La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Windows XP Professionnel Console de Récupération.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Windows XP Professionnel Console de Récupération."— Transcription de la présentation:

1 Windows XP Professionnel Console de Récupération

2 Description de la console de récupération sous Windows XP Ce dossier a pour but de vous faire connaître la fonctionnalité et les limites de la console de récupération de Windows XP. Celle-ci est conçue pour vous aider lorsque votre ordinateur sous Windows XP ne démarre plus correctement ou ne démarre plus du tout. Grâce à la console de récupération de Windows XP, vous pouvez obtenir un accès limité aux volumes NTFS, FAT et FAT32 sans démarrer l'interface graphique Windows XP, vous pouvez aussi: Utiliser, copier, renommer ou remplacer des dossiers ou fichiers du système d'exploitation. Activer ou désactiver des services ou périphériques lors du prochain démarrage de votre ordinateur. Réparer le secteur de démarrage du système de fichiers ou le secteur de démarrage principal. Créer et formater des partitions sur les lecteurs.

3 Pour démarrer la console de récupération Pour démarrer la console de récupération, suivez l'une des méthodes suivantes : Démarrez votre ordinateur à l'aide des disquettes d'installation ou des CD- ROM de Windows XP. Lorsque l'écran "Bienvenue" s'affiche, appuyez sur F10, ou sur R pour réparer, puis sur C pour démarrer la console de récupération. Ajoutez la console de récupération au dossier de démarrage de Windows XP en utilisant Winnt32.exe à l'aide du paramètre /cmdcons. Vous devez disposer d'environ 7 Mo d'espace de disque dur sur votre partition système pour stocker les dossiers et fichiers Cmdcons. Pour installer la console de récupération, depuis la boîte de dialogue Exécuter..., lancez la commande : " D:\I386\WINNT32.EXE /CMDCONS " Où " D " représente la lettre du lecteur de CD-ROM où se trouve le master d'installation de Windows XP Professionnel.

4 Une fois que l'installation commence, cliquez sur Oui puis sur Suivant.

5 Si vous disposez dune connexion à Internet, une mise à jour dynamique s'exécutera chez Microsoft. Et comme montré dans la fenêtre ci-dessous cliquez sur Échap pour l'annuler si vous souhaitez continuer avec le logiciel d'installation existant sur votre CDROM où se trouve le master d'installation de Windows XP.

6 Durant linstallation, vous aurez cette fenêtre pour vous montrer le développement du processus.

7 L'installation va durer quelque minutes et quand il sera terminé, le message suivant va s'afficher. Redémarrer votre ordinateur. Le menu de démarrage a été modifié. Maintenant sélectionnez le menu correspondant au démarrage de la console de récupération.

8 Vous pouvez maintenant Choisir la partition sur laquelle vous voulez travailler puis, sur l'écran suivant, le système vous demandera le mot de passe Administrateur, après quoi vous aurez la main sur les disques de la machine. Il y a, pour des raisons de sécurité, l'impossibilité de copier des fichiers vers le lecteur de disquette. Vous ne pourrez accéder qu'aux répertoires suivant : %SystemRoot% %SystemRoot% ainsi qu'à ses sous-répertoires. \CmdCons \CmdCons ainsi qu'à ses sous-répertoires s'ils existent \Program Files\Documents and Settings Les répertoires \Program Files et \Documents and Settings pourront être accessibles par une Stratégie de groupe.

9 L'utilisation de la console de commandes Après le démarrage de la console de récupération, le message suivant s'affiche : Interpréteur de commandes de la console de démarrage de Windows NT(TM). Attention: Il s'agit d'une invite de commandes à fonctions limitées conçue uniquement comme un utilitaire de récupération du système destiné à des utilisateurs confirmés. L'utilisation incorrecte de cet utilitaire peut entraîner de sérieux problèmes au niveau du système dont la résolution peut nécessiter la réinstallation de Windows NT. Tapez exit pour quitter l'invite de commande, puis redémarrez le système. 1: C:\WINNT À quelle installation Windows voulez-vous vous connecter (Entrée pour abandonner) ?

