La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La violence dans les médias Les fusillades dans les écoles CAMERANO Vincent MOI Maxence.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La violence dans les médias Les fusillades dans les écoles CAMERANO Vincent MOI Maxence."— Transcription de la présentation:

1 La violence dans les médias Les fusillades dans les écoles CAMERANO Vincent MOI Maxence

2 Sommaire Introduction I)La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels II)Décadence depuis la fusillade Columbine III)En quoi tout ceci pousse à lincitation Conclusion 2

3 Introduction Problématique En quoi la représentation de la violence par les médias peut-elle pousser à l'incitation ? Aboutissement à l'idéalisation des violences On en voit de plus en plus parce que c'est ce qui rapporte le mieux et ça habitue les gens 3 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

4 Introduction La violence est un élément clé des médias depuis la naissance de la littérature. Violence, torture, mutilation, viol, vengeance et terreur psychologique. Livres les plus populaires du 19 e siècle -> Romans à sensation 4 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

5 La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Beaucoup de dépense pour consommer des médias violents. La violence : langue facile à comprendre & nécessite peu de contexte pour la présentation d'une intrigue Tout le monde comprend : les explosions, les coups de feu et les arts martiaux. 5 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

6 La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels De 1995 à 2012, le film qui a rapporté le plus chaque année était nettement violent. Les films classés PG-13 (film déconseillé aux moins de 13 ans) détiennent presque 50 % du marché américain. La majorité des joueurs de jeux vidéo (53 %) sont âgés de 18 à 49 ans ; Seulement 25 % de l'ensemble des jeux vendus sont classés pour adultes ; 6 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

7 La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Les films d'action ne nécessitent pas une grande complexité. Ils comportent : des combats, des meurtres, des effets spéciaux et des explosions Les films d'action sont simples et universellement compris. Sharon Waxman désigne comme « faibles en dialogues, élevés en testostérone » 7 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

8 La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Industrie du film La Chine plus sévère en matière de censure que les États-Unis. Investisseurs étrangers beaucoup moins susceptibles d'investir dans des films axés sur des thèmes sociaux sérieux. La demande va essentiellement aux films d'action interprétés par des comédiens de race blanche. 8 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

9 La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Les jeux vidéo et la violence Jeux vidéo stimulants et pacifiques se classent au deuxième rang des plus rentables du monde. Call of Duty: Black Ops Halo: Reach Peu de traduction ou d'adaptation pour passer d'une culture à l'autre. 9 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

10 La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels L'information 24/24 Ted Turner fonde la première chaîne de télévision présentant des nouvelles 24/24 -> révolutionne la relation des gens avec l'actualité. Nouvelles toujours « de dernière heure » Laisse la spéculation remplacer l'analyse. Contenu très violent et choquant est de plus en plus accessible à tous. 10 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

11 La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Quelles sont les bonnes nouvelles ? Même si la violence dans les média a tendance à attirer les consommateurs, nous retirons généralement plus de satisfaction et de joie de la part des médias non violents. Quelles sont les mauvaises nouvelles ? Les médias violents présentent souvent des actes et des situations de violence pour lesquels il y a rarement de conséquences. Quels autres facteurs sont à considérer ? 11 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

12 Décadence journalistique depuis Columbine « Columbine » Première fusillade dune longue série, le 20 avril 1999, dans lécole secondaire « Columbine », aux États-Unis. Nom donné couramment aux fusillades dans les écoles Premier élément négatif 12 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

13 Décadence journalistique depuis Columbine 2005 : Red Lake High School : Étudiant - 9 morts et 12 blessés + suicide 2006 : Bart Township : Chauffeur de bus – 5 jeunes filles tuées (5 à 13 ans) + suicide 2007 : Virginia Tech : Étudiant – 32 morts + suicide 2008 : École primaire à Détroit : Ancien étudiant – 1 mort + 3 blessés + tueur non arrêté 13 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

14 Décadence journalistique depuis Columbine Total : 78 fusillades depuis 1996 (17 ans) 14 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

