La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire de la condition, du sort (devenir) des orphelins Suisses aujourdhui adultes Dr P. - A. Savary, Fribourg.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire de la condition, du sort (devenir) des orphelins Suisses aujourdhui adultes Dr P. - A. Savary, Fribourg."— Transcription de la présentation:

1 Histoire de la condition, du sort (devenir) des orphelins Suisses aujourdhui adultes Dr P. - A. Savary, Fribourg

2 Cest lhistoire du petit Pierre mais aussi de la petite Louisette

3 Nous nous occuperons ici uniquement de la communauté des orphelins placés jusque dans les années 70.

4 Contexte et statistique : Contexte et statistique : Quota dorphelins « vivants » issus de diverses institutions ayant fonctionné des années 30 à 80 estimé à '000 sujets « humains » Morbidité particulièrement élevée par atteinte -Somatique : ulcères, hépatites, cancers etc… -Psychologique : dépression mélancolique avec dramatique taux suicidaire, autres... NB : Estimation difficile car : -Bon nombre darchives et documents ont été détruits (politique de la terre brûlée) -La honte des victimes à se faire connaître à loccasion dun recensement pourtant utile. Attention : établissement de statistiques dans lesquelles certains témoignages furent « écartés »…en tout cas « épurés ».

5 Conditions de santé (négligences graves) : Maladies : Hépatites (malnutrition et toxinutrition) Appendicites => péritonites Méningites (base, convexité) Affections cardiaques (malformations non traitées) Pneumonies Néphropathies Infections diverses dont dentaires avec conséquences à terme Mentales (mutismes, névroses, psychoses, dépressions…) Accidents : -Fractures diverses -Mutilations (arrachage de loreille à la c.à.s) -Hématomes et blessures ouvertes (sévices) -Coupures accidentelles (mal ou non traitées) surinfections -Autres…

6 Problématique liée à leur condition : 1. Conditions de placement dans ces institutions Bonne partie de ces enfants furent arrachés à leurs parents pourtant compétents sans raison valable.Bonne partie de ces enfants furent arrachés à leurs parents pourtant compétents sans raison valable. 2. Souffrances endurées dans ces orphelinats Majorité dentre eux furent astreints au travail (esclavagisme)Majorité dentre eux furent astreints au travail (esclavagisme) Beaucoup furent battus, jusquà la mort dans certains cas.Beaucoup furent battus, jusquà la mort dans certains cas. 3. Privation systématique daccès à léducation, à la formation professionnelle et à la culture. 4. Mal-être de ces adultes en devenir, ces enfants sans amour 5. Avenir de ces orphelins dans notre société ? 6. Mépris de leurs droits qui furent bafoués ! 7. Responsabilité des cantons et de la confédération dans cette tragédie. …dédommagement de ces enfances volées…brisées…

7 Condition de placement de ces enfants : Soit ils étaient arrachés à leur foyer, leurs parents.Soit ils étaient arrachés à leur foyer, leurs parents. Soit ils étaient purement et simplement abandonnés de leurs géniteurs et placés à lorphelinat ou chez les paysans.Soit ils étaient purement et simplement abandonnés de leurs géniteurs et placés à lorphelinat ou chez les paysans. Importante notion de : Rentabilisation de ces enfants qui devaient travailler et rapporter plutôt que de coûter. Il se devaient aussi de racheter leur « faute » dexister dautant quils étaient considérés comme de la graine de criminel.Rentabilisation de ces enfants qui devaient travailler et rapporter plutôt que de coûter. Il se devaient aussi de racheter leur « faute » dexister dautant quils étaient considérés comme de la graine de criminel. NB : définition de lorphelin : enfant ayant perdu son père et sa mère ou lun des deux…NB : définition de lorphelin : enfant ayant perdu son père et sa mère ou lun des deux…

8 Comment ces enfants vivaient-ils leur déracinement par « arrachage » à leur foyer originel ? Comment ces enfants vivaient-ils leur déracinement par « arrachage » à leur foyer originel ?