10 Après avoir entré le numéro correspondant à l'installation correcte de Windows, entrez le mot de passe du compte Administrateur. Notez que si vous utilisez un mot de passe incorrect trois fois de suite, la console de récupération s'arrête. De plus, si la base de données SAM est manquante ou endommagée, vous ne pouvez pas utiliser la console de récupération car vous ne pouvez pas être correctement authentifié. Après avoir entré votre mot de passe et démarré la console de récupération, il vous suffit de taper exit pour redémarrer votre ordinateur

11 Restrictions et limites de la console de commandes À partir de la console de récupération, vous ne pouvez utiliser que les dossiers suivants : Le dossier racine Le dossier %SystemRoot% et les sous-dossiers de l'installation Windows à laquelle vous vous êtes connecté. Le dossier Cmdcons. Des supports amovibles tels que les lecteurs de CD-ROM.

12 Si vous essayez d'accéder à d'autres dossiers, vous recevez un message d'erreur indiquant " Accès refusé ". De plus, dans la console de récupération, vous ne pouvez pas copier un fichier à partir du disque dur local sur une disquette. En revanche, vous pouvez copier un fichier à partir d'une disquette ou d'un CD- ROM sur un disque dur et à partir d'un disque dur sur un autre disque dur.

13 Toute les commandes disponibles HELP La commande help affiche toutes les commandes prises en charge suivante :

14 ATTRIB La commande attrib peut, à l'aide de l'un des paramètres suivants, modifier les attributs d'un fichier ou d'un dossier : +R - R +S - S +H - H + Définit un attribut - Rétablit un attribut R Attribut de fichier en lecture seule S Attribut de fichier système H Attribut de fichier caché

15 CD et CHDIR Les commandes cd et chdir modifient le dossier. Si vous tapez cd.., cela indique que vous souhaitez vous déplacer vers le dossier parent. Tapez cd lecteur: pour afficher le dossier actuel dans le lecteur spécifié. Tapez cd sans les paramètres pour afficher le lecteur et le dossier actuels. La commande chdir considère les espaces comme délimiteurs. Vous devez entrer le nom d'un sous-dossier qui contient des espaces entre guillemets. cd "\winnt\profiles\username\programs\menu démarrer" Par exemple : cd "\winnt\profiles\username\programs\menu démarrer"

16 CHKDSK chkdsk lecteur /p /r Cette commande (où lecteur indique le lecteur à vérifier) vérifie et si nécessaire répare ou récupère un lecteur. De plus, cette commande marque les secteurs défectueux et récupère des informations lisibles. Le commutateur /p demande à la commande de faire une vérification exhaustive du lecteur même si celui-ci ne contient pas de problèmes et corrige toutes les erreurs. Le commutateur /r repère les secteurs défectueux et récupère les informations lisibles. Notez que le fait de préciser le commutateur /r implique le commutateur /p. La commande chkdsk peut être spécifiée sans arguments, dans quel cas le lecteur actuel est implicite et sans commutateur. Les commutateurs répertoriés sont acceptés en option. La commande chkdsk nécessite le fichier Autochk.exe.

17 Chkdsk repère automatiquement le fichier dans le dossier de démarrage. Il s'agit généralement du dossier Cmdcons si la console de commandes est pré- installée. Si ce dossier ne peut être trouvé dans le dossier de démarrage, Chkdsk tente de déterminer le support d'installation du CD-ROM de WindowsXP. Si le support d'installation ne peut être trouvé, Chkdsk vous demande d'indiquer l'emplacement du fichier Autochk.exe. CLS Efface l'écran.

18 COPY copy source destination Utilisez cette commande pour copier un fichier. où source spécifie le fichier à copier et destination spécifie le nom du dossier ou du fichier pour le nouveau fichier. Les copies de caractères génériques ou de dossiers ne sont pas autorisés. Les fichiers compressés du CD-ROM d'installation de WindowsXP sont automatiquement décompressés lors de la copie. Si la destination n'est pas spécifiée, le dossier en cours est utilisé par défaut. Si le fichier existe déjà, vous devez le remplacer.

