La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Présentation de latelier sur lorganisation institutionnelle et la planification 22 & 23 janvier 2008, Skhirat, Maroc Patricia Varnaison Revolle - Certu.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Présentation de latelier sur lorganisation institutionnelle et la planification 22 & 23 janvier 2008, Skhirat, Maroc Patricia Varnaison Revolle - Certu."— Transcription de la présentation:

1 1 Présentation de latelier sur lorganisation institutionnelle et la planification 22 & 23 janvier 2008, Skhirat, Maroc Patricia Varnaison Revolle - Certu

2 2 PRÉSENTATION DE LATELIER Objectif du séminaire : un échange ouvert sur de nouvelles conceptions de la mobilité urbaine dans les villes méditerranéennes À partir dune première version dun guide de recommandation présentée dans cette intervention pour la partie « organisation institutionnelle des transports collectifs et planification des déplacements urbains » à discuter et enrichir par les débats de latelier

3 3 SOMMAIRE 1 - Le besoin de planification 2 - Lautorité organisatrice ou régulatrice des transports collectifs 3 - Comment associer les citoyens ? 4 - Larticulation de la gestion des transports collectifs et de la gestion de la circulation 5 - Limportance des outils de suivi 6 - La nécessité daméliorer les capacités techniques en matière de déplacements urbains

4 4 1 - Le besoin de planification Des exercices de planification existent dans les villes méditerranéennes Plan directeur à Tunis Plan de déplacements urbains à Casablanca Mais les réflexions sont souvent menées sans contraintes financières et se projettent donc à long terme Doù lintérêt de démarches plus rapprochées : 5 à 10 ans de type plan de déplacements urbains français

5 5 Les Plans de déplacements Urbains Le PDU donne de grandes orientations quil faut ensuite décliner et mettre en œuvre Il porte sur lensemble des modes de déplacements et leurs interfaces Il contribue aussi à des enjeux plus larges de qualité de vie et denvironnement Il ne se limite pas à la production de documents Cest une manière de travailler avec lensemble des acteurs de la ville et en particulier les acteurs de lurbanisme Ce travail partenarial doit sinscrire dans la durée Lobjectif final est daboutir à un plan daction opérationnel, chiffré et réaliste

6 6 2 -Lautorité organisatrice ou régulatrice des TC Lorganisation des transports collectifs urbains nécessite une gestion à une échelle locale Un processus de décentralisation progressive des responsabilités en matière de transports collectifs a été mis en place dans les villes méditerranéennes Mais lintervention de lÉtat reste fort et le niveau réel de décentralisation est faible La mise en place dune autorité responsable de la commande publique en matière de transports collectifs doit permettre de clarifier les rôles de chacun

7 7 Lautorité organisatrice ou régulatrice des TC Une autorité responsable de la commande publique en matière de transports collectifs urbains Pour lensemble des opérateurs publics et privés Pour lensemble des modes TC : autobus, tramway, métro … mais aussi le transport artisanal qui est le seul à satisfaire une partie de la demande Sur un périmètre adapté à la réalité des pratiques de déplacements des habitants : des accords entre collectivités territoriales à trouver

8 8 Lautorité organisatrice ou régulatrice des TC Missions minimales lorganisation la gestion la régulation la planification de tous les transports collectifs De préférence exercées par un même organisme Mais des situations transitoires peuvent exister dans le cadre dune décentralisation progressive Forme juridique fonction du contexte local Partenariat avec les autres acteurs des déplacements indispensable Des ressources financières propres Des ressources humaines de qualité

9 9 3 – Comment associer les citoyens ? Une participation des citoyens peu développées dans les villes méditerranéennes Un outil utile pour mieux répondre aux besoins des populations et rendre les projets plus acceptables Pas de recette miracle ! Des pratiques longues à faire évoluer car elles dépassent le strict cadre des transports et touchent à lensemble de la société Une construction progressive avec les citoyens Une condition de réussite : le développement dune culture de base sur les déplacements urbains

10 10 4 – Articulation entre gestion des transports collectifs et gestion de la circulation La démarche de PDU permet de réfléchir à lorganisation de lensemble des déplacements Il faut ensuite concrétiser cette organisation de façon plus opérationnelle priorités aux feux pour les bus et tramways accès sécurisées pour les piétons aux arrêts de TC … Un partenariat engagé dans le PDU à poursuivre entre les structures opérationnelles : autorité responsable des transports collectifs et unités de gestion de la circulation et du stationnement

11 11 Des instruments de gestion des réseaux à mettre en place Pour la voirie, des plans de circulation incluant une hiérarchisation des voiries Une optimisation des flux de trafics Une régulation moderne des feux de circulation Des aménagements permettant daméliorer les conditions de circulation des bus et des piétons Pour les transports collectifs, des plans du réseau avec identification : Des besoins de priorités aux carrefours Des besoins en sites propres Des zones déchange avec les voitures Des connections avec les autres modes de TC et les piétons

12 12 5 – Limportance des outils de suivi Outil de suivi ou dobservation : une difficulté pour toutes les villes du monde Mais sans données, pas détudes ni de plan de déplacements Lidéal : un observatoire des déplacements régulièrement mis à jour Une première étape indispensable pour les villes méditerranéennes : un centre de données Dans le domaine des déplacements À la disposition de lensemble des acteurs de la ville Rassemblant les différentes enquêtes et données réalisées sur un même territoire

13 La nécessité daméliorer les capacités techniques en matière de déplacements urbains Renforcer les compétences dans les services Des effectifs plus importants Valoriser les métiers des déplacements urbains Développer des formations universitaires Faire partager les connaissances Des rencontres techniques nationales, régionales Des lieux déchanges techniciens, élus, professionnels De la formation professionnelle Des lieux de capitalisation et de diffusion des savoirs


Télécharger ppt "1 Présentation de latelier sur lorganisation institutionnelle et la planification 22 & 23 janvier 2008, Skhirat, Maroc Patricia Varnaison Revolle - Certu."

Présentations similaires


Annonces Google