La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Isolation & étanchéité à lair des bâtiments basse consommation. Lexemple Canadien. ICYNENE ® une solution écologique. Alain LOMBARD

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Isolation & étanchéité à lair des bâtiments basse consommation. Lexemple Canadien. ICYNENE ® une solution écologique. Alain LOMBARD"— Transcription de la présentation:

1 Isolation & étanchéité à lair des bâtiments basse consommation. Lexemple Canadien. ICYNENE ® une solution écologique. Alain LOMBARD +33 (0) Juin 2012

2 Agenda Icynene, une PME mondiale! La science du bâtiment au Canada, les 3 grands axes: isolation, étanchéité de lenveloppe des bâtiments, qualité de lair intérieur. Icynene®, une solution écologique « 3 en 1 » dorigine canadienne pour: 1. optimiser lisolation thermique, 2. assurer létanchéité à lair, 3. améliorer lisolation acoustique.

3 Survol de lentreprise… Le leader mondial pour les mousses disolation en base aqueuse Nouveau en Europe mais développé depuis + 25 ans Les produits permettent doptimiser les économies dénergie tout en améliorant la qualité de lair intérieur Produit certifié dans un grand nombre de pays pour des applications résidentielles et commerciales Réseau exclusif dapplicateurs référencés Croissance mondiale très rapide (Europe = +55% à fin mars 2012)

4 Marque mondialement reconnue: N° 1 en Amérique du Nord ! Source: (Left) National Association of Home Builders Research Center, 2009; (Right) Hanley Wood 2011 Builder Brand Study Reconnaissance de la marque 1.Icynene 2.Owens Corning 3.CertainTeed 4.Johns Manville 5.Knauf 6.Guardian 7.BASF 8.BioBased 9.GreenFiber Classement Qualité 2011

5 Fondée en 1986 à Toronto, Canada Une centaine demployés focalisés sur un type de produit Distribution dans le monde: 1994-U.S.A 1999-Japon 2000-Corée 2003-Caraïbes 2004-Chine, Israël, Mexique 2005-Irlande, UAE, Scandinavie 2006-République Tchèque/Slovaquie France, UK Benelux, Suède ISO Marquage CE, CSTB, CSTC, BBA… La Société Icynene, Inc.

6 348 Applicateurs en Amérique du N. 15 Distributeurs en Europe 50 Applicateurs en Asie 4 autres locations non montrées sur les cartes Plus de 450 applicateurs dans le Monde & bâtiments isolés Icynene: un réseau sélectif et exclusif

7 BS Food Science: McGill MBA: McGill; Hautes Etudes Commercials (Paris) 21 years Tier 1 consumer marketing (Scotts, Mars, Kimberley Clark) Equipe de direction très expérimentée Paula Lewis HR Bertrand Lauret European Ops Kazuhiro Tawara Asian Ops Betsy Gallacher Marketing Randy Scott N. Amer. Sales Paul Duffy Building Science Larry Genyn Engineering Howard Deck President/CEO Jim Newell Finance/CFO BS Industrial Management: Georgia Institute of Tech. 27 years sales and general management (Ingersoll Rand, Trane Corp) MS Mechanical Engineering, Purdue University MBA, Harvard University President, CertainTeed Insulation Group President, Saint-Gobain Performance Plastics Worldwide Bain & Company, Inc. BS Civil Eng.: U of Toronto MS Bldg Science: U of Toronto 20 years consulting engineer in building science Chairman, Spray Foam Coalition (American Chemistry Council) BS Engineering Woodbridge Group 25 years polyurethane foam technical management BA Industrial Relations: McMaster University BA Social Work: McMaster University 15 years Human Resources officer BS Economics: U. of Le Havre (France) MBA: ESCP Europe 23 years European sales and general mgt (DuPont, GE, Armstrong, EcoWater) John Scheel Supply Chain

8 Icynene, une entreprise mondiale! Plus de 450 applicateurs dans le Monde…

9 La Science du Bâtiment au Canada... Cest létude globale du comportement des personnes, des matériaux de construction et des bâtiments en réponse à des variations de: Température Pression dair Humidité Bruit

10 La maison au Canada est considérée comme: un système interactif... La performance dune maison dépend : de lenvironnement extérieur de lenveloppe du bâtiment des installations mécaniques dans la maison des occupants Mécanique Source SCHL

11 Une question déquilibre En fonction des conditions climatiques, il faut trouver le « juste milieu » entre les éléments/maillons du « système » pour optimiser/équilibrer la performance thermique. EnveloppeFenêtresIsolation ChauffageVentilationOrientation Etanchéité Augmenter inconsidérément la taille/performance de lun des maillons du système constructif ne rendra pas la chaîne plus solide et celle-ci ne sera pas plus solide que son maillon le plus faible… … …