19 DEL et DELETE del lecteur : chemin nom_fichierdelete lecteur : chemin nom_fichier Cette commande supprime un fichier où lecteur : chemin nom_fichier spécifie le fichier à supprimer. La commande delete agit uniquement dans les dossiers système de l'installation actuelle de WindowsXP, les supports amovibles, le dossier racine de chaque partition de disque dur ou les sources des installations locales. La commande delete n'accepte pas les caractères génériques.

20 DIR dir lecteur : chemin nom_fichier Affiche une liste de fichiers et de sous-dossiers dans un dossier. où lecteur : chemin nom_fichier spécifient le lecteur, le dossier et/ou les fichiers à afficher. La commande dir affiche tous les fichiers y compris les fichiers système et les fichiers cachés. Les fichiers peuvent avoir les attributs suivants :

21 DISABLE disable nom_service La commande disable désactive un service système WindowsXP ou un lecteur. où nom_service spécifie le nom de service ou de lecteur à désactiver. Utilisez la commande listsvc pour afficher tous les services ou lecteurs pouvant être désactivés. La commande disable imprimera l'ancien type de démarrage du service avant de l'initialiser à SERVICE_DISABLED. Prenez note de l'ancien type pour le cas où il serait nécessaire d'activer à nouveau le service.

22 Les valeurs de type de démarrage affichées par la commande disable sont: SERVICE_DISABLED SERVICE_BOOT_START SERVICE_SYSTEM_START SERVICE_AUTO_START SERVICE_DEMAND_START

23 DISKPART diskpart /add /delete nom_périphérique nom_lecteur nom_partition taille Utilisez la commande diskpart pour gérer les partitions sur vos volumes de disque dur. /add crée une nouvelle partition. /delete supprime une partition existante. nom_périphérique est le nom du périphérique pour la création d'une partition. Le nom peut être obtenu à partir du résultat de la commande map. Par exemple : \Device\HardDisk0

24 nom_lecteur est un nom basé sur la lettre du lecteur pour supprimer une partition existante. Exemple : D: nom_partition est un nom basé sur la partition pour la suppression d'une partition existante ; il peut être utilisé à la place de l'argument du nom de fichier. Exemple : \Device\HardDisk0\Partition1 taille est la taille de la nouvelle partition en méga-octets. Si vous n'utilisez aucun argument, une interface utilisateur de gestion de partitions apparaît. Attention : Cette commande peut endommager votre table de partition si le disque a été mis à niveau vers une configuration de disque dynamique. Ne modifiez pas la structure des disques dynamiques à moins que vous n'utilisiez l'outil de Gestion de disque.

25 ENABLE enable nom_service type_démarrage Vous pouvez utiliser la commande enable pour activer un service système WindowsXP ou un lecteur. nom_service est le nom du service ou du pilote à activer. Utilisez la commande listsvc pour afficher tous les services ou pilotes admissibles à activer. La commande enable imprimera l'ancien type de démarrage du service avant de l'initialiser à sa nouvelle valeur. Prenez note de l'ancien type pour le cas où il serait nécessaire de restaurer l'ancienne valeur.

26 les valeurs de type de démarrage valides type_démarrage sont : SERVICE_BOOT_START SERVICE_SYSTEM_START SERVICE_AUTO_START SERVICE_DEMAND_START Si vous ne spécifiez pas de nouveau type de démarrage, la commande enable imprime l'ancien type EXIT Vous pouvez utiliser la commande exit pour quitter la console de commandes et redémarrer votre ordinateur.

27 EXPAND expand source [/F:fichier] [destination] [/y] expand source [/F:fichier] /D source spécifie le nom du fichier à décompresser. Ne peut pas contenir de caractères génériques. destination spécifie le répertoire du nouveau fichier. Si la destination n'est pas spécifiée, le dossier en cours est utilisé par défaut. /Y Ne pas demander de confirmation avant de remplacer un fichier existant. /F:fichier Si la source contient plus d'un fichier, ce paramètre est nécessaire pour identifier les fichiers spécifiques à décompresser. Peut contenir des caractères génériques.

