La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 1."— Transcription de la présentation:

1 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 1

2 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 2 I. TICE: Technologies de l Information et de la Communication dans lEnseignement II. La Recherche documentaire III. Bases de données textuelles IV. Bases de données historiques et géographiques V.Hypertexte et réalité virtuelle: art et urbanisme

3 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 3 I. TICE : Les URFIST (Unités Régionales de Formation à l Information Scientifique et Technique) EDUCNET (Site du Ministère de l Éducation Nationale) CAMPUS NUMÉRIQUES 2001 (Paris-Sorbonne chef de projet) EAD : quelques exemples ° site de Paris-Sorbonne-Paris IV ° site de l Université de Cologne (formation HTML) ° site de l Université de Navarre (logiciels dimage) sites de présentation des universités : ° histoire de l université Charles IV à Prague ° institut de recherche sur le bilinguisme à Stockholm ° université de Hong-Kong

4 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 4 Site des URFIST (CERISE) rubriques : débuter une recherche quels documents consulter? où se documenter chercher en bibliothèque dictionnaires et encyclopédies tirer parti de sa documentation exemples de parcours chercher sur Internet

5 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 5 Site Educnet Ressources Dossiers et fiches TICE et innovation pédagogique FOAD (formation ouverte et à distance) °appel d offre « Campus numérique » °voir programme de Paris-Sorbonne Réseaux.doc

6 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 6 Pratique de logiciels: Paris-Sorbonne Certains sites d université proposent des formations à des logiciels: avec « premiers pas » sur Word, Excel, Powerpoint

7 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 7 Pratique de logiciels: Universités de Cologne/Vienne Le site de l université de Cologne offre des formations à divers logiciels, en réseau avec d autres universités: la référence à la formation html sur le site de Cologne renvoie à un cours sur le site d un établissement de Vienne:

8 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 8 Pratique de logiciels: Université de Navarre Le « Centro de Tecnología Informatíca » propose, en plus de formations aux logiciels de bureautique, des exercices sur des logiciels d image (Photoshop, Autocad)

9 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 9 Histoire d une université : Prague Contacts pour la recherche : °Stockholm (liste des programmes de recherche dans chaque institut) °Hongkong

10 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 10 II. Recherche documentaire Outils de référence : °catalogues informatisés de bibliothèques Outils de recherche sur Internet : °Index, répertoires et sites portail ; répertoires par disciplines °Moteurs de recherche, robots et méta-outils

11 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 11 Site portail Un « site portail » sur un sujet est celui qui donne des listes d autres sites relevant de la même matière ; les adresses en sont actives et permettent de s y rendre directement Le site de l ED contient dès maintenant dans la rubrique « liens »: –des listes de sites en différentes langues sur le programme de l ED « méthodes de l histoire culturelle » –une liste de sites dans le domaine hispanique –une liste de sites intéressants pour les germanistes

12 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 12 Site portail Site de l ED (extrait)

13 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 13 Site portail Site de SOSIG sur les sciences sociales (SOcial Sciences Information Gateway) économie, éducation, ethnologie et anthropologie, philosophie,... Quelques exemples de sites portails : Site du Verein für Kulturwissenschaft und Kulturanalyse

14 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 14 Un moteur de recherche fait une recherche sur un thème par mots-clés Il comporte une case dans laquelle l utilisateur écrit le thème de sa recherche : –nom propre : –ou sujet : La rubrique d aide indique comment formuler les « requêtes avancées » comportant plusieurs termes (la sculpture de Ghiberti), les modalités pouvant varier selon les moteurs de recherche ; voir infra « opérateurs booléens » Ghiberti Moteur de recherche sur Internet sculpture

15 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 15 Moteur de recherche sur Internet Recherche dans « Google » sur l Université de Pavie: inscrire l adresse de Google inscrire sur l écran Google qui apparaît, dans le cadre, les mots : universita Pavia (ne pas utiliser de signes diacritiques) une liste de sites de l université (ou la citant) apparaîtra

16 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 16 Moteur de recherche dans un catalogue de bibliothèque le site offre plusieurs types de recherche, dont la « recherche combinée » qui permet de faire une recherche sur un titre correspondant à plusieurs critères à la fois, chacun étant à inscrire dans un cadre: ouvrage d un auteur avec un certain titre; les diverses données sont implicitement séparées par ET (auteur ET titre): voir infra « opérateurs booléens ») Recherche sur le site de la BNF

17 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 17 Recherche combinée ou croisée Réduction du nombre d occurrences par l adjonction de « et » exemple tiré de Oliver Gschwender, Internet für Philologuen (1999): « Literatur » croisé avec « Aufklärung » sur un moteur de recherche : le nombre de réponses est réduit (2225 résultats) par rapport à une recherche sur « Literatur » seul (plus de 80000)

