La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vincent CHEUTET Ingénierie Numérique - SUPMECA GT SYSME – 03/05/10 L A STRATÉGIE PLM AU SERVICE DES PRODUITS MÉCATRONIQUES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vincent CHEUTET Ingénierie Numérique - SUPMECA GT SYSME – 03/05/10 L A STRATÉGIE PLM AU SERVICE DES PRODUITS MÉCATRONIQUES."— Transcription de la présentation:

1 Vincent CHEUTET Ingénierie Numérique - SUPMECA GT SYSME – 03/05/10 L A STRATÉGIE PLM AU SERVICE DES PRODUITS MÉCATRONIQUES

2 2 Plan Introduction Quest-ce que le PLM ? Complexité des systèmes mécatroniques PLM pour la mécatronique Conclusions

3 3 Introduction Tandis que développer des produits mécatroniques correspond simplement au problème de répondre à une demande du marché, coordonner les différentes équipes dingénierie multidisciplinaires autour dun unique processus de conception relève dun vrai challenge pour les industriels.

4 4 Plan Introduction Quest-ce que le PLM ? Complexité des systèmes mécatroniques PLM pour la mécatronique Conclusions

5 5 Définition Le PLM nest ni un logiciel, ni un ensemble de logiciels, ni un système dinformations. Le PLM est une stratégie dentreprise visant à fédérer autour dun référentiel unique lensemble des acteurs du développement dun produit et des données quils manipulent. Conséquence : La composante organisationnelle est au cœur du PLM, Le système dinformations (ensemble des logiciels et flux dinformations) doit être au service de cette stratégie.

6 6 PLM /cycle en V

7 7 Les concepts-clefs du PLM Le fonctionnement en entreprise étendue, La centralisation des données dans un référentiel unique, La traçabilité des modifications, La gestion de projet, La maquette numérique au cœur du développement des produits, Linteropérabilité de solutions logicielles hétérogènes, …

8 8 Les différents niveaux doutils informatiques

9 9 Principales fonctions du SI au cœur du PLM

10 10 Plan Introduction Quest-ce que le PLM ? Complexité des systèmes mécatroniques PLM pour la mécatronique Conclusions

11 11 Spécificités mécatroniques Les systèmes mécatroniques sont définis par : Leur niveau dintégration : De plus en plus de fonctions dans un ensemble hautement intégré, Un nombre croissant de composants multi-domaines doit être intégré, Diverses physiques imbriquées dans le 3D couplage multi-physique Différentes disciplines dingénierie : Liens complexes couplage de linformation, Coopérations difficulté de partager les données et communiquer les savoirs techniques.

12 12 Complexité multi-domaine Science multi-disciplinaire : Mécanique, Électronique, Automatique, Informatique Mais aussi tous les métiers aval : fabrication, Supply chain, recyclage… Méthodes/Organisation

13 13 Complexité multi-domaine La mécanique devient packaging de lélectronique Lélectronique embarquée est distribuée dans la mécanique. Active Wheel (Michelin) Roulement capteur (FGP sensors) Intégration 3D

14 14 Complexité multi-domaine Représentation géométrique de modèles multi- physiques Intégration 3D

15 15 Problématique Quelques questions (parmi de nombreuses) à résoudre : Comment assurer la continuité de la chaîne numérique dans un environnement hétérogène ? Comment garantir la traçabilité des modifications entre ces différents acteurs ? Comment garantir la conservation à long terme des données ? Comment permettre le partage des informations, avec leur sémantique propre, et leur « fraîcheur » ? Comment choisir et mettre en œuvre les outils pertinents ? Comment la mécatronique va impacter les métiers du milieu et fin de vie (maintenance, recyclage…) ?