28 /D Ne pas décompresser ; afficher uniquement la liste des fichiers contenus dans la source. La destination peut être tout sous-répertoire d'un répertoire système de l'installation actuelle de WindowsXP, la racine de tout lecteur, les sources locales de l'installation ou le répertoire cmdcons. La destination ne peut pas être un support amovible. Le fichier de destination ne peut pas être en lecture seule. Utilisez la commande ATTRIB pour désactiver l'attribut Lecture seule. EXPAND demande confirmation avant de remplacer un fichier existant sauf si vous utilisez /Y

29 FIXBOOT fixboot nom_lecteur : Écrit un nouveau code de secteur de démarrage de Windows dans la partition de démarrage. Ceci résout le problème à l'endroit où le secteur de démarrage de WindowsXP est endommagé. Le processus de réparation d'urgence résout également le secteur de démarrage. nom_lecteur : indique le lecteur sur lequel le secteur de démarrage sera écrit, remplaçant le choix par défaut de la partition de démarrage système.

30 FIXMBR fixmbr nom_périphérique Répare le secteur de démarrage principal de la partition système. Cette méthode s'applique lorsqu'un virus a endommagé le secteur de démarrage principal et que Windows ne peut démarrer. Attention: Cette commande peut endommager vos tables de partition s'il existe un virus ou un problème matériel. Cette commande peut conduire à des partitions inaccessibles. Microsoft recommande donc l'exécution d'un logiciel antivirus avant d'utiliser cette commande. nom_périphérique est un nom facultatif qui indique le périphérique nécessitant un nouveau secteur de démarrage principal.

31 Ce nom peut être obtenu à partir de la sortie de la commande map. Si rien n'est entré, alors le périphérique de démarrage du secteur de démarrage principal est renseigné. Par exemple :fixmbr \device\harddisk2 Si FIXMBR détecte une signature de table de partition non valide ou non standard, il demandera la permission avant de remplacer le secteur de démarrage principal.

32 FORMAT format lecteur : /Q /FS :système_fichiers Formate le lecteur spécifié en système de fichiers spécifié lecteur est la lettre de lecteur de la partition à formater. /Q effectue un formatage rapide. /FS :système_fichiers indique le type de système de fichiers (FAT, FAT32 ou NTFS). Si aucun n'est spécifié, le format de système de fichiers existant est utilisé, si disponible.

33 LISTSVC listsvc La commande listsvc affiche tous les services, pilotes et types de démarrage disponible pour l'installation actuelle de WindowsXP. disableenable Ceci peut être utile lors de l'utilisation des commandes disable et enable. %SystemRoot%\System32\Config\SYSTEM SYSTEM Celles-ci sont extraites de la ruche %SystemRoot%\System32\Config\SYSTEM. Si la ruche SYSTEM est endommagée ou manquante, des résultats imprévisibles peuvent se produire. LOGON Logon La commande logon affiche les installations de Windows et de Windows NT détectées, et demande le mot de passe de l'administrateur local pour la copie de Windows à laquelle vous souhaitez vous connecter. Si plus de trois tentatives de connexion échouent, la console s'arrête et l'ordinateur redémarre.

34 MAP map arc La commande map affiche les lettres de lecteur, les types de système de fichiers, les tailles de partition et les mappages aux périphériques physiques. Le paramètre arc indique à la commande map qu'elle doit utiliser les chemins ARC au lieu des chemins périphériques Windows. MD et MKDIR La commande md ou mkdir crée des dossiers. Les caractères génériques ne sont pas pris en charge. La commande mkdir agit uniquement dans les dossiers système de l'installation actuelle de Windows, les supports amovibles, le dossier racine de chaque partition de disque dur ou les sources des installations locales.

35 MORE more nom_fichier La commande MORE affiche un fichier texte à l'écran. RD et RMDIR Les commandes rd et rmdir suppriment un dossier. Ces commandes agissent uniquement dans les dossiers système de l'installation actuelle de WindowsXP, les supports amovibles, le dossier racine de chaque partition de disque dur ou les sources des installations locales.

