La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Statistiques 2012 Présentation des chiffres de la délinquance en 2012 (sur base du rapport dactivité de la POLICE GRAND-DUCALE)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Statistiques 2012 Présentation des chiffres de la délinquance en 2012 (sur base du rapport dactivité de la POLICE GRAND-DUCALE)"— Transcription de la présentation:

1 Statistiques 2012 Présentation des chiffres de la délinquance en 2012 (sur base du rapport dactivité de la POLICE GRAND-DUCALE)

2 Évolution du taux de criminalité sur habitants 2008 – 2012 tendance générale mesurée sur la période 2008 à 2012 Il faut noter que le taux de criminalité sur habitants a augmenté de en 2011 à faits en 2012, ce qui représente une majoration de lordre de 2,81%. En 2012, la Police Grand-Ducale a enregistré sur constatation propre ou sur dépôt de plainte faits infractionnels. Pour une analyse approfondie et complète, il faudra toutefois prendre en considération des facteurs exogènes tels que lévolution démographique du Luxembourg, les facteurs socio-économiques, les effets de la crise économique impactant le climat social et des facteurs endogènes à la police tels que des stratégies ciblées de lutte de phénomènes criminogènes ayant généré un nombre important de constatations dinfractions.

3 Le taux délucidation Pour lannée 2012 nous enregistrons un taux délucidation de 44,1 %, ce qui correspond à une légère baisse de 0,5 points par rapport à lannée 2011.

4 Évolution de la délinquance globale par groupe dinfractions 2008 – 2012 La grande catégorie des « infractions contre les biens » constitue la principale source de méfaits commis au Grand-Duché de Luxembourg. Elle est majoritairement alimentée par les infractions liées aux vols. La catégorie des « infractions contre les personnes » subit en 2012 laugmentation la plus prononcée de lordre de 12,7 % par rapport aux deux autres catégories. La catégorie « Divers » regroupe toutes les infractions non explicitées dans les deux autres postes. Elle renferme principalement des affaires de stupéfiants ainsi que des infractions à la loi sur l'entrée et le séjour des étrangers. En outre, elle comptabilise les délits et infractions contre certaines lois spéciales et règlements communaux, tels que délits contre l'environnement, chasse, pêche, contrôle des vivres, hébergement, cabaretage, ivresse publique, tapage nocturne etc.

5 Le groupe dinfractions « DIVERS » avec ses sous-groupes

6 Les cambriolages (uniquement les faits accomplis) Les cambriolages accomplis montrent de 2008 à 2012 une tendance en dents de scie. Le phénomène des cambriolages est volatil, car ces méfaits sont souvent lœuvre dune criminalité transfrontalière et itinérante. Notons que par rapport à lannée 2011, lannée 2012 présente une baisse de 201 faits ce qui équivaut à 9,1%. Il sagit pour la plupart de vols par effraction, escalade ou à laide de fausses clés dans les maisons. tendance générale mesurée sur la période 2008 à 2012

7 Les cambriolages ventilation par catégories (uniquement les faits accomplis) 2008 – 2012

8 Les vols avec violences La tendance générale depuis 2008 montre une tendance stable dans ce domaine, avec une hausse notable en tendance générale mesurée sur la période 2008 à 2012

9 Les hold-up 2008 – 2012 Depuis 2008 aucun hold-up accompli na été enregistré contre des instituts bancaires ou des transporteurs de fonds. En 2012, quatre hold-up ont eu lieu sur des stations dessence et huit hold-up ont été perpétrés à lencontre de commerces et détablissements (librairies, magasins dalimentation/self-service, bijouteries, casinos...).

10 Les véhicules volés Lannée 2012 a enregistré une baisse notable de vols de véhicules en général et également par rapport à tendance générale mesurée sur la période 2008 à 2012

11 Les homicides volontaires Le graphique ci-dessus reprend les homicides volontaires qui se composent à la fois des assassinats et des meurtres (uniquement les faits accomplis). Pour 2012, nous notons 2 assassinats et 1 meurtre, tous ces faits ont été élucidés. Il faut cependant remarquer que pour cette catégorie, le nombre des tentatives est très élevé (110 tentatives en 2012 par rapport à 82 cas relevés en 2011).

12 Les coups et blessures volontaires Les coups et blessures volontaires sont en progression permanente depuis 5 ans. On note pour lannée 2012 une augmentation de 9,1% du phénomène et ce malgré des actions policières pour contrecarrer ce fléau, qui se sont déclinées sur le terrain par une présence plus ciblée, massive et répétée aux endroits et aux heures les plus critiques, ont certainement contribué à entraver cette forme de délinquance. Nonobstant les efforts consentis, il appert de souligner lévolution de la violence comme phénomène de société.

13 La violence domestique Parmi un indicateur significatif dun malaise dans la cohésion sociale saffiche le nombre dinterventions policières dans le cadre de la violence domestique. Signalons que les interventions des patrouilles en 2012 senvolent en absolu mais également par rapport aux mesures déloignement prononcées.

14 Les rébellions et outrages à agents 2008 – 2012 tendance générale mesurée sur la période 2008 à 2012 Les rébellions et les outrages à agents sont restés stables par rapport à 2010 et 2011.

15 Les viols et attentats à la pudeur 2008 – 2012 Les viols et les attentats à la pudeur ont une tendance stagnante depuis 4 ans et en 2012 on constate une forte augmentation des attentats à la pudeur de 46 affaires (63,0%) et une légère croissance de 6 affaires (8,6%) des viols de par rapport à 2011.

16 Menaces et diffamations/calomnies/injures 2008 – 2012 Les menaces et diffamations/calomnies/injures sont en croissance permanente depuis 5 ans.

17 Vandalisme 2008 – 2012

18

19 Les affaires de stupéfiants 2008 – 2012 Les affaires de stupéfiants se composent de lusage, de la détention et du trafic de stupéfiants. La Police continue et amplifie ses efforts depuis 2009 pour lutter contre ce fléau.

20 La répartition des auteurs en majeurs et mineurs Le taux de délinquance juvénile enregistré en 2012 affiche un léger recul, mais il est trop tôt pour parler de tendance.

21 La répartition des auteurs en majeurs et mineurs

22 Top 5 infractions des inculpés de la délinquance juvénile 2012

23 La répartition des auteurs par tranche dâge en 2012

24 La répartition des victimes par tranche dâge en 2012

25 Les grands groupes dinfractions et sous-groupes La grande catégorie des « infractions contre les biens », regroupe: - Les cambriolages - Vols liés aux véhicules - Autres vols (vols à létalage, vols à la tire, vols domestiques, recels et vols simples) - Affaires de vandalisme - Contrefaçons ou falsifications - Vols avec violences - Autres infractions contre les biens La catégorie « infractions contre les personnes » regroupe: - Violences contre les personnes - Atteintes aux mœurs (viols, attentats à la pudeur, outrages publics aux bonnes mœurs, ….) - Autres infractions contre les personnes ( rébellions, menaces, diffamations, etc.) La catégorie « Divers » regroupe: - Affaires de stupéfiants - Les infractions à la loi sur l'entrée et le séjour des étrangers. - Autres (les délits et infractions contre certaines lois spéciales et règlements communaux, tels que délits contre l'environnement, chasse, pêche, contrôle des vivres, hébergement, cabaretage, ivresse publique, tapage nocturne etc.)


Télécharger ppt "Statistiques 2012 Présentation des chiffres de la délinquance en 2012 (sur base du rapport dactivité de la POLICE GRAND-DUCALE)"

Présentations similaires


Annonces Google