La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les personnes âgées Démographie, Morbidité, Handicap Joël Ankri GH Ste Périne (AP-HP) Université Versailles-St Quentin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les personnes âgées Démographie, Morbidité, Handicap Joël Ankri GH Ste Périne (AP-HP) Université Versailles-St Quentin."— Transcription de la présentation:

1 Les personnes âgées Démographie, Morbidité, Handicap Joël Ankri GH Ste Périne (AP-HP) Université Versailles-St Quentin

2 Démographie

3 J. Ankri Au 17ème siècle… Premiers dénombrements Source : Bois, 1989

4 J. Ankri Au 17ème siècle… Premiers dénombrements Source : Noel, 1973

5 J. Ankri Au 17ème siècle… Premiers dénombrements Source : Noel, 1967

6 J. Ankri Au 17ème siècle… Le premier dictionnaire VIEILLARD : « On appelle vieillard un homme depuis quarante ans jusquà soixante-dix ans. Les vieillards sont dordinaire soupçonneux, jaloux, avares, chagrins, causeurs, se plaignent toujours, les vieillards ne sont pas capables damitiés » Dictionnaire français de Pierre Richelet, C-P Richelet, 1680

7 J. Ankri Quatre siècle dévolution…

8 J. Ankri La population âgée Définition Définition Augmentation inéluctable Augmentation inéluctable RP 99: RP 99: 60 ans + =21.5% de la population française 60 ans + =21.5% de la population française 75 ans + =7.8% 75 ans + =7.8% 85 ans + =2.5% 85 ans + =2.5% 100 ans + = individus en ans + = individus en 1999

9 J. Ankri Plus de centenaires en France, en 2002

10 J. Ankri Recensement de 1999 en France Source: Communication INSEE 2000: :

11 J. Ankri Rectangularisation de la courbe de survie en France au cours du 20ème siècle…

12 J. Ankri Rectangularisation de la courbe de survie en France au cours du 20ème siècle…

13 J. Ankri Concentration des décès en France au cours du 20ème siècle…

14 J. Ankri Concentration des décès en France au cours du 20ème siècle…

15 J. Ankri Espérance de vie Définition Définition –l espérance de vie une année donnée est la moyenne des âges au décès d une génération fictives soumises aux conditions actuelles de mortalité –la durée moyenne de vie est la moyenne des âges au décès dune génération.

16 J. Ankri Espérance de vie féminine record dans le monde depuis le 19ème siècle… Oeppen & Vaupel, 2002

17 J. Ankri Espérance de vie à 0 ans, à 65 ans et à 85 ans selon le sexe, France, 1998 Sources : INSEE

18 J. Ankri Espérance de vie à 65 ans selon le sexe, France, générations 1801 à 1921 Source : Vallin, Jacques et Meslé, France. Tables de mortalité françaises pour le XIXe et XXe siècles et projections pour le XXIe siècle, Paris, Éditions de l'Institut national d'études démographiques, no au catalogue..

19 J. Ankri Espérances de vie à différents âges selon le genre

20 J. Ankri

21

22

23

24 Indice synthétique de fécondité, France, 1926 à 2001 Sources : revue Population (INED).

25 J. Ankri Naissances, France, 1901 à 2001 Sources. France : La situation démographique avant 1980 et INSEE et F. Prioux. L'évolution démographique récente, Population, 2001.

26 J. Ankri Population totale, France, 1961 à 2041, selon trois scénarios Sources : Recensements français et projections de l'INSEE.

27 J. Ankri Âge médian pour la France, le Québec et les pays développés, 1961 à 2041 Sources : ISQ et INSEE.

28 J. Ankri Pyramide des âges, France, 1961, 2001 et 2041 Source : Projections démographiques de lINSEE.

29 J. Ankri Population de 0 à 19 ans et de 65 ans et plus, France, 1961 à 2041 Sources : INSEE et ISQ.

30 J. Ankri Proportion des 0 à 19 ans et des 65 ans et plus dans la population totale, France, 1961 à 2041 Sources : ISQ et INSEE.

31 J. Ankri Proportion des 65 ans et plus dans la population totale selon divers scénarios, France, 1961 à 2041 Source : Projections démographiques de lINSEE.

