La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Gouvernement wallon adopte lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT en seconde et dernière lecture ce 15 septembre 2011 Jean-Marc NOLLET Vice-Président et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Gouvernement wallon adopte lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT en seconde et dernière lecture ce 15 septembre 2011 Jean-Marc NOLLET Vice-Président et."— Transcription de la présentation:

1 Le Gouvernement wallon adopte lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT en seconde et dernière lecture ce 15 septembre 2011 Jean-Marc NOLLET Vice-Président et Ministre du Développement durable et de la Fonction publique 1 Rudy DEMOTTE Ministre-Président André ANTOINE Vice-Président et Ministre du Budget, des Finances, de lEmploi, de la Formation, des Sports Jean-Claude MARCOURT Vice-Président et Ministre de lEconomie, des PME, du Commerce extérieur, des Technologies nouvelles et de lEnseignement supérieur

2 Lobjectif transversal de lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT Faire de lamélioration de lenvironnement une source dopportunités économiques et de création demplois 2

3 Le concept de lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT 3 1 thème1 méthode Lisolation et la performance énergétiqueUn Plan pluriannuel Des contrats multisectoriels Un processus participatif

4 … les CONTRATS : des engagements réels 4 Engagements Contrat

5 Pourquoi ce thème? Etude Mc Kinsey 2009: la consommation énergétique en Belgique dans le résidentiel est 72% plus élevée que dans le reste de lEurope Pourcentage de logements de qualité insuffisante: 5 En Wallonie, un bâti en mauvais état!

6 6 Pourquoi ce thème? Pourcentage de logements construits avant 1945: En Wallonie, un bâti qui prend de lâge!

7 7 Pourquoi ce thème? Pourcentage communal dhabitations ayant une toiture isolée en Wallonie: En Wallonie, un faible taux disolation!

8 8 Pourquoi ce thème? Amélioration énergétique et environnementale du bâti wallon Création demplois peu ou pas délocalisables Création dentreprises innovantes Amélioration du pouvoir dachat des citoyens et réduction de la précarité énergétique Lutte contre le réchauffement climatique des solutions existent! les investissements aujourdhui en « construction » impact sur 50 ans le secteur de la construction = indicateur de la santé de léconomie (10% PIB) le secteur de la construction est un levier de la relance économique de la Wallonie

9 9 Septembre 2011 lA LLIANCE EMPLOI - ENVIRONNEMENT se dévoile!

10 1.Stimuler la demande de rénovation/construction durable de bâtiments privés & publics; 2.Renforcer loffre et les capacités du secteur de la construction; 3.Développer les compétences au niveau de la formation. P LUS DE 50 MESURES AU TOTAL 10 Concrètement, la Wallonie sengage sur trois fronts:

11 11 1. S TIMULER LA DEMANDE

12 12 Mise en place dincitants Lancement de chantiers publics Fixation de paliers progressifs de performance Régulation du marché-lutte contre le travail au noir Stimuler la demande 4 priorités

13 Stimuler la demande 13 Mise en place dincitants Pour les particuliers Pour les indépendants commerçants Pour les entreprises Pour le secteur tertiaire P ERSONNE N EST OUBLIÉ !

14 Stimuler la demande pour les particuliers 14 Les primes isolation Des primes plus importantes et garanties pendant toute la législature

15 15 Partenariat Public-Ménage (PPM) Guichet unique: un partenariat public-ménage pour aider à construire et accompagner la réalisation de chaque projet Les bouquets de travaux: pour aller chercher leffet démultiplicateur Lincitant financier: calculé sur base du bouquet identifié, pour un financement accessible à la grande majorité des citoyens LEcopack Stimuler la demande pour les particuliers

16 16 Guichet unique = environ 250 écopasseurs Où les trouver? Back Office (SWCS, FLW) Guichets énergie Espace Wallonie Ecopasseurs au sein des Points de contact (Front Offices ) Communes Conseillers Log./Energ. Guichets de la SWCS DGO4 Supervision et coordination des bases de données sur le bâti Stimuler la demande pour les particuliers

17 17 Guichet unique = écopasseurs Missions des écopasseurs : établir le diagnostic du logement, 1 ère expertise gratuite à lappui planifier & aider à choisir travaux, techniques et professionnels accompagner le projet jusquà la réception du chantier concevoir un plan financier et administratif « all in » Stimuler la demande pour les particuliers

