La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BIENVENUE A CRISSIER POUR LE COURS DE CHRONOMETRAGE DE LINTERREGION OUEST.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BIENVENUE A CRISSIER POUR LE COURS DE CHRONOMETRAGE DE LINTERREGION OUEST."— Transcription de la présentation:

1 BIENVENUE A CRISSIER POUR LE COURS DE CHRONOMETRAGE DE LINTERREGION OUEST

2 Cours de perfectionement CHR et RI Swiss-Ski

3 Répartition Catégories Groupes des départs Quotas BIBO Obligation de licence Obligation de licence Déclaration des athlètes Publication Divers Poursuite de la course Poursuite de la course Concurrent gêné Concurrent gêné Transpondeur Ordre piste libre Ordre piste libre Décisions concernant le matériel Décisions concernant le matériel Equipement de compétition Equipement de compétition Dossards Fanions GS et SG Sommaire Épreuves Descente Compétitions parallèles Règlement des points Facteurs F Délais Erreurs les plus fréquentes Erreurs les plus fréquentes Erreurs sur listes de classement Erreurs sur listes de classement Erreurs générales Statistiques Mise à zéro Nombre de départs Calendrier Homepage Annonces Online Bases de données Rapport de DT Cas pratique

4 Répartition Catégories, Groupes de départ, Quotas, BIBO

5 Les catégories sont renommées de la façon suivante: Mini1 U11 OJ1 U14JUN1 U18 Mini2 U12 OJ2 U16JUN2 U21 Catégories RC CatégorieAge11/12 CatégorieAge12/13 Minimes I U11bis Minimes II U OJ I U OJ II U Jun I U Jun II U Dames/Hommes I Dames/Hommes I Dames/Hommes II Dames/Hommes II Courses à points

6 Ordre des départs Disposition des groupes et ordre des départs Ordre de départ courses régionales Jeunesse : 1. FillesU12 2. FillesU14 3. FillesU16 4. GarçonsU12 5. GarçonsU14 6. GarçonsU16 Ordre de départ à compétitions interrégional, national et Championnats suisses Jeunesse : 1. toutes les filles (U14 + U16) ensemble 2. tous les garçons (U14 et U16) ensemble Le tirage au sort seffectue conformément à lart RC 608.6

7 Régulation des quotas Régulation des quotas Les associations régionales, les IR ou la Commission de la relève de Swiss-Ski peuvent limiter le nombre de participants pour les compétitions Jeunesse suivantes : - Championnats suisses 125 participants au maximum - Confrontations nationales 125 participants au maximum - Confrontations interrégionales 150 participants au maximum - Championnats régionaux déterminé par lassociation. régionale - Confrontations régionales déterminé par lassociation régionale Les quotas, ainsi que les conditions de participation doivent être publiées dans le programme officiel. Réduction à 125 participants lors de compétitions nationales Jeunesse. RC 608.5

8 BIBO Ordre des départs dans la deuxième manche: Les 30 meilleurs prennent le départ dans lordre inverse de leur classement. Lancien BIBO 15 typiquement helvétique est remplacé par le BIBO 30 pour toutes les compétitions ! RC

9 BIBO Ordre de départ de la deuxième manche Dans les compétitions en deux manches, le départ de la deuxième manche sera déterminé par lordre de classement de la première manche, sauf pour les trente premiers Pour les 30 premiers, lordre de départ sera fixé comme suit: le 30e du classement partira comme 1 er le 29e du classement partira comme 2 e le 28e du classement partira comme 3 e le 27e du classement partira comme 4 e le 1er du classement partira comme 30 e à partir du 31e : dans lordre du classement de la première manche. Lorsque plusieurs concurrents sont ex-æquo au 30e rang, le concurrent avec le numéro de dossard le moins élevé partira comme premier Au plus tard une heure avant le départ de la première manche, le Jury peut décider que l'inversion de l'ordre de départ pour la deuxième manche sera réduite aux 15 premiers de la première manche.. Inversion des 30 meilleurs temps, au lieu des 15 ! RC

10 Obligation de licence

11 Licence Swiss-Ski valable pour : Les Championnats suisses Les compétitions FIS Les courses à points Jeunesse Les compétitions régionales A et B Obligation de licence pour toutes les compétitions comptant pour les points, ainsi que les catégories Masters. Pas dobligation de licence pour les courses danimation et courses populaires.. RC 203

