La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le dieu )Erov. I. Le mot « amour » Les anciens grecs avaient trois mots pour désigner l'amour: ρως, φιλία et γάπη. Eros, c'est le désir du bien sensible,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le dieu )Erov. I. Le mot « amour » Les anciens grecs avaient trois mots pour désigner l'amour: ρως, φιλία et γάπη. Eros, c'est le désir du bien sensible,"— Transcription de la présentation:

1 Le dieu )Erov

2 I. Le mot « amour » Les anciens grecs avaient trois mots pour désigner l'amour: ρως, φιλία et γάπη. Eros, c'est le désir du bien sensible, mais aussi de toute autre objet digne d'attachement, la beauté par exemple. La philia c'est l'amour désintéressé qui prend soin de l'homme, de l'ami, de la patrie, en qui la volonté et la noblesse de cœur ont maîtrisé les passions humaines. Le mot agapè a parfois le sens d'éros, mais plus souvent le sens de philia, « sympathie profonde, affection, charité ». (…) Les premiers traducteurs de la Bible, de l'hébreu au grec, ont eu un choix difficile à faire pour traduire les mots hébreux désignant l'amour. Parce que le mot éros avait une connotation charnelle et parce que la philia était un amour seulement humain, les traducteurs ont choisi le mot agapè. Ce mot prit une très grande importance dans le Nouveau Testament. Il fut traduit en latin par caritas, d'où vient notre mot charité. Quand les premiers chrétiens se rassemblaient pour commémorer la Dernière Cène, ils appelaient cette fête agapè. Encyclopédie de lagora Quels sont les différents mots pour dire lamour ? Le mot « agapes » désigne aujourd'hui un festin entre amis ? Comment expliquer cette évolution ?

3 II. Le dieu Amour Généalogie du dieu : En te servant du texte dHésiode ci-contre précise quelle est la plus ancienne origine mythologique concernant le dieu Eros. Rappelle lautre origine mythologique du dieu (voir « Avant toutes choses fut Chaos, et puis au large sein, siège toujours solide de tous les Immortels qui habitent les sommets du neigeux Olympe et le Tartare sombre dans les profondeurs de la terre spacieuse, et puis Érôs, le plus beau d'entre les Dieux Immortels, qui rompt les forces, et qui de tous les Dieux et de tous les hommes dompte l'intelligence et la sagesse dans leur poitrine. » Hésiode Théogonie, v.116sqq. Eros, bobine attique à figures rouges, 450 avant J.C

4 En observant les textes suivants précise les différents visages dEros. DOC.1. : « Prière à Eros » : J'invoque, grand, chaste, aimable et charmant, puissant par sa lance, ailé, courant dans le feu, impétueux, qui se joue des Dieux et des hommes mortels, habile, rusé, qui tient toutes les clefs de l'Ether, de l'Ouranos, de la mer et de la terre. La Déesse génératrice de toutes choses, souffle des vivants et qui fait germer les fruits, et Pontos qui retentit dans la mer, et le large Tartare, reconnaissent. Viens, ô Bienheureux, approche ceux qui initient à tes mystères par des paroles sacrées, et chasse loin d'eux les pensées et les desseins mauvais. Hymnes orphiques, « Parfum dEros », auteur anonyme DOC.2. «Amour invincible au combat, Amour, tyran de tes conquêtes, toi qui, la nuit, reposes sur les joues fraîches des jeunes filles, toi qui cours les mers, les champs, les tanières, pas un immortel ne tévite, pas un des hommes périssables, et il est fou, celui qui a lamour au cœur. Lesprit du juste même, pour le perdre, tu le réduis à linjustice. Ne viens-tu pas, entre ces hommes, dexciter une haine au même sang nourrie? Vainqueur est lattrait qui rayonne des yeux de la jeune épousée; il a sa place entre les grandes Lois qui règnent sur le monde, et sans combat la divine Aphrodite fait de nous ce quelle veut.» Sophocle, Antigone, trad. Robert Pignarre. DOC. 3. : Psyché découvre le vrai visage dEros, tandis que celui- ci dort : « Elle admire cette tête éblouissante, cette opulente chevelure ruisselante d'ambroisie, ce cou d'une blancheur de lait, ces joues d'un vif incarnat, ces boucles de cheveux qui, dans un gracieux négligé, retombaient les unes sur le front, les autres en arrière. Leur éclat était si flamboyant qu'il faisait vaciller la lumière même de la lampe. Aux épaules du dieu volage brillent des ailes couleur de rose et, bien que ces ailes soient en repos, les plumes légères et délicates qui les bordent s'agitent avec un voluptueux frémissement. Le reste du corps était lisse et de toute beauté, tel enfin que Vénus n'avait point à regretter de l'avoir mis au monde. Au pied du lit gisaient un arc, un carquois et des flèches, armes propices du dieu puissant. » - Apulée, Métamorphoses.

5 III. Le mythe de Psyché et dEros F.-P.-S. GÉRARD, Psyché et l'Amour, a)Vérifie à cette adresse les deux sens du mot« ψύχη» en grec (I et IV): b)Fais une recherche sur lhistoire de Psyché A quel moment du mythe se situe ce tableau ? c) Étudie lattitude et lexpression de chacun des protagonistes. En quoi Amour et Psyché deviennent-ils des allégories ? [= Mode d'expression consistant à représenter une idée abstraite, une notion morale par une image ou un récit] d) Quelle sens donnes-tu au papillon qui vole au-dessus de leurs têtes ?

6 IV. La représentation iconographique du dieu Eros Dans les 4 images ci-dessous, quelles sont les constantes dans la représentation du dieu ? Quelles différences vois-tu dans les diverses représentations ?

7 Aphrodite et Hermès dans un char tiré par Eros et Psyché, terre cuite, 470 avant J.C. Eros et Psyché, Canova, 1793.

8 Eros de Farnèse, copie romaine.Cupidon, Bouguereau, 1875.

9 Fin


Télécharger ppt "Le dieu )Erov. I. Le mot « amour » Les anciens grecs avaient trois mots pour désigner l'amour: ρως, φιλία et γάπη. Eros, c'est le désir du bien sensible,"

Présentations similaires


Annonces Google