, services …) une plus grande coopération entre socioprofessionnels et politiques, entre réseaux atlantiques existants un programme de coopération agricole, rurale et maritime dans le cadre dINTERREG IV La plate-forme de coopération rurale atlantique pourrait déboucher sur :

4 Les priorités à définir dans la stratégie globale de lArc Atlantique Suite aux échanges que lAC3A a pu avoir à Florence le 17 octobre dernier lors dune réunion « Arc Atlantique », il a été décidé de se mettre daccord avec les réseaux existants dits « Atlantiques » sur des nouvelles pistes de travail et sur des priorités communes afin de définir un calendrier dactions. La Commission Arc Atlantique a donc décidé de prendre les choses en main, en proposant de réaliser un document commun dorientations et de priorités, et de définir les types de partenariat entre les réseaux atlantiques. Il sagit de redonner du sens à lorganisation de la CAA et de développer le partenariat avec les autres réseaux atlantiques. Pour cela, une contribution de chacun est indispensable afin de rendre compte des échanges dans un document commun, tout en regardant les évolutions des nouvelles politiques régionales européennes et les contextes auxquels sont soumis les différents réseaux. LAC3A, tout comme lARESE, la CVAA ou encore le RUOA, ont besoin dune structure politique de poids comme la Commission Arc Atlantique pour mener à bien leurs actions et de les soutenir pour faire émerger des projets. La Commission Arc Atlantique donne la légitimité à nos structures ou à nos organisations, et inversement. Une meilleure coordination ou complémentarité entre le politique et le technique permettrait en effet de redonner une certaine force à lespace atlantique, de plus en plus soumis à la technocratisation des institutions et à une certaine concurrence au regard de la multiplicité des zonages que connaît lEurope des Régions au sein de lespace atlantique (Grand-Ouest – Sud-Ouest par exemple). « Latlanticité pouvant parfois surplomber dautres espaces et territoires notamment celui des Etats attachés très souvent à leur suprématie. » Quen est-il de la Commission Arc Atlantique ? La Présidence de la CAA a mené une analyse comparative des programmes opérationnels des Régions Atlantiques. La principale préoccupation porte sur la question du déséquilibre entre les zones dépeuplées, en déclin économique et les zones à forte concentration humaine et économique. La CRPM ajoute quune autre ligne directrice doit se focaliser autour de la problématique environnementale (réchauffement climatique, gestion du littoral, etc.) LAC3A évoque le lien entre « maritimité » et ruralité, les politiques d innovation et de recherche. La CVAA met laccent sur le développement durable de manière générale (cf. conclusions de la dernière AG). Le RTA a défini des priorités détude lors de dernier comité dorientations qui sont les suivantes : la question énergétique (énergies renouvelables), linnovation (biotechnologies, valorisation des ressources marines en cosmétique et pharmaceutique…). Morgane Méresse coordinatrice ARESE Calendrier AC3A : Programmes européens et interrégionaux en cours : AGATE - InterregIIIB en phase de clôture - règlements des fonds 2005 pour les Chambres impliquées TRANSFAIR et AD RURAL – Leonardo da Vinci fin respectivement juillet 2008 et novembre 2008 PSDR - trois thèmes dans le second appel à candidature : Foncier - Ter2ter - IAA - les ressorts de la compétitivité du grand-ouest dans un contexte douverture du marché européen - enjeux et perspectives pour la décisions publiques Santé animale, sécurité de laliment et compétitivité des filières dépôt de candidature 02/01/08 « Accompagner le changement » - EQUAL Action 3 candidature acceptée (rétroactif sur année 2007 et 2008) Rédaction Julien HUE stagiaire AC3A 2007 Informations complémentaires Communiqué « programme de travail de la CRPM »

