La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

S. Charles – Université de Lyon (LBBE). 2S. Charles - AIPU 2008 ~35 000 étudiants ~ 9000 diplômés / an.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "S. Charles – Université de Lyon (LBBE). 2S. Charles - AIPU 2008 ~35 000 étudiants ~ 9000 diplômés / an."— Transcription de la présentation:

1 S. Charles – Université de Lyon (LBBE)

2 2S. Charles - AIPU 2008 ~ étudiants ~ 9000 diplômés / an

3 ~800 étudiants / an Issus de baccalauréats scientifiques 60 % filles > 50 % réussite en fin de Licence 1 ère année 3S. Charles - AIPU 2008

4 Biol. Org. Géosci.Bioch. 1MathSVTR 1 Génét. Biol. Cell. Bioch. 2Phys.TR 2 60 h annuelles 24h CM 25.5 h TD 10.5 h TT Chaque semestre : 2 amphis 12 groupes TD 24 groupes TT ~20 intervenants L1 10 x 6 ECTS MathSV Mathématiques pour les Sciences de la Vie 4S. Charles - AIPU 2008

5 Lutter contre léchec Motiver les étudiants / Pallier la passivité Les rendre autonomes Découvrir la modélisation du vivant Porter sur les mathématiques un regard positif et durable 5S. Charles - AIPU 2008

6 Une équipe pédagogique Des ressources mutualisées Articulation CM / TD / TT Apprentissage Par Problème (APP) 6S. Charles - AIPU 2008

7 Pédagogie active par l'action Travail en petits groupes Létudiant au centre de son apprentissage Construction active des compétences et des savoirs Former les tuteurs MathSV [ Pré-colloque QPES Louvain La Neuve 23 et 24 janvier 2007 ] 7S. Charles - AIPU 2008

8 Présentation des objectifs de la formation, distribution des documents : 5 minutes Phase « aller » : 30 minutes Travail individuel : 60 minutes Phase « retour » : 30 minutes Évaluation* : 10 minutes Discussion générale sur l'APP : 45 minutes *La note de chaque participant est composée de 2 parties : Évaluation « scientifique « : concepts, analyse, argumentation, note individuelle (/10) Auto-évaluation du fonctionnement du groupe, note collective (/10) 8S. Charles - AIPU 2008

9 Grand-mère Adélaïde Laurence, diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Industries Agricoles et Alimentaires (ENSIAA) et titulaire d'un doctorat en Sciences Alimentaires, s'est rendue dimanche dernier chez sa grand-mère Adélaïde. Celle-ci, qui n'a plus toute sa tête, se met à lui raconter les dures années de labeur et de privations qu'elle vécut pendant la seconde guerre mondiale, et lui confie qu'elle dut un jour ruser pour rattraper sa confiture de cerises, sous peine de perdre ses réserves pour l'année. Adélaïde dit alors : "Vois-tu, ma petite chérie, le plus important c'est la nappe !"...Et de continuer ainsi à bavarder jusqu'à la nuit tombée. Sur le chemin du retour, Laurence reste intriguée par les propos d'Adélaïde : "La nappe ?". Ni une ni deux, le lendemain matin, Laure court chez l'épicier et achète 2kg de griottes. Le soir même, elle sort un livre de recettes, soigneusement rangé dans la bibliothèque… S. Charles - AIPU Laurence rend visite à sa grand-mère qui lui livre les secrets de la confiture de griottes Laurence saura-t-elle fabriquer seule une confiture aussi délicieuse ?