18 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 18 Recherche en mode « équation » Les catalogues ou les bases de données peuvent proposer des recherches en mode « expert » où les utilisateurs entrent leur requête sous forme d une équation les parenthèses relient deux critères identiques (byron OR poe) in de AND (1990 OR 1991) in py NOT french in la -- de=mot-clé -- py= année de publication la= langue = « rechercher les ouvrages sur Byron ou sur Poe, publiés en 1990 ou 1991, en langues autres que le français » (exemple de MLA International Bibliography d après la notice de la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne)

19 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 19 Principes de recherche mots-clés troncatures opérateurs booléens

20 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 20 Mots-clés et métadonnées La recherche est faite par le moteur de recherche selon le titre et selon les mots-clés de « métadonnées » contenues dans l en-tête du site Il est donc essentiel dans un document placé sur Internet (ou destiné à être repéré dans un catalogue en ligne) de préparer soigneusement la liste des mot-clés On peut se familiariser avec les mots-clés d un sujet en consultant ceux de sites du même domaine

21 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 21 Mots-clés et métadonnées L en-tête tel quil a été préparé par l auteur du site n est pas visible en navigation ordinaire, mais on peut l afficher en cliquant sur « afficher/ source » Exemple d en-tête (site du centre CATI )...

22 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 22 Troncature Possibilité de faire une recherche sur plusieurs mots de même racine en écrivant la racine seule suivie d un signe représentant les diverses terminaisons possibles: lum* = recherchera lumière, lumineux, luminosité...

23 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 23 Les opérateurs booléens Les opérateurs booléens sont ainsi appelés d'après le mathématicien et logicien George Boole ( ).

24 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 24 Recherche bibliographique « booléenne » Recherche avec ET : pour trouver des titres sur le théâtre de la Renaissance, inscrire théâtre ET Renaissance (recherchera les titres qui correspondent à la fois aux deux critères, donc, parmi les titres qui relèvent de « théâtre », uniquement ceux qui relèvent aussi de « Renaissance » ) Recherche avec OU : comédie OU tragédie (recherchera tous les titres sur la comédie et leur ajoutera tous les titres sur la tragédie)

25 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 25 Recherche booléenne Si vous formulez une requête avec les termes A et B reliés par ET (A ET B), seuls seront recherchés dans la base de données les exemples qui contiennent à la fois A et B (et non ceux qui contiennent seulement A, ou seulement B ) : intersection des deux ensembles. Si vous formulez une requête avec deux termes A et B reliés par OU, seront recherchés dans la base à la fois les exemples qui contiennent A (éventuellement seul), et ceux qui contiennent B (éventuellement seul également) : union des deux ensembles. Le nombre d'exemples retenus sera beaucoup plus grand.

26 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 26 Les opérateurs booléens

27 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 27 Les opérateurs booléens

28 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 28 Les opérateurs booléens La requête où les mots « Ada » et « Byron » sont rejoints par ET donne les résultats souhaités : une liste de références sur Ada Byron Le résultat aurait été aussi satisfaisant avec « Ada ET Lovelace » Que se passe-t-il si on met les mêmes noms dans le cadre où ils sont reliés par OU plutôt que ET ?

29 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 29 Les opérateurs booléens

30 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 30 Les opérateurs booléens

31 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 31 Les opérateurs booléens Si l on inscrit « Ada OU Byron » on obtient des références qui peuvent ne contenir qu un seul des deux termes, c est à dire par exemple « Byron » seul, donc des références au père d Ada Byron, le poète, en plus de celles qui correspondent à notre recherche Si l on inscrit « Ada OU Lovelace » on obtient aussi (en plus des références à Ada Lovelace) des références au poète du XVIIe s Lovelace Dans les deux cas on obtient du « bruit » (informations inutiles), donc OU n était pas l opérateur à utiliser dans ce cas

32 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 32 Contexte philosophique des « opérateurs booléens » Le but, pour Boole, était de représenter les opérations logiques par des équations mathématiques Théorie des « classes » d éléments mathématiques, de leurs «compléments » (« not-X » représenté par « 1-x ») Extrait de The Mathematical Analysis of Logic de George Boole (1847)

33 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 33 Calcul des propositions De nos jours, ces recherches relèvent de la logique : avec le connecteur « ET » pour qu une phrase faite de deux propositions soit vraie, il faut que les deux soient vraies avec le connecteur OU il suffit qu une seule soit vraie donc les lignes 2 et 3 sont fausses avec ET, vraies avec OU exemple « Leonardo è l autore della Gioconda, Michelangelo è uno scultore futurista » (tiré de Bruno Fadini e Carlo Savy, L informatica per le scienze humane, 1999)

34 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 34 Théorie des ensembles Les opérations booléennes se représentent par des diagrammes « de Venn » (nom d un mathématicien, fin XIXe s) exemple: –cercle A= théâtre –cercle B= Renaissance –intersection= théâtre de la Renaissance