12 Obligation de licence 621.2Pour la classification des concurrents, on doit utiliser les listes de points Swiss-Ski établis par Swiss-Ski. Les concurrents qui ne sont pas mentionnés dans le fichier Swiss-Ski INTEGRAL actuel, ne sont pas autorisés à prendre le départ. Les seules exceptions sont les compétitions d'animation Jeunesse et les compétitions populaires. Obligation de licence pour toutes les compétitions comptant pour les points, ainsi que les catégories Masters. Pas dobligation de licence pour les courses danimation et courses populaires.. RC 621.2

13 Déclaration des athlètes

14 Chaque compétiteur qui participe à des courses à points doit signer la déclaration des athlètes. Le compétiteur déclare par ce document sa : Soumission aux contrôles anti-doping Connaissance des risques encourus par la pratique du ski de compétition Couverture en assurance accident et responsabilité civile Sa soumission aux décisions du Jury de course, ainsi que son comportement sportif et fair-play Sans déclaration des athlètes, pas de licence ! Cette déclaration sera signée une seule fois et elle est valable «à vie». Les compétiteurs participants à des compétitions FIS et FMC doivent également signer la déclaration FIS.

15 Déclaration des athlètes Licence Swiss-Ski valable pour : Les Championnats suisses Les compétitions FIS Les courses à points Jeunesse Les compétitions régionales A et B 204.1Swiss-Ski n'attribuera pas de licence à tout compétiteur: qui n'a pas signé la déclaration des athlètes Sans déclaration des athlètes, pas de licence ! RC 203 RC 204

16 Publication, programme

17 Publication, exemple Compétition:Cours de brevet SLALOM GEANT OJ, le 17 mars 2013, No Swiss-Ski 1234 Organisateur:Skiclub KWO Président du CO:Hanspeter Chef de compétition:Alain Coach (Jury):Walter DT Swiss-Ski:Markus Responsable informatique:Peter Déroulement:1 course en deux manches selon RC Swiss-Ski Seuls les compétiteurs licenciés sont autorisés à prendre le départ. Catégories:Filles U12Année 2001 Filles U14Année 1999/2000 Filles U16Année 1997/1998 Garçons U12Année 2001 Garçons U14Année 1999/2000 Garçons U16Année 1997/1998 Inscription:Inscriptions online sur Seuls des cas exceptionnels par mail au responsable informatique Peter Bloch Délai d'inscription:Jeudi, 15 mars 2012 L'organisateur n'accepte pas d'inscriptions tardives Finance d'inscription:CHF 20.- Bureau de compétition:Dans l'aire d'arrivée Tableau d'affichage officiel:Dans l'aire d'arrivée Abonnements:CHF 16.- par compétiteur Une carte d'entraineur à CHF 16.- par 10 compétiteurs Renseignements:Pour tous renseignement: Hanspeter Valer, Président du CO, En cas de météo douteuse: Info Région Tel 1600 dès 06:00 Dossards:07: :00 au restaurant WarmUp Remontées mécaniques:ouvertes dès 08:00 Reconnaissance:Manche 1: 09: :30Manche 2: 12: :30 Heures de départ:Manche 1: 10:00Manche 2: 13:00 Proclamation des résultats:env. 1 heure après la fin de la course, dans l'aire d'arrivée RC 214

18 Divers

19 Interdiction de continuer Interdiction pour un compétiteur de continuer son parcours après lavoir stoppé. Si un compétiteur sarrête totalement (e.g. après une chute), il ne doit en aucun cas continuer sa course dans les portes qui précèdent ou celles qui suivent. Cette interdiction est valable dans toutes les épreuves qui comportent un intervalle fixe de départ (DH, SG, GS). Seul le SL est excepté (art ), dans la mesure où, par cette manœuvre, le compétiteur ne gêne pas le compétiteur qui le suit ou si il na pas été déjà dépassé par celui-ci. Après une chute, le compétiteur sort de la piste. RC

20 Interdiction de continuer 628Infractions Une infraction est reconnue par le Jury en particulier lorsquun concurrent: … 628.8continue sa course après avoir manqué une porte ou après un arrêt complet (art , ). Pas de poursuite de la course après une faute de porte ou un arrêt complet. RC 628.8

