La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Exercices de méiose. 1.Montrer que chacun des caractères que vous identifierez est gouverné par un gène. Pour le caractère « couleur du corps » Gamète.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Exercices de méiose. 1.Montrer que chacun des caractères que vous identifierez est gouverné par un gène. Pour le caractère « couleur du corps » Gamète."— Transcription de la présentation:

1 Exercices de méiose

2 1.Montrer que chacun des caractères que vous identifierez est gouverné par un gène. Pour le caractère « couleur du corps » Gamète :100 % de gamètes porteurs de lallèle n Génération P : Droso. noire x Droso. grise Phénotype : [noire] x [grise] On pose lhypothèse quun seul gène code pour la couleur des drosophiles. Soit n lallèle codant pour la couleur noire et n+ codant pour la couleur grise. Génotype : (n/n) x (n+/n+) Méiose 100 % de gamètes porteurs de lallèle n+ Les droso. de la génération P étant de lignée pure, elles sont homozygotes pour le caractère de la couleur : Fécondation Génération F1 :Drosophiles grises Génotype : (n/n+) Les droso. étant hétérozygotes et de phénotype gris, lallèle n+ est dominant sur lallèle n.

3 Gamète : 50 % de gamètes porteurs de lallèle n et 50% de gamètes porteurs de lallèle n+ Droso. F1 x Droso. noire Phénotype : [gris] x [noir] On connaît le génotype de la souris F1 : Génotype :(n / n+) x (n / n) Méiose 100 % de gamètes porteurs de lallèle n (n/n+) Lallèle n étant récessif devant lallèle n+, la droso. noire est donc homozygote :(n/n) Fécondation Gamètes F1 Gamètes Tableau de croisement : nn+ n(n/n)(n/n+) 1/2 1 Soit 50% de souris (n/n) de phénotype [noir] et 50% de souris (n/n+) de phénotype [gris] Les proportions étant similaires (510 [gris] et 490 [noir]), lhypothèse est validée : la couleur nest gouvernée que par un gène.

4 On applique le même raisonnement pour la forme des soies. Pour le caractère « forme des soies » Génération P : Droso. à soies crochues x Droso. à soies lisses Phénotype : [crochues] x [lisses] On pose lhypothèse quun seul gène code pour la forme des soies. Soit c lallèle codant pour les soies crochues et c+ codant pour les soies lisses. Génotype : (c/c) x (c+/c+) Les droso de la génération P étant de lignée pure, elles sont homozygotes pour le caractère de la forme des soies : Par le même raisonnement que pour le premier gène, on obtient donc une génération F1 hétérozygote (c/ c+), elles ont des soies lisses. On peut donc en déduire que lallèle c+ est dominant sur lallèle c. Droso. F1 x Droso. à soies crochues Phénotype : [lisses] x [crochues] Les proportions étant similaires dans lexpérience (506 [lisse] et 494 [crochue]), lhypothèse est validée : la forme des soies nest gouvernée que par un gène. Par le même raisonnement que pour le premier gène, on devrait donc obtenir théoriquement 50% de drosophiles à soies lisses (c+/c+) et 50% de drosophiles à soies crochues (c/c).

5 Gamètes : 100 % de gamètes porteurs de lallèle n et de lallèle c Génération P : Droso. noir à soies crochues x Droso. grise à soies lisses Phénotype : [noir, soie crochue] x [gris, soie lisse] Génotype : Méiose n n c c ; n+ c+ ; x 100 % de gamètes porteurs de lallèle n+ et de lallèle c+ Hypothèse : les deux gènes sont indépendants Fécondation Génération F1 :Droso. grise à soies lisses Génotype : n c n+ c+ ;

6 25% de gamète (n ;c+) Droso F1 x Droso noire crochue Phénotype : [grise à soies lisses] x [noire à soies crochues] Génotype : Méiose n n+ c c+ ; n n c c ;x Hypothèse : les deux gènes sont indépendants 25% de gamète (n ;c)Gamète : 25% de gamète (n+;c+) 25% de gamète (n+;c) 100% de gamète porteurs des allèles n et c. Fécondation Tableau de croisement : Ces proportions ne correspondent pas au quantité de lexpérience, lhypothèse nest donc pas validée : les deux gènes ne sont pas indépendants. (n ;c) (n+;c+)(n+;c)(n ;c+) (n ;c) 25% n n c c ; n n+ c c ; n n c c+ ; n n+ c c+ ; 25% phénotype[noir ; crochue] [gris ; lisse] [gris ; crochue][noir ; lisse] Valeurs expérimentales %

7 Gamètes : 100 % de gamètes porteurs de lallèle n et de lallèle c Génération P : Droso. noir à soies crochues x Droso. grise à soies lisses Phénotype : [noir, soie crochue] x [gris, soie lisse] Génotype : Méiose 100 % de gamètes porteurs de lallèle n+ et de lallèle c+ Fécondation Génération F1 :Droso. grise à soies lisses Génotype : Hypothèse : les deux gènes sont liés n n c c n+ c+ x n n+ c c+

8 Droso F1 x Droso noire crochue Phénotype : [grise à soies lisses] x [noire à soies crochues] Génotype : Méiose x% de gamète (n, c) Gamètes parentaux : x% de gamète (n+,c+) y% de gamète (n+,c) y% de gamète (n,c+) 100% de gamète porteurs des allèles n et c. Fécondation Tableau de croisement : Ces proportions correspondent au quantité de lexpérience, lhypothèse est donc validée : les deux gènes sont liés. (n,c) (n+,c+)(n+,c)(n,c+) (n,c) x% y% x% y% phénotype[noir ; crochue] [gris ; lisse] [gris ; crochue][noir ; lisse] Valeurs expérimentales Hypothèse : les deux gènes sont liés n n+ c c+ n n c c x Gamètes recombinés : Avec y << x n n c c n n+ c c n n c c+ n n+ c c+ 100 %

9 Exercice 2 : Etude de brassage chez Chlamydomonas

10 Soit g un gène possédant deux allèles : g+ et g- Soit c un gène possédant deux allèles : c+ et c- On croise deux individus haploïdes : (g+ ; c+ ) x (g- ; c- ) Ces deux gènes sont indépendants Fécondation g+ g c+ c ; Méiose 25% de gamète (g ;c) 25% de gamète (g+;c+) 25% de gamète (g+;c) 25% de gamète (g ;c+) g+ c+ g c g c g+ Cellule œuf (zygote) Brassage interchromosomique à lanaphase 1 : Chaque chromosome dune paire migre aléatoirement vers un pôle de la cellule Réplication gg+g c+c c ou gg gg g+ c+ cc cc


Télécharger ppt "Exercices de méiose. 1.Montrer que chacun des caractères que vous identifierez est gouverné par un gène. Pour le caractère « couleur du corps » Gamète."

Présentations similaires


Annonces Google