35 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 35 Les formules de Boole opèrent dans plusieurs domaines: -algèbre -logique -langages de programmation -théorie des ensembles Elles ont deux applications en informatique: -les circuits de l ordinateur -la programmation

36 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 36 Les circuits électriques de l ordinateur Un circuit « et »: pour que le courant passe, il faut que les deux portes soient fermées Un circuit « ou »: pour que le courant passe, il suffit quune des deux portes soit fermées

37 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 37 Programmation d un lien hypertexte : le problème Si le lien hypertexte concerne une expression de plusieurs mots, il doit être actif quel que soit le mot sur lequel lutilisateur clique donc si le clic est sur lun des mots OU sur un autre comment programmer l instruction correspondante? Glossaire darchitecture citant un exemple, renvoyant à lécran où lexemple est illustré. Extrait du CD-Rom Villes en Grande-Bretagne au XVIIIe s

38 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 38 La programmation d un lien hypertexte : la solution une grille dont chaque colonne représente un écran, chaque cellule un objet (image, texte, bouton...) à une cellule sélectionnée (ici, la légende) on peut adjoindre un script commandant une action (aller à un autre écran) Un écran de programmation d un logiciel-auteur comprend: Extrait du CD-Rom Villes en Grande-Bretagne au XVIIIe s

39 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 39 Écran de programmation correspondant à l exemple précédent (la serlienne) La programmation d un lien hypertexte : la solution Extrait du CD-Rom Villes en Grande-Bretagne au XVIIIe s

40 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 40 script conditionnel en langage Lingo, avec conditions reliées par OU : il suffit, pour que laction ait lieu, quau moins une des deux conditions soit remplie: on mouseUp if the mouseword=47 or the mouseword=48 then play frame "Pult" end if end sens: « si l utilisateur clique sur le 47e mot du texte (Pulteney) OU sur le 48e (Bridge), aller a l écran sur Pulteney Bridge » La programmation d un lien hypertexte : la solution Extrait du CD-Rom Villes en Grande-Bretagne au XVIIIe s

41 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 41 Les opérateurs booléens et la représentation spatiale En DAO (dessin assisté par ordinateur) les adjonctions et soustractions de volumes sont assimilées à des opérations booléennes Importance théorique : relations entre discours et image

42 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 42 Opérateurs booléens: conclusion sur la théorie Les opérateurs que nous utilisons maintenant dans des catalogues informatisés pour faire des recherches bibliographiques sur nos sujets littéraires sont les héritiers de plusieurs siècles de réflexion mathématique Ils ont actuellement d autres applications (spatialisation des données)

43 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 43 III. Bases de données textuelles Concordances : exemple avec LexaContext Indicateurs dadjacence : exemple: Teatro Español SGML : exemple: Humphry Clinker

44 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 44 Concordance définition de paramètres recherche des occurrences d un mot dans un corpus, avec contexte (mot « student ») calcul des pourcentages Search parameters: Word: « student » Case ignored? Yes Context type: single string search String position: anywhere in sentence In spite of the detailed Lets Get to Know Each Other booklet that the university had sent to each {student}on the fifteenth of July… I have a photographic memory, and I was a straight -A {student} in my high school Finds within file: 2, representing 0.2 percent of 7116 sentences (d après une recherche faite par Pierre Labrosse avec LexaContext sur A Thousand Acres de Smiley, 1993)

45 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 45 Application à la recherche multicritère dans une base de données en texte intégral recherche de passages contenant à la fois un mot-clé ET un autre « honor Y amor » autres opérateurs: par exemple celui de proximité « honor CERCA.6 amor » permet de faire des recherches sur deux mots-clé à la fois en spécifiant le degré de proximité (eg. à au maximum 6 mots d écart), à choisir selon le style de l auteur - effets de contraste rapprochés ou diffus exemples tirés de Teatro español del Siglo de Oro dans la section « Ayuda »

46 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 46 Balisage SGML Les « balises » entre placées dans le texte indiquent par exemple : – le centrage – les sauts de ligne (break) Elles ont deux formes – pour le début de l expression concernée, – pour la fin (extrait du roman épistolaire de Smollett, Humphry Clinker, 1771) (« To Dr Lewis » est l expression centrée, placée entre et )

47 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 47 IV. Bases de données historiques et géographiques Bases de données historiques Systèmes dinformation géographique (SIG) reliant une base de données et une carte

48 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 48 Bases de données historiques et géographiques TLTP (teaching and learning technology programme) histogramme montrant, à plusieurs dates, le nombre de villes dans chaque catégorie selon les chiffres d habitants extraits d une base de donnée de population la structuration de la base de données est choisie en accord avec la problématique historique