9 Orphelinat bourgeoisial de la ville de Fribourg.

10 Maltraitance systématique également classable dans le registre des crimes contre lhumanité: 1.Extraction de lenfant de son foyer en vue de placement dans un autre foyer ou une institution. 2.Esclavagisme (astreinte au travail). 3.Homicides (coups et blessures systématiques entraînant la mort de lenfant). 4.Non accession à la formation en sus de labsence damour, avenir brisé dans lœuf.

11 2. Souffrances endurées par ces enfants 2. Souffrances endurées par ces enfants Il sagit en fait de : A.Déracinement avec cette incertitude quant à leur devenir… profond sentiment dabandon … B. Cruel sentiment dinjustice C. Humiliations D. Corvées et punitions E. Mauvais traitements ou sévices F. Privations diverses… Ces diverses catégories peuvent évidemment se conjuguer et se confondre entre elles

12

13 Privations : Essentiellement relatives à : -Laffect et lamour -La nourriture -La liberté -Laccession à léducation (études), à la formation (apprentissage) et enfin à la culture.

14 Une fois adultes, ces personnalités abandonniques, dysharmonieuses et inachevées sont donc mises au banc de la société. Cela accroît encore leur incommensurable souffrance : Notion dincapacité à se construire et se projeter dans lavenir… => marginalisation exclusion…

15 Cette marginalisation => solitude => souffrance => haine de la société

16 Cette marginalisation => solitude => souffrance => haine de la société violence et envies de meurtres ou alors simplement suicide… Cette marginalisation => solitude => souffrance => haine de la société violence et envies de meurtres ou alors simplement suicide…

17 Quel avenir leur prédisait-on ? Pour les hommes : la prison Pour les femmes : servantes, boniches, femmes à tout faire Dans les deux cas, il sagit de graines de criminels.

18 Certains dentre eux fonctionnent selon le schéma: Crimes punitions emprisonnement libération et recrimes

19 B. Humiliations :

20 École Pestalozzi à Echichens VD

21 C. Corvées et punitions :

22 D. Mauvais traitements et sévices : I. physiquesI. physiques II. psychologiquesII. psychologiques III. sexuelsIII. sexuels NB: Sévices pouvant conduire ces enfants à la mort…

23 I) Exemples concrets de mauvais traitements physiques Arrachage de la main de PierreArrachage de la main de Pierre Défénestration dun enfant qui cherchait simplement à mangerDéfénestration dun enfant qui cherchait simplement à manger Fessées, bastonnades, fouet…Fessées, bastonnades, fouet… Submersions dans une baignoireSubmersions dans une baignoire Autres…Autres…

24

25

26

27

28

29 II) Exemples de mauvais traitements et humiliations psychologiques : Port de badges de couleur - Port de badges de couleur -Corvées de « chiottes » -« Traitement » de lénurésie -Autres…

30 III) Exemple datteintes à lintégrité sexuelle : Attouchements sexuelsAttouchements sexuels Exhibitions forcées dun enfant nu devant dautres enfants et/ou adultesExhibitions forcées dun enfant nu devant dautres enfants et/ou adultes Viols avec ou sans violence avec ou sans contrainte et chantage…Viols avec ou sans violence avec ou sans contrainte et chantage… Autres…Autres…

31

32

33

34 E. Sentiment dinjustice :

35 3. Types de souffrances endurées par ces enfants une fois devenus adultes 3. Types de souffrances endurées par ces enfants une fois devenus adultes

36 Distinguons tout dabord les souffrances et frustrations type : * Extrinsèque * Intrinsèque

37 Perte de confiance en leur partenaire sexuel différemment vécu par : Lhomme ouLhomme ou La femmeLa femme Avec les mêmes résultats dans les deux cas, soit léchec de la vie de couple et de la vie sentimentale.

