La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES VERRES 1ère PARTIE: Etat vitreux. Introduction Etat vitreux : structure ordonnée à courte et à moyenne distance (2 à 10Å) = se rapproche des solides.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES VERRES 1ère PARTIE: Etat vitreux. Introduction Etat vitreux : structure ordonnée à courte et à moyenne distance (2 à 10Å) = se rapproche des solides."— Transcription de la présentation:

1 LES VERRES 1ère PARTIE: Etat vitreux

2 Introduction Etat vitreux : structure ordonnée à courte et à moyenne distance (2 à 10Å) = se rapproche des solides Structure désordonnée à longue distance (se rapproche des liquides) Comparaison verre -solide = pas de point de fusion net Mode de refroidissement rapide = trempe Cinétique de refroidissement supérieure à celle de la Cristallisation = maintien du liquide surfondu dans une Certaine zone de T puis passage à létat vitreux (Tg)

3 La transition vitreuse A une température donnée se produit un changement dans la variation du volume avec la température correspondant au passage de létat liquide surfondu à létat vitreux (T=Tg)

4 Relations cristal - liquide Verre dans un diagramme Volume-température Si on refroidit un liquide à partir de A le volume va diminuer jusquà B. Si la vitesse de refroidissement est lente et quil existe des nuclei, il y aura cristallisation à la température Tf avec une forte diminution du volume de B à C. Ensuite le solide va se contracter jusquà D. Si la vitesse de refroidissement est rapide, le volume du liquide va décroître jusquà E (liquide surfondu). A la température Tg se produit un changement de pente et la diminution de volume se fait // à CD Cest la zone dobtention du verre A B C D E

5 La température de transition vitreuse (Tg) nest pas constante, elle dépend de la vitesse de refroidissement, elle est dautant plus élevée que cette vitesse est élevée

6 Grandeurs thermodynamiques: volume spécifique, Masse volumique, enthalpie, indice de réfraction À Tg = changement de pente dans lévolution en température Grandeurs dérivées : Coefficient de dilatation, chaleur Spécifique Cp, conductivité thermique présentent une nette discontinuité à Tg

7 De Richet et Bottinga (1985) et Lange et Navrotsky (1987)

8 Propriétés thermodynamiques A Tg : structure du liquide surfondu = figée Le verre conserve un arrangement correspondant à Celui du liquide à plus haute température Entropie du verre > entropie du solide cristallisé = entropie excédentaire Désordre configurationnel du liquide figé au moment de la formation Du verre Energie libre verre > énergie solide cristallisé à la même température Verre pas dans un équilibre themodynamique = état métastable Système hors équilibre

9 Propriétés structurales Pas de structure périodique = milieu continu plus ou moins aléatoire Diagramme de diffraction des cristaux = pics caractéristiques Diagramme de diffraction des verres= anneaux de diffusion larges Anneaux = somme de deux termes: - Un terme lié aux contributions atomiques - Un terme oscillant que lon analyse par TF et qui donne la probabilité de rencontrer des espèces atomiques en fonction de la distance Séparant deux paires Fonction de distribution radiale des paires Si-O, O-O, Si-Si etc… Si-O O-O Si-Si Si-O(2) Si-Si(2) EXP Modèle

10 matériau ancien: créé par l'homme Témoignages Un peu d'histoire… ans: Mésopotamie et Egypte (bijoux, glaçures) ans: 1er livre sur les verres (Assyrie) ans: verre de Venise (vases..) An 100: démocratisation du verre An 1000: suprématie de Venise (verres de Murano) An 1600: télescopes: Galilée, Keppler : manufacture de glaces de Versailles=Saint Gobain (Colbert) 1863: baisse du coût de la soude (Solvay) 1959: invention du four float 1970: 1ère fibre optique 1984: verres halogénures - état métastable, les solides non cristallins peuvent persister sur des durées considérables : verres volcaniques lunaires et verres naturels (tectites nord américaines 35 MA)

11

12 - nombreux développements récents liés aux possibilité de diversifier compositions et modes de synthèse, permettant d obtenir de nouveaux matériaux qui ne pouvaient être amorphisés selon les procédés conventionnels opto-électronique (fibres amplificatrices et fibres lasers, nano- couches pour optique intégrée), sciences de l'environnement avec les matrices vitreuses pour le stockage des déchets science des matériaux (fibres textiles, fibres de renforcement pour matériaux composites, fibres d'isolation thermique comme matériaux de substitution à l'amiante …) - applications courantes des verres = vitrages pour les bâtiments des automobiles, ampoules électriques, bouteilles de boissons, fibres optiques… Applications récentes