5 Assemblée générale CRPM à FLORENCE, et Commission Arc Atlantique à GIJON La CRPM a adopté un programme de travail sur afin dêtre prêts dès la mise en place de la nouvelle commission pour mettre en œuvre un certain nombre dorientations stratégiques dont lobjectif majeur est de (continuer à) donner une place politique plus importante à la CRPM auprès de la Commission, et/ou aux côtés du Comité des régions… dans lélaboration, la réflexion des politiques communautaires. Ladoption du traité simplifié par les 27 à LISBONNE en décembre prochain consacrera lentrée dans le droit primaire communautaire du principe de cohésion territoriale, au même titre que la cohésion sociale ou économique. Dans le cadre du plan daction de lagenda territorial, les régions seront mieux associées à la gouvernance, aux nouveau schémas de décision aux côtés de lUnion Européenne et des États membres. La CRPM organisera à SEVILLE le 18 janvier prochain un séminaire-forum sur la thématique « quel futur pour les politiques régionales après 2013 » avec Danuta Hubner et Monsieur le président du COREPER afin de définir le point de départ et les attentes de ce qui devrait être une politique régionale et territoriale. La Commission quant à elle présentera au cours du 3ème trimestre 2008 un livre vert sur ce sujet. Lagenda territorial (début 2008) comme le rapport de cohésion ne peuvent être déconnectés de la réflexion autour du budget (quelle Europe souhaitons-nous et quelles priorités dans un cadre budgétaire plus ambitieux ?). La Commission a elle-même lancé une consultation publique (nos organisations, les citoyens… peuvent apporter une contribution) qui se déroulera jusquau mois davril, et Monsieur BARROSO réunira un séminaire des commissaires en mai afin débaucher (élaborer) les premières orientations qui seront réellement mises en œuvre par la future commission (nommée fin 2009). Le bureau exécutif de la CRPM de début janvier se prononcera sur quelques priorités et objectifs. La CRPM a décidé de mettre en place un groupe de travail sur lagriculture et le milieu rural, groupe co- animé par la région Aquitaine et une région Finnoise. LAC3A, en tant quexpert, devrait être associée à cette réflexion sur la PAC et son avenir pour laprès 2013 et au second semestre, pendant la présidence française, sera organisé un séminaire en région Pays de la Loire (Mme FISHER BOEL et M. BARNIER sont annoncés). Cette contribution, vision des régions, sera à mettre en perspective avec les travaux conduits par le CSO et le Minagri ainsi que la propre vision des chambres dagriculture. Par ailleurs Mme IMBS (stagiaire Agro Rennes) a présenté dans le détail son mémoire de fin détude « Les régions périphériques maritimes dEurope et lévolution de la PAC : éléments danalyse et de discussion autour du 1er pilier », dont Patrick ANVROIN avait commenté les principaux éléments et conclusions à ANGOULEME à loccasion de lassemblée générale de lAC3A. Concernant la politique intégrée maritime qui a donné lieu à la publication par la commission, le 10 octobre dernier, du livre bleu avec différentes mesures sur - les ports, le transport maritime, les clusters, les pôles de compétitivité, lamélioration de la qualité de vie et ladaptation au changement climatique - et dune feuille de route avec 25 actions, la CRPM travaille sur les suites concrètes à donner en particulier comment financer toutes ces initiatives (cf réflexion sur le prochain budget) ou en sintégrant dans les actuels programmes de coopération (programme espace atlantique, politique de développement et de cohésion/innovation et la diversification des activités côtières…). Coopération transnationale espace atlantique (cf décision commission du 20/09/07). Un séminaire organisé par lautorité de gestion du programme (la région Norte Portugal) aura lieu à PORTO le 14 décembre prochain. LAC3A comme les autres réseaux et avec eux (les villes : CVAA, les conseils économiques et sociaux : RTA/ARESE…) y seront afin dy être identifiés comme des partenaires à part entière, de montrer la détermination des socio-professionnels à simpliquer dans les futurs programmes opérationnels et de discuter des possibilités de coopération entre les différents acteurs de lArc Atlantique. Communiqué programme de travail de la CRPM Eric Lafuente – Secrétaire général AC3A

6 INTERREG IV C – Le premier appel à projet a été lancé le 21 septembre dernier (échéance mi janvier 2008) et un 2ème appel à projets (juin à août 2008) est programmé. Dans un cadre essentiellement tourné vers la maritimité, tout lenjeu pour lAC3A est de faire prendre en compte le lien entre rural et maritime.(cf. travaux de M. Julien Hue, stagiaire Université de Bayonne, sur lidée dune plate- forme de coopération rurale atlantique). Commission Arc Atlantique. La récente assemblée générale de GIJON na pas défini dorientations nouvelles ni de programme daction clair pour les mois à venir… Les groupes et/ou commissions internes continuent à travailler sous limpulsion de la CRPM autour du maritime au sens large (changement climatique, sécurité, innovation, environnement…). La région Basse- Normandie a été sollicitée pour reprendre le leadership de la Commission Arc Atlantique (attente de la réponse, fonction des élections municipales de mars 2008) et organisera de toute façon la prochaine assemblée générale en juin La fixation des lieux des deux prochaines assemblées générales de la CRPM a tenu compte des présidences de lUnion, afin de pouvoir solliciter un maximum de personnalités des Etats Membres 1er au 3 octobre 2008 à Bayonne 29 septembre au 1er octobre 2009 à Göteborg Sommet des régions du monde sur le développement durable et le changement climatique (post KYOTO), en lien avec linitiative récente de la CRPM de créer le FOGAR (Forum global dassociations de régions) dont lobjectif est de faire entendre la voix de toutes les régions du monde dans le cadre de la globalisation. Cette initiative de Messieurs MARTINI et GIZARD a donné lieu à de très nombreuses interventions (Pologne, Suède, Royaume- Uni…) tant sur le fonds que la forme quant aux objectifs poursuivis. 29 au 31 octobre 2008 à Saint-Malo


Télécharger ppt "Dominique GRACIET Président de lAC3A Président de la Chambre régionale dagriculture dAquitaine édito N°5 – Novembre 2007 Lassemblée générale annuelle 2007."

Présentations similaires


Annonces Google