La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LUTTE ANTIDOPAGE Séminaire Animateurs Conférenciers 10 décembre 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LUTTE ANTIDOPAGE Séminaire Animateurs Conférenciers 10 décembre 2009."— Transcription de la présentation:

1 LUTTE ANTIDOPAGE Séminaire Animateurs Conférenciers 10 décembre 2009

2 2009 en quelques chiffres Le mois de décembre 2009 na pas été pris en compte 406 contrôles prévus : 363 réalisés (- 43) 73 % sur des Hommes et 27 % sur des Femmes 59 % inopinés et donc 41 % non inopinés, 25% à lentraînement et 75 % en compétition, Sur les compétitions, 8% au niveau régional, 85% au niveau national et 7% sur linternational

3

4 LES CAS POSITIFS

5

6 Février 2009 Juin 2009

7 Les orientations 2009 Rigueur scrupuleuse sera exigée pour le contrôle de la miction Les contrôles réalisés sur les jeunes mineurs (- de 16 ans) feront lobjet dun effort pédagogique et il faudra donc privilégier laspect prévention. Le groupe cible : désigné par le chef du département des contrôles de lAFLD, il complète celui déjà constitué par chaque FI. Il comprend au maximum 500 sportifs (300 sportifs de sports collectifs et 200 de sports individuels). Ny figure que des sportifs professionnels ou inscrits sur liste de haut- niveau.

8 Quand un sportif sest vu notifier son intégration à ce groupe, il ne peut en sortir quaprès réception dune lettre de sortie signée du président de lAFLD ou lorsquil quitte les listes du haut niveau. Le sportif doit donc communiquer via ADAMS son planning journalier (sportif) et indiquer une heure par jour où sa présence est obligatoire, sous peine que cela soit considéré comme manquement (après 3 manquements, envoi dun courrier à la fédération concernée qui pourra le sanctionner entre 3 mois et 2 ans de suspension de licence). Lemploi du temps privé nest pas demandé (sauf pour le lieu où ils dorment).

9 Le préleveur sollicité pour ce type de mission doit contacter soit le département des contrôles soit le correspondant régional antidopage après 17 heures, la veille du contrôle, pour voir si des modifications ont été apportées par le sportif. Il faut impérativement arriver quelques minutes avant lheure indiquée. En cas dabsence du sportif à contrôler, il faut rester jusquà la fin du créneau horaire pour constater le manquement (PV + rapport de manquement). En revanche, au bout de quelques minutes (10 à 15) lACD peut tenter de joindre le sportif par téléphone (pas une obligation). Si le sportif peut se présenter dans lheure, le contrôle peut avoir lieu.

10 Des lettres signalant des comportements non exemplaires ont été adressées à chacun des présidents de fédération nationale par lAFLD, en leur demandant de prendre des mesures contre les responsables. Une campagne dinformation va être mise en œuvre en direction de toutes les fédérations. Une attention particulière sera portée aux membres de léquipe visiteuse dont le nombre de sportifs contrôlés sera réduit trop difficile à mettre en place donc inappliquée.

11 LAFLD pourra être amenée à nous demander de contrôler des arbitres mais cela ne pourra avoir lieu que lors dun stage de regroupement (ex : stage de préparation physique). Dans une très grande majorité, lAFLD, se chargera directement des contrôles sur les manifestations internationales. Elle fixe néanmoins 3 conditions : Que les contrôles soient fait dans le respect du code du sport Être informé des résultats des analyses et procédures engagées Être associé aux stratégies de contrôle.

12 Les ACD qui nont pas respecté la procédure de contrôle ont été destinataire dun courrier. 53 en 2007 contre 22 en Le directeur des contrôles entend donc poursuivre la démarche. Un groupe de préleveurs spécialisés pour les contrôles internationaux a été constitué : 2 agents par région

13 Revue de presse


Télécharger ppt "LUTTE ANTIDOPAGE Séminaire Animateurs Conférenciers 10 décembre 2009."

Présentations similaires


Annonces Google