32 J. Ankri Population de 85 ans et plus, France, 1961 à 2041 Sources : INED et ISQ.

33 J. Ankri Nombre de femmes pour 100 hommes selon le groupe d'âge, France (1999) Sources : INSEE et ISQ.

34 J. Ankri Population de 20 à 64 ans, France, 1961 à 2041 Sources : Projections de lINSEE basées sur le Recensement de population de 1999, scénario central, et projections de lISQ, scénario A.

35 J. Ankri Taux de renouvellement de la population en âge de travailler (55-64) / (20-29) (%), France, 1961 à 2041 Sources : Projections de lINSEE basées sur le Recensement de population de 1999, scénario central, et projections de lISQ, scénario A.

36 J. Ankri Rapport de dépendance démographique total (%), France, 1961 à 2041 Sources : INSEE et ISQ.

37 J. Ankri Composition du rapport de dépendance démographique (%), France, 1961 à 2041 Source : Projections de lINSEE basées sur le recensement de 1999, scénario central.

38 J. Ankri Rapport de dépendance familiale (75-94)/(50- 69) (%), France, 1961 à 2041 Sources : INSEE et ISQ.

39 J. Ankri Typologie du vieillissement démographique dans le monde à partir de lexpérience de certains pays, 1950 à 2040 Tables de Vallin-Meslé (2002) ; Statistika centralbyran (2002) ; Statistic Bureau and Statistic Center of Japan (2002) ; Nations Unies (1999) ; Institut de la Statistique du Québec (2002).

40 J. Ankri Caractéristiques de la population Genre Genre Statut matrimonial Statut matrimonial Lieu d habitation Lieu d habitation Niveau d étude Niveau d étude

41 J. Ankri Répartition selon le genre et les classes dâge. RP 1999

42 J. Ankri Statut matrimonial (RP99)

43 J. Ankri Lieu dhabitation

44 J. Ankri Niveau détudes atteint (60 ans+) École primaire : 63,4 % École primaire : 63,4 % Collège, CAP, BEP : 21,6 % Collège, CAP, BEP : 21,6 % 1ère, 2nd, Terminale : 9,4% 1ère, 2nd, Terminale : 9,4% Etudes supérieures : 5,5% Etudes supérieures : 5,5%

45 J. Ankri Espérance de vie Définition Définition –l espérance de vie une année donnée est la moyenne des âges au décès d une génération fictives soumises aux conditions actuelles de mortalité –la durée moyenne de vie est la moyenne des âges au décès dune génération.

46 J. Ankri Espérance de vie à 0 ans, à 65 ans et à 85 ans selon le sexe, France, 1998 Sources : INSEE

47 J. Ankri Espérance de vie à la naissance selon le sexe, France, générations 1801 à 1941 Source : Vallin, Jacques et Meslé, France. Tables de mortalité françaises pour le XIXe et XXe siècles et projections pour le XXIe siècle, Paris, Éditions de l'Institut national d'études démographiques, no au catalogue..

48 J. Ankri Espérance de vie à 65 ans selon le sexe, France, générations 1801 à 1921 Source : Vallin, Jacques et Meslé, France. Tables de mortalité françaises pour le XIXe et XXe siècles et projections pour le XXIe siècle, Paris, Éditions de l'Institut national d'études démographiques, no au catalogue..

49 J. Ankri Espérances de vie à différents âges selon le genre

50 J. Ankri Espérance de vie à 65 ans

51 J. Ankri Espérance de vie à 60 ans

52 J. Ankri Différences d espérance de vie

53 J. Ankri Espérance de vie sans incapacité INSERM : Robine

54 J. Ankri Qualité des années vécues aux différents âges en 1991

55 J. Ankri Probabilité de décéder entre 35 et 60 ans par catégorie socioprofessionnelle - Espérance de vie à 60 ans Source: COR Source: COR Probabilité de décéder entre 35 et 60 ans (en %) Espérance de vie à 60 ans HommesFemmesHommesFemmes Cadres, professions libérales 8,54,522,526 Agriculteurs exploitants 105,520,524 Professions intermédiaires 10,54,519,525 Artisans, commerçants, chefs dentreprise 12519,525 Employés15,55,51924 Ouvriers Ensemble (y compris nayant jamais travaillé) 156,519 23, 5

56 J. Ankri La situation relative de la France en Europe (INSEE. Eco et stat déc 2002)

57 J. Ankri Projections Horizon 2020 : Horizon 2020 : –60 ans + = 27% de la population –75 ans + = 9,5% –85 ans + = 3% contre coup des classes creuses dues aux guerres mondiales contre coup des classes creuses dues aux guerres mondiales des classes pleines dues au baby boom des classes pleines dues au baby boom

