La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA CONTRIBUTION DE LA SANTÉ PUBLIQUE AU DÉVELOPPEMENT DES COMMUNAUTÉS Claire Milette Agente de recherche Direction générale de santé publique (DGSP) Ministère.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA CONTRIBUTION DE LA SANTÉ PUBLIQUE AU DÉVELOPPEMENT DES COMMUNAUTÉS Claire Milette Agente de recherche Direction générale de santé publique (DGSP) Ministère."— Transcription de la présentation:

1 LA CONTRIBUTION DE LA SANTÉ PUBLIQUE AU DÉVELOPPEMENT DES COMMUNAUTÉS Claire Milette Agente de recherche Direction générale de santé publique (DGSP) Ministère de la santé et des Services sociaux (MSSS) Dunkerque, France Le 12 septembre 2008 Préparé par : Réal Boisvert et Claire Milette

2 HISTORIQUE DES TRAVAUX EN DÉVELOPPEMENT DES COMMUNAUTÉS Depuis 1987Le Réseau Québécoise Villes et villages en santé est soutenu par le MSSS 1997/1998Forum régionaux et nationaux sur le Développement social (DS) 1999Décision de se doter dun : -Cadre de référence en DC -Un portrait des travaux régionaux en cours -Une revue de littérature sur le DS/DC 2002Parution des trois documents réalisés par un collectif dauteurs titrés: La santé des communautés: perspectives pour la contribution de la santé publique au développement social et au développement des communautés 2000/2003Élaboration et parution du premier Programme national en santé publique (PNSP) Mise à jour du PNSP

3 HISTORIQUE DES TRAVAUX EN DÉVELOPPEMENT DES COMMUNAUTÉS 2004/2005Élaboration et dépôt du Rapport détude sur les besoins de soutien des intervenants locaux et régionaux en développement des communautés par Georges Letarte. 2005/2007Élaboration et dépôt du Rapport à la DGSP du MSSS Les indicateurs de développement des communautés vers le déploiement dun dispositif national de surveillance par Réal Boisvert 2000/2005Élaboration et parution des Perspectives pour une évaluation participative des Villes et villages en santé par Paule Simard, INSPQ 2006/2007Élaboration et dépôt du tableau de bord Pistes daction et stratégies du réseau de santé publique – adoption par les instances 2007/2008Élaboration du Rapport au MSSS – Dispositif national de surveillance des communautés : Transfert des connaissances et expérimentation de la fiche dappréciation du potentiel des communautés par Réal Boisvert

4 HISTORIQUE DES TRAVAUX EN DÉVELOPPEMENT DES COMMUNAUTÉS Travaux à venir – Actualisation du Plan de formation des gestionnaires par lINSPQ Projet pilote et Implantation progressive du dispositif des indicateurs par Réal Boisvert Évaluation de limplantation du dispositif des indicateurs / Paule Simard, INSPQ Mise à jour du cadre de référence en DC (Comité de travail en cours coordonné par Claire Milette) Élaboration de mesures locales de gestion pour une meilleure reconnaissance de laction communautaire dans les Centres de santé et de services sociaux (CSSS) – (Comité de travail en cours coordonné par Claire Milette)

5 Vers un dispositif national de surveillance du développement des communautés…

6 Létat de développement des communautés

7 Les indicateurs (les valeurs sûres) Les grands facteurs déterminants : Les indicateurs socio-économiques Les états de santé et de bien-être : Les indicateurs socio-sanitaires Les effets de modulation : Les variables intermédiaires Les variables intermédiaires : % de participation électorale, % de déménagement, % de propriétaires résidents, plaintes contre la propreté. Les grands facteurs déterminants : les variables socioéconomiques : indice de défavorisation matérielle et sociale, mesurant les inégalités par aires de diffusion ou unité de recensement. % des prestataires daide sociale Les états de santé et de bien-être : les variables socio-sanitaires : âge moyen attendu au décès et indice comparatif de mortalité, taux de signalements à la protection de la jeunesse, indice de difficultés des élèves, taux de crimes, contre la propriété.

