La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Retraitement de type II Décohésionnement & Stabilisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Retraitement de type II Décohésionnement & Stabilisation."— Transcription de la présentation:

1 Retraitement de type II Décohésionnement & Stabilisation

2 Plan de la présentation Définition Produits Applications Procédures de travail Conclusion

3 Définitions Décohésionnement Procédé qui consiste à concasser le revêtement bitumineux sur toute son épaisseur ainsi quune partie de la fondation granulaire sous-jacente Stabilisation Procédé qui consiste à injecter un liant stabilisateur à des agrégats concassés ou décohésionnés afin d'augmenter la capacité portante de la chaussée.

4 Classification de matériaux recyclés (MR) Granulat conventionnel Béton de ciment Enrobé bitumineux 0 % 100 % MR-1 MR-2 MR-3 MR-4 MR-5 MR-6 MR-7

5 Exigences sur le pourcentage de bitume (LC )

6 Matériaux Enrobé bitumineux existant (50 % à 100 %) Granulat de la fondation supérieure ou correction granulaire (0% à 50 %) Émulsion de bitume polymère (2,0 % à 3,5 % dajout) Ciment Portland Type 10 (0,0 % à 1,5 % dajout) Vieux revêtement Nouveau revêtement Structure granulaire Fondation recyclée Injection démulsion

7 Liants pour les MR Liants bitumineux Émulsions de bitume Bitume moussé Liants hydrauliques Ciment Portland Chaux hydratée Autres (laitiers, cendres volantes) Liants mixtes émulsion ou bitume avec addition dagents hydrauliques

8 Effets des additifs hydrauliques Ciment Portland et autres agents cimentaires Cure rapide Agent dadhérence Renforcement Augmente la stabilité et la résistance à leau Chaux Agent dadhérence (minéraux argileux) Augmente la résistance à leau

9 Avantages des liants mixtes Curage uniforme et rapide sur toute lépaisseur de la couche Résistance initiale élevée Résistance à leau supérieure Permet de traiter avec succès certains granulats marginaux

10 Source: A.A Loudon & Partners, 1998 T X10 ECAS T X10 ECAS T X10 ECAS T X10 ECAS T-1 0,3-1,0 X10 ECAS Structures typiques incluant une stabilisation aux liants mixtes

11 Source: A.A Loudon & Partners, 1998

12 Aspect des spécimens après 10 cycles de gel/dégel 0,0% ciment0,8% ciment1,6% ciment Émulsion: CSS-1

13 Équipements

14 Application Autoroute

15 Application Route

16 Application Municipal

17 Application Aéroport

18 Critères dutilisation Déco. – Stab. Décohésionnement et malaxage des vieux enrobés et des granulats sur ± 300 mm (max. 500 mm) Stabilisation sur 100 à 300 mm) Matériaux de correction et additifs: oui Correction des profils : oui Limites de trafic : non Limites géométriques: non

19 Avantages du Déco. – Stab. Élimine les frais de dépotoir et de transport pour le vieux pavage Correction des profils de la route Bris du patron de fissures en profondeur Réutilisation maximum des matériaux en place Permet de recréer une structure de la fondation homogène et stable Permet d'améliorer la capacité portante de la route Économie des coûts très avantageuse

20 Procédures de travail Échantillonnage

21

22

23

24 Procédures de travail Formulation

25 Contrôle par grosseur des tamis Échantillons provenant de chaque section qui ont été tamisés et séparés par grosseur. Ceux-ci vont être reconstitués pour les essais.

26

27 Procédures de travail Facteur critique de qualité

28

29 Essais: Marshall Modifié MTQ LC Contrôle du temps de cure pour les essais à la température ambiante et après immersion.

30

31

32 Décohésionnement

33 Nivelage et compactage

34 Ajout de ciment

35 Stabilisation bitume moussé

36 Nivelage et compactage final

37 Contrôle qualité

38 Possibilité de Nivelage 3-D

39 Faits marquants Des performances équivalentes à une construction neuve (Info DLC: suivi de 30 projets réalisés) Le MTQ a adapté la méthode de design AASHTO à partir de lhistorique de performance (Disponible sur le site WEB du MTQ) Standardisation de la classification des matériaux recyclés au Québec (MR)

40 Faits marquants Les documents contractuels spécifient des objectifs de performance et transfèrent la responsabilité du contrôle de la qualité à lentrepreneur Le MTQ reconnaît léquivalence entre le bitume moussé et les émulsions Lajout de poudre de ciment devient pratique courante (jusquà un maximum de 1.5%)

41 Retour sur linvestissement Décohésionnement - stabilisation produisent un matériau bitumineux à la moitié du coût Des couches minces sur des surfaces très dégradées produisent un mauvais retour sur linvestissement Décohésionnement - stabilisation performent à leur meilleur sur des routes qui ont de bonnes fondations (faible gélivité)

42 Lunion fait la force Ne dit-on pas : lunion fait la force? Dans votre cas, ça peut signifierencore plus déconomies. Pourquoi ne pas penser à des ententes conjointes entre municipalitées voisines ou MRC? Plus il y a de volume de m2 à restaurer, plus il y a déconomies déchelle et plus les côuts fixes sont amortis. Tout le monde y gagne.

43 Conclusions Résultats excellents sur la grande majorité des projets des 14 dernières années Élargit léventail de solutions qui nest plus limité aux couches dusure et à la reconstruction Un financement accru assurerait une économie à long terme en permettant plus de projets de retraitement (ré-ingénierie de lÉtat)


Télécharger ppt "Retraitement de type II Décohésionnement & Stabilisation."

Présentations similaires


Annonces Google