18 18 Articulation avec les dispositifs régionaux Canaux dinformation Stimuler la demande pour les particuliers Call center Internet Guichets NRJ Maison de lHD Conseillers Log/NRJ Rdv avec écopasseurs des OIP Application informatique Ecopack Instruction et analyse du dossier Infos conseils logement

19 19 LEcopack LA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT finance 100% du coût des travaux ! primes boostées, fonction des revenus & type de travaux prêt à 0% pour les travaux non couverts par la prime Stimuler la demande pour les particuliers

20 20 Travaux « performance énergétique »Travaux induits -Isolation thermique du toit -Isolation thermique des murs -Isolation thermique des sols -Remplacement des châssis ou du vitrage -Placement d'un système de ventilation -Installation dune chaudière à condensation au gaz naturel ou au mazout -Installation d'une pompe à chaleur -Installation d'une chaudière biomasse -Raccordement à un réseau de chaleur -Remplacement de la toiture -Remplacement de la charpente -Remplacement de la conduite deau, corniches, travaux dégouttage, etc. -Remplacement des sols -Assèchement des murs -Tubage de cheminée Petits travaux économiseurs dénergie -Thermostat / vannes thermostatiques -Fermeture du volume protégé -Isolation des conduites de chauffage -Audit énergétique Travaux pour production dénergie renouvelable* -Panneaux photovoltaïques -Installation de capteurs solaires thermiques pour leau chaude sanitaire et/ou le chauffage -Micro-cogénération Les bouquets de travaux * Ces types de travaux peuvent être pris en considération pour la constitution dun bouquet et donc léligibilité au financement AEE mais ne sont pas finançables sils bénéficient dun mécanisme daide à la production (exemple : Certificats verts). Stimuler la demande pour les particuliers

21 21 LEcopack Bouquet de type A : = 1 type de travaux « performance énergétique » + au minimum 1 type de travaux induits et/ou des petits travaux économiseurs dénergie Stimuler la demande pour les particuliers Plafond maximum: /logement

22 22 Bouquet de type B Minimum 2 types de travaux «performance énergétique » LEcopack Stimuler la demande pour les particuliers Plafond maximum: /logement

23 23 Le guide de suivi du chantier Pour aider les ménages à suivre leurs travaux et à faire les bons choix Stimuler la demande pour les particuliers

24 24 Pour les commerçants, léclairage représente: -80% de la facture électrique des petits commerces -40% de la facture électrique des petits commerces quand ceux-ci disposent dune chambre froide Package accompagnement/conseil Le tiers-investisseur « électrique » Stimuler la demande pour les entreprises

25 25 Accords de branche 2 ème génération et label écosystémique Pour mémoire, résultats des accords de 1 ère génération 12,5% de baisse de consommation entre 2000 et ,5% de diminution des émissions de CO 2 entre 2000 et 2009 Programme AMURE de soutien aux économies dénergie avec subventions pour: agrément technique de produits contribuant à une meilleure maîtrise de la consommation énergétique mise en place dune comptabilité énergétique audit énergétique aide des fédérations professionnelles à leurs membres Système de garantie publique pour les investissements économiseurs dénergie des PME wallonnes Appel à projets pour la réalisation douvrages exemplaires: 4 millions Label Bâtiment durable Stimuler la demande pour les entreprises

26 26 Lancement de chantiers publics Logements publics: 420 millions dinvestissement Ecoles: 72 millions dinvestissement Locaux communaux: 24 millions dinvestissement Secteur associatif: 24 millions dinvestissement Stimuler la demande … en montrant lexemple!

27 27 Pour les bâtiments existants Obligation disoler le toit des logements mis en location au plus tard le 01/01/2020 Obligation de remplacer les chauffages électriques dans les logements mis en location au plus tard le 01/01/2020 Pour les rénovations des bâtiments dune superficie supérieure à m²: obligation datteindre le niveau très basse énergie à partir du 01/01/2015 (Ew = 45; K 30) Stimuler la demande … avec des objectifs à long terme!