8 Saint-Alexis-des-Monts (Paroisse) Population 2001: 925 personnes Pourcentage des personnes âgées de 65 ans et plus: 14,1 % Pourcentage des personnes vivant seules: 14,6 % Pourcentage des familles monoparentales: 6,7 % Pourcentage des personnes ayant moins de neuf ans de scolarité: 32,5 % Taux d'inoccupation: 42,2 % Taux de chômage: 20,8 % Revenu per capita: $ Mauricie et au Centre-du-Québec Cliquer sur une Unité écologique d'analyse pour faire apparaitre son profil Source: Statistique Canada; Recensement 2001 Mauricie et au Centre-du-Québec Cliquer sur une Unité écologique d'analyse pour faire apparaitre son profil Source: Statistique Canada; Recensement 2001 Mauricie et au Centre-du-Québec Cliquer sur une Unité écologique d'analyse pour faire apparaitre son profil Source: Statistique Canada; Recensement 2001 Mauricie et au Centre-du-Québec Cliquer sur une Unité écologique d'analyse pour faire apparaitre son profil Source: Statistique Canada; Recensement 2001 Pointe-du-Lac nord (Pointe-du-Lac) Population 2001: 1590 personnes Pourcentage des personnes âgées de 65 ans et plus: 13,2 % Pourcentage des personnes vivant seules: 9,1 % Pourcentage des familles monoparentales: 16,5 % Pourcentage des personnes ayant moins de neuf ans de scolarité: 24,5 % Taux d'inoccupation: 42,1 % Taux de chômage: 8,6 % Revenu per capita: $ Lindice socio-économique en quintiles de défavorisation

9 Les Signalements Moyen Élevé Très élevé Faibl e Très faible Les taux de signalements LIndice comparatif de mortalité – ICM Sous-mortalité Normal Surmortalité Indice de difficulté de lélève La Tuque

10 La prise en compte de létat développement des communautés et des inégalités sociales Problématiques: grande défavorisation socioéconomique, mortalités précoces et problèmes sociaux graves. Vulnérables:défavorisation socioéconomique, mortalité un peu élevée et problèmes sociaux relativement élevés Avantagées:très grande favorisation, mortalité très inférieure à la moyenne, et presque pas de problèmes sociaux Aisées:grande favorisation, mortalité enviable, et peu de problèmes sociaux Moyennes:situation socioéconomique moyenne, mortalité normale, taux de problèmes sociaux acceptables À surveiller situation socioéconomique enviable, mortalité normale, ou en émergence: taux de problèmes sociaux assez élevés. Résilientes: une situation socioéconomique plutôt détériorée, une mortalité normale voire plus avantagée que la moyenne et peu de problèmes sociaux.

11 Le potentiel différencié des communautés et son appréciation

12 Le potentiel de développement des communautés Interactions +Ressources_+Ressources_

13 Traitement de la fiche dappréciation du potentiel Potentiel des individus Potentiel collectif Potentiel environnemental Potentiel X X X X X La fiche dappréciation du potentiel de développement des communautés

14

15 Illustration dune expérimentation auprès dune communauté problématique en milieu urbain

16 Les résultats 1- Des consensus 2- Des divergences 3- Une dynamique de mobilisation

17 Lappropriation populationnelle de la notion de communauté (ou comment se donner les moyens… et partager, etc… ) ParticipationInterdisciplinaritéIntersectorialité

18 La communauté Ce quelle nest pas : Un territoire administratif parce que : Celui-ci peut contenir plusieurs communautés Ce quelle est : Un territoire vécu… a)Un regroupement à léchelle humaine où les échanges revêtent un caractère personnalisé b) Une entité reconnue comme telle par les résidents, intervenants, acteurs élus ou institutionnels, leaders, commerçants, bénévoles, etc.

19

20 Lintelligence collective ParticipationInterdisciplinaritéIntersectorialité Lintelligence collective est une disposition qui consiste, pour les membres dune même collectivité, à se donner les moyens pour mieux connaître et comprendre leur milieu, cela en utilisant des outils permettant de produire et de partager des informations en vue dorienter au mieux leur développement.

21 Des communautés averties et en mouvement Une société plus égalitaire et plus forte Un monde meilleur


Télécharger ppt "LA CONTRIBUTION DE LA SANTÉ PUBLIQUE AU DÉVELOPPEMENT DES COMMUNAUTÉS Claire Milette Agente de recherche Direction générale de santé publique (DGSP) Ministère."

Présentations similaires


Annonces Google