21 Concurrent gêné Un concurrent gêné dans sa course doit, immédiatement après cet incident, sarrêter et quitter le parcours et demander auprès dun membre du Jury lautorisation de reprendre le départ et exposer sa remarque au juge de porte le plus proche. Il lui est possible de demander à un membre du Jury lautorisation de reprendre le départ. Cette demande pourra également être présentée par le chef déquipe du concurrent concerné. Le concurrent pourra ensuite rejoindre larrivée en longeant le bord de la piste. Après avoir été gêné, le concurrent s'annonce auprès du juge de porte le plus proche. L'autorisation de reprendre le départ sera donnée par le Jury. RC

22 Transpondeur Un système d'enregistrement photographique (photo-finish) de l'arrivée peut être utilisé pour obtenir l'heure exacte du franchissement de la ligne par un coureur. …… Les temps livrés par des transpondeurs ne serviront en aucun cas de temps officiels. Les transpondeurs sont parfaits pour l'identification des concurrents, mais leur précision est insuffisante pour la détermination du temps officiel. RC 611.3

23 Libération de la piste 624.3Libération de la piste après une interruption Après une interruption, le DT Swiss-Ski décide de la reprise de la compétition. Le Jury décide qui est habilité à donner piste libre après une interruption. Le RC défini clairement que c'est le DT qui ordonne le "piste libre" après une interruption. Dans la pratique, c'est souvent le Chef des Compétitions qui donne cet ordre. Cet article permet au Jury de décider qui sera la personne habilitée à libérer la piste. RC 624.3

24 Épreuves

25 Descente

26 Entrainement descente 704.1Obligation de participation Lentraînement officiel dune compétition de descente fait partie intégrante de la compétition proprement dite. Les concurrents sont tenus dy participer. Seuls les compétiteurs sélectionnés, inscrits et tirés au sort dans tous les entraînements officiels peuvent participer à la compétition. Des remplaçants sont autorisés à participer selon des règles spécifiques Si des remplaçants sont prévus, ils devront participer aux entraînements. L'entrainement est obligatoire RC 704.1

27 Entraînement descente 704.7Ordre de départ Le juge au départ, ou une autre personne désignée par le Jury, sera munis dune liste de départ et veillera à ce que les concurrents prennent le départ suivant lordre de leurs dossards dentraînement et à ce que les intervalles de départ soient respectés. Intervalles minimum de départ: 40 secondes. Les intervalles de départ doivent être respectés. RC 704.7

28 Descente en deux manches 706.2Descente en deux manches Lorsque la topographie dun pays rend impossible une descente avec le minimum de dénivelée prévue par le RC, une descente en deux manches peut être organisée Le résultat sera obtenu classement se fera par laddition des temps des deux manches. Lordre de départ de la 2e manche sera conforme à lart Toutes les règles de la descente sont applicables pour les descentes en deux manches. Le Jury réglera tous les problèmes posés par la piste, par les entraînements et par le fait de courir en deux manches Les deux manches devraient se dérouler le même jour. RC 706.2

29 Compétitions parallèles

30 1226.1Appareillage Tous systèmes de départs peuvent être utilisés, à condition de garantir la simultanéité des départs Commandement de départ Le starter demande l'attention par "Attention, départ", ensuite le starter interpelle le concurrent sur la piste rouge par "rouge-prêt?", puis le concurrent sur la piste bleu par "bleu-prêt?". Après quittance par "oui" des deux concurrents, le signal de départ sera donné par un coup de pistolet ou un klaxon. Ce même signal libère les portes ou portillons. 1229Chronométrage Le départ étant strictement simultané, on enregistre seulement les écarts de temps entre les concurrents à larrivée. Le chronométrage seffectue par un jeu de plusieurs paires de cellules et un chronomètre avec imprimante. Le premier des concurrents franchissant une des arrivées déclenche le chronomètre et obtient le temps "zéro", les concurrents suivants arrêtent successivement le chronomètre qui indiquera leur écart de temps exprimé au 1/100e de secondes par rapport au premier. Certaines épreuves requièrent le chronométrage des temps de parcours des concurrents pour établir des classements (juger de lattribution de points ou récompenser le meilleur temps effectué). RC 1220

