La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. LMDIEE – Montpellier – 30 mai 2005 2 La filière « Mathématique et Informatique du Vivant » : Quand LMD et TICE font bon ménage à Lyon 1 Sandrine CHARLES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. LMDIEE – Montpellier – 30 mai 2005 2 La filière « Mathématique et Informatique du Vivant » : Quand LMD et TICE font bon ménage à Lyon 1 Sandrine CHARLES."— Transcription de la présentation:

1 1

2 LMDIEE – Montpellier – 30 mai La filière « Mathématique et Informatique du Vivant » : Quand LMD et TICE font bon ménage à Lyon 1 Sandrine CHARLES BATIER Christophe et HEYDE Martine

3 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Amélioration de laccueil et de laccompagnement de létudiant Modification de la structure de loffre de formation Rénovation des pratiques pédagogiques Évolution des procédures dhabilitation et dévaluation Mise en place de lespace européen de lenseignement supérieur Conséquences sur le dispositif denseignement supérieur

4 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Dispenser une méthodologie de travail à luniversité Intégrer les TICE dans les pratiques pédagogiques Sappuyer sur les espaces multimédias et les centres de ressources Privilégier le contrôle continu Rénovation des pratiques pédagogiques

5 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Les points forts du LMD Laménagement de passerelles entre formations permettant aux étudiants délaborer progressivement leur projet de formation et, au- delà, leur projet professionnel ; Une offre diversifiée favorisant lindividualisation des parcours des étudiants ; Lacquisition de compétences transversales ; Louverture des formations aux approches interdisciplinaires.

6 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Lexistant à lUCB Lyon 1 Une filière « Biomaths » dans une formation diplômante de « Biologie des Organismes » ( ) –Manque de reconnaissance au sein de lUniversité –Aucune lisibilité nationale Un DEA « Analyse et Modélisation des Systèmes Biologiques » ( ) –Une renommée nationale –Une baisse des effectifs depuis deux ans

7 LMDIEE – Montpellier – 30 mai

8 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Notre public 2004/2005 L2 : 100% Bio L3 : 50% Bio – 50% Math/Info M1 : 70% Bio - 30% Math/Info M2 : 90% Bio/Médecine – 10% INSA étudiants de BIOLOGIE - MEDECINE étudiants de MATHEMATIQUES étudiants d INFORMATIQUE

9 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Débouchés – Secteurs dactivité Bio-Informatique Génomique Protéomique Bio-Technologie Pharmacologie Recherche Clinique Bio-Statistiques Épidémiologie Environnement

10 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Un enseignement interdisciplinaire Analyse et Interprétation de données biologiques à laide doutils mathématiques (Modélisation, Statistiques,…) et informatiques. Compétences dintégration disciplinaire Compétences méthodologiques transverses Compétences de communication écrite et orale Compétences sociales et relationnelles

11 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Un contrat didactique rénové Une approche convergente des disciplines (Rege-Colet, 2002) Capitaliser des connaissances biologiques, mathématiques et informatiques de base, par lacquisition de concepts, de théories et de techniques ; Faire émerger des compétences par lutilisation, la combinaison, la généralisation et la mobilisation de ces connaissances au service de la résolution dun problème biologique ; Être autonome, sauto-évaluer, dialoguer, collaborer, pour acquérir un savoir-être à linterface de plusieurs disciplines.

12 LMDIEE – Montpellier – 30 mai

13 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Chaque U.E. compte pour 6 ECTS L3 : 60% U.E. obligatoires – 40% U.E. libres U.E. libres (3 au plus du même groupe) réorientation / spécialisation

14 LMDIEE – Montpellier – 30 mai « Approches Mathématiques et Informatiques du Vivant » - M1 RAN Angl. Sci. Biologie Math. Modél. Bio-Stats Bio-Info S1 S2 U.E. libres : BIO – MATH - INFO S T A G E 12 ECTS

15 LMDIEE – Montpellier – 30 mai « aMIV » - M2 R et P

16 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Renouveau des pratiques Méthodes actives : lapprenant construit son savoir à partir de situations expérimentales. Avoir à réaliser une tâche, produire quelque chose lamène à se poser des questions et à découvrir de nouvelles méthodes. Lenseignant organise la situation dapprentissage et met à disposition des ressources. Lapprenant doit à partir de là agir, tâtonner, faire des hypothèses, les vérifier... Pédagogie « expérientielle » : létudiant vit des situations expérimentales qui font partie d'un contexte de vie réelle. Cela veut dire que l'apprentissage découle de son engagement personnel dans une activité où les dimensions affectives autant que les dimensions cognitives de son être sont sollicitées. Apprentissage Par Problèmes

17 LMDIEE – Montpellier – 30 mai TICE : Pourquoi ? Comment ? Motiver les étudiants Pallier la passivité Introduire à linterdisciplinarité Favoriser le dialogue Enseignants/Enseignés +Lien avec le type de pédagogie Pédagogie expérientielle soutenir la réalisation des mises en situation : –Site Web –Expériences virtuelles (simulations, recueil de données)