58 La morbidité

59 J. Ankri La morbidité Morbidité diagnostiquée Morbidité diagnostiquée –peu de données –non représentatives morbidité déclarée morbidité déclarée –enquêtes décennales INSEE, représentatives morbidité en terme dincapacité morbidité en terme dincapacité –enquête HID, représentative

60 J. Ankri C. Sermet, 1998

61 J. Ankri MORBIDITE REELLE Cliniquement décelable infraclinique Non ressentie Ressentiediagnos tiquée Non diagnost iquée déclarée Non déclarée La Morbidité

62 J. Ankri

63 La morbidité Le taux de morbidité prévalente augmente avec lâge Le taux de morbidité prévalente augmente avec lâge plus forte morbidité chez la femme (8,2/6,8) plus forte morbidité chez la femme (8,2/6,8) en moyenne: en moyenne: les personnes 65ans+ déclarent 7,6 maladies les personnes 65ans+ déclarent 7,6 maladies les personnes <65 en déclarent 3,2 (X2,4) les personnes <65 en déclarent 3,2 (X2,4)

64 J. Ankri

65 Morbidité par grands groupes pathologiques Prévalence décroissante: Prévalence décroissante: maladies cardiovasculaires maladies cardiovasculaires maladies ophtalmologiques maladies ophtalmologiques maladies de la bouche et des dents maladies de la bouche et des dents maladies ostéoarticulaires maladies ostéoarticulaires maladies endocriniennes maladies endocriniennes appareil digestif appareil digestif troubles mentaux et du sommeil troubles mentaux et du sommeil importance des maladies chroniques importance des maladies chroniques

66 J. Ankri Evolution avec lâge –Progression avec l âge des maladies cardiovasculaires –Les maladies ostéo-articulaires naugmente pas après 80 ans –Le taux des maladies endocriniennes diminue –Les maladies digestives progressent –Les troubles mentaux et du sommeil augmentent chez les 80+ ans (ORL aussi)

67 J. Ankri Evolution de la morbidité cardio-vasculaire déclarée en 20 ans

68 J. Ankri Evolution en 20 ans Taux de prévalence a augmenté de 16% chez les et de 26% chez les 80ans+ Taux de prévalence a augmenté de 16% chez les et de 26% chez les 80ans+ –amélioration des déclarations? –méthode de collecte des données? –allongement de la durée des maladies? –augmentation du recours aux soins? –croissance réelle de la morbidité?

69 Situations particulières

70 J. Ankri Accidents de la vie courante 6.9 accidents/100 personnes de 60 ans+ 6.9 accidents/100 personnes de 60 ans+ –femmes –seules –cuisine cour jardin escaliers –chute (surtout après 80 ans) –fractures (27% à 60 ans, 33% à 80ans) –séquelles non négligeables (hospitalisation)

71 J. Ankri Fracture du col fémoral 1.1/1000 personnes à 65 ans 1.1/1000 personnes à 65 ans 32.2/1000 personnes à 85 ans 32.2/1000 personnes à 85 ans 1F/3, 1H/6 vivant jusqu à 90 ans 1F/3, 1H/6 vivant jusqu à 90 ans hospitalisation 3 semaines hospitalisation 3 semaines mortalité 12 à 20% dans l année mortalité 12 à 20% dans l année perte sévère de lautonomie 25-35% perte sévère de lautonomie 25-35%

72 J. Ankri Chutes 30 à 40% des plus de 60 ans chutent au moins un fois/an 30 à 40% des plus de 60 ans chutent au moins un fois/an excès de risque de mortalité? excès de risque de mortalité? –1 chute OR= 1.5 [ ] –plusieurs chutes OR= 2.2 [ ] –ajustement sur nombre maladies et incapacités initiales--> OR = ns excès de morbidité excès de morbidité

73 J. Ankri Démences Prévalence globale de la maladie d Alzheimer est de 4.3% Prévalence globale de la maladie d Alzheimer est de 4.3% augmente avec l âge avec un doublement tous les 5 ans augmente avec l âge avec un doublement tous les 5 ans Incidence : nouveaux cas par an Incidence : nouveaux cas par an