31 Compétitions parallèles rencontres de 2 concurrents sont programmées daprès le classement de la compétition de sélection précédente. La compétition de sélection peut être validée comme compétition donnant droit à des points Swiss-Ski. Le pairage sera effectué de la façon suivante: le 1e et le 32e le 9e et le 24 e …. …………… Sont qualifiés à lissue du premier tour, les 16 vainqueurs, cest-à-dire ceux qui, dans leur groupe, ont obtenu le plus faible écart cumulé de temps (ou deux fois le temps zéro). Les 16 perdants sont tous classés au 17ème rang Au cas où aucun des deux concurrents ne termine le deuxième le second parcours, le résultat du premier parcours est pris en compte. Au cas où les deux concurrents ne terminent pas ou sont disqualifiés dans le premier parcours, celui ayant parcouru le plus long trajet dans le deuxième parcours sera qualifié pour le tour suivant. En cas de litige après deux parcours, le résultat du premier parcours sera pris en compte. RC 1220

32 Compétitions parallèles Temps de pénalité: Le temps de pénalité maximum est de 0.50 sec. Dans tous les cas, lécart de temps entre les deux concurrents à lissue de la première manche ne peut excéder le temps de pénalité maximum. Si les deux concurrents ne se sont pas départagés après la deuxième manche, le vainqueur de la deuxième manche accède au tour suivant. Au cas où les deux concurrents sont disqualifiés ou abandonnent dans le deuxième parcours, celui ayant accompli le plus long trajet avant la disqualification ou labandon sera qualifié pour le tour suivant. Lors de la deuxième confrontation, si les deux concurrents sont disqualifiés ou abandonnent dans la même porte, celui ayant remporté le premier parcours sera qualifié pour le tour suivant. RC 1220

33 Règlement des points

34 Facteurs F SlalomSL Combi-RaceCR600 Slalom géantGS Super-GSG DescenteDH Super-CombiSC Presque tous les facteurs ont changé! PR 4.2

35 Délais Délais rédactionnels validité du - au Liste Liste Liste Liste Liste ab Les demandes de gel de points doivent être présentées jusquau Les courses, pour lesquelles aucun rapport de DT nest disponible au délai rédactionnel, ne seront prises en compte que pour la liste suivante. PR 8

36 Erreurs les plus fréquentes

37 Erreurs sur les listes de classement Listes de classement PDF-Ranglisten sans pénalité Lindication de la pénalité ne suffit pas, le calcul fait partie intégrante de la liste ! Le coach manque Le Jury est composé de 2 membres. Compétiteurs licenciés classés sans indication de leur code. En utilisant les inscriptions Online, ce problème ne peut pas arriver ! En cas dinscriptions tardives, sur place, la vérification de la licence (base de donnée) est impérative Points Swiss-Ski faux Changement de liste pas fait! Ne pas élaborer de liste des départs sans être sûr davoir la bonne liste. En cas de changement de liste, les nouveaux points sont disponibles au plus tard le jeudi. Course danimation avec points-course Si des compétiteurs U11 (anciennement Minimes ou Cadets) participent à des courses à points, ces derniers ne doivent en aucun cas recevoir des points- course, voir entrer dans le calcul de la pénalité ! Pénalité minimale Si la pénalité calculée dune course régionale Jeunesse (U12/U14/U16) est inférieure à 50, la pénalité appliquée doit être amenée à 50.

38 Erreurs générales Concurrents disqualifiés comme valides dans le retour XML En général, la liste «papier» est juste, mais le XML faux… Pas de DNS, DNF, DSQ dans le retour XML Statistiques faussées, retour non accepté; souvent logiciel obsolète Retour XML et PDF par mail Le CHR/RI est incapable (?) de réaliser un upload sur le site KWO Rapport du DT par poste ou par mail Cette façon de faire était encore autorisée la saison dernière. A partir de lhiver , tous les rapports doivent être fait Online. Rapport du DT en retard La course nest pas prise en compte pour les points sans le rapport du DT. Cest toujours dramatique quand une compétition importante est «retardée» dune période par la négligence dun DT. Changement de DT pas effectué En cas de changement de DT, le chef régional des DT doit faire le changement sur le calendrier officiel. Sinon, le DT remplaçant ne pourra pas faire son rapport Online. Pas de DT sur une course danimation La présence dun DT est OBLIGATOIRE sur toutes les courses danimation.

