La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Exposé présenté par Elisabeth Lassere, Shefik Ounissi & Maxime Gaime 5 ème 1 année scolaire 2008/2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Exposé présenté par Elisabeth Lassere, Shefik Ounissi & Maxime Gaime 5 ème 1 année scolaire 2008/2009."— Transcription de la présentation:

1 Exposé présenté par Elisabeth Lassere, Shefik Ounissi & Maxime Gaime 5 ème 1 année scolaire 2008/2009

2 Introduction Sil est un idéal au Moyen âge quaucun seigneur ne saurait suivre, cest bel et bien la courtoisie. Cette attitude raffinée caractéristique de la période apparaît surtout en littérature. En effet, ceux sont les textes médiévaux, notamment les romans de chevalerie, qui donnent naissance à la « fin amor » et à ses codes. Chrétien de Troyes nous en fournit dailleurs un exemple dans Lancelot ou le chevalier à la charrette, roman qui fait la part belle à lintrigue amoureuse de Guenièvre et son amant Lancelot, et illustre ce que devait être un chevalier courtois à lépoque.

3 Le dictionnaire Le Robert pour tous présente la courtoisie comme « une politesse raffinée, une attitude conforme à lesprit de la littérature courtoise. » Le mot courtois vient de lancien français « cort » qui signifie « cour ». En effet, est dit « courtois » celui qui vit selon lidéal de noblesse de la cour. Nouvel art de vivre apparu au sein de la société aristocratique du XII ème siècle, cet idéal renvoie essentiellement aux valeurs guerrières de la prouesse et de la vaillance. À partir du XII ème siècle, le développement de la vie mondaine fait glisser le sens du terme vers des valeurs morales. I. Définitions

4 Le Chevalier et la dame aux oiseaux 1305–1340. Enluminure. Le chevalier met genou en terre pour rendre hommage à sa dame, dont il reçoit son heaume. À larrière-plan, des oiseaux voltigent dans un arbre, rappelant la tradition médiévale voulant que lappariement des oiseaux se fasse à lépoque de la Saint-Valentin.

5 Soucieux de se différencier des vilains et des clercs [1], lhomme courtois excelle dans les bonnes manières, la maîtrise du langage et la culture. Cette façon dêtre se retrouve pleinement dans lart daimer que développe la poésie et le roman médiéval : on appelle cela la fin amor, désignant l « amour parfait ». [1][1] Homme qui a reçu la tonsure et qui, de ce fait, est entré dans l'état ecclésiastique. [1]

6 Cet idéal aristocratique quest la courtoisie, sest pour lessentiel développé dans le milieu littéraire. Un chevalier courtois est prêt à tout pour conquérir sa belle dame. Contrairement à la pucelle, jeune fille non mariée, la dame dont est amoureux le chevalier courtois est mariée. La dame est idéalisée : elle est, pour le chevalier, la plus belle, la plus noble et la plus généreuse. II. Les règles de lamour courtois en littérature

7 Si la prouesse est une des qualités nécessaires pour le chevalier, ce dernier accomplit également des exploits pour protéger sa dame. La gloire quil acquiert la valorise aux yeux du seigneur et de sa dame, auxquels il doit fidélité. Yvain secourant la demoiselle.

8 Lamant courtois se montre digne en toute occasion, parfois au péril de sa vie. Il sert sa dame en toutes circonstances, avec patience et loyauté. Lamour courtois ou fin amor permet au chevalier daimer en dehors du mariage, dans des règles définies par la chevalerie et selon la vertu de lépoque.

9 Ces règles sont inscrites dans un code dAmour. Dailleurs André le Chapelain, dans Comment maintenir lamour (1186), a édicté les règles qui régissent lamour courtois. En voici quelques unes : III. Personne ne peut se donner à deux amours. III. Personne ne peut se donner à deux amours. XIII. Amour divulgué est rarement de durée. XIII. Amour divulgué est rarement de durée. XVII. Nouvel amour chasse lancien. XVII. Nouvel amour chasse lancien.

10 Couple courtois Très codifié, l'amour courtois était au centre des activités mondaines et littéraires de l'aristocratie médiévale. On en trouve une image idéale dans les poèmes des troubadours et des trouvères, mais aussi dans les récits appartenant à la « matière de Bretagne ». Ici le chevalier remet une lettre à sa dame Bibliothèque Leuthold von Saven ; enluminure illustrant le Codex Manesse, Folio 164v du manuscrit de l'université d'Heidelberg (Allemagne).

