La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Plaidoyer en faveur du commerce international et compétences en négociation Pilier 2 Développer un plaidoyer en faveur du commerce international et des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Plaidoyer en faveur du commerce international et compétences en négociation Pilier 2 Développer un plaidoyer en faveur du commerce international et des."— Transcription de la présentation:

1 Plaidoyer en faveur du commerce international et compétences en négociation Pilier 2 Développer un plaidoyer en faveur du commerce international et des compétences en négociation Mieux formuler les intérêts africains lors des négociations commerciales bilatérales et multilatérales afin déliminer les distorsions de politique étrangère qui limitent laccès au marché et affectent la compétitivité des exportations africaines

2 2 Développer un plaidoyer en faveur du commerce international et des compétences en négociation Lobjectif stratégique est de développer un plaidoyer en faveur du commerce international et des compétences de négociation afin de mieux formuler les intérêts africains lors des négociations commerciales bilatérales et multilatérales Faire le point sur les capacités des pays de la région et aider à la conception de(s) action(s) appropriée(s) afin de développer les capacités liées au commerce pour permettre aux pays dexécuter plus efficacement leurs rôles et fonctions Création dun organisme national (par ex. Comité national sur les négociation commerciales) dans les pays membres qui servira de forum de développement et de politique commerciale Création dun Bureau des négociations commerciales régional. Les CER doivent recruter une équipe de négociation régionale afin daider à harmoniser les meilleures pratiques régionales Pilier 2

3 Objectifs clés de la politique : Formation et mise en réseau : renforcer le rôle des décideurs politiques, des négociateurs commerciaux et des acteurs de la région grâce à des ateliers nationaux et régionaux ; fournir un mécanisme formel de consultation sur les questions liées au commerce Développement densembles de données nationaux et régionaux accessibles aux négociateurs commerciaux nationaux et régionaux afin de les soutenir avec des informations nécessaires Soutien des CER et de ResKASS dans lanalyse des données, la documentation et la diffusion des résultats aux équipes nationales afin de définir des positions de négociation nationales/régionales solides. Élaboration de cours que des experts en commerce donneront deux fois par an à luniversité régionale aux négociateurs commerciaux et autres décideurs politiques. Promotion des universités nationales afin de réaliser des études et analyses sur les principales questions liées au commerce agricole en Afrique. 3 Pilier 2

4 PRINCIPALES INTERVENTIONS Nécessité de davantage dinvestissements dans la formulation, les négociations et la mise en œuvre de la politique commerciale. Sassurer quil existe des dispositions budgétaires et un financement pour les négociateurs commerciaux nationaux et régionaux Faire de lagenda commercial une priorité dans les stratégies de croissances économique des pays de la région. Au niveau régional, partager le poids des préparations dans des domaines précis et échanger les informations, ce qui évitera une répétition des efforts et garantira une meilleure utilisation des rares ressources Lexercice de coordination doit commencer dès la phase didentification des intérêts et de formulation des positions Lefficacité des négociateurs des pays africains sera renforcée sils sont bien équipés et sils sont coordonnées en particulier au niveau régional 4 Pilier 2

5 Étape 1 : Évaluer les capacités des pays de la région Les forces nécessaires à la participation à ces négociations varient d'un pays à l'autre. La première étape fait le point sur les capacités des pays de la région et contribue à la conception de(s) actions(s) appropriée(s). Lobjectif général est de développer des capacités liées au commerce afin que lunité politique du ministère du Commerce extérieur et les employés des ministères et organismes opérationnels pertinents exécutent plus efficacement leurs rôles et fonctions. – Déterminer les contraintes propres à un pays en termes de participation efficace aux négociations commerciales régionales et multilatérales. – Les CER doivent réaliser des évaluations et définir les exigences du pays eu égard au développement des capacités nécessaires à lanalyse de la politique commerciale et aux négociations commerciales. – Concevoir des moyens particuliers dassurer leur participation ou contribution au processus de négociation 5 Pilier 2

6 Étape 2 : Création dun comité national sur les négociations commerciales Les CER et les pays régionaux doivent développer des critères de sélection des négociateurs commerciaux nationaux qui garantiront que les investissements réalisés pour renforcer les capacités assureront une cohérence en matière de représentation de ces pays lors des négociations commerciales. Le comité national devra comprendre des membres pertinents issus du secteur privé et public Créer un fichier des négociateurs nationaux de la région et le lier aux sites Web sur les échanges commerciaux ; les CER doivent créer un forum commercial régional où ils peuvent poster leurs leçons et expériences. Ces forums pourraient également être utilisés pour la préparation de notes sur les positions de négociation des pays membres comme contributions au travail des dispositifs de négociation des CER. Renforcer la capacité des autorités en charge du commerce et autres acteurs pertinents afin de porter les besoins commerciaux dans la sphère politique pour quils soient totalement pris en compte et deviennent prioritaires dans les programmes de leur pays. Il est également nécessaire de renforcer les accords institutionnels nationaux (point focal et comité de pilotage solides) grâce à des comités de coordination du commerce nationaux et régionaux chargés dun suivi adéquat 6 Pilier 2

7 Étape 3 : Création dun Bureau de négociation commerciale régional qui : Réalisera une évaluation des besoins nationaux afin d'élaborer des positions de négociation commerciale qui bénéficieraient aux pays lors des négociations commerciales multilatérales Aidera à identifier les intérêts commerciaux régionaux inscrits dans le cadre délimination des distorsions de politique étrangère limitant laccès au marché et affectant la compétitivité des stratégies dexportations africaines, comme base de formulation des positions de négociation correspondantes. Recevra les positions nationales et les harmonisera autour de points similaires résultant sur des positions régionales. Suivra étroitement les développements des négociations du cycle de Doha pour le développement en cours sous légide de lOMC et fournira des conseils 37 Pilier 2