74 J. Ankri Prévalence de la démence

75 J. Ankri Prévalence des différents types de démence

76 J. Ankri Dépression En 1991 (population 65 ans +) En 1991 (population 65 ans +) –l anxiété est déclarée 5,9 fois pour 100 hommes 5,9 fois pour 100 hommes 11,1 fois pour 100 femmes 11,1 fois pour 100 femmes –la dépression 5,1 fois pour 100 hommes 5,1 fois pour 100 hommes 10,6 fois pour 100 femmes 10,6 fois pour 100 femmes augmentation de la prévalence depuis 1980 augmentation de la prévalence depuis 1980

77 J. Ankri Psychotropes

78 Suicides

79 Déficiences visuelles Cataracte : Cataracte : –15/100 hommes, 24/100 femmes Glaucome Glaucome –5/100 hommes, 12/100 femmes DMLA? (35% pour les ans) DMLA? (35% pour les ans) Les incapacités dues aux maladies oculaires ont progressé entre 1980 et 1990 Les incapacités dues aux maladies oculaires ont progressé entre 1980 et 1990

80 J. Ankri Déficiences auditives Prévalence des hypoacousies et surdité (population 65 ans +) Prévalence des hypoacousies et surdité (population 65 ans +) –24,7% pour les hommes –15,8% pour les femmes Augmentation continue de fréquence dans cette population depuis 1970 Augmentation continue de fréquence dans cette population depuis 1970

81 J. Ankri Affection de la bouche et des dents En 1991 (65 ans+): En 1991 (65 ans+): –12,4% des maladies déclarées chez les hommes –11,9% chez les femmes –66,1% ont un dentier –9,7% ne déclarent aucun problème dentaire Enquête PAQUIDENT (1994) Enquête PAQUIDENT (1994) –édentés partiels mais appareillés, soignés mais insuffisamment

82 J. Ankri Incontinence sphinctérienne Sous déclaration Sous déclaration réticences réticences estimations estimations –0,27% pour les ans –1,08% au delà de 80 ans Chiffres probablement loin de la réalité Chiffres probablement loin de la réalité

83 J. Ankri Consommation médicale En 1991, les 60+ ans (20% de la population) consomment près de 40% des soins ambulatoires En 1991, les 60+ ans (20% de la population) consomment près de 40% des soins ambulatoires nombre moyen de recours au médecin nombre moyen de recours au médecin –1970 :5,9 –1980 :8,4 –1991 :10,4

84 Morbidité en terme d incapacités

85 J. Ankri La séquence de Wood maladie maladie déficienceenvironnement déficienceenvironnement incapacité incapacité désavantage (handicap) désavantage (handicap)

86 J. Ankri Les 6 rôles de survie laccomplissement des activités de soins personnel et de la vie courante, indépendance physique, laccomplissement des activités de soins personnel et de la vie courante, indépendance physique, les déplacements dans lenvironnement habituel les déplacements dans lenvironnement habituel lorientation dans le temps et dans lespace lorientation dans le temps et dans lespace lexercice des occupations habituelles à son âge et son sexe lexercice des occupations habituelles à son âge et son sexe lentretien des relations sociales lentretien des relations sociales La suffisance économique obtenue par le travail ou dautres ressources. La suffisance économique obtenue par le travail ou dautres ressources.

87 J. Ankri Définitions (1) Les maladies (au sens large, c'est à dire y compris les accidents et autres traumatismes moraux ou physiques) sont à l'origine de la chaîne. Elles relèvent du diagnostic et des traitements médicaux. Les maladies (au sens large, c'est à dire y compris les accidents et autres traumatismes moraux ou physiques) sont à l'origine de la chaîne. Elles relèvent du diagnostic et des traitements médicaux. Les déficiences sont les pertes (amputations, scléroses...) ou les dysfonctionnements des diverses parties du corps (membres, muscles, organes) ou du cerveau. Elles résultent en général d'une maladie ou d'un traumatisme. Les déficiences sont les pertes (amputations, scléroses...) ou les dysfonctionnements des diverses parties du corps (membres, muscles, organes) ou du cerveau. Elles résultent en général d'une maladie ou d'un traumatisme. Les incapacités sont les difficultés ou impossibilités de réaliser des actes élémentaires (physiques comme se tenir debout, se lever, monter un escalier, psychiques comme mémoriser...), ou plus complexes (s'habiller, se servir d'un téléphone, parler avec plusieurs personnes...). Elles résultent en général d'une ou plusieurs déficiences. Les incapacités sont les difficultés ou impossibilités de réaliser des actes élémentaires (physiques comme se tenir debout, se lever, monter un escalier, psychiques comme mémoriser...), ou plus complexes (s'habiller, se servir d'un téléphone, parler avec plusieurs personnes...). Elles résultent en général d'une ou plusieurs déficiences.