10 Grand-mère Adélaïde Laurence, diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Industries Agricoles et Alimentaires (ENSIAA) et titulaire d'un doctorat en Sciences Alimentaires, s'est rendue dimanche dernier chez sa grand-mère Adélaïde. Celle-ci, qui n'a plus toute sa tête, se met à lui raconter les dures années de labeur et de privations qu'elle vécut pendant la seconde guerre mondiale, et lui confie qu'elle dut un jour ruser pour rattraper sa confiture de cerises, sous peine de perdre ses réserves pour l'année. Adélaïde dit alors : "Vois-tu, ma petite chérie, le plus important c'est la nappe !"...Et de continuer ainsi à bavarder jusqu'à la nuit tombée. Sur le chemin du retour, Laurence reste intriguée par les propos d'Adélaïde : "La nappe ?". Ni une ni deux, le lendemain matin, Laure court chez l'épicier et achète 2kg de griottes. Le soir même, elle sort un livre de recettes, soigneusement rangé dans la bibliothèque… 10S. Charles - AIPU 2008 Le guide de létudiant

11 Grand-mère Adélaïde Laurence, diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Industries Agricoles et Alimentaires (ENSIAA) et titulaire d'un doctorat en Sciences Alimentaires, s'est rendue dimanche dernier chez sa grand-mère Adélaïde. Celle-ci, qui n'a plus toute sa tête, se met à lui raconter les dures années de labeur et de privations qu'elle vécut pendant la seconde guerre mondiale, et lui confie qu'elle dut un jour ruser pour rattraper sa confiture de cerises, sous peine de perdre ses réserves pour l'année. Adélaïde dit alors : "Vois-tu, ma petite chérie, le plus important c'est la nappe !"...Et de continuer ainsi à bavarder jusqu'à la nuit tombée. Sur le chemin du retour, Laurence reste intriguée par les propos d'Adélaïde : "La nappe ?". Ni une ni deux, le lendemain matin, Laure court chez l'épicier et achète 2kg de griottes. Le soir même, elle sort un livre de recettes, soigneusement rangé dans la bibliothèque… 11S. Charles - AIPU 2008 Le guide de létudiant Des ressources papier et web

12 Organiser le groupe Clarifier les termes Identifier les objectifs dapprentissage Formuler des hypothèses Planifier le travail individuel / Répartir les tâches 12S. Charles - AIPU 2008

13 13S. Charles - AIPU 2008

14 14S. Charles - AIPU 2008

15 T°C 15S. Charles - AIPU 2008

16 Répartition du travail par thème S. Charles - AIPU

17 Mise en commun Les processus clé de la fabrication dune confiture Des connaissances élargies (pectine) 17S. Charles - AIPU 2008

18 Mise en commun Les processus clé de la fabrication dune confiture Des connaissances élargies (pectine) Un dernier WIKI récapitulatif 18S. Charles - AIPU 2008

19 19S. Charles - AIPU 2008 La température La nappe Le jus de citron

20 20S. Charles - AIPU 2008 Fonctionnement global du groupe Les rôles Acquisition des savoirs

21 A la fin du module, chaque participant : a vécu une expérience d'APP et un dispositif possible d'évaluation a pris conscience des avantages d'une pédagogie active comme l'APP est capable de lister les conditions minimales pour que "ça marche" a pris conscience de l'importance du rôle du tuteur 21S. Charles - AIPU 2008

22 Cette formation m'a permis de (re)découvrir l'APP et fût parfaitement adaptée à mes attentes. A l'issue de cette formation, je me sens capable d'assurer moi-même le rôle de tuteur. A l'issue de cette formation, je me sens moi-même capable de concevoir un PROSIT et de mettre en œuvre les séances d'APP correspondantes. S. Charles - AIPU / 10 9 / / 10

23 Le thème de la confiture ? Oh oui ! Le timing ? Idéal : 3h, en début de semestre A retenir ? Le bonheur dêtre un étudiant Le meilleur ? La dégustation en fin de séance ! Une bonne préparation pour les TT S. Charles - AIPU


Télécharger ppt "S. Charles – Université de Lyon (LBBE). 2S. Charles - AIPU 2008 ~35 000 étudiants ~ 9000 diplômés / an."

Présentations similaires


Annonces Google