28 28 Lutte contre le travail au noir Contrôle aléatoire dau moins 10% des chantiers dont la Wallonie est le maître douvrage Dans le secteur du logement public, la Société wallonne du logement sollicitera un contrôle dau moins 10% des chantiers lancés par les SLSP Stimuler la demande … via léthique!

29 29 2. R ENFORCER LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION

30 30 1.Accompagner lentreprise 2.Greenwin 3.Labelliser la qualité 4.Appel à projets « éco-matériaux » 5.Pousser la R&D dans le domaine 6.APE Renforcer le secteur de la construction 6 priorités

31 31 1. Accompagnement spécifique des entreprises Tables-rondes organisées par lASE sur: les métiers AEE; les pratiques les plus pertinentes. Programme de sensibilisation/vulgarisation piloté par lASE Clubs décentralisés dentrepreneurs de la construction durable Objectif : constituer par sous-régions une chaîne de valeur complète dentreprises de construction durable aptes à répondre aux demandes de marché. Echange de know how et dexpériences entre les entreprises classiques et celles déconomie sociale. Renforcer le secteur de la construction 6 priorités

32 32 2. Greenwin : 6 ème pôle de compétitivité Un des deux dossiers prioritaires = les matériaux durables dont les matériaux de construction Plus de 70 grandes entreprises, PME, fédérations industrielles, universités centres de recherche et centres de formation wallons membres de Greenwin 3 volets : Recherche / Formation / Investissement Renforcer le secteur de la construction 6 priorités

33 33 3. Label pour les entreprises de la construction Système évolutif à « 4 étoiles » Appliqué aux activités relatives à la gestion, la réalisation et au suivi du chantier; Critères Evaluation du dossier par des auditeurs indépendants et décisions par la commission dexperts Inspection annuelle pour le maintien du label (contrôle aléatoire dun certain nombre de chantiers) De management (respect de la planification du chantier, gestion des plaintes, etc.) De réception (qualité dans les contrôles sur chantiers,...) Techniques (utilisation des techniques, des logiciels, des plans de formation,...) Renforcer le secteur de la construction 6 priorités

34 34 4. Appel à projets « éco-matériaux » Objectif : Multiplier et renforcer les producteurs déco-matériaux en Wallonie. 1 ère application : les éco-matériaux disolation (chanvre, cellulose, liège, laine, vieux textiles, fibre de bois, etc.) Budget : 3 millions Renforcer le secteur de la construction 6 priorités

35 35 5. Pousser la R&D dans le domaine avec : Greenomat : 5millions pour soutenir la recherche industrielle dans le domaine de lingénierie des procédés et dans la mise en œuvre des matériaux. Erable : 5 millions pour soutenir la recherche en efficacité énergétique et en énergies renouvelables. Renforcer le secteur de la construction 6 priorités

36 36 6. Octroi de 50 APE Appel à projets visant loctroi de 50 emplois APE pour aider les entreprises à : lélaboration de leurs stratégies de transition vers léco-construction dégager du temps pour mettre en œuvre cette stratégie Renforcer le secteur de la construction 6 priorités

37 37 3. D ÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DANS LES MÉTIERS DE L A LLIANCE

38 38 Un plan intégré de formations vertes pour répondre aux demandes et pour créer des opportunités demplois Développer les compétences dans les métiers de lAlliance

39 39 Plan intégré de formations vertes Principaux métiers concernés par lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT : architecte peintre en bâtiment plafonneur – cimentier - façadier conducteur de travaux chef de chantier technicien en construction bois ouvrier de maintenance du bâtiment ouvrier environnementaliste jardinier (pour les aspects toitures vertes) monteur frigoriste contrôleur de climatisation dessinateur du bâtiment entrepreneur métiers du conseil (bureaux détude) maçon carreleur – carrier - chapiste monteur en structure bois menuisier dont poseur de fermeture menuisée couvreur monteur en sanitaire et chauffage technicien chauffagiste installateur électricien Développer les compétences dans les métiers de lAlliance

40 40 Plan intégré de formations vertes La plupart de ces métiers existent déjà mais les besoins véritables sont: qualitatifs: production de références communes construction de « filières » durables Centre dexcellence Greenwal (intégration de la formation, de linnovation de la recherche et de la prospective) veille sur lévolution des métiers quantitatifs (information et orientation vers ces métiers) Importance des métiers « prescripteurs » car ils assurent la démultiplication Développer les compétences dans les métiers de lAlliance