49 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 49 Bases de données historiques et géographiques The Great Britain Historical GIS Program Un « Système d information géographique » associe la cartographie numérique et les bases de données : il permet d extraire des données chiffrées (population, production…) correspondant à des zones sur la carte choisies par l utilisateur

50 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 50 V. Hypertexte et réalité virtuelle: art et urbanisme Notion de métadonnées : °bases de données en histoire de lart : Dublin Core Sites de musées et analyse dimages : °l Ermitage °Le Prado °construction de lespace: Masaccio Réalité virtuelle : ensemble et détail; image mappée ; animation °Florence: Coupole de Brunelleschi °Il Palazzo del Te °la Maison de Goethe à Weimar °le Musée des Sciences de Madrid Notion dhypertexte et dhypermédia

51 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 51 Le « Dublin Core » est un système d indexation prescrivant un cadre accepté internationalement pour les métadonnées: par exemple en muséographie : type d objet date lieu d origine technique matériaux... Métadonnées: Dublin Core

52 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 52 Sites de musées et analyse d image De nombreux musées présentent leurs collections, –on peut généralement y retrouver des œuvres avec un moteur de recherche –certains ont un site avec des sections d analyse d image Les logiciels de conception d image servent aussi à analyser les tableaux

53 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 53 L Ermitage : palais et musée Vues du palais Intérieur: collection archéologique datant du XVIIIe siècle, gros-plan sur les objets

54 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 54 Le site du Musée du Prado contient une section « Visitas » où sont étudiées des tableaux du musée (« Mirar un cuadro »): effets de composition, identification des motifs, rapports du détail et de l ensemble également utile pour étudier la terminologie artistique voir notamment « El Aquelarre » de Goya

55 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 55 Reconstitution de l espace 3 D en peinture Masaccio, La Trinité (Santa Maria Novella de Florence), l un des premiers exemples de la peinture en perspective : récession de l espace montrée par l obliquité du plafond à caissons au-dessus des personnages La reconstitution en DAO : °Diagramme de perspective à côté du tableau montrant l espace °Animation faisant apparaître en 3D selon plusieurs angles Ces méthodes de reconstruction ont été souvent appliquées aux œuvres artistiques du passé fondées sur la géométrie (perspective de la Renaissance)

56 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 56 CAO (Conception Assistée par Ordinateur), réalité virtuelle et architecture Reconstitution des volumes architecturaux Options dun menu de CAO permettant de varier: °les modes de projection °les angles de vue selon lesquels il veut présenter un bâtiment –e.g. associer plan et vue (2D et 3 D) –calculer les ombres et en changer Mise en relation des schémas avec des tableaux de calcul et des modèles mathématiques –mise à jour automatique du schéma quand un élément du tableau de calcul est modifié

57 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 57 Réalité virtuelle : Florence Reconstitution de la cathédrale de Florence avec le dôme de Brunelleschi donnant les lignes directrices de l architecture, que l utilisateur peut faire pivoter pour voir la transformation du bâtiment sous divers angles Promenade virtuelle à l intérieur du dôme selon les angles de vue choisis par l utilisateur Cette géométrisation de l espace est appropriée pour l étude des œuvres de Brunelleschi

58 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 58 Il Palazzo del Te à Mantoue (cédérom) Salle ou mur précédent, suivant, panoramique vue de la voûte détail notice Importance pour la décoration de la Renaissance de montrer non seulement le panoramique horizontal mais aussi les perspectives plafonnantes

59 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 59 Goethehaus, Weimar (cédérom « Goethe ») Visite virtuelle de la maison de Goethe comportant le plan en même temps que les images ; le visiteur se guide selon l un et l autre. Une flèche indique sur le plan la direction du regard choisie par le visiteur et tourne à mesure quil fait un panoramique Les objets d art dans la maison sont des « images mappées » permettant d ouvrir des écrans de commentaire

60 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 60 Histoire des sciences Pour un objet donné (par exemple astrolabe), on peut ouvrir en face du texte photo d instruments anciens dessin montrant lusage ancien animation montrant l instrument en mouvement Museo Hispano de Ciencia y Tecnología à Madrid (cédérom)

61 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 61 La notion d hypertexte et d hypermédia Site en italien, donnant une réflexion sur la structuration hypermédia citant des théoriciens espagnols, français, américains...

62 24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 62 Renouvellement conceptuel Théories des représentations : modèles spatiaux et logique ; métasémiotique –eg. négation et arrière-plan –métaphore cartographique L hyperespace –Histoire de la notion »terme de mathématiques au XIXe s »influence sur l art du XXe s »devenu l univers conceptuel électronique –Formes littéraires nouvelles sur Internet, avec multimodalité et multinavigation (hypermédia)


Télécharger ppt "24 novembre 2001JOURNEE DES DOCTORANTS : la documentation électronique 1."

Présentations similaires


Annonces Google