La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une carrière en images Sophie Marceau. Née le 17 novembre 1966, la petite Sophie Maupu grandit dans le milieu ouvrier, en banlieue parisienne. C'est.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une carrière en images Sophie Marceau. Née le 17 novembre 1966, la petite Sophie Maupu grandit dans le milieu ouvrier, en banlieue parisienne. C'est."— Transcription de la présentation:

1 Une carrière en images Sophie Marceau

2

3 Née le 17 novembre 1966, la petite Sophie Maupu grandit dans le milieu ouvrier, en banlieue parisienne. C'est donc en jeune débutante totalement inexpérimentée qu'elle se présente avec son père aux essais de « La Boum », de Claude Pinoteau. Le cinéaste, emballé par la fraîcheur et la spontanéïté de la jeune fille, ne tarde pas à lui donner le rôle principal. Et c'est un triomphe : vu par plus de 4 millions de spectateurs en salles, le film devient le plus gros succès de l'année 1980

4

5 On ne change pas une équipe qui gagne... Claude Pinoteau l'a bien compris, redemandant à toute la fine équipe de « La Boum » de se recomposer pour « La Boum 2». La suite des aventures de Vic, une adolescente fleur bleue et amoureuse, réunit à nouveau plus de 4 millions de spectateurs, et Sophie Marceau accède à seulement 16 ans au statut de star, et remporte le César du Meilleur espoir féminin. Elle est immédiatement adoptée par le public français, qui va continuer à la voir grandir à travers ses films.

6

7 Propulsée star, Sophie Marceau donne très vite la réplique aux plus grandes vedettes de cinéma. Que ce soit Jean-Paul Belmondo dans la comédie Joyeuses Pâques ou Gérard Depardieu dans le thriller Police, elle passe d'un genre à l'autre avec la même facilité. En 1985, elle tourne L'Amour braque pour le réalisateur Andrzej Zulawski, dont elle partagera la vie pendant plus de 15 ans.

8

9 Sa personnalité fraîche de jeune première lui ouvre les portes des gros projets français. Sophie Marceau avoue d'ailleurs un certain penchant pour le film en costumes, puisqu'on la voit en 1988 dans Chouans !, en 1994 dans La Fille de d'Artagnan ou en 1997 dans Marquise, un tournage difficile pour Sophie puisqu'elle se montrera très souvent en désaccord avec la réalisatrice Vera Belmont. Elle refusera d'ailleurs par la suite d'en faire la promotion.

10

11 Elle retrouve le réalisateur de « La Boum », Claude Pinoteau pour la bluette « LEtudiante », dans laquelle elle incarne la jeune Valentine qui travaille dur pour décrocher son agrégation de lettres, et qui est bientôt troublée par le charme d'un beau musicien... Le film est vu par le public comme un troisième volet non-avouée de « La Boum », et se précipite dans les salles.

12

13 Le paradoxe avec Sophie Marceau, c'est qu'elle est aimée inconditionnellement du public malgré les mauvaises critiques qui éreintent parfois ses films. Son personnage, pourtant, agace la profession. En 1995, elle donne de nouvelles raisons d'énerver ses détracteurs en figurant pour son premier grand rôle américain dans le film « Brevehart », de Mel Gibson. Gros succès.

14

15 1999 est l'année qui marque véritablement l'ambivalence des sentiments que provoquent Sophie Marceau. En mai, elle remet la Palme d'or à Cannes et s'emmêle les pinceaux dans un discours long et laborieux, défendant la cause des enfants pauvres, et qui lui vaut les huées de l'assistance. Mais le public français lui a déjà pardonné. En novembre sort sur les écrans le nouveau James Bond, « Le Monde ne suffit pas », et le film recueille en France plus de 3,5 millions d'entrées.

16

17 En avril 2000 sort sur les écrans français La Fidélité, de son compagnon Andrzej Zulawski. Ce film marque leur dernière collaboration après trois autres films. Elle se sépare en effet du cinéaste l'année suivante après que le couple ait eu un enfant, et rejoint son compagnon actuel, le producteur Jim Lemley, qu'elle avait rencontré sur le tournage du film « Ana Karénine » en 1997.

18

19 Sophie Marceau réapparaît en 2001 en tête d'affiche de la grosse production française « Belphégor, le fantôme du Louvre », mais le film rencontre un succès plutôt timide. Et ce n'est pas faute d'avoir donné de sa personne, Sophie Marceau ayant réalisé la plupart de ses cascades. En 2002, la belle donne naissance à la petite Juliette et règle ses comptes avec son passé en réalisant son premier film, Parlez-moi d'amour, largement inspiré de son histoire avec son ancien compagnon, Andrzej Zulawski.

20

21 A bientôt 40 ans, Sophie Marceau apparaît toujours aussi rayonnante. Malgré une carrière internationale déclinante et peu de projets porteurs, elle continue à tourner, essentiellement dans des premiers films. Veuve éplorée dans « A ce soir » ou femme fatale dans « Anthony Zimmer », rien ne lui fait peur. Toujours considérée comme l'actrice préférée des Français, elle tourne en 2006 son second film en tant que réalisatrice, un thriller intitulé Trivial, et réfléchit encore à la possibilité d'un La Boum 3...

22

23 Citations de Sophie Marceau 1. "Je n'aime pas tous les films dans lesquels j'ai joué. « La Boum » m'a ouvert des portes, certes, mais j'ai dû ensuite apprendre mon métier. Il m'a fallu faire des choix et je me suis fiée à mon instinct. Mais j'ai souvent eu du mal à trouver des rôles qui me correspondaient. En plus, ce n'est pas mon genre d'aller taper aux portes. Par timidité. J'ai besoin qu'on me désire." (Télé Star, 2003)

24

25 2. "Je ne change pas de coiffure même si on me conseille de me couper les cheveux... mais je vous rassure, je prends des rides. Je laisse les années faire leur travail". (Télé Star, 2003)

26

27 3. "Je suis extrêmement pudique dans la vie - surtout quand il s'agit de sentiments -, mais pas au cinéma." (Gala, 2000)

28

29 4. A propos de Cannes en 1999 : "J'étais dans mon monde. Un autre monde qui était si loin de la réalité cannoise ! J'ai voulu parler de ça, dire des choses qui me tenaient à coeur, faire partager ces émotions que j'avais ressenties si fort. Malheureusement, tout s'est embrouillé dans ma tête. Mes pensées sont devenues confuses, j'ai bafouillé, j'ai essayé de tenir le coup jusqu'au bout... avant de finalement me laisser emporter et de basculer." (Studio, 1999)

30

31 5. "Paris est une très belle ville. Disons que certaines rencontres sont charmantes, mais la foule ne l'est pas." (Elle, 1999)

32

33

34 Vu sur humourpps.comhumourpps.com


Télécharger ppt "Une carrière en images Sophie Marceau. Née le 17 novembre 1966, la petite Sophie Maupu grandit dans le milieu ouvrier, en banlieue parisienne. C'est."

Présentations similaires


Annonces Google