La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dictionnaire Biographique des Chrétiens dAfrique Jonathan Bonk Directeur Mme. Michèle Sigg Coordinatrice Comment mettre sur pied le projet DIBICA dans.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dictionnaire Biographique des Chrétiens dAfrique Jonathan Bonk Directeur Mme. Michèle Sigg Coordinatrice Comment mettre sur pied le projet DIBICA dans."— Transcription de la présentation:

1 Dictionnaire Biographique des Chrétiens dAfrique Jonathan Bonk Directeur Mme. Michèle Sigg Coordinatrice Comment mettre sur pied le projet DIBICA dans une institution affiliée

2 Un rôle central Les institutions de formation en Afrique jouent un rôle central dans le succès du projet DIBICA. 2/59

3 Un accès unique Ces institutions ont accès: Aux informations locales À lhistoire orale À des sources écrites qui sont inaccessibles ailleurs. Pour cette raison-là, elles sont au premier plan du projet DIBICA. 3/59

4 I.Etre une institution affiliée...quest-ce que ça veut dire? Responsabilités des institutions affiliées Responsabilités des coordinateurs Devenir une institution affiliée

5 Responsabilités des institutions affiliées 1. Coordinateur de liaison 2. Rédiger les articles 3. Vérifier les faits 4.Expédier les articles 5.La solidarité

6 Un enseignant se porte volontaire pour être responsable de toute correspondance avec le bureau à New Haven: 1. Coordinateur de liaison Mme. Dirshaye Menberu, Addis Ababa, Ethiopia M. Kemdirim Protus, Port Harcourt, Nigeria Cette personne est le coordinateur / la coordinatrice de liaison. 6/59

7 Parfois un autre enseignantautre que le coordinateuragit en tant que « directeur de la recherche. » Il (elle): –Choisit les biographies qui sont au niveau des normes DIBICA –Soumet ces biographies au coordinateur. 7/59

8 2. Rédiger les articles Dans chaque institution, le DIBICA encourage: –les enseignants –les étudiants –les leaders déglises –les missionaires à rédiger des biographies. 8/59

9 Le coordinateur et le directeur de la recherche doivent vérifier que les informations biographiques sont précises et complètes. Un paragraphe à la fin de chaque article DIBICA donne le nom du directeur de la recherche, du coordinateur de liaison, de linstitution affiliée, et de lauteur. 3. Vérifier les faits 9/59

10 Les articles doivent être conformes aux normes indiquées dans le Manuel dinstructions pour chercheurs et rédacteurs. 10/59

11 4. Expédier les articles Le coordinateur envoie les notices finies au bureau de New Haven par courrier électronique (méthode préférable) ou par la poste. 11/59 Overseas Ministries Study Center, New Haven

12 5. La solidarité Pour assurer le succès du projet DIBICA, les rédacteurs ont besoin du soutien de ladministration. Mme. Esther Mombo, doyenne de la faculté de St. Paul à Limuru (Kenya), et le Rév. Joseph Wandera, coordinateur de liaison 12/59

13 Une question... Comment est-ce que les étudiants trouvent le temps décrire des biographies en plus de leurs responsabilités académiques!? 13/59

14 Ladministration peut : Intégrer la rédaction dune biographie dans un cours sur lhistoire de léglise. Établir que la rédaction dune biographie soit une condition pour lobtention du diplôme. Demander que des biographies fassent partie dune thèse. Réponse 14/59

15 Responsabilités du Coordinateur de Liaison 1.Soumettre des sujets potentiels 2.Communiquer avec New Haven 3.Traitement des textes DIBICA 4.La promotion du DIBICA

16 1. Les Sujets Potentiels Le coordinateur est prié de nous envoyer 5 à 10 noms de personnes importantes dans lhistoire de léglise pour supplémenter notre liste actuelle. 16/59

17 Un sujet potentiel est une personne remarquable qui a fait une contribution importante à la naissance et à la croissance de léglise en Afrique, une personne dont lhistoire devrait être écrite. Bujo, Benezet / Théologie Africaine / 20ème siècle / Zaïre / Shaw p.276

18 Pour chaque nom, donner une liste abrégée des faits disponibles: dates, église, région du ministère et sources dinformation (livres, personnes à interviewer). Nom église Dates Pays ou région du ministère Sources

19 Envoyer ces noms par courrier électronique (méthode préférée) ou par la poste au bureau de New Haven dans un délai de six mois. ou 19/59

20 2. La Communication Rester en contact avec le bureau de New Haven (une fois par an, au minimum), de préférence par courriel, ou bien par moyen de notre formulaire en ligne. 20/59

21 3. Les articles Rassembler tous les articles finis et les envoyer au bureau de New Haven. 21/59

22 4. Promotion Encourager enseignants et étudiants à faire des recherches et à écrire des notices. Avoir à disposition des informations sur le DIBICA pour ceux qui en demandent. 22/59

23 Veuillez Noter : Les coordinateurs de liaison font ce travail à titre bénévole et DIBICA na pas de fonds pour les rémunérer. Néanmoins… 23/59