38 Résultat final : ImplosionImplosion par autodestruction : alcool, drogues, suicides et autres tels que développement de maladies et cancers divers… par autodestruction : alcool, drogues, suicides et autres tels que développement de maladies et cancers divers…

39 Une partie dentre eux vivront : ExplosionExplosion par expression dune profonde violence concrétisée par lexercice du crime sous ses formes les plus diverses : vols, viols, meurtres etc., par expression dune profonde violence concrétisée par lexercice du crime sous ses formes les plus diverses : vols, viols, meurtres etc., Le tout sur fond de dépressions plus ou moins intenses daspect mélancolique. Le tout sur fond de dépressions plus ou moins intenses daspect mélancolique.

40 IMPORTANTE NOTION DANCIENNE VICTIME DACTUEL BOURREAU

41 Un enfant mal ou pas aimé ne peut que difficilement voire rarement devenir un adulte équilibré, aimant et harmonieux.

42

43 Que fera-t-il pour tenter de se faire aimer dautrui ? -Il se mettra en valeur à dessein de rechercher la considération des autres -Il achètera lamour par des services rendus, de largent, des cadeaux. Le résultat ne pourra être que négatif => rancœur, amertume, désillusion…

44 4. Quel avenir ces orphelins peuvent-ils espérer de notre société ? Analyse de cette question sous laspect : -Économique (indigence…) -Formation professionnelle -Médical (problèmes de santé tant mentale que et/ou physique…) -Social (marginalisation…) Abandonniques, ces adultes perdront définitivement confiance en eux

45 Quels moyens, exutoires ou déviances développeront ces enfants une fois devenus adultes ? Boulimie / anorexie, alcool, drogues, médicaments etc.…(assommoir).Boulimie / anorexie, alcool, drogues, médicaments etc.…(assommoir). Sport à excès et à risques, travail forcené, fanatisme religieux (sectes et autres)…Sport à excès et à risques, travail forcené, fanatisme religieux (sectes et autres)…

46 Ou alors et plus positivement… La pratique dun art, dune réflexion au long cours concrétisée par lécriture, lexercice dune passion saine, dune activité sociale à la recherche dune façon daider son prochain ou toute autre activité bienfaisante… NOTION DE RESILIENCE…

47 Comment composer avec ces différentes sensations ? Échec dans la vie - socialeÉchec dans la vie - sociale - professionnelle - sentimentale Manque cruel damourManque cruel damour SolitudeSolitude MarginalisationMarginalisation Perpétuelle souffrancePerpétuelle souffrance

48 Comment leurs droits furent-ils bafoués si longtemps durant ? Par la pratique de la politique de lautruche les autorités refusèrent dexercer leur devoir de contrôle des conditions de vie des enfants.

49

50 Évidente responsabilité des communes, des cantons et de la confédération dans cette tragique « histoire ». Dédommagement de ces enfances volées ?

51 …pour notre part, nous nous concentrerons sur le devenir des ressortissants de ces institutions auxquels nous comptons porter assistance…

52

53 Il sagit de réparer lune des plus grandes injustices quait connu et commis notre pays…

54 Noublions jamais quun pays qui maltraite ses enfants na aucun avenir…

55 Plutôt que de chercher des coupables… nous préférons trouver des solutions.

56 Au nom des orphelins Suisses Nous réclamons : Que soit reconnues par les cantons et la confédération lexistence et la réalité de cette maltraitanceQue soit reconnues par les cantons et la confédération lexistence et la réalité de cette maltraitance Des excuses publiques / médiatiques de leur partDes excuses publiques / médiatiques de leur part Que soit accordé à ces « humains » le statut de victimes (LAVI)Que soit accordé à ces « humains » le statut de victimes (LAVI) Leur dédommagement « intelligent »Leur dédommagement « intelligent »

57 Enfin : Le soutien de la Confédération par lattribution de fonds dans le projet de création de la fondation suisse pour lorphelin.


Télécharger ppt "Histoire de la condition, du sort (devenir) des orphelins Suisses aujourdhui adultes Dr P. - A. Savary, Fribourg."

Présentations similaires


Annonces Google