18 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Premier exemple : MathSV Mathématiques pour les Sciences de la Vie Le défi : Motiver des étudiants Biologistes de L1 pour faire des Mathématiques (effectif : ~800 / an) Pédagogie innovante de type expérientielle : Situation réelle Verbaliser Abstraire Formaliser Résoudre Interpréter Restituer Des TICE au sein dun site Web via SPIRAL Agenda, Forum, statistiques de fréquentation Apprentissage Par Problèmes ( APP )

19 19

20 20

21 21

22 22

23 23 9 connexions / jour en moyenne 17 connexions / jour en moyenne

24 24

25 25 Mode Administrateur

26 26 Mode Administrateur

27 27 1. Une mise en situation

28 28 2. Des outils de simulation

29 29 3. Des données à analyser

30 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Deuxième exemple : Stage Pratique – M1 12 ECTS : S1 et S2 Mettre en pratique les outils de Biomathématiques, Biostatistiques et Bioinformatiques, dans le cadre dune problématique biologique. En laboratoire de recherche S1 : créneaux libres à lemploi du temps. Janvier temps plein travail bibliographique S2 : mercredi toute la journée. Mai temps plein travail plus technique, programmation, analyses statistiques, modélisation mathématique

31 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Deuxième exemple : Stage Pratique – M1 « CREACION » C réation dun R éseau d E tudiants pour l A cquisition de C ompétences I nterdisciplinaires ON -line Favoriser le dialogue entre étudiants, avec les enseignants et le monde professionnel Encourager une participation active des étudiants Aider à une meilleure gestion du travail personnel Aider les étudiants à capitaliser pour la rédaction de leur rapport et la soutenance orale Une salle dédiée Ordinateur portable WIFI S1 : suivi à distance S2 : suivi en présentiel échelonné Module SPIRAL Agenda Clavardage tutoré Échanges de documents Webographie GRECO

32 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Scénario pédagogique 2004/2005 OCTNOV-FEVMARS-AVRMAI Titre Encadrant Tuteur Descriptif Mots clés Avance- ment Notions théoriques Réf. Biblio Choix du stage Motivations Projet professionnel Diapositives Problématique Objectifs Premiers résultats + Résumé en anglais Rapport final Soutenance orale : 10 en anglais Forum Tchat

33 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Module en accès restreint

34 LMDIEE – Montpellier – 30 mai

35 LMDIEE – Montpellier – 30 mai

36 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Pour finir Ce quen pensent les étudiants ? LMD MIVTICE

37 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Étudiants de MIV Sondage réalisé mi-mai réponses, soit 61%

38 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Étudiants de MIV Sondage réalisé mi-mai réponses, soit 61% POINTS FORTS Interdisciplinarité Choix des U.E. Stage en M1 U.E. Anglais Encadrement Disponibilité et implication des enseignants POINTS FAIBLES Organisation Densité des cours Théorie/pratique Mélange des logiciels Contacts professionnels Hétérogénéité des étudiants

39 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Étudiants de MIV Sondage réalisé mi-mai réponses, soit 61% CE QUILS PROPOSENT Moins de théorie, plus de pratique (TP) Cours de Bio/Math en anglais Stage sur une période regroupée Conseil pour le choix des U.E. libres Affichage / forum : pb accès Internet Épistémologie de linterdisciplinarité

40 LMDIEE – Montpellier – 30 mai Étudiants de MathSV Sondage réalisé début mai réponses, soit 40%

41 41

42 42 Questions de recherche Est-ce que le site MathSV permet aux étudiants de résoudre les exercices ? Est-ce que les étudiants trouvent l'information dans les chapitres de cours ? Est-ce que la version en ligne est plus efficace que la version papier? Quelle est la perception de charge de travail des utilisateurs de MathSV ? Une version plus ergonomique réduit-elle la perception de charge ?

43 43 Etude expérimentale Matériels : Chapitre équations différentielles + test 18 questions Versions : actuelle, ergonomique, papier (polycopié) Version actuelle Version modifiée selon des critères ergonomiques Polycopié

44 44 Conclusions Les étudiants résolvent mieux les exercices avec un support papier. Lapplication de recommandations ergonomiques na pas deffet sensible sur la perception de charge, ni sur la performance. Les contraintes semblent être liées à la lisibilité, mais aussi à la difficulté inhérente au contenu enseigné (mathématiques appliquées à la biologie). Lesthétique du site Web plait aux étudiants (facteur motivationnel à exploiter).


Télécharger ppt "1. LMDIEE – Montpellier – 30 mai 2005 2 La filière « Mathématique et Informatique du Vivant » : Quand LMD et TICE font bon ménage à Lyon 1 Sandrine CHARLES."

Présentations similaires


Annonces Google