La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

>Si la ville métait contée < Luc GWIAZDZINSKI Géographe, Laboratoire Image et ville (ULP/CNRS) Université de technologie de Belfort-Montbéliard Maison.

Présentations similaires


Présentation au sujet: ">Si la ville métait contée < Luc GWIAZDZINSKI Géographe, Laboratoire Image et ville (ULP/CNRS) Université de technologie de Belfort-Montbéliard Maison."— Transcription de la présentation:

1 >Si la ville métait contée < Luc GWIAZDZINSKI Géographe, Laboratoire Image et ville (ULP/CNRS) Université de technologie de Belfort-Montbéliard Maison du temps et de la mobilité de Belfort-Montbéliard

2 Doù je parle Géographe –Où ? Pourquoi ?...Quand ? –Laboratoire Image et ville –Maison du temps et de la mobilité

3 Une proposition Puisquon vous ment ! Allons voir derrière le décor, dépassons lespace imposé du tourisme et du marché : Oubliez les symboles et les clichés ! Evitez les guides et lespace imposé ! Abandonnez les cartes postales ! Méfiez-vous du marketing ! Chaussez vos chaussures pour partir à la découverte de vos villes, ici et maintenant !

4 Le menu Entrée On se fout de nous Plat de résistance I. La ville change II. Changez de regard sur la ville Dessert La ville à la carte A vous de jouer

5 On se fout de nous ! Lecture : Terrain : Elizabeth joue la comédie Proximité : Stages de mendiants à Londres Ségrégation : politique de la ville à Paris Insécurité : incivilité dans les transports à Strasbourg Médias la France du 13h00 (un monde rural de préretraités…) Le Paris dAmélie Poulain Le Strasbourg de la Petite France

6 Une proposition Puisquon vous ment ! Allons voir derrière le décor, dépassons lespace imposé du tourisme et du marché : Oubliez les symboles et les clichés ! Evitez les guides et lespace imposé ! Abandonnez les cartes postales ! Méfiez-vous du marketing ! Chaussez vos chaussures pour partir à la découverte de vos villes, ici et maintenant !

7 I. La ville change Elle sétale (Saint Odile) Elle éclate (image de larchipel) Elle change de rythme On narrive plus à la définir (quand est-on en ville ) Ses limites se diluent On pourrait sen passer (industrie, artisanat, commerce…) Et pourtant… Le désir de ville a succédé au besoin de ville Les villes nont jamais été aussi ventrues et puissantes (Lieux de pouvoir démographique, politique, financier, médiatique…) La ville est notre espace et nous nen avons pas dautre !

8 II. Changez de regard sur la ville Difficile dans un vieux pays rural où il faut construire une nouvelle pensée sur la ville –Considérer que la ville nest pas utilisée par ses seuls résidents (voir travailleurs, visiteurs…) –une pulsation dune heure autour du centre-ville et non comme une entité géographique limitée ; On vote là où on dort : « démocratie du sommeil » –Un système complexe de relations –Une ville en mouvement et pas une structure figée –Un labyrinthe en trois dimensions et pas un plan (gratte-ciel et gratte-terre) –Une entité qui évolue dans le temps selon les saisons, les semaines, les jours et les heures (t) ; une ville Une autre ville une entreprise un stade Des transports Dautres représentations

9 III. Partez à la découverte de la ville Observez les lieux de mouvement et de transit : aéroports, gares, stations services où les nomades reprennent leur souffle Prenez de la hauteur Parcourez les frontières de la ville, ses limites en mouvement Repérez les lieux et temps de synchronisation : fêtes, matchs de football, rave … Etudiez les temps particuliers de la ville (la nuit, le dimanche, le mercredi, le repas…) Explorez la ville derrière le décor, les lieux de loubli, des friches, des lisières, des exclus Préférez les sombrières que les lumières Comprenez la ville du désir Explorez la ville verticale des affiches et des graffitis Délectez-vous des odeurs, des goûts, des couleurs et des musiques urbaines Osez le toucher

10 Conclusions Citoyens : composez votre menu à la carte Citadins : acceptez le frottement et la diversité Usagers : mettez-vous en danger Enseignants : imaginons une éducation à la ville ! Ingénieurs : développons des outils de navigation dans la ville Urbanistes : inventons une ergonomie urbaine Commerçants : adaptez-vous aux nouveaux rythmes Géographes : construisons de nouvelles représentations Elus : renforçons le droit à la ville Prenons notre ville en main …Et projetons nous dans lavenir !