15 Décadence journalistique depuis Columbine 14 Décembre 2012 – Newtown, Connecticut 28 morts, dont 20 enfants Interviews denfants âgés de 5 à 10 ans « à chaud » La goutte deau qui fait déborder le vase A provoqué un réel scandale et une remise en question du journalisme 15 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

16 Décadence journalistique depuis Columbine 16 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

17 Décadence journalistique depuis Columbine Analyse morale On peut comprendre le besoin dinformations Cependant, des enfants probablement traumatisés à vie ? Au final, les médias apparaissent comme sans scrupules, pourvu quils fassent de laudience avant leur concurrent Devient presque banal den entendre parler à la télé En quoi tout ceci pousse à lincitation ? 17 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

18 En quoi tout ceci pousse à lincitation ? Devient banal : On sait quon en entendra parler pendant des jours Les criminels sont transformés en anti-héros dont on va assurément beaucoup parler On comprend vite que tout tourne autour de lattention portée vers les criminels. 18 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

19 En quoi tout ceci pousse à lincitation ? Columbine : Retour sur « à qui la faute ? » Tout le monde visa Marylin Manson à cause de fausses accusations des médias Cependant, réponse très intéressante « Lancez une pierre, et vous toucherez quelquun de coupable » => Les coupables, cest nous même. Nous sommes ceux qui tolèrent et regardent ces « news » détaillée à propos des tueurs La mort de ces enfants est mise au même niveau quun épisode finale dune série : Ca crée de laudience. 19 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

20 En quoi tout ceci pousse à lincitation ? Analyse de Alex Mesoudi, Anthropologue anglais Compare le cas aux suicides de célébrités Démontre que les médias de masse peuvent et influencent réellement ce genre de choses On apprend des autres pour tout (nager, conduire, des maths, etc..) et ceci nexclue pas les fusillades On voit quelquun réussir quelque chose que nous voulons faire, et nous nous en inspirons 20 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

21 En quoi tout ceci pousse à lincitation ? Analyse de Alex Mesoudi, Anthropologue anglais Les personnes que nous jugeons les plus aptes à nous apprendre quelque chose sont celles dont on entend le plus parler Nous sommes trop facilement influencés par les médias Résulte en un détournement de cet effet de copier pour apprendre Sapplique à la pub : Ex : David Beckham et Coca 21 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

22 En quoi tout ceci pousse à lincitation ? Analyse de Alex Mesoudi, Anthropologue anglais Conclusion de son analyse : Il ne faut pas parler du tueur, ou du moins le moins possible Ne pas utiliser de phrases comme « Le tueur a réussit … », « Il a atteint ses objectifs.. » qui sont des marques de réussite et de prestige Il ne faut pas le « classer » par rapport aux précédents tueurs ! => Compétition 22 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

23 En quoi tout ceci pousse à lincitation ? Tous les chercheurs sétant penchés sur le sujet sont daccord : Il faut arrêter de dédier autant de temps aux tueurs Leffet « copycat » sapplique trop souvent aux comportements dangereux Ne plus parler en détail de la méthode : On offre un guide de « comment faire une fusillade » à toutes les personnes y songeant 23 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

24 Conclusion La violence est devenue quelque chose de courant => Désensibilisation Le mieux en cas de tragédie reste encore de faire silence total sur les criminels impliqués Films et jeux vidéos ne sont pas les plus grands responsables : Les médias journalistiques le sont pour lattention quils portent aux anti-héros 24 Introduction III) En quoi tout ceci pousse à lincitation I) La violence : Mine dor pour les médias audiovisuels Conclusion II) Décadence depuis la fusillade Columbine

25 FIN Des questions ? _copycat_crimes _copycat_crimes stephen-king-law/ stephen-king-law/


Télécharger ppt "La violence dans les médias Les fusillades dans les écoles CAMERANO Vincent MOI Maxence."

Présentations similaires


Annonces Google