La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Politique Industrielle Etats Généraux de lIndustrie – 2009/2010 National Régional Conférence Nationale de lIndustrie – Ministère de lIndustrie - 2010 12.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Politique Industrielle Etats Généraux de lIndustrie – 2009/2010 National Régional Conférence Nationale de lIndustrie – Ministère de lIndustrie - 2010 12."— Transcription de la présentation:

1 Politique Industrielle Etats Généraux de lIndustrie – 2009/2010 National Régional Conférence Nationale de lIndustrie – Ministère de lIndustrie Comités Stratégiques de Filière Aéronautique – Automobile - Biens de consommation Construction Navale - Construction Ferroviaire Eco-industrie – Nucléaire – STIC – IAA - Mode et Luxe Industrie de la santé - Chimie Grenelle de la mer - Ministère de lécologie et Industrie 2010/2011 Conseil dOrientation de la Recherche et Innovation pour les Chantiers et Activités Navale

2 Améliorer notre compétitivité Innover Assurer une compétition internationale à armes égales Mener comme prévu le programme national déquipement en énergies marines 4 grands axes de travail

3 Comité de Pilotage Cohésion de la filière Organisation du Made in France dans les achats publics Rôle de lingénierie Structuration du soutien à la filière GPEC Compétitivité France / Europe CORICAN

4 Cohésion de la filière cartographie les chantiers navals les équipementiers les sous traitants les services: centre dessais Cest elle qui fera apparaître la structure de la filière et permettra de détecter les mesures aptes à la reprofiler pour une plus grande efficacité. Il est important en effet de bien identifier les domaines techniques, les répartitions par effectif, par chiffre daffaires et comment se distribuent les entreprises en fonction de ces critères. La force principale de la filière réside dans son haut niveau de qualification technologique dans certains secteurs. Sa faiblesse principale est une absence dorganisation, traduite par une ignorance delle-même et un manque de confiance réciproque entre les acteurs. Certains sous-traitants dépendent exclusivement dun grand donneur dordres. Certaines composantes technologiques ne sont pas couvertes ou sont devenues dépendantes dactionnaires étrangers. Soutien mutuel à lexport Fonctionnement en réseau Mutualisation dactions pour les entreprises (juridique, stratégie…) Médiation entre les acteurs ……

5 Cartographie de la filière industrielle navale Bordeaux Septembre 2012

6 Points clés de la filière navale française Chiffres clés : sociétés identifiées ; - 8,5md de chiffre daffaires maritime en 2010 ; -Plus de emplois. Economie et acteurs: -Un quart des sociétés cumule 90% du chiffres daffaires de la filière -Plus de 90% des acteurs de la filière navale ont un chiffre daffaires maritime inférieur à 50m -Acteurs répartis pour moitié entres groupes et sociétés indépendantes -40% des acteurs de la filière sont purement maritime Géographie: - Quatre régions clés qui concentrent la majorité des sociétés et des emplois : Ile de France ; Pays de la Loire ; Bretagne ; PACA. - Il sagit aussi des régions clés du développement des énergies marines (EMR) en France, (en particulier les régions IDF et PACA) marché qui constitue lun des levier de croissance de la filière navale.. Bordeaux Septembre 2012

7 Points clés de la filière navale française Chaîne de valeur : -Importants poids économique des chantiers navals; -Dispersion du chiffres daffaires des équipementiers -Positionnement de niche des acteurs de lamont de la filière (bureaux détudes, sociétés dingénierie,…) Domaines technologiques: -Forte spécialisation des acteurs, pour la majorité mono-technologie; -Point fort de la filière sur les savoir-faire liés à la conception/construction de navires; Groupements : - Le GICAN : groupement de référence de la filière navale ; - Plus dun acteur sur trois nappartient à aucun groupement Bordeaux Septembre 2012

8 ECONOMIE Situation contrastée du poids des activités navales des acteurs Echantillon: 476 sociétés (sur 483 identifiées) Plus de 500m - 2 entreprises CA Total Activité maritime Leaders de la filière navale française (DCNS et STX rance) m 100% De 50 à 500 m - 50 entreprises TEI et grands groupes m 30% De 2 à 50 m entreprises TEP/PME et ETI m 40% Moins de 2 m entreprises TPE et PMI 160 m 40% TPE: Très Petites Entreprises – moins de 20 salariés PMI: Petites et Moyennes Entreprises – entre 20 et 250 salariés ETI: Entreprises de Taille Intermédiaire – entre 250 et 5000 salariés Bordeaux Septembre 2012

9 GEOGRAPHIE et EMPLOIS Quatre régions clés qui concentrent plus de 90% des entreprises IDF 105 stés s Bretagne 95 stés s Pays de la Loire 92 stés 6800 s PACA 83 stés s à sal 1000 à 5000 sal 500 à 1000 sal 100 à 500 sal Moins de 100 Bordeaux Septembre 2012

10 Cartographie de la filière industrielle française des EMR Etablir un bilan de situation de la filière et évaluer son potentiel de développement Bordeaux Septembre 2012

11 Bilan de situation et potentiel de développement de la filière EMR en France Synthèse des résultats clés

12 LES INDUSTRIELS FRANCAIS SONT PRESENTS SUR TOUTES LES TECHNOLOGIES: léolien offshore posé est le segment le plus mature. Le potentiel global de valorisation de la filière sexprime sur tous les segments. Bordeaux Septembre 2012

13 TYPOLOGIE DES METIERS DES 356 SOCIÉTÉS : INGENIERIE & INDUSTRIE Des activités cœur de métiers positionnées à ce stade sur les briques amonts de la chaine de valeur Un fort potentiel industriel principalement dans les PMI Bilan de situation et potentiel de développement de la filière EMR en France Synthèse des résultats clés Bordeaux Septembre 2012