41 41 Focus sur lacquisition de compétences prioritaires les éco-matériaux/matériaux durables létanchéité à lair la performance énergétique des bâtiments le passif et la basse énergie les nœuds constructifs/ponts thermiques les principes/techniques de ventilation les principes/techniques de lisolation thermique et acoustique les techniques de chauffage la gestion/approche globale de lenveloppe les énergies renouvelables les interfaces entre les métiers de la construction durable la gestion des eaux et déchets le rapprochement entre conception et mise en œuvre Développer les compétences dans les métiers de lAlliance

42 42 4 publics différents les demandeurs demploi les élèves et les étudiants les travailleurs les formateurs et enseignants Développer les compétences dans les métiers de lAlliance

43 43 Les demandeurs demplois Screening des compétences dédiées aux métiers de lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT : objectif bénéficiaires de screening Formations qualifiantes: heures « vertes » via Forem & IFAPME Formations pré-qualifiantes: heures de formations vertes via Forem, Enseignement de promotion sociale et organismes dinsertion socio-professionnelles (EFT/OISP) Développer les compétences dans les métiers de lAlliance

44 44 Les élèves de lenseignement secondaire et supérieur + en alternance Actions de sensibilisation dans les écoles Centre de compétences: heures consacrées aux métiers verts IFAPME: heures de formations « vertes » Master « Gestionnaire de chantier orientation construction durable » pour la rentrée académique 2011 (enseignement supérieur) à la Haute école Robert Schuman en Province du Luxembourg Un objectif de 1740 bénéficiaires d« essais métiers » consacrés aux métiers verts Développer les compétences dans les métiers de lAlliance

45 45 Les travailleurs chèques éco-climat étudiés pour correspondre aux besoins de lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT IFAPME: offre de formation adaptée et flexible en développement durable Attention particulière, lors du 7 ème appel à projets « Pôle de compétitivité », à la formation liée à lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT Développer les compétences dans les métiers de lAlliance

46 46 Les formateurs et les enseignants Formations de recyclage incluant des aspects verts (modules spécifiques) Contact entre enseignants/formateurs et entreprises accru (stages pour enseignants, visites, partage dexpériences,...) + les fabricants (visites, formations,...) et le CSTC Développer les compétences dans les métiers de lAlliance

47 47 LA LLIANCE EMPLOI - ENVIRONNEMENT en quelques chiffres clés

48 48 40 partenaires qui sengagent Plus de 50 mesures concrètes Plus de chantiers soutenus sous cette législature Un budget de plus dun milliard deuros lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT en quelques chiffres clés

49 lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT et ses 40 partenaires 49

50 50 OS1Stimuler la demande de rénovation durable de bâtiments privés R1.1Mise en place dun Partenariat Public-Ménage R 2.1Dispositifs d'incitants existants ou à créer pour les entreprises du secteur privé R 3.1Elaborer et mettre en place une labellisation du bâtiment durable OS2Stimuler la demande de rénovation durable de bâtiments publics R 1.2Encadrer les marchés publics R 2.2Mettre en œuvre un vaste plan de rénovation du parc de logements publics R 3.2Réaliser des projets pilotes dans les logements publics R 4.2Accélérer les procédures de rénovation et création de logements publics R 5.2Développement de chaufferies collectives dans le logement public R 6.2Mettre en place un facilitateur thermique grands systèmes R 7.2Mettre en œuvre un volet UREBA OS3Renforcer les capacités du secteur de la construction pour la rénovation de bâtiments R 1.3Mettre en œuvre un vaste plan intégré de formations vertes R3.3Elaborer et mettre en place un label qualité entreprises R 4.3Autres mesures visant le renforcement du secteur de la construction durable Mise en œuvre dautres alliances Dispositif de suivi de la mise en œuvre de la 1ière AEE TOTAL (estimation) lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT un budget dun milliard deuros

51 51 LA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT : Un ambitieux plan de relance d1 milliard pour la Wallonie


Télécharger ppt "Le Gouvernement wallon adopte lA LLIANCE E MPLOI -E NVIRONNEMENT en seconde et dernière lecture ce 15 septembre 2011 Jean-Marc NOLLET Vice-Président et."

Présentations similaires


Annonces Google