La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Windows XP Professionnel Résolution des problèmes liés au processus d'amorçage et au système.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Windows XP Professionnel Résolution des problèmes liés au processus d'amorçage et au système."— Transcription de la présentation:

1 Windows XP Professionnel Résolution des problèmes liés au processus d'amorçage et au système

2 Processus d'amorçage de Microsoft Windows XP Professionnel : 1.Séquence de pré-amorçage 2. Séquence d'amorçage a. Phase du chargeur d'amorçage initial b. Fonctionnement de la phase de sélection du système d'exploitation c. Phase de détection du matériel d. Phase de sélection de la configuration 3. Séquence de chargement du noyau 4. Séquence de démarrage du noyau a. Création de la clé matérielle b. Création du jeu de contrôles clone c. Pilotes de périphérique chargés et initialisés d. Démarrage des services 5. Séquence d'ouverture de session

3 Les fichiers suivants sont utilisés pendant le processus d'amorçage.

4 La chaîne racine_système (tapée sous la forme %Systemroot%) est un espace réservé pour le dossier dans la partition d'amorçage qui contient les fichiers système de Windows XP Professionnel. * Ntbootdd.sys est le premier fichier de pilote SCSI, renommé et copié dans la partition système. Le Registre est une base de données qui contient des informations relatives à la configuration de votre ordinateur. Le Registre est organisé selon une structure cléssous-clés hiérarchique de clés et de sous-clés. Pour modifier des clés du Registre, vous pouvez utiliser l'Éditeur du Registre. Pour démarrer l'Éditeur du Registre, cliquez sur Démarrer, sur Exécuter, puis tapez regedit Vous ne devez modifier le Registre que si cela est nécessaire. Si vous modifiez le Registre de manière incorrecte, votre ordinateur risque de ne pas fonctionner correctement. Vous ne devez jamais modifier manuellement de valeurs dans la clé Select.

5

6 Pendant le processus d'amorçage, les paramètres système sont déterminés par des jeux de contrôles. Un jeu de contrôles est une sous-clé qui contient des informations système, comme les pilotes de périphérique et les services à charger et démarrer, et définit les dépendances parmi ces services et périphériques. Les pointeurs sur chaque jeu de contrôles déterminent à quel moment les jeux de contrôles sont utilisés. Ces pointeurs sont appelés des configurations et sont stockés dans la clé HKEY_LOCAL_MACHINE\ SYSTEM\Select. Par exemple, la dernière bonne configuration connue fait référence au dernier jeu de contrôles qui a été utilisé pour démarrer l'ordinateur avec succès.

7 Le Registre contient, au minimum, deux jeux de contrôles : ControlSet001 et ControlSet002. Plusieurs jeux de contrôles sont définis de sorte qu'un jeu de contrôles de secours est toujours disponible si le jeu de contrôles par défaut ne fonctionne pas correctement. Par défaut, une installation type de Windows XP Professionnel contient les jeux de contrôles suivants : CloneControlSet. Copie de la configuration par défaut ou de la dernière bonne configuration connue utilisée pour initialiser l'ordinateur. Ce « clone » n'est pas disponible après l'ouverture de session et n'est pas visible dans le Registre. ControlSet001. ControlSet002. CurrentControlSet. Jeu de contrôles utilisé pour la session actuellement ouverte.

8

9 La sous-clé Select réside sous la clé de Registre HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM. La sous-clé Select contient des pointeurs vers les jeux de contrôles et spécifie quel jeu de contrôles utiliser dans différentes circonstances. Les configurations sont décrites ci-dessous. Current. Les données de cette entrée identifient le jeu de contrôles CurrentControlSet. Quand vous utilisez l'Éditeur du Registre ou des options du Panneau de configuration pour changer les paramètres de l'ordinateur, vous modifiez le jeu de contrôles CurrentControlSet. Default. Les données de cette entrée identifient le jeu de contrôles à utiliser la prochaine fois que Windows XP Professionnel démarre, à moins que la dernière bonne configuration connue ne soit sélectionnée pendant le processus d'amorçage. Le jeu de contrôles désigné comme valeur par défaut contient tous les changements de configuration qui ont été faits sur l'ordinateur lors de la dernière ouverture de session par un utilisateur.