12 Au delà dune certaine épaisseur, lefficacité des isolants naugmente plus ! Réduction du flux thermique en augmentant lépaisseur dun isolant Epaisseur de lisolant en pouces

13 Mieux comprendre les échanges thermiques λ Le seul échange thermique mesuré jusquà présent !

14 Pourquoi létanchéité à lair est-elle si importante ?

15 Quelles sont les solutions les + efficaces pour éliminer les fuites dair ? Principales raisons pour les fuites dair… Source SCHL

16 Mouvements de lair Fuites dair : période de chauffage Peuvent représenter une part importante des déperditions de chaleur du bâtiment Réduisent lefficacité de lisolant thermique Transportent lhumidité sous forme de vapeur deau Ne permettent pas une ventilation contrôlée efficace Permettent lentrée des bruits de lextérieur, du pollen…

17 La convection peut réduire lefficacité de lisolation : Pénétration du vent dans les structures Mauvaise répartition des isolants permettant la circulation de lair Extérieur Intérieur Lair entrant en contact avec le mur intérieur se réchauffe et remonte Lair en contact avec la paroi extérieure se refroidit et descend Isolant tassé et mal posé air froid

18 Contrôle des fuites dair… une nécessité ! contrôle des fuites dair = contrôle de lhumidité Cause de moisissures & Déperditions de chaleur Source: SCHL

19 Transfert de Masse = flux thermique Plus lair est humide, plus il transporte la chaleur ou le froid Chacun sest déjà brûlé la main avec de la vapeur deau, cest un Transfert de masse La vapeur deau peut stocker jusquà 4000 fois plus dénergie calorifique que lair sec ! Air humide se déplaçant = Tranfert de masse

20 Fuites dair et pertes dénergie Changements dair par 50 Pascals Consommation annuelle totale (MJ) Pertes de chauffage résultant de leffet de conduction au travers de lenveloppe du bâtiment aucune variation avec la perméabilité à lair. Pertes de chauffage annuelles dues aux fuites dair incontrôlées pour différents niveaux de perméabilité à lair Consommation annuelle dénergie pour un logement de 120 M 2 (Glasgow, Ecosse) en fonction de la perméabilité à lair Source SCHL (gouvernement Canadien) R-2000 & Passivhaus (perméab. 0.2 – 0.4 m 3 /m 2 /h) RT 2005 base (perméabilité 1.3 m 3 /m 2 /h) Logements anciens BBC-Effinergie (perméabilité 0.6 m 3 /m 2 /h)

21 Valeur U calculée contre U réel mesuré Effet de létanchéité à lair Détérioration de la valeur U réelle dans un mur moyennement étanche à lair avec leffet du vent Fibre de verre & perméabilité à lair de 3 l/h/m 50 Pa calculée réelle

22 Influence de lhumidité sur la santé 1.Contrôle du flux thermique 2.Maîtrise des fuites dair 3.Contrôle du mouvement dhumidité par diffusion, convection et transfert de masse Santé des Occupants Hygrométrie Source SCHL

23 La continuité dun isolant est essentielle pour minimiser les pertes de chauffage et la condensation Les connexions intérieures/extérieures ou les zones moins isolées produisent des ponts thermiques. Les ponts thermiques mal maîtrisés peuvent augmenter les pertes de température entre 10% et 15% en Europe. Minimiser les ponts thermiques au niveau des joints et autour des portes et des fenêtres est essentiel ! Ponts Thermiques

24 Ponts thermiques mal contrôlés & infiltration dair humide condensation formation de moisissures !

25 Moisissures Conditions de développement Temperature 10 C° - 50 C° Humidité relative 60% ou + Nourriture - Cellulose - Carbone Eliminer les infiltrations dair Réduire les ponts thermiques Permettre à lhumidité de séchapper des murs en cas de condensation (parois respirantes)

26 Condensation et moisissures sous un toit métallique

27 Perméabilité à lair et réglementation Lisolation ne fait pas tout ! Maison « étanche » à lair Norme canadienne: 0.35 Existe depuis 1983 Logements anciens 25/ % du parc! BBC-éffinergie Source CET

28 Evolution de la réglementation thermique en France

29 Pas évident de garantir la bonne répartition dun isolant en plaques! Il faut éviter: – Les zones non isolées, les fuites dair – Les matériaux qui saffaissent dans le temps Linstallation parfaite dun isolant en plaques est difficile à réaliser... Installation idéale ---> découper lisolant en tenant compte des câbles et des boîtiers électriques pour assurer une épaisseur constante en limitant les fuites dair. <-Installation typique Les zones comprimées ou sans isolant créent des points froids et des fuites dair !