24 1.Si les institutions nont pas de fonds pour expédier les articles, le bureau de New Haven leur remboursera les frais de poste ou dinternet café. 2.Les demandes de bourse du Projet Luc venant des coordinateurs auront priorité. 3.Les coordinateurs seront identifiés sur le site Internet du DIBICA. 24/59

25 Comment devenir une institution affiliée 1.Envoyer le formulaire 2.Activer le statut dinstitution affiliée 3.Rester en contact

26 1. Envoyer le formulaire Remplir le formulaire dinscription et nous lenvoyer avec votre signature. Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. En retour, nous vous enverrons un paquet de documents qui vous aideront dans le processus. 26/59

27 2. Activer votre statut Pour être considérée une institution affiliée active, le coordinateur doit nous envoyer 5 à 10 noms à ajouter à notre liste de sujets potentiels. 27/59

28 Ne pas oublier dinclure une liste abrégée des faits disponibles (dates, église, région du ministère et sources dinformation (livres, personnes à interviewer). Nom église Dates Pays ou région du ministère Sources

29 Vous serez considéré une institution « active » dans nos dossiers et sur notre site Internet. Votre institution recevra automatiquement les nouvelles et les mises à jour de DIBICA. Quand nous recevrons votre liste de noms 29/59

30 3. Garder le contact Pour maintenir un statut actif, le coordinateur doit : Envoyer un bref compte-rendu des activités DIBICA avant le 30 avril de chaque année par courrier électronique, par la poste ou en utilisant notre formulaire en ligne. 30/59

31 Le coordinateur doit aussi : Envoyer des notices, soit au bureau de New Haven, soit au coordinateur régional, avant la fin de la première année du statut « actif » (c.à.d. 12 mois après lenvoi de votre liste de sujets potentiels). Si nous ne recevons pas de notices après deux ans, vous serez considéré une institution « inactive ». 31/59

32 Il est important que les institutions affiliées envoient des articles à New Haven chaque année. Si nous ne recevons pas darticles chaque année, linstitution ne sera plus considérée comme étant « active ». Notez bien : 32/59

33 II. Un guide pratique pour mettre sur pied le projet DIBICA dans votre institution Le texte de cette partie sinspire du Manuel dinstructions pour chercheurs et rédacteurs (section 5).

34 Pour le coordinateur /la coordinatrice 1.La préparation personnelle 2.Le « centre informatique DIBICA» 3.Engager toute linstitution 4.Commencer la recherche et la rédaction 5.Expédier les articles Les sections suivantes sont conçues pour vous aider à mettre sur pied le projet DIBICA dans votre institution. 34/59

35 1. Préparation personnelle Prenez le temps de vous familiariser avec le projet DIBICA sur CD-Rom et en lisant les documents qui vous ont été envoyés. Visionnez les deux présentations PowerPoint sur le CD de formation : Introduction au DIBICA Comment mettre sur pied le projet DIBICA dans votre institution (celle-ci !) 35/59

36 Ces présentations sont utiles pour présenter le projet à vos collègues et à vos étudiants et pour leur donner une formation de base pour le travail particulier au DIBICA. 36/59

37 Ne pas oublier denvoyer votre liste de 5 à 10 sujets potentiels au bureau de New Haven pour obtenir le statut dinstitution affiliée « active ». Un rappel important 37/59

38 Si votre bibliothèque a un ordinateur accessible aux étudiants, il est recommandé dy installer la base de données DIBICA en utilisant le CD-Rom qui accompagne le Manuel dinstructions Pour ce faire : 1)Mettez le CD-Rom dans lunité de disque CD. Fermez la boîte qui apparaîtra automatiquement. 2. Installer le DIBICA sur un ordinateur 38/59

39 2)Ouvrez « MON ORDINATEUR » et cliquez une fois sur lunité de disque CD pour voir le contenu du CD. Si la boîte rouge réapparaît, fermez-la et essayez de cliquer à droite pour choisir EXPLORER au lieu d OUVRIR. Quand le contenu souvre correctement, vous verrez un dossier intitulé DACBCDFILES et un fichier intitulé « CLICK HERE ». 3)Créez sur votre ordinateur un nouveau dossier facilement accessible, et appelez-le DIBICA. 39/59

40 4. Copiez le dossier « DACBCDFILES » et le fichier « CLICK HERE », et mettez-les dans le nouveau dossier que vous venez de créer. 5. ÇA Y EST! Désormais, lorsque quelquun veut parcourir le DIBICA, ils nauront qu à : cliquer deux fois sur le dossier « DIBICA» pour louvrir cliquer deux fois sur le fichier « CLICK HERE » et sur le mot « ENTER » pour faire apparaître la page daccueil du DIBICA. 40/59

41 Le coordinateur ne peut pas et ne doit pas être le seul responsable de la rédaction des notices. Il faut que les institutions affiliées trouvent moyen dintégrer la rédaction des biographies de leaders chrétiens africains à leur programme existant. 3. Engager linstitution toute entière 41/59

