La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EMBRYOLOGIE HUMAINE. Rappel Avant lovulation, sous linfluence des hormones hypophysaires FSH et LH, le follicule de « DE Graaf" augmente rapidement de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EMBRYOLOGIE HUMAINE. Rappel Avant lovulation, sous linfluence des hormones hypophysaires FSH et LH, le follicule de « DE Graaf" augmente rapidement de."— Transcription de la présentation:

1 EMBRYOLOGIE HUMAINE

2 Rappel Avant lovulation, sous linfluence des hormones hypophysaires FSH et LH, le follicule de « DE Graaf" augmente rapidement de taille. Lors de l'ovulation, le follicule éclate, libérant lovocyte entouré de la zone pellucide et des cellules de la corona radiata. En parallèle, lovocyte achève la méiose I et commence la méiose II.

3 Le corps jaune: Après lovulation, la granulosa et la thèque interne du follicule rompu sont vascularisées et leurs cellules prennent un aspect polygonal. Sous linfluence de LH, elles se chargent de pigment jaunâtre et deviennent les cellules lutéales du corps jaune, responsables de la sécrétion de progestérone. En synergie avec les oestrogènes, cette dernière induit la transformation sécrétoire de lendomètre, préalable à une éventuelle implantation de lœuf.

4 Le transport de lovocyte Avant la fécondation, les ramifications de loviducte couvrent la surface de lovaire et loviducte se contracte de manière rythmique. Ces contractions et les battements ciliaires de la muqueuse aident la progression de lœuf. Dans le tube, les cellules de la granulosa se détachent et lœuf est uniquement entouré de la ZP. Lœuf atteint la lumière utérine en 3-4 jours

5 Corpus albicans et corps jaune de grossesse En absence de fécondation, le corps jaune atteint son développement maximal après 9 jours, puis il dégénère progressivement et laisse place à une cicatrice fibreuse appelée corpus albicans. La production de progestérone diminue, ce qui induit la menstruation. Si lovocyte est fertilisé, le corps jaune se maintient par laction de la gonadotropine chorionique (hCG) sécrétée par le trophoblaste embryonnaire. Il augmente de taille et devient le corps jaune de la grossesse. Les cellules lutéales continuent de produire de la progestérone jusquà la fin du 4ième mois, avant de régresser progressivement alors que la production de progestérone est prise en charge par le placenta. Lablation du corps jaune avant le 4ième mois induit lavortement.

6

7 Première semaine du développement embryonnaire La première semaine du développement embryonnaire correspond à la période pré- morphogénétique, période pendant laquelle se suivent trois grands phénomènes embryonnaires à savoir, la fécondation, la segmentation (formation de la morula) et la formation du blastocyste.

8 La fécondation La fécondation est la formation d'un œuf par fusion d'un ovocyte II émis par l'ovaire et un spermatozoïde. C'est la mise en commun de deux lots d'ADN, permettant ainsi la reconstitution du patrimoine génétique (2 n chromosomes). La fécondation se déroule, le plus souvent, dans le tiers externe des trompes utérines(ampoule tubaire).

9 3 ml de sperme environ sont déposés dans le vagin. Seuls les éléments mobiles pénètrent dans la glaire cervicale du col utérin, le liquide séminal est laissée au fond de la cavité vaginale où il sera évacué..

10

11 La glaire cervicale est un liquide sécrété par le col de l'utérus sous l'effet des hormones, dont l'apparence(consistance) change tout au long du cycle.hormones Le rôle de la glaire cervicale est de favoriser la fécondation en facilitant le passage des spermatozoïdes au niveau du col de l'utérus juste avant l'ovulation, et en leur barrant la route le reste du cycle. Pour pouvoir assurer ces deux rôles différents voir contraires, la glaire cervicale change de consistance au cours du cycle : ainsi, de translucide et filante en période d'ovulation, elle devient épaisse et opaque lorsque son rôle est d'arrêter les spermatozoïdes.. l'ovulation

12 La glaire joue aussi un rôle de filtre en ne sélectionnant que les spermatozoïdes "compétents", et en rejetant ceux qui sont anormaux ou pas assez mobiles, et en faisant barrage aux infections qui pourraient venir contaminer l'utérus et donc compromettre la nidation.(rôle bactériostatique et bactéricide). Enfin, la glaire cervicale permet de protéger les spermatozoïdes contre l'acidité du vagin, qui représente un milieu hostile. La glaire cervicale est donc, pour toutes ces raisons, très importante dans le processus de procréation.