36 REN et RENAME Les commandes ren et rename peuvent renommer un fichier. Notez que vous ne pouvez pas spécifier un nouveau lecteur ou un nouveau chemin pour votre fichier de destination. Ces commandes agissent uniquement dans les dossiers système de l'installation actuelle de WindowsXP, les supports amovibles, le dossier racine de chaque partition de disque dur ou les sources des installations locales. SET La commande set vous permet d'afficher ou de modifier quatre options d'environnement. AllowWildCards = FALSE AllowAllPaths = FALSE AllowRemovableMedia = FALSE NoCopyPrompt = FALSE

37 SYSTEMROOT La commande systemroot définit le dossier en cours en tant que dossier %SystemRoot% de l'installation actuelle de WindowsXP. TYPE.type nom_fichier La commande type affiche un fichier texte. BOOTCFG Utilisez cette commande pour la configuration de démarrage et la récupération. Cette commande possède les options ci-après :

38 bootcfg /add bootcfg /rebuild bootcfg /scan bootcfg /list bootcfg /disableredirect bootcfg /redirect [portbaudrate] | [useBiosSettings]

39 /add : Ajoute une installation de Windows à la liste du menu de démarrage. /rebuild : Parcourt toutes les installations de Windows et permet à l'utilisateur de choisir celle à ajouter. /scan : Recherche les installations de Windows sur tous les disques et affiche les résultats. /default : Définit l'entrée de démarrage par défaut. /list : Liste les entrées déjà présentes dans la liste du menu de démarrage. /disableredirect : Désactive la redirection dans le chargeur de démarrage. /redirect : Active la redirection dans le chargeur de démarrage avec la configuration spécifiée.

40 NET Utilisez la commande net use pour mapper un point de partage de réseau sur une lettre de lecteur. net use [\\ nom_serveur \ nom_partage /USER: nom_domaine \ nom_utilisateur [ mot_de_passe ] | lettre_lecteur : /d] Avec: nom_serveur : Le serveur auquel vous voulez vous connecter. nom_partage : Le point de partage auquel vous voulez vous connecter. nom_domaine : Le domaine à utiliser pour la validation des autorisations pour le nom d'utilisateur. nom_utilisateur : Le nom d'utilisateur dans le domaine à utiliser pour la connexion à \\ nom_serveur \ nom_partage.

41 mot_de_passe : Vous pouvez, en option, saisir le mot de passe dans la ligne de commande. lettre_lecteur : La lettre de lecteur que net use a attribuée à une connexion serveur. /d : Indique que cette connexion doit être déconnectée. net use net use vous demande votre mot de passe s'il n'est pas dans la ligne de commande et attribue automatiquement une lettre de lecteur à la connexion si la connexion est réalisée avec succès. BATCH batch fichier_entrée [ fichier_sortie ] fichier_entrée désigne le fichier texte contenant la liste de commandes à exécuter et fichier_sortie le fichier contenant les résultats des commandes spécifiées, pour exécuter les commandes spécifiées dans un fichier texte.

42 Remplacer un fichier système manquant Une des erreurs les plus fréquentes est la corruption d'un fichier de la ruche (base de registre), ce qui a pour conséquence que votre système d'exploitation ne peut pas démarrer. Il vous suffit de suivre cette procédure pour remettre le fichier en place -md tmp (création d'un répertoire temporaire "tmp" dans C:\Windows\) puis appuyez sur la touche "Entrée". - copy c:\windows\system32\config\system c:\windows\tmp\system.bak (permet de copier et renommer le fichier dans le répertoire tmp que nous venons de créer) puis appuyez sur la touche "Entrée".

43 -delete c:\windows\system32\config\system (suppression du fichier corrompu dans son répertoire) puis appuyez sur la touche "Entrée". - copy c:\windows\repair\system c:\windows\system32\config\system (copie du fichier sain qui se trouve dans le dossier "repair" pour le remettre dans le dossier d'origine) puis appuyez sur la touche "Entrée". - exit (pour quitter la console) puis appuyez sur la touche "Entrée".