11 Post-Scriptum « Nayez pas peur! » La ville nest pas une maladie mais un formidable espace de projet Oubliez tout ce que je vous ai dit Partez à la découverte de vos villes : laventure est derrière la porte

12 Dernière proposition : « Les territoires de lombre » et si Strasbourg… Année LHomme a tout exploré, tout colonisé Il sennuie, le chômage est élevé, le sentiment dinsécurité répandu et le développement séparé une réalité et lurbanité se meurt. IDEE -Strasbourg en est à son 9ème plan lumière … -Le maire se souvient dune proposition dun géographe : peupler la nuit, dernière frontière -Il décide de faire de la nuit un espace de projet pour lemploi, la convivialité, contre les crispations sécuritaires et pour une nouvelle urbanité -Il réussit à convaincre le gouvernement de sintéresser aux « territoires de lombre »

13 POLITIQUE ET INSTITUTION Une Assemblée nationale de la nuit élue au suffrage universel Un gouverneur désigné par le Président de la République pour soccuper des DON-TON (Départements et territoires doutre-nuit) pour une durée de 30 ans Un maire de nuit élu dans chaque commune Dans les sommets du G24, le Président de la République « et son ami Lula » se battent pour une nouvelle gouvernance nocturne Ambassadeur de la nuit auprès de lUNESCO

14 SERVICES PUBLICS Loi sur la continuité temporelle pour les services publics Les TC fonctionnent 24h/24 et Lyon se prend pour New-York Une journée sans télé instaurée par le Ministère de la culture et les gens se réfugient dans les musées, les bibliothèques ouvertes toute la nuit comme les piscines et …lopéra ENSEIGNEMENT Dès 14 ans les scolaires et les étudiants ont le choix entre un enseignement diurne et nocturne Il y des années déjà que Strasbourg est devenue le « centre européen du spectacle de nuit » après avoir développé la fête des lumières Son Université de la nuit est mondialement connue Hambourg, Milan, Madrid, Porto et Rotterdam (…) sy mettent

15 INTERCOMMUNALITE DE PROJET Mise en place dune intercommunalité temporelle de projet invitant les communes de jour et les communes de nuit à travailler sur des projets communs DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE La nuit transformée en zone franche : exonération de TP pour les entreprises travaillant la nuit ; diminution de la TVA de nuit ; Création dune PAT (prime daménagement du temps) Avantages en partie redistribués aux salariés Toute ouverture dun commerce de jour soumise à laccord préalable du « Haut comité de la nuit » AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Mise en place de schémas de nuit dans chaque commune avec ouverture de commerces, lumières

16 LIBERTE Possibilité pour chacun de construire en une nuit sa maison dans un dazibao spatial mis en place par chaque mairie ART Strasbourg ville lumière devient la capitale du « Night Art » Des PAN (Pépinières artistiques de Nuit) permettent léclosion de nouveaux artistes PROTECTION Mise en place de réserves de nuit : zones dobscurité et de silence Le luciole devient lemblème de la République BIEN ETRE Des toilettes publiques sont mises en place dans chaque quartier Des hamacs sont suspendus dans chaque arrêt de bus

17 RESULTAT Linsécurité diminue On ne peut plus dire que les villes « baillent night » VOUS CROYEZ A UNE BLAGUE ? –Helsinki a des crèches de Nuit depuis 10 ans –Dans les villes les faucons pèlerins chassent désormais de nuit –Oviedo a des centres sociaux et des gymnases ouverts la nuit –Les Université de nuit fonctionnent aux Etats-Unis –Des cours de justice fonctionnent la nuit à New-York –Le métro de Paris devrait bientôt circuler jusquà 2h00 –Amsterdam a un Maire de Nuit

18 Vers une ville en 24/7 ? A nous de savoir si « le jeu en vaut la chandelle » Face au slogan dun club de vacances « si tu dors tes mort » / Le physicien Michel PLANAT a proposé une réponse : « pas de vie sans rythme » Le biologiste Bernard MILLET a tranché : « lHomme est et restera un animal diurne ». Et vous ?

19 On peut rêver de nuits plus belles que nos jours


Télécharger ppt ">Si la ville métait contée < Luc GWIAZDZINSKI Géographe, Laboratoire Image et ville (ULP/CNRS) Université de technologie de Belfort-Montbéliard Maison."

Présentations similaires


Annonces Google