13 Parmi les 300 millions de spermatozoïdes déposés dans la cavité vaginale, à peine 2 millions parviennent dans la cavité utérine grâce à leurs propres mouvements, favorisés par les contractions du col utérin, qui sont au maximum au moment de l'ovulation. Les autres spermatozoïdes sont éliminés soit par le pH acide du vagin, soit par les mailles de la glaire cervicale.

14 Au cours du transit utéro-tubaire, leur nombre diminue encore, car un bon nombre est digéré par les cellules phagocytaires. Dans le tiers externe de loviducte, une dizaine de spermatozoïdes est retenue autour de lovocyte II, bloqué en métaphase II.

15

16

17

18

19

20 Le « but » des spermatozoïdes est d'atteindre l'ovocyte, ce dernier étant près de l'ovaire qui l'a expulsé, dans la partie ampoulaire (ampoule tubaire) de la trompe adjacente. C'est à ce niveau qu'a lieu la fécondation. Différentes hypothèses sont proposées pour expliquer l'orientation des spermatozoïdes vers l'ovocyte :ovocyteovaireampoule tubairetrompe Chimiotaxie : le corps jaune des ovaires et les cellules folliculaires de lovocyte secrètent de la progestérone qui stimule le récepteur CatSper (en) situé sur le flagelle des spermatozoïdes, ces derniers dirigeant leurs mouvements en fonction de la concentration de cette molécule. De plus la progestérone hyperactive le flagelle des spermatozoïdes dont les mouvements sont rendus plus puissants Chimiotaxiecorps jaune cellules folliculaires progestérone CatSper(en)

21 La capacitation La maturation des spermatozoïdes seffectue initialement dans le canal épididymaire où leur mobilité est acquise et leur pouvoir fécondant dit encore capacitation (capacité de pénétrer lovocyte II) est réprimé. Cette décapacitation est provoquée par la fixation des éléments du liquide séminal sur la membrane plasmique des spermatozoïdes et la membrane externe de lacrosome qui bloquent toute réaction acrosomiale prématurée.

22 A leur arrivée dans les voies génitales féminines, les spermatozoïdes ne sont pas fécondants, mais doivent subir une capacitation, qui prend environ 7 heures : par laction des enzymes protéolytiques du liquide utérin les protéines et les glycoprotéines qui tapissent sa membrane plasmique se détachent. Ces changements membranaires augmentent la fluidité membranaire et rendent apparents les récepteurs spermatiques spécifiques de la fixation à la zone pellucide. Ils provoquent également une modification de la mobilité du spermatozoïde qui devient hyperactif.

23 Cette hyperactivité correspond à une augmentation des battements flagellaires.

24 La capacitation modifie la composition de la membrane plasmique du spermatozoïde et permet la libération d'enzymes stockées dans l'acrosome. Ces enzymes digèrent partiellement la zone pellucide et permettent à la tête du spermatozoïde d'y pénétrer et de fusionner avec la membrane du gamète femelle. Même après capacitation, les spermatozoïdes ne demeurent fécondants que 3-4 jours dans les voies génitales femelles.

25 La zona pellucida(ZP) est une coque de glycoprotéines qui fixe les spermatozoïdes (grâce en particulier à la protéine ZP3) et induit la réaction acrosomiale qui permet à un spermatozoïde de digérer localement la ZP et de la traverser.

26


Télécharger ppt "EMBRYOLOGIE HUMAINE. Rappel Avant lovulation, sous linfluence des hormones hypophysaires FSH et LH, le follicule de « DE Graaf" augmente rapidement de."

Présentations similaires


Annonces Google