La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La ville fragmentée à léchelle dun quartier Lexemple de Ouakam (Dakar)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La ville fragmentée à léchelle dun quartier Lexemple de Ouakam (Dakar)"— Transcription de la présentation:

1 La ville fragmentée à léchelle dun quartier Lexemple de Ouakam (Dakar)

2 1) Un espace confiné 2) Littoral et accessibilité : les atouts dun espace convoité Le périmètre de laéroport limite les possibilités dextension Des voies rapides récemment aménagées (2X2 voies) Axe Nord Sud majeur Le « beau » littoral dakarois : promontoires, atout panoramique 3) Des espaces hérités Village lébou, une présence originelle, une forte identité culturelle Une présence militaire sénégalaise héritée de la période coloniale Le phare des Mamelles, 1857, souvenir de lorigine dune possession française La présence française Camp des « forces françaises du Cap Vert » (ex Base Aérienne) Lycée français (implantation tardive mais liée à la proximité de la BA) A) Le contexte géographique FFCV

3 1) La situation jusquà la fin des années 2000 : mixité sociale et fragmentation B) Un espace social de plus en plus fragmenté Cités de coopératives immobilières professionnelles (aviation civile, police, etc…). Zones de mixité sociale Quartier investi par les classes moyennes, aisées et les expatriés Quartier résidentiel de luxe Bidonville apparu dans les années ) Lévolution au début des années 2010 : la spéculation immobilière accentue la ségrégation socio spatiale Zone de construction anarchique dimmeubles Recul de la clôture de laéroport : programme résidentiel chic Gated community en voie dachèvement, habitat luxueux. 3) Le maintien dun lien social et dune identité culturelle Marché traditionnel Stade de lUSO, champion de foot du Sénégal en 2012 Nouveau complexe sportif, culturel et commercial édifié par la municipalité FFCV

4 1) Bétonnage et investissements privés au mépris de la loi Littoral C) A qui profite le littoral? FFCV Edifice luxueux (aujourdhui loué par lONU) qui a fait disparaître en grande partie la plage des Ouakamois Gigantesque hôtel luxueux en construction (capitaux kowetiens) 2) Un monument, un bien public? Statue de la « Renaissance africaine » inaugurée en 2010, très controversée, couramment appelée « statue de Wade » (prdt jusquen 2012) 3) Le maintien dune culture et dune identité locales Mosquée, emblème paysager majeur du littoral Pêche artisanale, société léboue

5 Annexes : - Fond de croquis -Légende complète - Plan de légende et figurés - Schéma

6 FFCV

7 1) Bétonnage et investissements privés au mépris de la loi Littoral C) A qui profite le littoral? Edifice luxueux (aujourdhui loué par lONU) qui a fait disparaître en grande partie la plage des Ouakamois Gigantesque hôtel luxueux en construction (capitaux kowetiens) 2) Un monument, un bien public? Statue de la « Renaissance africaine » inaugurée en 2010, très controversée, couramment appelée « statue de Wade » (prdt jusquen 2012) 3) Le maintien dune culture et dune identité locales Mosquée, emblème paysager majeur du littoral Pêche artisanale, société léboue 1) La situation jusquà la fin des années 2000 : mixité sociale et fragmentation B) Un espace social de plus en plus fragmenté Cités de coopératives immobilières professionnelles (aviation civile, police, etc…). Zones de mixité sociale Quartier investi par les classes moyennes, aisées et les expatriés Quartier résidentiel de luxe Bidonville apparu dans les années ) Lévolution au début des années 2010 : la spéculation immobilière accentue la ségrégation socio spatiale Zone de construction anarchique dimmeubles Recul de la clôture de laéroport : programme résidentiel chic Gated community en voie dachèvement, habitat luxueux. 1) Un espace confiné 2) Littoral et accessibilité : les atouts dun espace convoité Le périmètre de laéroport limite les possibilités dextension Des voies rapides récemment aménagées (2X2 voies) Axe Nord Sud majeur Le « beau » littoral dakarois : promontoires, atout panoramique 3) Des espaces hérités Village lébou, une présence originelle, une forte identité culturelle Une présence militaire sénégalaise héritée de la période coloniale Le phare des Mamelles, 1857, souvenir de lorigine dune possession française La présence française Camp des « forces françaises du Cap Vert » (ex Base Aérienne) Lycée français (implantation tardive mais liée à la proximité de la BA) A) Le contexte géographique FFCV 3) Le maintien dun lien social et dune identité culturelle Marché traditionnel Stade de lUSO, champion de foot du Sénégal en 2012 Nouveau complexe sportif, culturel et commercial édifié par la municipalité

8 1) Bétonnage et investissements privés au mépris de la loi Littoral C) A qui profite le littoral? 2) Un monument, un bien public? 3) Le maintien dune culture et dune identité locales 1) La situation jusquà la fin des années 2000 : mixité sociale et fragmentation B) Un espace social de plus en plus fragmenté 2) Lévolution au début des années 2010 : la spéculation immobilière accentue la ségrégation socio spatiale 1) Un espace confiné 2) Littoral et accessibilité : les atouts dun espace convoité 3) Des espaces hérités La présence française A) Le contexte géographique FFCV 3) Le maintien dun lien social et dune identité culturelle

9


Télécharger ppt "La ville fragmentée à léchelle dun quartier Lexemple de Ouakam (Dakar)"

Présentations similaires


Annonces Google