8 Étape 4 : Promotion des universités nationales et des groupes de réflexion régionaux pour quils réalisent des études et analyses sur des questions de commerce : Établir une plateforme pour que les universités, les CER et les négociateurs commerciaux régionaux et nationaux se rencontrent et discutent des questions de politique commerciale. Renforcer la collaboration entre les universités, les ministères du Commerce extérieur et les CER et mettre en avant les questions de politique commerciale dans les stratégies de développement nationales Fournir le financement nécessaire pour aider les universités à réaliser des études et analyses liées aux échanges commerciaux Les CER doivent diffuser des documents ou informations sur les questions dactualité cruciales nécessaires pour élaborer les positions nationales 8 Pilier 2

9 Étape 5 : Développement de fichiers nationaux et régionaux accessibles aux négociateurs commerciaux nationaux et régionaux afin de les soutenir avec des informations nécessaires Déterminer les sources dinformations Les projets actuellement mis en œuvre : le Centre ouest-africain pour le commerce (WATH, West Africa Trade Hub), lATP, COMPETE, RATES Données sur le commerce international : obtenues auprès de la base de données World Trade Atlas (WTA) du Global Trade Information Services Organisations responsables de domaines de négociations et organisations internationales telles que lOMC, le CNUCED, le CCI Réalisation détudes régionales et nationales annuelles sur lagriculture et le commerce international : données sur les marchés internationaux, les types dexportations et dimportations, les courants déchanges régionaux, les types de produits, les marchés nationaux et régionaux, les échanges informels, les tendances, les projections de croissance 9 Pilier 2

10 Étape 6 : Formation et mise en réseau Atelier de haut niveau pour les décideurs politiques sur des questions clés d'intérêts des pays africains dans les négociations afin d'éliminer les distorsions de politique étrangère limitant l'accès au marché et affectant la compétitivité des exportations africaines ; Atelier régional sur des questions clés dintérêt des pays africains dans les négociations relatives à laccès au marché des produits agricoles afin de renforcer les échanges commerciaux dans la région et sur le marché mondial ; Missions de conseil et ateliers organisés au niveau national, régional et international pour des négociateurs et analystes politiques chevronnés africains ; La CER doit préparer des documents techniques ad hoc et des notes sur les négociations en cours dans le cadre du programme de travail de Doha à lOMC et sur les négociations de lAPE. Les universités doivent proposer des cours de renforcement des capacités en ligne (apprentissage en ligne) 40 Pilier 2

11 Étape 7 : Développer un système de suivi des politiques commerciales régionales Mettre au point un système de suivi des politiques régionales afin denregistrer les politiques et les règlementations commerciales des pays membres Un système de compte-rendu adéquat adopté et utilisé pour suivre régulièrement les politiques et les règlementations commerciales régionales des pays membres Les CER doivent publier dix (10) publications semestrielles au moins de lAgricultural Policy Monitor (APM) APM a constaté un taux de satisfaction à la 3 è et 5 è année, respectivement, dau moins 50 et 80 % de chacun des groupes cibles suivants, tels quidentifiés dans létude de référence : – sociétés agroalimentaires – négociants agricoles – institutions en charge de la règlementation et de la politique commerciales 41 Pilier 2

12 MEILLEURES PRATIQUES Apprendre des meilleurs pratiques mondiales et régionales de facilitation des échanges commerciaux et créer un forum déchange dinformations et de renforcement des capacités : TRAPCA (Trade Policy Training Center in Africa) basé à Arusha, en Tanzanie NCWTO : Comité national sur lOrganisation mondiale de la santé, Kenya CRNM : Mécanisme de négociation de la région des Caraïbes 42 Pilier 2

13 Trade Policy Training Center in Africa (TRAPCA) Le TRAPCA a été inauguré en décembre 2006 et a pour mission de fournir une formation et une expertise technique sur des questions de commerce international aux professionnels des PMA et des pays à faible revenu en ASS Objectif général : apporter une nouvelle perspective sur le commerce international, inspirer la création de réseaux dans les PMA et les pays dASS à faible revenu développer des compétences pour renforcer les capacités de ces pays à sengager au sein des systèmes commerciaux internationaux en vue de surmonter les contraintes aux échanges commerciaux et dutiliser les opportunités liées au développement fournies par le commerce international 43 Pilier 2

14 NCWTO : Comité national sur lOrganisation mondiale de la santé, Kenya Création dun organisme national (par ex. un comité national sur les négociations commerciales) ayant pour modèle le comité NCWTO au Kenya. Il agit en tant que forum sur le développement et la politique commerciale, en charge de la formulation des divers intérêts et options de développement national et de négociations commerciales du pays ; Il permet d'élaborer des notes sur les positions de négociation du pays comme contributions au travail des dispositifs de négociation régionaux Forum des parties prenantes : composé du secteur privé, des ministères pertinents, duniversités, de partenaires au développement 14 Pilier 2

15 CRNM : Mécanisme de négociation de la région des Caraïbes Le Mécanisme de négociation de la région des Caraïbes (CRNM), aujourdhui appelé Bureau des négociations commerciales. Le CRNM a été créé en 1997 comme organisme régional spécialisé dans laccroissement du volume et de la complexité des négociations commerciales multilatérales et extrarégionales 45 Pilier 2


Télécharger ppt "Plaidoyer en faveur du commerce international et compétences en négociation Pilier 2 Développer un plaidoyer en faveur du commerce international et des."

Présentations similaires


Annonces Google