La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un peu de français!!! Énonciation et registres. Enoncé, énonciation ou ce que nous faisons quand nous parlons/écrivons Enonciation: cest lacte individuel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un peu de français!!! Énonciation et registres. Enoncé, énonciation ou ce que nous faisons quand nous parlons/écrivons Enonciation: cest lacte individuel."— Transcription de la présentation:

1 Un peu de français!!! Énonciation et registres

2 Enoncé, énonciation ou ce que nous faisons quand nous parlons/écrivons Enonciation: cest lacte individuel de production dun énoncé adressé à un destinataire dans certaines circonstances. Enoncé: résultat linguistique (soit parole prononcée ou texte écrits). Lénonciation est donc lacte linguistique qui oriente et donne de la signification aux éléments de langage qui constituent lénoncé: lénoncé est le « dit », lénonciation est le « dire ».

3 Lénonciation en situation Actants: signalés par les pronoms personnels (je, il, nous…). Circonstants: signalés par des adverbes (ici, maintenant). Suivant que actants et circonstants sont ou non présents dans un énoncé, celui-ci est « ancré dans » ou « coupé de » la situation dénonciation.

4 Exemple Le 11 mars 2005, Mariama Tahirou a dit à Mamane Bako, en traversant le Pont Kennedy: « Le prix du mouton est monté jusquà F lors de la dernière Tabaski. » Coupé ou ancré?

5 Coupé Il sagit dun plan non embrayé: lénoncé: « Le prix du mouton est monté jusquà F lors de la dernière Tabaski » ne renvoie à aucun élément de la situation dénonciation où Mariama Tahirou est lénonciatrice Mamane Bako est le destinataire Le lieu de lénonciation est le Pont Kennedy Le temps de lénonciation est le 11 mars 2005 CET ENONCE EST UN RECIT.

6 Autre exemple Le 11 mars 2005, Mariama Tahirou a dit à Mamane Bako, en traversant le pont Kennedy: « Le silence est dor, la parole est dargent. » Ancré ou Coupé?

7 Coupé Il ny a pas dembrayeur reliant lénoncé à la situation dénonciation. Cet énoncé est un proverbe. Les énoncés coupés sont souvent des récits, des textes de loi, des modes demploi, des descriptifs techniques, des démonstrations scientifiques. Ils reposent souvent sur lécrit, mais pas toujours (cas du proverbe).

8 Autre exemple Le 11 mars 2005, Mariam Tahirou a dit à Mamane Bako, en traversant le Pont Kennedy: « Demain, je tattendrai ici. » Ancré ou coupé?

9 Ancré Ladverbe « demain » est un embrayeur temporel renvoyant au 12 mars Le pronom personnel « je » est un embrayeur de la première personne renvoyant à lénonciatrice Le verbe « attendrai » est un embrayeur de la première personne renvoyant à lénonciatrice Le pronom personnel « t » est un embrayeur de la deuxième personne renvoyant au destinataire, Mamane Bako Ladverbe « ici » est un embrayeur spatial renvoyant au Pont Kennedy CET ENONCE EST UN DISCOURS (Ce genre dénoncés reposent souvent sur la parole)

10 Complexités Dans un récit (roman, mais aussi article et mémoire) lénonciation est « coupée », mais utilise souvent le mode du discours en Direct ou en Indirect: - Mariama minforma: « demain, je pars en vacances. » - Mariama minforma quelle partait en vacances le lendemain. - Ollivier (1986) écrit: « La découverte de nouveaux ossuaires en Prusse orientale permet de réévaluer de façon décisive le rôle des corps francs lettons à ce moment du conflit. » - Ollivier excipa, dans un article de 1986, de la découverte de nouveaux ossuaires pour reconsidérer le rôle des corps francs lettons dans le conflit.

11 Les énoncés décriture universitaire: quel registre? Registre soutenu: très soigné, correction parfaite, surveillance du ton, souvent phrases longues (parfois appelées périodes): exemple: « Je me suis tellement accoutumé ces jours passés à détacher mon esprit des sens, et jai si exactement remarqué quil y a fort peu de choses que lon connaisse avec certitude touchant les choses corporelles, quil y en a beaucoup plus qui nous sont connues touchant lesprit humain, et beaucoup plus de Dieu même, quil me sera maintenant aisé de détourner ma pensée de la considération des choses sensibles ou imaginables, pour la porter à celle qui, étant dégagées de toute matière, sont purement intelligibles. » (Descartes, 4 ème Méditation). OUF!

12 Autres éléments du registre soutenu Vocabulaire rare Figures de style sophistiquées Modes verbaux rares (plus-que-parfait du subjonctif, etc.) Certaines formes dinversion (interrogative, adverbiale).

13 Les énoncés décriture universitaire, suite Registre courant: vocabulaire usuel, absence de termes recherchés, termes spécialisés uniquement lorsque nécessaire, respect des règles grammaticales, utilisation des temps simples de lindicatif, ton neutre. Exemple: « Les gens qui ne bougent pas de chez eux, qui ne connaîtront ni les grands lacs dAmérique, ni les jardins de Malabar, ni les pagodes chinoises, restés au coin du feu, liront ce que les autres ont écrit. » Hazard, Crise de la conscience européenne.

14 Les énoncés décriture universitaire, suite Le registre familier: vocabulaire de la vie quotidienne, termes familiers, parfois argotiques, parole spontanée (sans vrai souffle ou ponctuation), de style oral, avec ruptures de construction, répétitions, ellipses, suppression du « ne » discordantiel dans la négation, hyperboles, périphrases, expressions toutes faites. « Quest-ce quon fera cet aprem si Internet ça démarre pas? »

15 Les énoncés décriture universitaire, suite Registre populaire, argotique et vulgaire. Limité à certains groupes sociaux (jeunes, étudiants) ou les milieux socialement dévalués, mais parfois plus général pour exprimer certains sentiments. « Mais quest-ce quelle veut cette mégère, mes c… sur un plateau? » Jacques Chirac.

16 Pour finir: exemple de lecture poétique Excité d'un désir curieux, Cette nuit je l'ai vue arriver en ces lieux, Triste, levant au ciel ses yeux mouillés de larmes, Qui brillaient au travers des flambeaux et des armes, Belle, sans ornement, dans le simple appareil D'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil. Que veux-tu ? Je ne sais si cette négligence, Les ombres, les flambeaux, les cris et le silence, Et le farouche aspect de ses fiers ravisseurs, Relevaient de ses yeux les timides douceurs, Quoi qu'il en soit, ravi d'une si belle vue, J'ai voulu lui parler, et ma voix s'est perdue : Immobile, saisi d'un long étonnement, Je l'ai laissé passer dans son appartement. J'ai passé dans le mien. C'est là que, solitaire, De son image en vain j'ai voulu me distraire. Trop présente à mes yeux je croyais lui parler ; J'aimais jusqu'à ses pleurs que je faisais couler. Quelquefois, mais trop tard, je lui demandais grâce : J'employais les soupirs, et même la menace. Voilà comme, occupé de mon nouvel amour, Mes yeux, sans se fermer, ont attendu le jour.


Télécharger ppt "Un peu de français!!! Énonciation et registres. Enoncé, énonciation ou ce que nous faisons quand nous parlons/écrivons Enonciation: cest lacte individuel."

Présentations similaires


Annonces Google