La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pour chaque euro investi aujourdhui dans le domaine de la santé environnementale, ce sont 5 qui seront économisés demain dans les soins de la population…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pour chaque euro investi aujourdhui dans le domaine de la santé environnementale, ce sont 5 qui seront économisés demain dans les soins de la population…"— Transcription de la présentation:

1 Pour chaque euro investi aujourdhui dans le domaine de la santé environnementale, ce sont 5 qui seront économisés demain dans les soins de la population… « Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé» article 1 de la Charte de lenvironnement PLAN SANTE MUNICIPAL Nous proposons dagir sur 5 volets : Dépister, éduquer, intégrer, protéger, accompagner

2 SANTE ET ENVIRONNEMENT Des chiffres édifiants Environ décès anticipés par an liés à la pollution atmosphérique urbaine Épidémie de cancer Près d1 M de travailleurs seraient exposés à des substances cancérogènes 7 à 20 % des cancers seraient imputables à des facteurs environnementaux 14 % des couples ont des problèmes de fertilité : possible relation avec les substances toxiques (cf. CMR) Maladies allergiques respiratoires x 2 depuis 20 ans

3 LUTTE CONTRE LOBESITE ALIMENTATION SANTE SCOLAIRE

4 OBESITE Un constat inquiétant Croissance rapide du nombre de cas de surpoids et dobésité depuis le début des années 1990 Lobésité apparaît de plus en plus jeune (16% des enfants en surpoids aujourdhui contre 5% en 1980) 25% des enfants défavorisés sont concernés par ce problème Difficulté à sortir de lobésité

5 OBESITE Les conséquences Maladies cardiovasculaires : morts/an Diabète « gras » : plus de 2 millions de Français Coût de ces pathologies pour lAssurance maladie : 5 milliards d par an dont 800 M d attribués à la mauvaise nutrition

6 OBESITE/SANTE SCOLAIRE Ce que nous proposons Améliorer la qualité de loffre alimentaire Inciter les acteurs économiques de lindustrie alimentaire à signer des engagements portant sur la composition nutritionnelle des aliments, leur présentation et leur promotion. Mettre en place un observatoire de la qualité alimentaire et nutritionnelle des produits (consommateurs, producteurs, commerçants) Appliquer un seuil minimal de 20 % de produits bio dans les cantines scolaires et proposer des repas sans viande et des protocoles daccueil individualisés (repas spécifiques en fonction des allergies alimentaires) Respecter scrupuleusement les recommandations nutritionnelles nationales et assurer une consommation d'au moins 5 fruits et légumes variés à la cuisine centrale

7 Un plan de dépistage précoce et une prise en charge de lobésité Organiser un dépistage systématique dans les écoles : repérer les premiers signes dune surcharge pondérale, dépistage bucco-dentaire… Former les travailleurs sociaux sur la nutrition Développer les activités physiques non compétitives Recommander la pratique de 30 min. dexercice modéré par jour (30 minutes de vélo par jour = risque dAVC divisé par 2) Améliorer le cadre de vie et rendre la ville aux piétons et aux véhicules non motorisés Créer des circuits pédestres dans la ville et développer les Pédibus OBESITE/ SANTE SCOLAIRE Ce que nous proposons

8 Favoriser une alimentation saine et équilibrée Mettre en place des jardins potagers et des ateliers du goût dans les écoles ou quartiers Créer une épicerie solidaire Mettre en place des ateliers-santé Travailler avec les réseaux de la ville et des hôpitaux Programme « japprends la santé à lécole » autour des thèmes : nutrition, hygiène de vie, citoyenneté, respect et estime de soi et des autres (travail autour de limage du corps avec les adolescents notamment) Réflexion sur lobésité vécue comme un handicap OBESITE/SANTE SCOLAIRE Ce que nous proposons

9 ATELIER SANTE Mode de fonctionnement La mise en oeuvre a été lancé par le comité interministériel à la ville du OBESITE CHEZ ENFANT CNAM CONSEIL GENERAL ECOLEURMLA BILAN OBJECTIFS RESULTATS MAIRIE

10 LA DEPENDANCE LES MALADIES CHRONIQUES

11 Isolement En Gironde, 35% des personnes âgées vivent seules Grand âge et démence En France : la démence touche environ personnes de 75 ans et plus (dont avec la maladie dAlzheimer) En Gironde : 17,3 % des plus de 75 ans sont concernés par la démence Tous stades de sévérité confondus, environ 60% de ces personnes démentes vivent à domicile, 33% pour les personnes à un stade sévère de la démence Lien Maladies chroniques et Environnement Baisse des performances cognitives des sujets professionnellement exposés aux pesticides une augmentation chez les hommes professionnellement exposés du risque de maladie de Parkinson et de maladie dAlzheimer DEPENDANCE Un enjeu important

12 DEPENDANCE Ce que nous proposons Pour les personnes âgées et handicapés Réserver le rez-de-chaussée pour les personnes âgées et les handicapés Accélérer les projets de structures daccueil pour les personnes âgées des plus « jeunes » aux plus dépendants Développer une structure daccueil de jour qui fonctionnerait comme une halte-garderie et un lieu déchange Créer un nouveau foyer restaurant En direction des familles et des aidants Effort pour la formation des métiers de proximité et la reconnaissance de cette profession Mise en place de groupes de parole Favoriser les échanges inter-génération Travail sur la mémoire des quartiers Mamie-sitting Système déchange de service dans le cadre de logements étudiants

13 MALADIES CHRONIQUES Ce que nous proposons Développer des moyens dinformation et déchange Mise en place dateliers-santé Organisation de conférences Création dun centre dinformation sur les maladies chroniques, avec laide des associations

14 POLLUTIONS

15 POLLUTION Impact sur la santé POLLUTION DE LAIR Près de 200 décès anticipés liés à une exposition chronique aux PM 10 POLLUTION INTERIEURE Substances chimiques contenues dans certains matériaux de construction, meubles, produits d'entretien ou de nettoyage domestiques composés organiques volatils (COV) (Cf. formaldéhyde) ALLERGIES RESPIRATOIRES ET ASTHME Entre 6% et 10% des Français souffrent de symptômes asthmatiques. Dans la population bordelaise, parmi les enfants âgés de 6 à 7 ans, 18% ont eu des sifflements dans le passé et 8% ont présenté des sifflements durant les 12 derniers mois. Chez les enfants âgés de 13 à 14 ans, lincidence de lasthme est de 17% chez les garçons et de 13% chez les filles (pourcentage supérieur à celui des autres villes françaises étudiées) 25% des enfants âgés de 9-11 ans sont atopiques (hérédité transmise par les parents)

16 Une fiche technique sur les matériaux utilisés sera ajoutée aux demandes de permis de construire Vigilance sur les fibres minérales naturelles conformément au Plan Santé Environnement Aquitain Ajouter un conseil en santé-habitat au Point info-énergie Assurer une plus large diffusion des données sur la pollution de lair fournies par AIRAQ Mettre en place des Ateliers-santé sur la pollution de lair et les déplacements Réaliser un inventaire des entreprises polluantes sur le territoire municipal POLLUTION INTERIEURE Ce que nous proposons Objectif : une ville sans CMR


Télécharger ppt "Pour chaque euro investi aujourdhui dans le domaine de la santé environnementale, ce sont 5 qui seront économisés demain dans les soins de la population…"

Présentations similaires


Annonces Google