13 Les différentes applications des verres au 20eme siècle

14

15 Des solides originaux mise en oeuvre facile Frontière entre verre et liquide difficile à définir Les lois de la Physique du Solide, qui reposent sur l'hypothèse d'une périodicité cristalline ne peuvent être utilisées pour expliquer les propriétés électroniques ou optiques des verres. Solide amorphe = non-cristallin Un verre= amorphe+transition vitreuse (modification brusque de propriétés à la transformation liquide-solide)

16 Applications pratiques: la technologie des verres Températures de fusion, travail, ramollissement, recuit….

17 -Silice = sable très pur (98% quartz) ou de quartz naturel broyé -Alumine = feldspath exempts de fer ou alumine hydratée provenant des bauxites -Oxydes alcalins = Carbonates ou KOH ou NAOH -Chaux = Calcaire pur -Magnésie = Dolomie Composition moyenne dun verre industriel Silice (SiO 2 ) = 68 à 74% Alumine (Al 2 O 3 ) = 0.3 à 3% Soude (Na 2 O)= 12 à 16% Potasse (K 2 O)= 0 à 1% Chaux (CaO)= 7 à 14% Magnésie (MgO)= 0 à 4.5%

18 Les systèmes formateurs de verres. Les formateurs de réseau SiO 2, GeO 2, B 2 O 3, As 2 O 3 et P 2 O 5 Cations générateurs de réseaux tridimensionnels, cations donnant des liaisons à fort caractère covalent Coordinence fixe : triangles ou tétraèdres Laluminium sous forme Al 3+ est un cation intermédiaire, il ne peut former un verre que lorsquil est associé à dautres cations qui vont compenser sa charge

19 Réseau aléatoire continu dans les verres = différence verre- cristal

20 Si-O-Si + Na 2 O = Si-O - Na+ +Na + -O-Si. Les modificateurs de réseau Addition dalcalins = meilleure vitrification = baisse du point de fusion Ce sont les FONDANTS qui introduisent des liaisons non-pontantes (pendantes) par rupture du réseau polymérique: Oxygène pontant Oxygène non pontant Les silicates alcalins sont solubles - ajout de Ca pour augmenter la résistance chimique du verre (le verre sera moins soluble)

21 Rôle des modificateurs: abaissement du liquidus dans les silicates sodiques (dépolymérisation du réseau silicaté)

22 Diminution de la solubilité du Na2O contenu dans un verre silicaté avec lajout de CaO Sans Ca

23 La viscosité diminue avec une augmentation de T et de P(H 2 0): importance pour dynamique volcanique (refroidissement et dégazage vers la surface).

24 Panache de cendres de 18 km de hauteur émis par le Pinatubo (Philippines), 1991, vu à 20 km de distance

25 Pierre ponce Ponces et obsidienne : un même liquide, plus ou moins dégazé

26 La fabrication du verre 2ème Partie :

27 Des verres de sucre

28 Quatre voies de synthèse des verres : 1 - Refroidissement rapide dun liquide 2 - Réaction chimique en phase liquide, suivie d'un séchage (méthodes "sol - gel") 3 - Condensation d'une phase vapeur sur une surface froide 4 - Irradiation ou déformation d'un solide cristallin

29 1. Refroidissement d'un liquide fondu - vitesse de refroidissement supérieure à vitesse de cristallisation - vitesses contrastées: # hypertrempe pour amorphes métalliques # impossibilité de cristallisation pour B 2 O 3, SiO 2 - technologie: vitesse de refroidissement imposée par process: viscosité ajustée par composition de liquide et choix de température (10 4 poises pour étirage à 10 poises pour laine de verre)

30 Procédé float pour verre plat CaCO 3 (Limestone) + Na 2 CO 3 (soda ash) + SiO 2 (silica sand) o C Na 2 O CaO SiO °C 1100°C 600°C 500°C

31

32 emballage

33 Autres verres industriels fibres de verre, textiles et isolation

34 Fibres de verre textile et optique = continuité de la fibre

35 Les verres fonctionnels réduction transparence non souhaitée: vitrage, verre creux intimité des intérieurs: traitements de surface verre trempé par soufflage verre feuilleté avec feuilles de PVC

36

37 Tendance à augmentation des surfaces vitrées dans automobile et batiment


Télécharger ppt "LES VERRES 1ère PARTIE: Etat vitreux. Introduction Etat vitreux : structure ordonnée à courte et à moyenne distance (2 à 10Å) = se rapproche des solides."

Présentations similaires


Annonces Google