16 16 Plan Introduction Quest-ce que le PLM ? Complexité des systèmes mécatroniques PLM pour la mécatronique Conclusions

17 17 Une proposition de solution une Plate-forme de Gestion des Données de Modèles, avec : Soit lintégration des différents (et nombreux) outils de modélisation souvent mono-domaines et de leurs outils dinterface mécanismes dintégration, contrôle du versionnement, gestion du changement, référentiel dentreprise), Soit par lutilisation de standards. une Plate-forme de Gestion des Données de Modèles

18 18 Utilisation de standards Double intérêt : économique et sémantique « Open standards and web technology can be mechanisms that overcome the problems caused by distributed organizations and various computer environments » [Lee, 2005] Les normes internationales (STEP par exemple) intègrent laspect sémantique lié au métier.

19 19 Utilisation de standards De nombreux standards coexistent… PLM standards 2D map [Rachuri, 2007]

20 20 Standards STEP STEP ISO : une norme modulaire Applications Modules (AM) AP 201AP 202AP 203AP 203ed2AP 210AP 209AP 204AP 207AP 239 PLCSAP 212AP 214 … AP 233 STandard for Exchange Product model data

21 21 Standards STEP AP233 : est la spécification des échanges relatifs aux données des activités dingénierie système. AP239 ou PLCS (Product LifeCycle Support) : adresse le cycle de vie complet depuis le concept jusquà sa mise au rebut. Les deux AP assurent lextensibilité par lutilisation de données de référence permettant de personnaliser les standards suivant les différents domaines de fonctionnement du produit. Application Protocols 233 & 239

22 22 Standards STEP Tool API Raw Data STEP Interface Semantic mapping SE Tool File Database STEP Tool Information models SE Tool Data Format Neutral Data Format Semantic mapping Neutral data File Database

23 23 Aspect Multi-vue & Multi-échelle dans le PDM Vues domaine interactives pour faciliter le travail de chaque équipe technique et sassurer que les exigences sont contrôlées par et allouées à chaque équipe mono-domaine. Gestion du raffinement de linformation : Décomposition du système par les modèles requiert une approche de raffinement. Les modèles partiels dun élément de solution peuvent avoir plusieurs niveaux de détails (comportement mécanique, électronique, forme géométrique…). Le calcul de couplage peut nécessiter de travailler avec des modèles simplifiés des autres domaines représentation granulaire.

24 24 Aspect Multi-vue & Multi-échelle dans le PDM Quoiquil en soit, loutil doit continuer à assurer la traçabilité et la vérification des exigences pendant le processus de raffinement et définir les liens dynamiques entre les différentes vues. Proposition dune ontologie support à la conception de produit mécatronique : –Meilleure définition du périmètre, –Collaboration améliorée,

25 25 Aspect Collaboratif du PLM Anticiper les priorités de décisions, ladministration des droits, les éventuelles négociations gestion du versionnement. Interopérabilité des systèmes dinformations ou une base de données partagée. Propagation instantanée des modifications et des mises-à-jour Intégration des modèles ou standards déchange. Augmentation de lutilisation des ressources faciliter la réutilisation de linformation et éviter les tâches de développement répétitives. Gestion de la diversité et de configuration.

26 26 Plan Introduction Quest-ce que le PLM ? Complexité des systèmes mécatroniques PLM pour la mécatronique Conclusions

27 27 Conclusions Objectif : produire des systèmes mécatroniques innovants, en réduisant le temps des cycles de développement. Mécatronique : systèmes multidisciplinaires complexes hautement intégrés (continuité et cohérence multi-niveaux, multi- domaines, multi-vues collaborations). Outil(s?) au service de la stratégie PLM : permettre de concevoir et développer efficacement (réutilisation, automatisation des processus) dans un environnement hétérogène (équipes multidisciplinaires, dispersées géographiquement, données hétérogènes). Mais lorganisation prime sur le choix, le déploiement et lutilisation des outils informatiques (au service de lutilisateur et de lorganisation)…

28 28 Conclusions Un grand merci à : –Thomas PAVIOT, Samir LAMOURI, Olivia PENAS, Jean-Yves CHOLEY, Régis PLATEAUX…

29 Des questions ? M ERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Vincent CHEUTET Ingénierie Numérique - SUPMECA GT SYSME – 03/05/10 L A STRATÉGIE PLM AU SERVICE DES PRODUITS MÉCATRONIQUES."

Présentations similaires


Annonces Google