14 LE SECTEUR SEST PREPARE: R&D collaborative de la filière navale, sur les 5 dernières années les EMR dépassent les navires: – Navires: 69 projets / M – EMRs : 34 projets / M Structuration de la filière industrielle: les initiatives des grands donneurs dordre et le projet Emergence de Renforcement de la compétitivité des PMI de la filière industrielle française des EMR. AVEC COMME PERSPECTIVE LEMPLOI: emplois pour léolien offshore posé emplois pour les filières des hydroliennes, de léolien flottant, pour lénergie des vagues et lEnergie Thermique des Mers. Bordeaux Septembre 2012

15 Organisation du Made in France dans les achats publics Mettre un terme à la sur transposition des directives OMC et UE Etat des lieux des pratiques des pays européens Réciprocité des offsets

16 Structuration du soutien à la filière Formation des PME-PMI aux outils des donneurs dordre Création dun réseau de veille réglementaire et normative Mutualisation des actions exports Création et protection de la propriété industrielle par et pour les PME Formation et attractivité des métiers

17 GPEC Définir une nouvelle structuration de la formation initiale spécifique Développer et harmoniser les qualifications professionnelles (CQPM) Mettre en place une communication afin de montrer la cohérence du dispositif et daugmenter lattractivité des métiers Renforcer le lien Education nationale – entreprise Soutien à la mobilité interrégional Développement de lapprentissage et du tutorat

18 GPEC Formation intiale Licence professionnelle MICN Baccalauréats professionnels: Evolution du Bac Pro « Marine » CQPM Charpentier Industrie Navale Université Navale France Coordination des écoles et structures de formation industrie navale Réflexion sur la création de lInstitut Européen des Hautes Etudes Mer Attractivité de la filière : Films de présentation de métier Communication par lUIMM Communication dans les Clusteurs Participation aux Entretiens de la Mer – Brest Participation à la journée de lindustrie du GFI à Brest Evolution des compétence en lien avec EMR Groupe de travail constitué

19 Compétitivité France / Europe Renforcer la compétitivité de la filière Organisation du travail, contrats, actions pour la mobilité Réglementation Accès aux financements Politiques publiques… Réduire les coûts de production Adaptabilité des effectifs et développement des compétences Réduction du coût du travail Développement dune logique de partenariat entre DO et fournisseurs Sur le plan financier Inciter lintervention dOSEO pour le financement du BFR des PME Prise en compte du caractère spécifique du secteur par la fédération bancaire française Comparaison des fiancements exports en Europe Lier les financements export et les préfinancements …

20 Comité de Pilotage du CORICAN Choix des technologies – Programme de recherche Organisation des compétences et des moyens dessais Financement Interaction entre innovation et réglementation Evaluation Elaboration des projets technologiques et mobilisation des acteurs Organisation des compétences et des moyens dessais Mobilisation des financements Situation européenne et qualité Efficacité énergétique Efficacité des opérations du navire Eco conception Sécurité Compétitivité Cartographie des moyens dessais et des compétences en fonction des technologies définies par le GT1 Benchmark des modèles européens des structurations et compétences Proposition dun modèle de structuration des acteurs Cartographie des financements – investissements davenir Veille active sur la publication dappel à projet Carrefour annuel du naval offshore et de lénergie ( Identification des freins à la R&D et à lutilisation de financement Interlocuteur représentatif de la RDI navale Identifier les verrous réglementaires, juridiques, normatifs, affectant les priorités de la RDI navale Proposer des évolution règlementaire nécessaire pour la réussite commerciale des développements technologiques Proposer la mise en place dun label écologiques axés sur la production et la consommation dénergie à bord Analyser les positions technologiques compétitives Cibler les technologie innovantes Carburant (GNL), Sécurité (Piraterie, sécurité passive après accident), EMR (flotteurs pour éolienne, énergie thermique des mers), Fluviale (navigation intelligente, concept de convoi fluvial), énergie (récupération dénergie, stockage dénergie), compétitivité (navire virtuel, essais numériques)

21 Elaboration des projets technologiques et mobilisation des acteurs Organisation des compétences et des moyens dessais Mobilisation des financements Situation européenne et qualité Proposer un travail tenant compte de la feuille de route à horizon de 15 ans avec pour objectif la création et le maintien demplois en France Identifier les acteurs industriels et les conditions de mise en œuvre de la feuille de route Identifier le niveau de réalisation Infrastructures Interface GNL, Sécurité passive, Passerelle intelligente, traitements des déchets, énergie à bord, nouvelles activités, etc.… Mise ne œuvre de la feuille de route Propositions dévolution Travail avec els acteurs nouvellement crées IRT, … Promotion de la feuille de route auprès des financeurs de la R&D Proposer un document dorientation budgétaire pour mise en œuvre du programme navire du futur Mise à jour du suivi de la R&D et France et Europe Benchmark Saisi par le GT1 sur des études de benchmark u niveau européen Veille sur les différents « guichets européens ( horizons 2020,… Pousser les thématiques du CORICAN au niveau européen en partenariat avec Waterborne Qualité Suivi et mise à jour des feuilles de routes des GT Etablissement dun tableau de bord par GT avec actions, échéances, etc.…


Télécharger ppt "Politique Industrielle Etats Généraux de lIndustrie – 2009/2010 National Régional Conférence Nationale de lIndustrie – Ministère de lIndustrie - 2010 12."

Présentations similaires


Annonces Google