11 III. Guenièvre et Lancelot La littérature courtoise raconte ces amours, à travers les histoires de chevaliers et de dames vivant selon ces codes complexes. Le roman de Chrétien de Troyes, Lancelot ou le chevalier à la charrette nous en fournit dailleurs une illustration. Genièvre, en tant que reine de Bretagne, est en effet le symbole de la dame de lamour courtois qui cristallise les rêves et les désirs des chevaliers. Ainsi, elle est lobjet de la convoitise courtoise de nombreux chevaliers dont Keu ou Méléagant, mais cest à Lancelot quelle accorde son amour.

12 Pour Guenièvre, qui le protège et lui inspire vaillance et courtoisie, Lancelot, la figure exemplaire du chevalier courtois, et prêt à mourir héroïquement. Comme nous lavons dit, lamour courtois nexclut pas que la dame soit mariée. Guenièvre est en effet lépouse du roi Arthur. Selon les codes de cet amour, le chevalier doit aimer une femme dont la condition est supérieure à la sienne, et être ainsi son vassal. Lamour courtois est donc construit sur le modèle de la féodalité.

13 Lancelot Dans la légende arthurienne, Lancelot (à gauche) est l'un des plus vaillants, et des plus fidèles chevaliers du roi Arthur. Il en devient pourtant le rival lorsque son amour adultère pour la reine Guenièvre, épouse du souverain, est percé à jour. Conjuguant bravoure guerrière et noblesse de cœur, résolu à sacrifier son honneur à l'amour, le personnage de Lancelot est, sous la plume de Chrétien de Troyes, l'incarnation la plus achevée des valeurs courtoises. « Comment Lancelot conquist la Douloureuse Garde ». Enluminure illustrant un manuscrit de Lancelot du Lac, début du xve siècle. Folio 189v du manuscrit Fr 118. Bibliothèque nationale de France, Paris.

14 Lancelot ou le chevalier à la charrette, Chrétien de Troyes. Roman du XIIIe siècle Manuscrit copié à Ahun (France) vers 1470, enluminures par l'atelier d'Evrard. Lancelot dans la charrette d'infamie

15 Le jour de l'Ascension, un chevalier cruel, Méléagant, le fils du roi de Gorre Baudemagu, vient défier le roi Arthur à Camelot : il exige qu'on lui livre la reine en échange des sujets d'Arthur qu'il retient en captivité dans son royaume ! En l'absence de Lancelot, que toute la cour croit mort, c'est le sénéchal Keu qui relève le défi de défendre la reine, mais il est vaincu. Lancelot arrive à temps pour combattre à son tour. Mais son cheval est tué par la troupe des ravisseurs, qui s'enfuient emportant Guenièvre. Le chevalier à la charrette…

16 Alors qu'il tente de les suivre à pied, Lancelot croise une charrette conduite par un nain. Celui-ci propose à Lancelot de monter avec lui, pour le conduire auprès de la reine. Mais pour un chevalier, s'asseoir dans une charrette c'est perdre son honneur et sa dignité. Lancelot saute pourtant dans la charrette d'infamie car c'est le seul moyen de retrouver celle qu'il aime. Gauvain, qui est arrivé entre-temps avec un cheval de secours, le conjure en vain de descendre. Commence alors un voyage éprouvant : tous insultent ce chevalier misérable auquel on jette de la boue. La charrette arrive enfin dans un château où passer la nuit.

17 Conclusion Les textes du Moyen-âge révèlent une nouvelle manière de vivre en société : la courtoisie, autrement appelée en littérature la « fin amor ». Les chevaliers sont soumis, plus que quiconque, aux règles imposées par cet idéal courtois. Comme le chantent les troubadours, ils doivent manier la bienséance et faire preuve de nombreuses qualités intellectuelles et physiques pour sattacher lamour de leur « belle ». De nos jours, la courtoisie, si elle nest plus aussi codifiée, repose tout de même sur le savoir-vivre et le respect de lautre.

18 Sources Manuel de Français : Anagrammes 5 e, Hatier. Manuel de Français : Anagrammes 5 e, Hatier. Encyclopédie Encarta Encyclopédie Encarta


Télécharger ppt "Exposé présenté par Elisabeth Lassere, Shefik Ounissi & Maxime Gaime 5 ème 1 année scolaire 2008/2009."

Présentations similaires


Annonces Google