88 J. Ankri Définitions (2) Les désavantages, (terme préféré à handicaps) désignent les difficultés ou impossibilités que rencontre une personne à remplir les rôles sociaux auxquels elle peut aspirer ou que la société attend d'elle. Les désavantages, (terme préféré à handicaps) désignent les difficultés ou impossibilités que rencontre une personne à remplir les rôles sociaux auxquels elle peut aspirer ou que la société attend d'elle. Ils se situent à la croisée de l'environnement naturel ou social et des caractéristiques propres de l'individu. Ils se situent à la croisée de l'environnement naturel ou social et des caractéristiques propres de l'individu.

89 J. Ankri Gêne dans les AVQ (60-69 ans) En 1980 En 1980 –24% des hommes –25% des femmes En 1991 En 1991 –18% des hommes –17% des femmes

90 J. Ankri Le seuil de 60 ans, habituellement retenu pour comptabiliser les personnes âgées ne semble plus pertinent en terme daggravation des états de santé

91 Lenquête HID

92 J. Ankri Objectifs élaborer de données statistiques nationales sur le handicap, lincapacité et la dépendance élaborer de données statistiques nationales sur le handicap, lincapacité et la dépendance estimer le nombre de personnes handicapées ou dépendantes pour lensemble de la population estimer le nombre de personnes handicapées ou dépendantes pour lensemble de la population fournir un cadrage national utilisable par tous les acteurs fournir un cadrage national utilisable par tous les acteurs évaluer la sévérité des handicaps ou incapacités évaluer la sévérité des handicaps ou incapacités estimer le nombre selon la nature des déficiences estimer le nombre selon la nature des déficiences préciser les incapacités, quantifier les désavantages préciser les incapacités, quantifier les désavantages évaluer les flux, les conséquences pour les aidants,... évaluer les flux, les conséquences pour les aidants,...

93 J. Ankri Schéma général de l'enquête "HID" 1° passage en institutions (oct.-nov. 1998) Tirage au hasard de individus (A) dans 2000 maisons de retraite, établissements pour handicapés, institutions psychiatriques. 1° passage en ménages (année 1999) Ü Ü Interrogation détaillée(fin 1999)des individus (B) sélectionnés. 2° passage en institutions (nov.-déc. 2000) Réinterrogation des individus A 2° passage en ménages (fin 2001) Réinterrogation des individus B Filtrage lié au RP (mars 1999) :enquête VQS Sélection d' environ individus (B) en "incapacité" parmi personnes répondantes.

94 J. Ankri HID-I:dimensions explorées Déficiences et leurs origines Déficiences et leurs origines Incapacités, causes et ancienneté Incapacités, causes et ancienneté Environnement socio-familial Environnement socio-familial Accessibilité du logement et aides techniques Accessibilité du logement et aides techniques Logement Logement Déplacement et transports Déplacement et transports Scolarité et diplômes Scolarité et diplômes Emploi Emploi Revenus et reconnaissance officiel du handicap Revenus et reconnaissance officiel du handicap

95 J. Ankri Le nombre de personnes 60 ans+ dépendantes selon lindicateur Colvez

96 J. Ankri Dépendance physique lourde et dépendance psychique

97 Dans quel type d institutions sont hébergées les personnes de 60 ans et plus ?

98 J. Ankri Les établissements –Institutions pour enfants et adolescents –Institutions pour adultes –Institutions pour personnes âgées –hospices –maisons de retraite (avec ou sans SCM) –résidences dhébergement temporaire –établissements expérimentaux et autres –Unités de Soins de Longue Durée (ULSD) –Etablissements psychiatriques

99 J. Ankri Echantillonage –Tirage stratifié détablissements dans le fichier FINESS –tirage à probabilités inégales proportionnelles à la capacité en lit de chaque établissement –Tirage au sort de 8 pensionnaires dans chaque établissement –Le redressement permet destimer des résultats représentatifs de lensemble de la population des établissements

100 J. Ankri PREVALENCE DINSTITUTIONNALISATION, SELON LAGE FRANCE 1998 Femmes Hommes Total AGE % Données dinstitutionnalisation H.I.D Population France 1997, INSEE < 6 mois en institution psychiatrique exclus