10 Failed. Les données de cette entrée identifient le jeu de contrôles qui a été désigné comme ayant échoué lors de la dernière utilisation du jeu de contrôles de la dernière bonne configuration connue. LastKnownGood. Les données de cette entrée identifient une copie du jeu de contrôles qui a été utilisé lors du dernier démarrage réussi de l'ordinateur. Après une ouverture de session réussie, le jeu de contrôles clone est copié dans la dernière bonne configuration connue. Par exemple, si la valeur de données pour la configuration courante est 0x1, le jeu de contrôles CurrentControlSet pointe alors vers ControlSet001. Si la valeur de données pour la dernière bonne configuration connue est 0x2, la dernière bonne configuration connue pointe alors vers ControlSet002. Ne modifiez pas la clé Select. Vous risquez en effet d'empêcher votre ordinateur de démarrer, et de ne plus pouvoir utiliser la dernière bonne configuration connue.

11 Utilisation de la dernière bonne configuration connue

12 Changements de configuration Vous démarrez généralement un ordinateur à l'aide de la configuration par défaut. Chaque fois que vous changez la configuration d'un ordinateur, le changement est immédiatement stocké dans le jeu de contrôles CurrentContolSet. Lorsque l'ordinateur est arrêté ou redémarré, ces changements sont copiés dans la configuration par défaut, qui sera utilisée lors du prochain démarrage de l'ordinateur. Si vous procédez à un changement de configuration, comme à l'ajout d'un nouveau pilote de périphérique, et si vous rencontrez ensuite des problèmes lors du redémarrage de l'ordinateur, cela peut être parce que vos changements de configuration ont endommagé la configuration par défaut. Dans ce cas, vous pouvez utiliser la dernière bonne configuration connue pour redémarrer l'ordinateur en toute sécurité.

13 Utilisation de la dernière bonne configuration connue Pendant la séquence d'initiation du noyau du processus d'amorçage, le noyau copie les informations contenues dans le jeu de contrôles CurrentControlSet vers le jeu de contrôles clone. Après une ouverture de session réussie, les informations contenues dans le clone sont copiées dans la dernière bonne configuration connue. Si vous rencontrez des problèmes de démarrage et que vous pensez que ces problèmes sont liés aux changements de configuration apportés à Windows XP Professionnel, utilisez la dernière bonne configuration connue pour démarrer l'ordinateur en suivant la procédure décrite ci-dessous. 1. Fermez l'ordinateur sans ouvrir de session. 2. Redémarrez l'ordinateur. 3. Quand vous êtes invité à choisir le système d'exploitation de démarrage, appuyer sur F8. 4. Dans le menu d'options avancées de Windows XP, sélectionnez Dernière bonne configuration connue, puis appuyez sur ENTRÉE. 5. Choisissez le système d'exploitation pour lequel vous voulez utiliser la dernière bonne configuration connue et appuyez sur ENTRÉE.

14 Quand utiliser la dernière bonne configuration connue

15 Quand ne pas utiliser la dernière bonne configuration connue N'utilisez pas la dernière bonne configuration connue dans les circonstances ci-dessous. La dernière bonne configuration connue ne doit pas être utilisée quand le problème n'est pas lié à des changements de configuration de Windows XP Professionnel. La dernière bonne configuration connue peut seulement vous aider à résoudre des problèmes de configuration. La dernière bonne configuration connue ne doit pas être utilisée après une ouverture de session. Le système met à jour la dernière bonne configuration connue avec les changements de configuration de Windows XP Professionnel à l'ouverture de session. La dernière bonne configuration connue ne doit pas être utilisée quand les échecs de démarrage sont provoqués par des pannes de matériel ou des fichiers manquants ou endommagés. La dernière bonne configuration connue ne vous sera d'aucune aide.

16 Lorsque vous installez Windows XP Professionnel, le fichier Boot.ini est automatiquement créé dans le répertoire racine de la partition système. Une partition système contient les fichiers matériels spécifiques nécessaires pour démarrer le système d'exploitation, y compris les fichiers Boot.ini, Ntldr.exe et Ntdetect.com. Le système d'exploitation réside sur la partition d'amorçage. La partition d'amorçage et la partition système peuvent être identiques.

17

18 Vous devez comprendre la fonction de chaque composant du fichier Boot.ini avant de le modifier. La compréhension de ces composants et de leurs fonctions vous permettra de modifier le fichier sans risque. Composants du fichier Boot.ini Le fichier Boot.ini se compose de deux sections : La section [boot loader], qui contient le paramètre de délai et le chemin vers le système d'exploitation par défaut. La section [operating systems], qui contient des chemins vers chaque système d'exploitation installé sur l'ordinateur. Si vous exécutez une nouvelle installation de, ou si vous procédez à une mise à niveau vers Windows XP Professionnel, et si aucun autre système d'exploitation ne figure sur l'ordinateur, le fichier Boot.ini contiendra seulement une entrée pour le système d'exploitation Windows XP Professionnel.