30 Mousse isolante « Bourrage » typique & affaissement Fuites dair & ponts thermiques

31 Ponts thermiques & fuites dair

32 Paroi froide et paroi chaude Mur mal isolé 21 C° 19 C° OK ! 12 C° 17 C° La chaleur du corps est attirée par une paroi froide… il faut donc compenser cette sensation dinconfort en élevant la température de lair ambiant. Mur bien isolé

33 avec des flux dair contrôlés Continuité de lisolation Contre les fuites dair Circulation dair, apport extérieur dair frais et récupération de chaleur La solution: une maison « étanche »... Une isolation répartie et homogène Des murs qui « respirent » En permettant à lhumidité de sen échapper Source SCHL

34 Pour résumer, au Canada… Un bâtiment doit être conçu (ou rénové) comme un système homogène optimisé qui tient compte de linteraction des habitants avec lenvironnement, des éléments mécaniques, de lenveloppe et de la structure. Augmenter lépaisseur dun isolant au-delà dune certaine limite nest pas efficace ! Lisolant doit être bien réparti pour assurer une continuité entre les éléments de la structure à isoler et limiter les ponts thermiques. Eliminer les fuites dair est essentiel pour: 1/améliorer la qualité de lair intérieur, 2/ limiter les déperditions thermiques par transfert de masse et convection, 3/ éviter la formation de moisissures dans les murs, 4/ limiter lentrée des bruits extérieurs, 5/ améliorer la valeur réelle U des parois. Un mur doit « respirer » pour laisser sortir lhumidité.

35 Fabriqué au Canada depuis + 25 ans Isolation thermique Etanchéité à lair Protection acoustique Ecologique Certifié Une solution canadienne éprouvée pour améliorer la performance thermique

36 The Icynene ® Insulation System mousse soupleLDC-50 The Icynene ® Insulation System mousse souple LDC-50 Application sur chantier pour le neuf et la rénovation Cellules ouvertes murs respirants, un pare-vapeur nest généralement pas nécessaire Extrêmement léger ne se tasse pas dans le temps Flexible, suit les mouvements de la structure, ne craque pas Permet en un seul passage disoler contre le froid et les bruits extérieurs tout en rendant les parois étanches à lair.

37 The Icynene® Insulation System Pourquoi cest un produit sain Cellules ouvertes remplies dair pur, les structures restent sèches Réduit le développement des moisissures (remplit les cavités, expansion 100 fois) Extrêmement durable, aucune valeur nutritive pour les insectes, les bactéries… Aucun COVs & formaldéhyde mesurable: test Certech, norme ISO Nabsorbe pas leau (hydrophobe) Barrière acoustique (fréquences moyennes & bruits aériens) Très peu dénergie utilisée pour le transport – les matières premières prennent 100 fois leur volume initial sur le chantier Réduit lempreinte carbone

38 LDC-50 Spécifications techniques Expansion 100% en base aqueuse, peut être appliqué par grand froid Aucune émanation toxique, hydrophobe λ = kg/m 3, 99% dair dans la mousse Un applicateur peut isoler m 2 /heure Produit respirant mais étanche à lair – Cellules ouvertes (valeur sd = 0.5 m) Ne propage pas la flamme, ne coule pas, ne fond pas avec la chaleur Adhère fortement à tous les substrats: métal, bois, béton, briques… Marquage CE (nexiste pas pour les mousses rigides), certifié dans les principaux pays européens,

39 Mousse rigide MDR Spécifications Expansion 100% en base aqueuse & cellules fermées Une alternative saine aux mousses polyuréthanne classiques aucune émanation toxique Parfait pour les sols et lextérieur Certificat REACH λ 30 (vieilli) Densité = kg/m 3 Peut être appliqué par grand froid

40 Icynene: LDC-50 face à la concurrence Avantages par rapport aux « Fibres » Etanche à lair, reste flexible et adhère fortement au substrat Nabsorbe pas lhumidité Elimination des ponts thermiques et des risques de condensation Remplissage des cavités, atteint les endroits difficilement accessibles Stabilité dans le temps (ne se tasse pas) Sain (pas démanations, pas de fibres) et sans aucune odeur Rapidité de lapplication

41 Icynene: deux produits complémentaires pour une isolation complète & saine Avec la mousse rigide MDR-210 étanche à leau & et la mousse souple LDC-50 respirante, notre réseau dapplicateurs peut isoler sols, murs et toitures en une seule journée, quelque soit la température. Il faut moins de 30 minutes pour passer de la mousse souple à la mousse rigide avec le même équipement de projection. Notre réseau dapplicateurs peut dorénavant proposer une isolation saine et efficace de « la tête aux pieds » !

42 Idéal pour les bâtiments difficiles à isoler

43 Idéal pour des bâtiments passifs & BBC

44 Isolation par lextérieur dune maison en KLH à Reims

45 Réduire les ponts thermiques


Télécharger ppt "Isolation & étanchéité à lair des bâtiments basse consommation. Lexemple Canadien. ICYNENE ® une solution écologique. Alain LOMBARD"

Présentations similaires


Annonces Google