39 Statistiques

40 Remise à zéro Elite Dames Christine Zurfluh, Isenthal5.70 Hommes Mario Bleiker, ssc toggenburg Jeunesse Filles Aline Danioth, Gotthard-Andermatt 4.18 Garçons Yannick Caduff, RG Alpenarena QUESTION: Pourquoi une telle différence entre D et H, resp. F et G ? PR 3.8

41 Nombre de départs Persone na dépassé le nombre maximum de 25 départs (Jeunesse). 10 filles et 15 garçons ont pris le maximum de départs. Une seule Dames a pris 26 départs. Un Homme à participé à 27 courses, deux ont pris plus de 25 départs.

42 Calendrier 590 compétitions inscrites au calendrier officiel 5'686 compétiteurs / trices inscrits dans la base de données 28'842 résultats de courses à points traités 30'449 inscriptions Online ont été enregistrées

43 Homepage 268'586 visiteurs la saison passée 1'703 utilisateurs enregistrés

44 Inscriptions online Cette statistique est basée sur les courses Jeunesse régionales, animation, courses régionales A et B. Les courses IR et NAT ne font pas partie de cette statistique,car elles ne sont pas ouvertes à toutes et à tous.

45 Rapport de DT

46 NOUVEAU TEXTE : 6.2Rapport Le DT rédige son rapport et éventuellement les rapports complémentaires (rapport d'accident) dans un délai de 24 heures, en ligne (online) sur le site Les listes de classement et des départs, ainsi que le fichier SWISS-SKI INTEGRAL seront chargés par le CHR/RI sur le site kwo.ch. Les rapports transmis par poste ou par mail seront redirigés vers le chef régional des DT afin de les saisir en ligne, de concert avec le DT en question. Une course n'est validée que dès réception du rapport complet du DT Swiss-Ski! PR 6.2

47 Rapport de DT Qui fait quoi ? Le rapport du DT doit se faire en ligne (online). Le RI charge les listes des départs et de classement sur le site COC (Homepage KWO). Le DT nenvoie pas de listes papier! Le rapport sera fait dans les 24 heures après la fin de la course. RC 6.2

48 Cas Pratique

49 4 Situation En effectuant le contrôle des installations, le DT constate que l'organisateur n'a pas prévu de chronométrage manuel. Ce dernier prétend que son équipement est parfaitement sûr ! Questions Le DT a-t-il la possibilité d'autoriser le départ, à titre exceptionnel ? Quelles sont les possibilités d'improvisation ? Que se passe-t-il si le chronométrage principal ne fonctionne pas correctement (par ex. il manque des temps de départ) et qu'il n'existe pas de chronométrage manuel ? Quelles sont les mesures que le DT doit prendre pour éviter cette situation ? Solution Tout doit être entrepris pour qu'un chronométrage manuel soit à disposition. En l'absence de chronos manuels "professionnels, il est possible de se dépanner au moyen de deux montres-bracelet digitales ave fonction chrono. La compétition ne peut pas être validée si des temps manquent et que le chronométrage manuel est absent. Le DT s'informera au préalable auprès de l'organisateur sur le chronométrage prévu, y compris le chronométrage manuel.

50 Cas Pratique 6 Situation Un organisateur met sur pied deux courses consécutives en une manche. Lors de la distribution des dossards, le DT constate qu'il n'y a pas de listes des départs pour la deuxième course. Le chef des compétitions informe que l'ordre des départs de la deuxième course est tout simplement l'ordre inverse de celui de la première course, donc un seul jeu de dossards. Questions Est-ce autorisé ? Quel article règle cette situation ? Est-il indispensable de retirer les dossards à l'issue de la première course et de les redistribuer? Solution Cette façon de faire n'est pas autorisée ! Selon l'art chaque course fera l'objet d'un nouveau tirage au sort. L'art défini de façon plus précise encore le situation en cas manifestation double. Les compétiteurs peuvent fort bien garder leurs dossards, pour autant que l'ordre des départ ai fait l'objet d'un nouveau tirage.