42 Notez bien: Pour assurer le succès du DIBICA dans votre institution, il faut absolument obtenir la coopération et le soutien de vos collègues et de ladministration. Mme. Esther Mombo, doyenne de la faculté de St. Paul à Limuru (Kenya), et le Rév. Joseph Wandera, coordinateur de liaison 42/59

43 Note spéciale pour les Institutions à vocation autre que lenseignement Les organisations ecclésiastiques, les églises elles-mêmes, les diocèses, les agences missionnaires, et les maisons dédition jouent aussi un rôle essentiel dans la collection et la rédaction darticles pour le DIBICA. Souvent leurs archives, sources publiées, et journaux ne sont pas accessibles ailleurs. 43/59

44 a. La préparation b. Les recherches c. La rédaction darticles d. La responsabilité des institutions 4. Recherche et Rédaction 44/59

45 a. La Préparation Le choix des sujets biographiques : Commencez avec les noms que vous avez envoyés au bureau de New Haven. Dautres sources de noms : les pages de sujets potentiels du DIBICA (sur le CD- Rom), les publications locales, les anciens, et les leaders dans les églises de votre région. 45/59

46 Note Importante : Un récit ne SERA PAS pris en considération pour le DIBICA si : Une notice sur cette personne figure déjà sur le site DIBICA (exception: si vous pensez écrire une biographie plus complète) La personne en question est toujours vivante, a moins de 70 ans, et continue davoir un ministère actif. 46/59

47 Pour plus dinformations sur les sujets acceptables, veuillez consulter la page « Choix des Sujets Biographiques » dans le Manuel dInstructions. 47/59

48 La préparation des rédacteurs : Dans le Manuel dinstructions pour chercheurs et rédacteurs lire les instructions pour la rédaction et la présentation des articles. Parcourir le CD-Rom du DIBICA pour vous familiariser avec lensemble du projet et lire quelques biographies. 48/59

49 c. Les Recherches Pour trouver des informations sur un sujet biographique, veuillez consulter : les bibliothèques les archives existantes (écoles, agences missionnaires, églises) lhistoire orale (veuillez voir la section « histoire orale » dans le Manuel dinstructions) 49/59

50 d. La Responsabilité des Institutions Le coordinateur doit sassurer que ces articles sont à la hauteur des normes du DIBICA pour : Le format et la présentation Les sources dinformation : précises et complètes les dates (inclure aussi la date de la rédaction) 50/59

51 Note Importante : Le coordinateur et ladministration ont la responsabilité de vérifier que les faits sont exactes et la recherche biographique aussi complète que possible. 51/59

52 Légitimité Une fois accepté et publié, chaque article est « signé » par lauteur et/ou lassistant aux recherches, le coordinateur de liaison, le directeur des recherches, sil y a lieu, et linstitution affiliée. Tous ces noms figurent à la fin de larticle. Auteur CoordinateurInstitution

53 5. Expédier les notices Une fois approuvées, le coordinateur envoie les biographies au bureau de New Haven. Tous les articles reçus par les bureaux DIBICA en Afrique seront aussi envoyés au bureau de New Haven. 53/59

54 Quand votre travail est fini Une fois par an, le bureau de New Haven Envoie un CD-Rom avec les nouvelles notices (publiées en ligne) aux institutions en Afrique. 2. Met à jour le registre DIBICA des institutions affiliées. 54/59

55 1.Rendre les biographies à lAfrique Une fois par an, une version actualisée du DIBICA sur CD-Rom, est envoyée à toutes les institutions affiliées actives par lintermédiaire du coordinateur de liaison. 55/59

56 2. Le registre des institutions affiliées Toutes les églises, les institutions, les missions, et les universités qui participent activement figurent sur cette liste (remise à jour chaque année).

57 Aux coordinateurs et à tous ceux qui ont contribué : Merci pour tout le travail que vous avez fait pour le DIBICA !

58 « Nous sommes entourés dun grand nuage de témoins... » Hébreux 12 :1 Rappelons- nous lhistoire de leurs vies... … cela nous réjouira le coeur.

59 Visitez le DIBICA: En ligne: Sur notre CD-Rom « La cartographie ecclésiastique et le continent invisible » par Jonathan Bonk, IBMR oct. 2004, Vol. 28, no.4, pp Manuel dinstructions pour chercheurs et rédacteurs, éditions OMSC, Photos: Dan Nicholas, Jonathan Bonk, Fohle Lygunda, Michèle Sigg. Graphiques visuels créées par Michèle Sigg. Sources: Une présentation PowerPoint créée par Mme. Michèle Sigg, coordinatrice du projet DIBICA


Télécharger ppt "Dictionnaire Biographique des Chrétiens dAfrique Jonathan Bonk Directeur Mme. Michèle Sigg Coordinatrice Comment mettre sur pied le projet DIBICA dans."

Présentations similaires


Annonces Google