44 Réparer le secteur de boot Il peut arriver d'avoir ce type d'erreur : NTLDR Manquant NTLDR.DLL (NT Loader) est une bibliothèque qui a pour tâche au lancement de windows XP de charger le "kernel" (noyau du système) ainsi que la HAL (Hardware Abstraction Layer), c'est-à-dire (pour faire simple) le système d'exploitation. Ainsi, si cette bibliothèque est manquante, il vous sera très compliqué de pouvoir démarrer votre PC. Nous allons utiliser la commande : fixboot - fixboot (restaure le secteur de boot) puis appuyez sur la touche "Entrée". Si vous n'indiquez pas la lettre du disque, ce sera la partition système qui sera concernée.

45 Pour éviter tout problèmes (dans le cas où la partition de boot et la partition système sont distinctes), il est préférable de préciser la lettre de votre partition : fixboot c: Appuyez ensuite sur la touche "Entrée". - Répondez O ("oui" à la demande de confirmation d'écriture du secteur de boot) puis appuyez sur la touche "Entrée". - exit (pour quitter la console) puis appuyez sur la touche "Entrée".

46 Redémarrez votre système. Mais, il est aussi possible que cela ne fonctionne pas, dans ce cas, nous allons essayer une autre solution en faisant une nouvelle copie de vos fichiers NTLDR et NTDETECT.COM. map map Entrée Compte tenu que nous avons besoin du CD d'installation pour récupérer les fichiers, nous allons utiliser la commande map pour connaître la lettre de votre lecteur de CD. Tapez : - map (indique les périphériques actifs) puis appuyez sur la touche "Entrée". Ce qui nous intéresse ici, ce sont les lecteurs de CD qui nous permettront de passer les commandes suivantes.

47 Maintenant que nous connaissons les lettres des lecteurs de CD, insérez votre CD d'installation (ici la lettre D) et tapez les commandes suivantes : - d: (permet d'aller sur le lecteur de CD) puis appuyez sur la touche "Entrée". On se retrouve directement dans le prompt du lecteur de CD (D:\>) - cd i386 (nous allons dans le répertoire où se trouvent les fichiers) puis appuyez sur la touche "Entrée". -copy ntldr c:\ntldr (on copie le fichier et nous le plaçons à la racine de C:) puis appuyez sur la touche "Entrée". La console vous propose un choix pour le remplacement, tapez : O (oui) puis appuyez sur la touche "Entrée".

48 On fait de même pour NTDETECT.COM - copy ntdetect.com c:\ntdetect.com (on copie le fichier et nous le plaçons à la racine de C:) puis appuyez sur la touche "Entrée". La console vous propose un choix pour le remplacement, tapez : O (oui) puis appuyez sur la touche "Entrée". Voila, c'est terminé. Enlevez votre CD d'installation du lecteur de CD et tapez : - exit (pour quitter la console) puis appuyez sur la touche "Entrée".

49 Réparer le MBR (Master Boot record) fixmbr il faut recréer le MBR avec la commande fixmbr. -fixmbr \device\harddisk0 (on répare le code de démarrage principal de la partition de démarrage) puis appuyez sur la touche "Entrée". Si vous possédez deux disques durs, l'option : \device\harddisk0 correspond au premier disque dur, \device\harddisk1 au deuxième, etc (voir avec la commande map). A noter : si vous n'avez qu'un seul disque dur, vous pouvez passer la commande sans paramètre : fixmbr La console vous propose un choix pour le remplacement, tapez : O (oui) puis appuyez sur la touche "Entrée".

50 fixboot A savoir : cette commande va souvent de pair avec la commande fixboot, c'est à dire que l'on répare le secteur de démarrage de la partition système et ensuite le secteur de démarrage principal.

51 Vérifier le disque dur Lenteur au démarrage, gel du système, programmes qui génèrent des erreurs système... Ces problèmes sont souvent dus à des clusters défectueux. Une vérification minutieuse de votre disque dur s'impose alors. La commande CHKDSK va vérifier les secteurs défectueux et récupérer les informations lisibles. Les deux paramètres que l'on peut utiliser sont les suivants : /P force la vérification même si le disque est déclaré sain. /R localise les secteurs défectueux (/P obligatoire). - chkdsk c: /P /R (la commande la partition les arguments) puis appuyez sur la touche "Entrée" Ensuite, en fonction de vos disques, la vérification dure un certain temps. Lorsque c'est terminé, chkdsk indique le résultat.