101 J. Ankri

102 Institutions pour personnes âgées sans cure médicale (N = 271,115) Institutions pour personnes âgées avec cure médicale (N = 140,665) Unités de soins de longue durée (N = 68,000) Institutions pour adultes (N = 4,618) Institutions psychiatriques (N = 6,424) 0,9 % 28,7 % 55,2 % 13,9 % 1,3 %

103 J. Ankri Prévalence dinstitutionnalisation selon le sexe et le type détablissement

104 J. Ankri Age et durée de séjour selon le type d établissement (données pondérées)

105 J. Ankri Prévalence dinstitutionnalisation selon lâge et le type détablissement

106 La dépendance

107 J. Ankri Un problème de santé publique Accroissement de la population âgée et très âgée Accroissement de la population âgée et très âgée Augmentation de la prévalence avec lâge des maladies chroniques, des incapacités fonctionnelles et des états démentiels Augmentation de la prévalence avec lâge des maladies chroniques, des incapacités fonctionnelles et des états démentiels Augmentation avec lâge du recours aux services sanitaires et sociaux Augmentation avec lâge du recours aux services sanitaires et sociaux

108 J. Ankri La dépendance Vision stéréotypée du déclin physique et mental avec lavance en âge Vision stéréotypée du déclin physique et mental avec lavance en âge La réalité est plus complexe La réalité est plus complexe Image déformée des professionnels du champs sanitaire Image déformée des professionnels du champs sanitaire Effets « génération » Effets « génération »

109 J. Ankri Une définition de la dépendance Le point de départ : présence chez un sujet daltérations physiques et/ou mentales Le point de départ : présence chez un sujet daltérations physiques et/ou mentales Qui lorsquelles donnent lieu à des réduction de capacité ou une incapacité à effectuer une ou plusieurs activités de la vie courante Qui lorsquelles donnent lieu à des réduction de capacité ou une incapacité à effectuer une ou plusieurs activités de la vie courante Laide est alors nécessaire Laide est alors nécessaire La personne est dite alors dépendante La personne est dite alors dépendante

110 J. Ankri Mais Cette conception: Cette conception: Privilégie la réponse aux besoins physiques élémentaires Privilégie la réponse aux besoins physiques élémentaires Ne tient compte ni des besoins affectifs Ne tient compte ni des besoins affectifs Ni des besoins socio-économiques Ni des besoins socio-économiques Ni des désirs de la personne âgée Ni des désirs de la personne âgée Changement dans les attentes et valeurs Changement dans les attentes et valeurs

111 Résultats

112 J. Ankri Lieu de résidence NDomicile % MR % USLD % ans ans ans

113 J. Ankri Taux dinstitutionnalisation selon le type d établissement HommesFemmesTotalRatio F/H Institutions pour adultes Institutions pour personnes âgées Unités de soins de longue durée Etablissements psychiatriques Total

114 J. Ankri Indicateur de Colvez Institutions % Domicile % Total Confiné lit/fauteuil Besoin daide toilette/habillage Aide pour sortir Non dépendant 47,3 18,6 13,6 0,9 52,7 81,4 86,4 99,1 100

115 J. Ankri Niveaux de dépendance (Indicateur de Colvez)

116 J. Ankri Niveaux de dépendance selon lorigine (Indicateur de Colvez)

117 J. Ankri Dépendance dorigine psychique

118 J. Ankri Dépendance selon les indicateurs IndicateursDomicileInstitutionsTotal Colvez Niveau 1 et 2 Niveau 1à 3 Niveau Katz Incapacités pour 2 AVQ Incapacités pour 6 AVQ AGGIR GIR 1 à 3 GIR 1 à 5 GIR

119 J. Ankri Aidants 27% de la population de 60 ans et plus bénéficie dune aide régulière Soit 3, 228 millions de personnes Les aidants non professionnels sont majoritaires (60%) Pour près de 50% laide provient de lentourage Une aide professionnelle est asociée à une aide de lentourage pour 29% Laide uniquement professionnelle concerne uniquement 21% des personnes.

120 J. Ankri Aide professionnelle et non professionnelle selon le GIR

121 La question Pourquoi ça?

122 J. Ankri

123 La question Comment ça ?

124 J. Ankri


Télécharger ppt "Les personnes âgées Démographie, Morbidité, Handicap Joël Ankri GH Ste Périne (AP-HP) Université Versailles-St Quentin."

Présentations similaires


Annonces Google