19 Si vous installez Windows XP Professionnel dans une configuration à double amorçage, il y aura une entrée pour chaque système d'exploitation. Le fichier Ntldr.exe utilise les informations contenues dans le fichier Boot.ini pour afficher les options dans le menu Choisissez le système d'exploitation à démarrer. Chemins ARC Le fichier Boot.ini utilise les chemins ARC (Advanced RISC Computing) pour désigner la ou les partitions sur lesquelles le(s) système(s) d'exploitation réside(nt). Voici des exemples de chemins ARC :SCSI(0)disk(1)rdisk(0)partition(1)\Windows=Microsoft Windows XP multi(0)disk(0)rdisk(1)partition(2)\Windows=Microsoft Windows 2000 Le tableau suivant contient une description de chaque élément du chemin de nom.

20

21 Commutateurs Boot.ini Vous pouvez ajouter un certain nombre de commutateurs aux entrées [operating systems] dans le fichier Boot.ini. Le tableau suivant contient les commutateurs les plus généralement utilisés et leurs fonctions.

22

23

24 La façon la plus sûre de modifier le fichier Boot.ini consiste à le faire dans le Panneau de configuration plutôt que de modifier directement le fichier. Vous risquerez moins d'endommager le fichier. Pour modifier manuellement le fichier Boot.ini, vous devez d'abord activer l'affichage des fichiers système protégés, ce qui rend tous les fichiers système plus vulnérables à l'endommagement. Modification des paramètres de délai et par défaut Vous pouvez modifier les valeurs de délai et par défaut du fichier Boot.ini en utilisant Propriétés système dans le Panneau de configuration. Pour cela, exécutez la procédure ci-dessous. 1. Cliquez sur Démarrer, sélectionnez Panneau de configuration et Performances et maintenance, puis cliquez sur Système. 2. Dans l'onglet Avancé, sous Démarrage et récupération, cliquez sur Paramètres puis exécutez une ou toutes les tâches ci-dessous.

25 Pour changer le système d'exploitation par défaut, sous Démarrage du système, choisissez un Système d'exploitation par défaut dans la liste déroulante. Pour changer la durée du délai, changez la valeur dans la zone Afficher la liste des systèmes d'exploitation pendant xx secondes. Pour afficher une liste des systèmes d'exploitation, activez la case à cocher sous Démarrage du système. Ce paramètre est activé par défaut. Pour désactiver l'affichage des systèmes d'exploitation, désactivez la case à cocher sous Démarrage du système. 3. Cliquez deux fois sur OK.

26 Modification des noms d'affichage et des commutateurs Vous pouvez modifier les noms d'affichage des systèmes d'exploitation qui apparaissent dans le menu Choisissez le système d'exploitation à démarrer. Par exemple, si vous avez deux systèmes d'exploitation sur un ordinateur avec une configuration à double amorçage, vous pouvez changer les noms d'affichage des systèmes d'exploitation pour refléter leurs buts ; par exemple, « Groupe de travail Windows XP » et « Domaine Windows 2000 ». Vous pouvez aussi ajouter des commutateurs aux entrées dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini. Par exemple, vous pouvez vouloir désactiver le commutateur \fastdetect. Vous devez réaliser manuellement ces changements dans le fichier. Vous pouvez le faire en exécutant la procédure ci-dessous. 1. Cliquez sur Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur Poste de travail, puis cliquez sur Propriétés.

27 2. Dans l'onglet Avancé, sous Démarrage et récupération, cliquez sur Paramètres. 3. Sous Système d'exploitation par défaut, cliquez sur Modifier, puis exécutez une ou les deux tâches ci-dessous. Pour changer le nom d'affichage d'un système d'exploitation, placez le nom du système d'exploitation entre guillemets dans la section [operating systems] du fichier Boot.ini. Il apparaît sous la forme \WINDOWS= nom du système d'exploitation. Changez le nom qui se trouve entre guillemets. Pour modifier les commutateurs, qui apparaissent après le « nom du système d'exploitation », supprimez les commutateurs inutiles, et ajouter ceux dont vous avez besoin. 4. Dans le menu Fichier, cliquez sur Enregistrer, fermez la fenêtre puis cliquez deux fois sur OK.

28 Utilisation du mode sans échec pour démarrer l'ordinateur

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75

76

77

78

79

80

81

82

83

84

85

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99

100


Télécharger ppt "Windows XP Professionnel Résolution des problèmes liés au processus d'amorçage et au système."

Présentations similaires


Annonces Google