51 Cas Pratique 7 Situation Une manifestation avec deux slaloms géant en une manche. A l'issue de la première course, toutes les filles affichent un temps supérieur à 50 secondes, par contre, chez les garçons, 5 concurrents sont en dessous de 50 secondes. Questions Quel article règle ce problème ? Cette course peut-elle se voir validée pour les points Swiss-Ski ? Qui décide de la validation d'une course ? Que fait le DT ? Que faire pour "sauver" les résultats de cette course ? Solution Le temps minimum de 50 secondes en slalom géant est régi par l'art L' art défini qu'un maximum de 3 temps par sexe sont tolérés en dessous de 50 secondes. La course sera validée partiellement, c'est-à-dire que les résultats des filles seront validés, mais pas ceux des garçons. La décision sera prise par le chargé des points Swiss-Ski Le TD signalera les circonstances dans son rapport. Du fait qu'une deuxième course est au programme, il serait faisable de "transformer" le tout en une course en deux manches. Ceci nécessite une décision du Jury AVANT le début de la deuxième course. Dans ce cas, il conviendra de faire une nouvelle liste des départs selon art pour cette 2 ème course qui devient 2 ème manche. Il n'est pas autorisé de partir selon la liste prévue initialement (tirage au sort normal), mais selon la règle BIBO tenant compte des temps de la première manche.

52 Cas Pratique 8 Situation La liste des départs est tirée au sort et publiée sur le site KWO. Un club téléphone à l'organisateur pour annoncer tardivement 4 coureurs de plus. Les 4 disposent de points Swiss-Ski, un coureur viendrait même dans le premier groupe tiré au sort. L'organisateur accepte les inscriptions tardives avec la mention que ces coureurs partiront à la fin de leur catégorie. Questions Les inscriptions tardives sont-elles acceptables après publication de la liste des départs ? Est-il juste de faire partir les inscrits tardivement à la fin de leur catégories ? Solution Selon l'art , c'est l'organisateur qui décide d'accepter ou non des inscriptions tardives. Si les inscriptions tardives sont acceptées, les compétiteurs ont le droit de partir à la place qui correspond à leurs points. Les concurrents qui auraient dus se voir tirés au sort partiront immédiatement après les concurrents tirés au sort. L'organisateur n'a pas le droit de "punir" les inscrits tardivement en les faisant partir à la fin.

53 Cas Pratique 9 Situation Un compétiteur s'est retiré de la compétition en 2010 avec points Swiss-Ski. Il a "raccroché" définitivement: plus de licence, plus de courses, pas de demande de gel des points. En 2013, il décide de "rempiler" en participant à quelques courses régionales. Il fait sa demande de licence. Le chargé des points lui attribue points. Questions Comment s'explique le calcul des ses points ? Ce compétiteur ne devrait-il pas apparaitre "sans points" dans la liste ? Quelle serait la situation si ce compétiteur avait eu points en 2010 ? Solution Le compétiteur qui n'a pas de résultats dans la saison, voit ses points augmenter de 30 % (règlement des points, art. 3.7) % = % = % = Il est quasi certain que le compétiteur en question va régulièrement se classer parmi les 10 meilleurs temps dans une course régionale B. Il va donc figurer parmi les 10 entrants en ligne de compte pour le calcul de la pénalité. S'il n'a pas de points, il figurera avec 120 points dans ce calcul. Donc la pénalité sera obligatoirement plus haute que s'il était noté avec des points correspondants à sa valeur. Se sont donc tous les concurrents qui feraient les frais de cette situation. Non, car il est peu probable que ce concurrent entre dans le calcul de la pénalité. Et si cela devait être le cas, l'incidence ne sera jamais de la même importance.

54 Cas Pratique 10 Situation 128 concurrents au départ d'une compétition. Après le dossard 85, première panne du chronométrage électronique. La compétition est interrompue et le chronométreur résout le problème. Après le passage du 97, le chronométrage électronique tombe à nouveau en panne, cette fois ci de façon définitive. Questions Peut-on tout-de-même poursuivre la compétition ? Quel article du RC règle cette situation ? Quels seront les temps utilisés (chronométrage électronique / chronométrage manuel) ? Solution La compétition peut être poursuivie. RC art Lors d'une panne totale et définitive du système de chronométrage, les temps manuels sont valables pour TOUS les concurrents. Donc, les temps électroniques des dossards 1 à 97 sont à OUBLIER !

55 QUESTIONS ?

56 Je vous souhaite à toutes et à tous un excellent hiver, avec plein de succès dans votre tâche ! MERCI et à ……


Télécharger ppt "BIENVENUE A CRISSIER POUR LE COURS DE CHRONOMETRAGE DE LINTERREGION OUEST."

Présentations similaires


Annonces Google