52 Redémarrer un service récalcitrant Certains services ne peuvent pas redémarrer en mode normal ou en mode sans échec. Si vous avez désactivé involontairement un service vital, ce sera la seule solution pour redémarrer ce service. Le service RPC fait partie de ceux-là. Attention, c'est le nom interne du service qu'il faudra utiliser, n'oubliez pas de noter son nom avant d'utiliser la console. Voir les services Windows pour en savoir plus. Commençons par regarder l'état du service à l'aide la console grâce à la commande enable. - enable rpcss (la commande enable suivie du nom du service) puis appuyez sur la touche "Entrée".

53 La commande enable nom_du_service indique le type de démarrage actuel. Ici, il est désactivé (SERVICE_DISABLED). La console vous indique les options de démarrage à choisir. Maintenant, remettons le service en route : - enable rpcss service_auto_start (la commande enable suivie du nom du service et du type de démarrage) puis appuyez sur la touche "Entrée". La console vous indique le nouveau type de démarrage.

54 Une fois le système redémarré, pour vérifier que le service est bien activé, allez dans Exécuter et tapez la commande: cmd /k net start La commande enable sert de la même manière pour réactiver un pilote.

55 Désactiver un pilote récalcitrant La commande listsvc devrait nous en dire plus car elle liste tous les services et les pilotes présents sur votre système. -listsvc (la commande) puis appuyez sur la touche "Entrée". Cette commande ne nécessite aucun paramètre, elle ne fait que lister en donnant les indications suivantes : - nom interne du service ou du pilote - le type de démarrage du service ou du pilote - nom générique indiqué par le fabricant (ce n'est pas toujours le cas)

56 La liste est longue, faites défiler les lignes avec la touche Entrée jusqu'à ce que vous trouviez le bon pilote. Une fois le pilote trouvé, notez le nom interne du pilote car c'est celui-ci qui va nous servir. Ensuite, appuyez sur la touche ECHAP pour revenir au prompt C:\WINDOWS> pour passer la commande. - disable « nom_interne_du_pilote » (la commande le pilote) puis appuyez sur la touche "Entrée". Notez bien le type de démarrage du pilote (au cas où celui-ci ne serait pas en cause et ainsi le remettre à son état original). La console vous indique le nouveau type de démarrage (ici désactivé).

57 Redémarrez votre système. Si celui-ci redémarre correctement, cela signifie que le problème provenait bien du pilote. Réinstallez le pilote incriminé en ayant pris soin de trouver sa bonne version sur le site du fabricant. Si le système ne redémarre pas, cela signifie que le pilote n'était pas en cause. Réactivez donc le pilote puis faites une nouvelle recherche. La liste des erreurs stop de Windows est très longue et les remèdes ne sont pas tous identiques

58 Supprimer un fichier infecté Aujourd'hui, les malwares sont de plus en plus nombreux et difficiles à supprimer. Un moyen très simple de supprimer le fichier est de le faire avec la commande del. Mais pourquoi utiliser pour cela la console de récupération alors que l'on peut très bien le faire avec l'invite de commande ou directement en mode sans échec ? Tout simplement parce que le fichier n'est absolument pas sollicité et surtout parce que l'on peut supprimer le fichier quels que soient ses attributs (droits, restrictions, lecture seule, etc.) et tout cela sans aucun paramètre à ajouter à la commande.

59 -del c:\windows\system32\grosvirus.exe (la commande del suivie du chemin complet du fichier à supprimer) puis appuyez sur la touche "Entrée". Contrairement à l'invite de commandes, la commande DEL ou DELETE ne nécessite aucun paramètre, ni de confirmation de suppression.


Télécharger ppt "Windows XP Professionnel Console de Récupération."

Présentations similaires


Annonces Google